[Créations] Tour de France

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

[Créations] Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:19

Image

Le Tour de France fête sa 100ème édition et plus d'un siècle d'histoire qui en ont fait la plus grande course du monde. Le Tour a sillonné la France et les régions limitrophes, proposant une grande variété de parcours. De la boucle initiale en 1903 au départ en Corse de 2013, nombreux sont les villes et villages à avoir vu passer le Tour.

Dans cette variété se dégage quelques lieux incontournables, villes étapes régulières ou cols de légende. Le Tour a pris rendez-vous avec les Champs-Élysées depuis 1975, fait souvent un détour par Pau ou Bordeaux. Le Tourmalet, l'Aubisque, le Galibier, l'Izoard, la Madeleine, l'Alpe d'Huez ou le Ventoux se dressent fréquemment sur la route des coureurs.

Pour gagner le Tour, il faut être complet, pour dompter les cols, défier le chrono et éviter les pièges des étapes de plaine, souvent nerveuses. Tout le monde est servi et peut rêver inscrire quelque part dans les palmarès de la Grande Boucle. Vous aussi, venez réinventer cette grande course et nous servir les ingrédients qui vous paraissent essentiels à la réussite de ce rendez-vous attendu par tous les suiveurs.

Les parcours proposés
Retrouvez en spoiler la liste de tous les parcours proposés depuis la création de ce topic. Certains parcours plus anciens n'y figurent par car les images des profils ont malheureusement disparu.

Amiens :
- Trifon_Ivanov : via Aix-les-Bains et Saint-Girons
- CaramelMou : via Saint-Girons et Chambéry

Amsterdam :
- TRH : via Bayonne et Montpellier

Annecy :
- Tazio : via Ninove, Clermont-Ferrand et Perpignan

Antilles françaises :
- levure : via Nantes et le Vercors

Argenteuil :
- ElRojo : via Pontarlier et Arles

Bagnères-de-Luchon :
- Mats : via Alençon et Barcelonnette

Barcelone :
- Cyro : via Bourg-Saint-Maurice et Pau
- Tazio : via Saint-Etienne et Mulhouse
- Abécé ; via Lannlilis et Bourg-en-Bresse

La Baule :
- Flo76 : via Gex et l'Ariège

Besançon :
- Simon_7 : via Bordeaux et Nice, arrivée au Grand Colombier

Bilbao :
- JulesTdf2905 : via Revel et la Haute-Savoie
- El_Pistolero_64 : via Lille et Annecy
- MaxMax : via l'Essonne et la Corse
- Kreuziger : via Besançon, Roubaix et les Pyrénées
- Bird : via Béziers et Sarrebrück

Bordeaux :
- Bird : via Andorre, Calais et les Alpes

Le Bourg-d'Oisans/L'Alpe d'Huez :
- darth-minardi : via Pau et Digoin

Brest :
- Wings : via l'Ariège et Sallanches
- Florian : via l'Ariège et Lyon
- Carrefour de l'Arbre : via Bourg-en-Bresse et Tours
- Sim66 : via l'Ariège et Nice
- Col de l'Iseran : via Clermont et Mulhouse
- Vber : via Perpignan et Briançon

[flag]fr|/flag] Bourges :
- Vber : via Nancy et Sophia Antipolis

Bruges :
- darth-minardi : via le Cantal et la Drôme

Bruxelles :
- rthomazo : via les Vosges et l'Ariège
- bleak : via Lyon et le Gard
- JulesTdf2905 : via Nantua et Carcassonne
- romain26800 : via Bayonne et Digne-les-Bains
- Igbur : via Carcassonne et Annecy
- rthomazo : via Gap, Andorre et Brest
- MrNico : via La Rochelle et Nîmes
- darth-minardi : via Bourges et Toulouse
- Floflo59250 : via la Maurienne et Castres
- Mr Nico : via Aurillac et Montpellier
- jibvalverde : via Montpellier et Annemasse

Caen :
- Paul-henri : via le Vaucluse et l'Ariège
- jibvalverde : via les Vosges et Montpellier
- jibvalverde : via Biarritz et Avignon
- Caerbannog : via Albi et St-Laurent-du-Var
- CaptenFlying : via le Jura, Cholet et Carcassonne

