Réactions & Questions du laboratoire

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Réactions & Questions du laboratoire

Messagepar CSC_3187 » 04 Juil 2013, 19:03

Image

Dans le laboratoire à parcours, Le Gruppetto vous propose un espace pour donner libre cours à votre imagination et inventer les parcours de demain.

Cette section du forum offre plusieurs sujets pour développer des tracés alternatifs (ou variant) de courses officielles ou poster vos courses originales :o Vous pouvez ainsi échanger avec les autres forumeurs pour améliorer vos parcours, le tout dans la convivialité. D'autres sujets plus exotiques permettent de recenser des particularités locales utiles à la conception de course comme les secteurs pavés par exemple. Enfin, à chaque automne vous retrouverez dans cette section les sujets consacrés à la chasse aux rumeurs de l'édition suivante du Tour de France et du Giro d'Italia.

Enfin, chaque mois le Gruppetto organise deux concours de tracé. Les dix premiers jours sont consacrés à la réalisation d'une ou deux classiques. La dernière quinzaine tourne autour des courses par étapes. Les sujets sont régulièrement en lien avec les courses actuelles. Chaque concours se ponctue par un vote ouvert à tous pour élire le vainqueur du concours, celui-ci gagnant le droit de choisir le thème du concours suivant.


Pour tracé des étapes, voici quelques outils indispensables :

Traceurs :
https://maps.google.fr/
http://www.viamichelin.fr/
http://www.openrunner.com/
http://cycleroute.org/
http://tracks4bikers.com/build
http://www.bikemap.net/
http://eseifrancesi.altervista.org/
http://cronoescalada.com/

Base de données de cols :
http://www.salite.ch/
http://www.climbbybike.com/
http://www.alpes4ever.com/
http://www.cols-cyclisme.com


*******

Palmarès des concours de tracés du Gruppetto


Mai 2015 n°2 - La troisième semaine de Giro de vos rêves - Vainqueur : Svam
Mai 2015 n°1 - Deux nouvelles classiques françaises - Vainqueur : Sisbos
Avril 2015 n°2 - Préparation alternative au Giro - Vainqueur : Kreuziger
Avril 2015 n°1 - Une nouvelle classique flandrienne - Vainqueur : Bullomaniak

Mars 2015 - Le Critérium International délocalisé - Vainqueur Sisbos
Février 2015 - De l'exotisme en World Tour - Vainqueur CSC_3187
Janvier 2015 - Un nouveau Grand Tour - Vainqueur Vino_93

Grand concours 2014 - Dessiner le Tour de France 2016 - Vainqueur Darth-Minardi

Octobre 2014 - Le Tour de Lombardie par étapes - Vainqueur CSC_3187
Septembre 2014 - L'UCI cherche de nouveaux horizons - Vainqueur Bullomaniak
Aout 2014 - Tour de l'Avenir 2015 - Vainqueur Mathimus
Juillet 2014 - Tour de France : ASO dans l'embarras - Vainqueur Sisbos
Juin 2014 - Tour du Midi, la Route du Sud prend du galon - Vainqueur Mathimus
Mai 2014 - Le Renouveau des 4J de Dunkerque - Vainqueur CSC_3187

Avril 2014 - La nièce de Milan-SanRemo - Vainqueur Sisbos

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8744

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Antoine_Blondin » 06 Sep 2013, 09:21

On va avoir de la concurrence :mrgreen:

Professionnel depuis 2000, Sandy Casar, deuxième de Paris-Nice (2002), sixième du Giro (2006) et vainqueur de trois étapes du Tour de France, aimerait «rester dans le vélo» mais «pas spécialement au niveau course», plutôt du côté «organisation. Faire des parcours, donner mon ressenti en tant que coureur, car je trouve certains détails d'arrivée de plus en plus dangereux».