Cap Fréhel :
- Elias : via et Mâcon

Cassel :
- Tazio : via Genève et Nîmes

Charleville-Mézières :
- matjb : via la Haute-Vienne et Nice

Clermont-Ferrand :
- Tazio : via Lyon et Tarbes

Copenhague :
- Bird : via Charleville-Mézières et Nice
- Col de l'Iseran : via Calais, Auch et Gap
- tatamix1972 : via Boulogne-Billancourt, Saint-Gaudens et Montélimar

Corse :
- Samuel : de Porto-Vecchio, via Amiens et les Vosges
- Bleak : de Calvi, via Strasbourg et Turin
- JulesTdf2905 : de Bastia, via Grenoble et Toulouse

Dublin :
- Ninofishing : via Limoges et Manosque

Dunkerque :
- Wings : via Val-d'Isère et Oloron
- Bird : via Montgenèvre et Quillan

Düsseldorf :
- CSC_3187 : via Poitiers et Marseille
- Tazio : via Grenoble et Castelnaudary

Francfort :
- ElRojo : via Cherbourg, St-Jean-de-Luz et la Maurienne

Fribourg-en-Brisgau :
- Furious_Lion : via Le Mont-Dore et Marseille

Girona :
- bullomaniak : via Chambord et Crest

Grenoble :
- CSC31_87 : via Pau et Dijon

Le Havre :
- Bird : via Agen et Digne-les-Bains

Laval :
- darth-minardi : via Moissac et Le Grand-Bornand

Liège :
- France : via Lyon et Agen
- darth-minardi : via Grenoble, Lannilis et Pau

Lille :
- Tilo : via Lyon, Caen et Pau

Lisbonne :
- tatamix1972 : via Besançon et Antibes

Lorient :
- Pilotcou : via Auch et Embrun

Lyon :
- bullomaniak : via Bordeaux et Narbonne
- Trifon_Ivanov : via Bourges et les Pyrénées
- jibvalverde : via Bordeaux et Aix-en-Provence

Manchester :
- Samuel : via Pontarlier et Narbonne

Marseille :
- jibvalverde : via Toulouse et Genève
- Norway : via Dijon et la Gironde

Maubeuge :
- Paul-henri : via Gap et Tarascon-sur-Ariège

Milan :
- darth-minardi : via la Haute-Saône et la Charente-Maritime

Metz :
- 2Singh : via Châteaulin, Toulouse et Le Bourg-d'Oisans

Nice :
- xavierlosc : via Besançon et Pau
- malo.tls : via Rouen et Toulouse
- tatamix1972 via Strasbourg et Mont-de-Marsan
- Denis71 via Royan et Nantua
- Tilo : via Morzine, Nantes et Toulouse
- Bird : via Laruns et La Rochelle
- Veeco : via Nantes et Châlons-en-Champagne, arrivée à Nice
- TRH : via Bordeaux, Risoul et Dijon
- Pilotcou : via Angers et Lons-le-Saunier
- Mathimus : via Evreux, Ambérieu et Bayonne
- MrLafar : via Alençon et Toulouse
- Fort-en-pomme : via Luz-St-Sauveur, La Rochelle et Dijon
- MrLafar : via Alençon et Foix
- France : via Bourg-en-Bresse et les Landes
- Bird : via Pau, Le Havre et Les 7 Laux

Nîmes :
- bullomaniak : via Poitiers et Albertville

Noirmoutier :
- bullomaniak : via Nîmes et Lyon
- Paul-henri : via Clermont et Mulhouse
- bleak : via l'Auvergne et Perpignan
- romain26800 : via Brioude et Castres
- Mr Nico : via Divonne-les-Bains et Toulouse

Omaha Beach :
- malo.tls : via Lourdes et Briançon

Pau :
- darth-minardi : via Alençon et Besançon
- Der neue Radfahrer : via Dieppe et Aix-les-Bains

Perpignan :
- tatamix1972 : via Nantes, le Nord et Lyon

Poitiers/Futuroscope :
- CSC_3187 : via Mulhouse et Chambéry

Quimper :
- Ninofishing : via Clermont et Montélimar
- Mats : via Lyon et Pau
- Mats : via Briançon et Toulouse

Reims :
- jibvalverde : via Montélimar et Frontignan
- jibvalverde : via Le Lioran et Montpellier

Rennes :
- valjo98 : via Perpignan et Chambéry
- 2Singh : via Bagnères-de-Luchon et Nice

La Roche-sur-Yon :
- jibvalverde : via Versailles et Nice

Roubaix :
- ElPistoleroSavoyard : via Bourg-Saint-Maurice et Béziers

Rouen :
- papinou : via Lyon et Clermont-Ferrand
- romain26800 : via le Pas de Peyrol et le Mont Ventoux

Les Sables-d'Olonne :
- Kreuziger : via la Maurienne et Saint-Girons
- Kreuziger : via Die et Saint-Girons

Saint-Étienne :
- Tazio : via Colmar et Pau
- darth-minardi : via la Corrèze et le Tarn
- CaptenFlying : via Avignon, l'Ariège et Lille
- darth-minardi : via Luxembourg et la Corrèze

Saint-Malo :
- TRH : via Béziers et les Vosges

Strasbourg :
- JulesTdf2905 : via Chambéry et Carcassonne
- jibvalverde : via Tarbes et Valence
- Lucas04100 : via Brest, Dax et Marseille

Toulouse :
- Mats : via Compiègne et Annecy
- darth-minardi : via Châteauroux et Calais

Tours :
- gabola29 : via Arcachon et Avignon
- tatamix1972 : via Montélimar et Thionville

Turin :
- Mats : via Alençon et Toulouse

Vannes :
- Alexandre7894 : via Marmande et Narbonne
- malo.tls : via les Vosges, Bordeaux et Mende

Vesoul :
- Guillaume14 : via Rennes et Serre-Ponçon

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:23

Variante par Darth-Maul

En tout, 3463 km.
Un chrono par équipes et un chrono individuel, 89 km en cumulé.
Seulement 4 étapes de haute montagne, mais d'avantage d'étapes accidentées ou en moyenne montagne.
Une arrivée en sommet de côte très pentue et 2 arrivées en altitude, pour la première et la dernière étape de montagne.
Le premier massif est situé dès le départ de la course et le dernier termine l'épreuve, de quoi pimenter la course, forçant à être bon à 3 semaines d'intervalle.
La dernière étape de montagne a été largement inspirée de celle de cette année, qui a été bien spectaculaire.
Le Grand Départ est dans le département de l'Ariège. Quelques villes inédites, même si j'ai privilégié les assez grandes villes.
Peu de transferts entre les villes étapes et départ, mais on ne repart quasiment jamais de là où on est arrivé.
Et une étape avec des pavés, dont certains très difficile (Mons-en-Pévèle, Chemin des Postes) placée en début de la 2e semaine.



1ère étape : Saint-Girons - Foix, 177 km
Grand Départ inédit dans le département de l'Ariège.
Parcours difficile d'entrée par les petits Cols de Saraillé, Catchaudègue et Portet, avant un retour sur Saint-Girons, puis une boucle dans le nord du département, plus plate, mais restant vallonnée.
Final après la montée roulante et la descente assez facile du Col del Bouich (15 km à 2%, maximumm à 6% au sommet, descente de 5 km à 4%), pour une étape la plus ouverte possible pour le premier maillot jaune.
Image


2ème étape : Saint-Girons - Guzet-Neige, 153 km
C'est court et ça promet d'être rapide pour une non traditionnelle première arrivée en altitude dès le premier week-end (et la seule avec l'avant-dernière étape).
Encore complètement Ariégeoise, par le Col de la Core, le Col de Port, le Port de Lers, le Col d'Agnès, et le final en deux parties avec le Col de Latrape et la montée finale vers Guzet-Neige.
Image
Image


3ème étape : Saint-Girons - Bagnères-de-Bigorre, 186 km
Enchainement de cols assez habituel des Pyrénées, avec Portet d'Aspet, Menté, Balès, Peyresourde, Azet et pour finir la Hourquette d'Ancizan.
Le sommet à une trentaine de kilomètres de l'arrivée en fait un peu une étape pour baroudeurs si les coureurs décident de peu bouger, surtout qu'on est encore très loin de l'arrivée, mais on quittera ensuite la haute montagne pour un long moment.
Image


4ème étape : Tarbes - Pau, 39 km, contre-la-montre par équipes
C'est suffisament long sans l'être de trop, étant capable de remodeler le classement général sans le faire trop perdre, avec les problèmes de la fatigue des précédents jours pour les non-grimpeurs.
Le parcours en revanche est pour spécialiste, car sauf une montée de 2 km à 3%, c'est du plat ou du faux-plat descendant, quasiment uniquement sur une ligne droite, de quoi vraiment avantager les spécialistes de ce type de course.