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Svam » 06 Sep 2013, 09:40

Il est bien place pour en parler, lui qui a appris à disséquer le roadbook après Jausiers 2008 :ok:

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25799
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Antoine_Blondin » 06 Sep 2013, 09:46

Les arrivées en descente c'était quand même sa spécialité 8)

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar vino_93 » 18 Sep 2013, 11:08

Aux utilisateurs d'Open Runner, quand il y a "Over Query Request", qu'est ce que ça signifie ? Dois je être plus précis sur certains points, où est ce autre chose ?
Mon parcours avait été tracé, j'ai modifié l'arrivé de 100 mètres et impossible de le relier :wtf

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion confirmé
 
Messages: 17859

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Svam » 18 Sep 2013, 12:41

vino_93 a écrit:Aux utilisateurs d'Open Runner, quand il y a "Over Query Request", qu'est ce que ça signifie ? Dois je être plus précis sur certains points, où est ce autre chose ?
Mon parcours avait été tracé, j'ai modifié l'arrivé de 100 mètres et impossible de le relier :wtf


Mets le lien de ton parcours ;)
Ça me semble être un point mal placé :o

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25799
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar vino_93 » 18 Sep 2013, 13:20

bah j'ai pas compris ... en rechargeant, le parcours s'est mis tout seul. J'ai corrigé deux trois choses et c'est bon, tout est ok. :doutes: tant mieux :up

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion confirmé
 
Messages: 17859

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Cyro » 06 Oct 2013, 11:43

Je viens de découvrir ça : http://cycleroute.org/

Magnifique outil de calcul en temps réel du profil de vos parcours, avec catégorisation des montées, calcul de distance, de D+, D-...
Très intuitif et facile à utiliser, dommage qu'on puisse pas sauvegarder le profil sans screener.

Avatar de l’utilisateur
Cyro
Entertainer Numero Uno
 
Messages: 17340
Localisation: Béarnais-Ozélandais / Wiwi in Aotearoa

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Antoine_Blondin » 06 Oct 2013, 11:48

Beaux profils en effet :o

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Antoine_Blondin » 06 Oct 2013, 16:52

Variante du Tour de Lombardie :
- Prévoir une vingtaine de kilomètres supplémentaires au départ (boucle) pour conserver le kilométrage historique autour de 245 bornes ;
- Profil n'indique pas le mur de Sormano, qu'on ne peut pas emprunter sur OpenRunner (route classique) ;
- Deux passages justement par Sormano pour revenir vers Côme. Lecco a plus de charme mais n'offre que trop peu d'alternatives en termes de parcours, si ce n'est une arrivée directe après le Ghisallo.

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Panzer » 27 Aoû 2014, 21:33

Je pense que mon message n'est pas adapté à ce sujet mais je ne savais pas où le mettre.

Je suis en train de rechercher le profil de l'étape et des difficultés de l'étape de côte du Critérium International quand celui-ci se déroulait dans les Ardennes. Je tombe que sur des liens morts.

Merci à ceux qui peuvent m'aider :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 16693

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar sisbos » 27 Aoû 2014, 21:57

De mémoire c'était Les Vieilles Forges - Monthermé, 98,5km, avec le Mont Malgré Tout deux fois dont une à une douzaine de kilomètres de l'arrivée, il devait aussi y avoir le col du Loup, et l'arrivée était en côte au-dessus de Monthermé :louche:

Avatar de l’utilisateur
sisbos
Junior
 
Messages: 1310
Localisation: Lyon/Chambéry

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar CSC_3187 » 27 Aoû 2014, 22:15

J'ai regardé dans les archives de Cyclingnews, pas de profil, mais la liste des côtes répertoriées dans les résultats de l'étape en question pour les différentes années.

Il ne reste plus qu'à reconstituer un profil sur Openrunner ou autre traceur d'étapes. Il en existe d'ailleurs déjà un, mais dépassant les 100km. Il est à priori assez fidèle, mais il n'est pas à exclure que tous les détails ne collent pas.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8744

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Purito » 27 Aoû 2014, 22:49

Cadeau :

Critérium International 2008

Etape 1 :

Image

Image


Etape 2 :

Image

Image


Etape 3 :

Image


Par contre il semble que l'étape de plaine changeait chaque année. Voilà par exemple celle de 2009 :

Image

Purito
Cyclo du dimanche
 
Messages: 150

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Panzer » 28 Aoû 2014, 12:55

Merci à vous !