5ème étape : Pau - Bordeaux, 202 km
Plat et longiligne, rien de particulier pour une pur étape de sprinteurs, comme quasiment toujours à Bordeaux.

6ème étape : Jonzac - Cholet, 221 km
Idem que la veille, un peu de distance en plus.

7ème étape : Angers - Orléans, 237 km
Même constat que la veille, encore pour sprinteurs, mais des possibilités de vent sur des zones dégagées dans une étape tracée en remontant la Loire.

8ème étape : Châteaudun - Rouen, 225 km
Pour la fin de la 1ère semaine, encore de la distance (plus de 200 pour le 4e jour consécutif).
Si le début est relativement plat, 4 côtes remplissent le final : Bonsecours, Bois-Guillame, Houppeville et Mont-Saint-Aignan, de quoi redonner la parole pour la première fois aux puncheurs.
Image


9ème étape : Dieppe - Calais, 199 km
Accidenté en bord de mer dans le cadre des falaises de Haute-Normandie pour lancer l'échappée dans des conditions moins faciles, une longue transition sur le littoral de la Manche sur des routes pas forcément très larges, de quoi avantager les attaquants.
Les 80 derniers kilomètres retrouvent des côtes, mais dans le final une route plus large est retrouver, de quoi aider au retour d'un peloton, qui aura de fortes chances d'être malmené par le vent. Une côte avant Escalles et surtout celle du Cap Blanc-Nez ont de quoi faire déjouer les sprinteurs dans un final qui promet d'être animé.
ImageImage


Journée de repos : Côte d'Opale

10ème étape : Dunkerque - Aulnoy-lez-Valenciennes, 164 km
Un parfum de classique sur cette étape, avec dans les 60 premiers kilomètres, le Mont Cassel, le Mont des Cats et le Mont Noir, seuls supports honorifiques pour le maillot à pois, puis une cinquaintaine de kilomètre de plaine coutournant Lille avant de rejoindre la Pévèle pour aborder de nombreux kilomètres de pavés.
A Mons-en-Pévèle, de Bersée à Auchy-les-Orchies, d'Orchies à Beuvry-la-Forêt, de Sars-et-Rosières à Tilloy-les-Marchiennes, de Tilloy à Warlaing, de Wandignies-Hamage à Hornaing, d'Hélesmes à Haveluy, 18 kilomètres de pavés sur une distance de 43 kilomètres, soit près de la moitié. Par Denain, une transition de 9 kilomètres entièrement goudronnés, puis un retour de Monchaux-sur-Ecaillon à Maing, de Maing à Quérénaing, de Quérénaing à Famars, puis surtout de Famars à Aulnoy-lez-Valenciennes sur le très difficile Chemin des Postes, classé 5 étoiles sur Paris-Roubaix, à 8 km pavés en 14 km, pour 26 pavés en tout. Le Chemin des Postes n'est pas emprunté autant que dans Paris-Roubaix, on rentre dans Aulnoy-les-Valenciennes s'arrêtant avant la fin du pavé, pour 3 derniers kilomètres rejoignant la ville et la ligne d'arrivée.

11ème étape : Douai - Laon, 136 km
Etape très courte, quelques côtes dans la Thiérache, mais trop loin de l'arrivée pour inquiéter les sprinteurs.
En revanche, le final a de quoi les gêner, assez escarpé, par l'Avenue Gambetta comprenant 2 lacets, dont un amenant la pente à 10%, avant de devenir plus roulant après l'Hôtel de Ville.
Image


12ème étape : Rethel - Metz, 239 km
Grande différence avec la veille : la distance, puisqu'on passe à l'étape la plus longue de ce Tour de France.
Début relativement plat, mais les 40 derniers comptent 3 côtes difficiles : Pont-à-Mousson, avec 2 km à 8% dont un passage à 17%, Arry, 1 km à 11%, Jouy-aux-Arches, 2 km à 7%, mais irrégulière, avec un replat entre deux zones à 11% et 9%, sur une petite route de campagne, de quoi bien casser le peloton à une dizaine de kilomètres de l'arrivée.
Image


13ème étape : Nancy - Colmar, 180 km
Première moitié plate et calme, et la seconde marque l'entrée dans les Vosges, pour une étape de moyenne montagne où en plus des baroudeurs, pourraient être actifs quelques leaders au classement général.
Au programme, les cols de Sainte-Matie, du Pré-des-Raves, du Calvaire, du Wettstein et surtout pour finir, le Collet du Linge, dont la descente amène à la ligne d'arrivée dans les rues Colmaroises.
Image


14ème étape : Belfort - Mont d'Or, 155 km
Une étape sur le terrain des baroudeux, via Saint-Hippolyte et Pontarlier, c'est le parcours du Tour de France 2001 et de la fameuse échappée mettant le peloton hors délais. On prend ensuite la direction des lacs de Saint-Point et de Remoray, pour finir par une course de côte.
Le Mont d'Or est inédit sur le Tour de France, présente une route peu large forçant à un bon placement avant la montée, ne dure que 5,4 km, mais à plus de 9% de pente moyenne, donc un passage à 19%.
Image


15ème étape : Pontarlier - Bourg-en-Bresse, 181 km
Détour pour aller éviter les côtes au maximum (seule une à Bracon, de 4 km à 7%, mais située en tout début de parcours). Le final après Lons-le-Saunier, par Louhans, Romenay et Montrevel est en ligne droite et complètement plat, la dernière occasion des sprinteurs avant Paris.

16ème étape : Bourg-en-Bresse - Saint-Etienne, 179 km
La journée de repos n'a pas lieu de 3e lundi, à la place, une étape de moyenne montagne, qui aurait pu aller chercher plus de distance et de cols, mais qui n'auraient rien changer au déroulement de l'étape.
Après donc du plat par Lyon, tout devrait se jouer dans la boucle autoure de Saint-Etienne, par les cols de la République et de la Croix-de-Chambouret.
Image


17ème étape : Firminy - Vassieux-en-Vercors, 196 km
Nouvelle étape de moyenne montagne, débutant dans l'arrière-pays Stéphanois, avant une transition au confluent de l'Isère et du Rhône, avant de rejoindre le Vercors.
Les cols de Tourniol et de Lachau via la Tourtette aminent un final situé en altitude, mais pour les grimpeurs, il faudrait partir dans la montée du Col de la Tourtette, le final du Col de Lachau étant bien plus roulant.
Image


Journée de repos : Grenoble

18ème étape : Grenoble - Chambéry, 50 km, contre-la-montre individuel
C'est long, plat, sur des routes larges en ligne droite, de quoi très largement avantager les purs rouleurs, mais il s'agit de l'unique chrono individuel du Tour.
Placé en fin de course et le lendemain de la journée de repos, il pourrait néanmoins y avoir quelques surprises au niveau du résultat.

19ème étape : Chambéry - Saint-Jean-de-Maurienne, 167 km
Retour en haute montagne pour les derniers jours de course. Après du plat en ouverture, les Cols de la Madelaine et de la Croix-de-Fer via le Glandon, qui est seulement le premier passage à plus de 2000 mètres d'altitude.
La difficulté du Glandon cumulée à l'irrégularité du versant de la Croix-de-Fer utilisé pour la descente, entre passages techniques, roulants, voire même en remontée, offrent au duo Glandon-Croix-de-Fer enfin une réelle étape pour être mis à l'honneur.
Image


20ème étape : Saint-Michel-de-Maurienne - Col du Granon, 77 km
Sur le modèle de l'étape de L'Alpe d'Huez cette année, court et ultra-montagneux. Le Galibier via le Télégraphe, cette fois-ci bien plus à froid, où des tentatives de loin pourront avoir lieu.
Dans la descente, au Lautaret on bascule vers Briançon plutôt que l'Oisans et après un replat plus court, on entame la montée du Col du Granon, donnant une étape bien plus courte et pourtant plus difficile que celle de cette année.
34,5 km à 6,6% pour le Galibier, puis 11,1 km à 9,2% pour le Granon, en tout plus de 3000 mètres de dénivelé en 77 km de course, le ratio de montagne le plus haut jamais vu sur la Grande Boucle.
Image


21ème étape : ?? - Paris, 100 km
Première moitié en défilé, éventuellement une dernière côte pour le maillot à pois, seconde partie en circuit sur les Champs-Elysées, étape traditionnelle.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:29

Variante par Paul-Henri

- pas de prologue
- 8 étapes de plaines
- 5 étapes accidentées ou de moyenne montagne dont 1 arrivée en côte
- 5 étapes de haute montagne dont 2 arrivés en côte
- 2 contre-la-montres individuels

soit 3 575 km sans compter le défilé à Paris. On dénombre aussi 6 cols HC, 14 cols 1C et 12 cols 2C.