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 16693

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar AnquetilEtHinault » 03 Sep 2014, 18:52

J'étais en train de geeker sur mon ordi quand soudain j'ai eu envie de faire un Tour de Lombardie. Vu que je connais mal la région, je trace un peu à l'aveugle et là :
javascript:ORExpMain.getSer02Wizzard(4045587);
:shock: Je vous laisse voir les 60km finaux :
javascript:ORExpMain.getSer02Wizzard(4045610);
Edit : Help quelqu'un! :niais:
Modifié en dernier par AnquetilEtHinault le 03 Sep 2014, 19:24, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
AnquetilEtHinault
Champion national
 
Messages: 5561
Localisation: On ne fait pas d'omelettes sans massacrer des orphelins

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar CSC_3187 » 03 Sep 2014, 19:10

C'est normal, tu prends une autoroute à moitié en tunnel, qui est quasiment toute plate. Comme l'altitude satellite est calculée par rapport à la montagne qui surplombe le tunnel, ça donne l'impression que la route escalade la montagne.

Pour rentrer à vélo, il faut prendre soin de longer le lac.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8744

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar AnquetilEtHinault » 03 Sep 2014, 19:41

Milles excuses! Pour me pardonner voici unr seconde version :


http://www.openrunner.com/index.php?id= ... ab_profile

Avatar de l’utilisateur
AnquetilEtHinault
Champion national
 
Messages: 5561
Localisation: On ne fait pas d'omelettes sans massacrer des orphelins

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Svam » 22 Oct 2014, 21:01

A noter le bel article de bullomaniak et complètement d'actualité :mrgreen:

Halte aux courses de côte !

La première arrivée à l'Alpe d'Huez eut lieu en 1952. Ce fut la première arrivée au sommet de l'histoire du Tour. Pourtant ce qui nous semble aujourd'hui si naturel a été fortement critiqué à l'époque ; dans le journal L’Équipe le chef de la rubrique vélo, Claude Tillet, émit sa frustration de voir une étape de 266 kilomètres réduite à une simple course de côte. « Rien qui n'incite à militer pour des arrivées « en haut » ». Or, aujourd'hui, ces arrivées au sommet semblent plus que jamais présentes : la quasi-totalité des étapes de montagnes s'achèvent aujourd'hui en altitude. Au-delà du changement d'époque, n'y a-t-il pas un abus nuisible à la compétition cycliste ?

Pourquoi la course de côte ?

La raison de la multiplication des arrivées au sommet tient dans un simple mot : télévision. Le cyclisme a toujours eu un rapport privilégié aux médias. Sa dimension épique en a fait un sujet privilégié dans les journaux. Mais pour la télévision, plus que l'épique, c'est le spectaculaire qui prime. La course de côte permet cette concentration des événements à l'inverse d'un cyclisme à l'ancienne plus porté sur la durée et le recours à l'imaginaire. Ce n'est pas un hasard si la première ascension de l'Alpe d'Huez a eu lieu l'année de l'apparition de la télévision sur le Tour.

La course de côte a ses qualités. Les attaques s'y enchaînent, les écarts entre favoris sont quasi-certains et le spectacle à peu près sûr. Les organisateurs ne semblent plus se soucier que d'une seule chose : trouver LA bosse qui fera la différence, celle qui pourra s'imposer comme le nouveau lieu emblématique de la course. Des montées comme le Zoncolan ou l'Angliru en sont de parfaits exemples. Et, de fait, il serait stupide de nier leur intérêt. Il y a toujours une certaine joie à voir évoluer les coureurs sur ces pentes mythiques et leur difficulté rend à priori impossible un escamotage.

Le problème réside dans l'utilisation. La créativité des organisateur semble se faire aspirer par la recherche des dix ou quinze arrivées au sommet que l'on casera dans un grand tour. Peu importe ce que l'on met avant ; il s'agit juste de relier les deux stations, et si l'on passe quelques cols au passage, pourquoi pas. Le but est que tout se joue là, et uniquement là où on l'aura décidé. La dernière ascension est souvent la plus difficile et mieux encore l'arrivée au sommet la plus dure se retrouve malheureusement souvent à la fin : soit la course est déjà décantée et cette ultime ascension se retrouve bâclée (Ventoux 2009, Zoncolan 2014), soit les favoris sont encore proches les uns des autres et ne prennent pas le risque de renverser le général par des attaques à plus de 4 ou 5 kilomètres de l'arrivée, ce qui pour un feu d'artifice final est assez frustrant.

Militons pour des parcours réfléchis

Prenons le scénario typique d'un grand tour. Deux cas de figure reviennent régulièrement : soit un favori archi-domine la course, soit plusieurs coureurs se tiennent en un temps très resserré. Si un coureur évolue au-dessus des autres, le même scénario se répétera à chaque arrivée au sommet et résultera difficilement d'autre chose que de l'ennui. Il sera toujours plus intéressant de confronter le leader à des parcours beaucoup plus difficilement contrôlables où les adversaires auront bien plus de possibilités d'attaques. Le Dauphiné 2014 a été magnifique justement parce qu'il a par son tracé permit de bousculer la hiérarchie.

Dans le cas d'un classement resserré, l'accumulation des courses de côte peut sembler plus approprié. Sauf que non. D'une part de faibles écarts poussent à l'attaque tardive : le col pourra bien faire 35 kilomètres, les leaders attendront les derniers hectomètres pour s'attaquer (voire moins en cas de bonifications). D'autre part, il faut une chance folle pour tomber sur des adversaires à égalité. Le plus souvent le leader n'a qu'à contrôler la course en suivant les attaques de ses plus dangereux adversaires, pour ensuite les contrer sur le sommet. Un terrain plus varié sera davantage favorable à mettre le leader en difficulté.

Ce n'est pas pour autant qu'il faille renoncer à la course de côte, encore moins à l'arrivée au sommet. Encore faut-il réfléchir à leur intérêt, à leur placement dans la course et aux caractéristiques de la côte finale. Un parcours doit se penser dans son intégralité. La simple recherche de l’ascension finale ne suffit pas. Alors que les retransmissions télévisées s'allongent, que le hors-champ disparaît, il apparaît nécessaire d'allonger la durée du spectacle. Si l'émotion procurée par la densité d'une course de côte doit perdurer, elle ne doit en tout cas plus être la seule proposée par des organisateurs.


http://legruppetto.com/2014/10/halte-aux-courses-cote/

Du coup, si vous souhaitez réagir :D

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25799
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Le laboratoire à parcours

Messagepar Svam » 06 Nov 2014, 14:30

Léon777 a écrit:Bonjour à tous,
Utilisateur régulier d'OPENRUNNER , j'ai, depuis ce matin , un problème que je ne comprends pas
L'inscription "CENTRER SUR" n'apparaît plus.
Je suis désespéré!
Merci de m'aider !
Léon 777


Bonjour et bienvenue dans le Gruppetto,

Chez moi, tout est ok. Essaye de cliquer sur l'icone représentant une règle et crayon croisé en X pour faire apparaitre/disparaitre la barre d'outils. Sinon, efface les cookies et essaye de te reconnecter...

Dans tous les cas tu l'appli reste utilisable puisque tu peux te balader sur la carte en la faisant glisser ou en zoomant/dézoomant :o

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25799
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne


2128 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Asoliloque, Bocmanis82, bullomaniak, clemschleck, Fjellryn, Mathias-Rolland, noe76, Sim66, wawan et 15 invités