Étape 1 : Caen - Lisieux, 191 km
On commence par une étape en ligne au cœur de la Normandie. Plusieurs côtés permettront de se disputer le premier maillot à pois. Le peloton empruntera entre autre le Mur de Champeaux, mondialement connu grâce à Paris-Camembert. L'arrivée à Lisieux est plus tranquille et devrait sourire à un sprinter.
Image


Étape 2 : Lisieux - Abbeville, 189 km
Les coureurs remontent vers le nord et plusieurs côtes viendront encore perturber leur progression. Cependant, les sprinters sont encore en mesure de se disputer la victoire et le maillot jaune.
Image


Étape 3 : Doullens - Oudenaarde, 184 km
Si la distance reste similaire, le profil s'aplanit considérablement pour une bonne partie de l'étape. L'arrivée en Belgique va secouer un peloton déjà nerveux puisque la course empruntera plusieurs monts flamands : le Kluisberg, la côte du Trieu, le Vieux Qwaremont et le Kruisberg.
Image


Étape 4 : Enghien - Sprimont, 166 km
Plus ça va et plus le début d'étape est simple à négocier. En revanche le final est favorable aux punchers puisque l'arrivée est située à quelques kilomètres seulement de la célèbre côte de la Redoute.
Image


Étape 5 : La Roche en Ardenne - Nancy, 210 km
La distance se rallonge en filant plein sud vers Nancy. Aucune difficulté majeure n'est à signaler.
Image


Étape 6 : Épinal - Poligny, 200 km
Le Tour continue sa descente en évitant les Vosges. Le parcours propose quelques petites côtes et les équipes de sprinters devront bien contrôler les derniers kilomètres légèrement accidentés de l'étape.
Image


Étape 7 : Champagnole - Martigny, 238 km
C'est un long marathon aujourd'hui pour les coureurs. Sortir du Jura, faire un crochet en Suisse, escalader quelques cols avant de redescendre sur Martigny, à nouveau en Suisse. Les cols de la Ramaz, de l'Encrenaz, du Corbier et le Pas de Morgins sont situés trop loin pour voir les favoris bouger mais il ne faudra pas se sentir mal au risque de perdre beaucoup de temps.
Image


Étape 8 : Aoste - Pragelato, 209 km
Le Grand Saint Bernard est passé en bus pour prendre le départ d'Aoste pour une longue descente du Val puis pour serpenter au pied des Alpes italiennes. Les choses se corsent franchement pour la seule grosse étape alpine avec le Colle del Finestre et une arrivée quelques kilomètres de descente plus loin.
Image


Étape 9 : Briançon - Nyons, 204 km
On laisse les Alpes derrière pour cette longue descente vers la Provence. Les côtes de Saint Appolinaire et de la Rochette rappelleront des souvenirs à certain mais il faudra un pari très osé pour tenter de prendre la fuite sur ces routes.
Image


Étape 10 : Valréas - Montélimar ITT, 39 km
Un court contre-la-montre permet de rejoindre le Rhône et de modifier un peu le classement général.
Image


Étape 11 : Aubenas - Saint Flour, 243 km
Le retour sur un terrain accidenté est encore une fois proposé sur une étape marathon. Le Massif Central permettra aux baroudeurs de tout poil de s'en donner à cœur joie. L'arrivée dans la ville haute de Saint Flour pimentera un peu le final.
Image


Étape 12 : Saint Flour - Millau, 194 km
On repart vers le sud à travers une région vallonnée qui permettra de rallier Millau et son célèbre viaduc. Les coureurs n'auront pas le temps de l'admirer puisqu'il faudra déjouer les fantômes des anciens bouchons pour bien se placer avant l'explosive ascension du Causse Noir qui constitue la première arrivée au sommet de ce Tour.
Image


Étape 13 : Millau- Carcassonne, 183 km
Les coureurs sortent du Massif Central mais la Montagne Noire et son point culminant : le Pic de Nore. S'en suit une longue descente vers Carcassonne. Les favoris devraient rester bien au chaud en prévision de la suite du programme.
Image


Étape 14 : Carcassonne - Andorre Arcalis, 215 km
Le chemin vers l'Andorre est toujours éprouvant. L'ascension interminable du Port d'Envalira n'est certes pas la plus difficile mais quand on a escaladé Garavel et Pailhères, ces longs faux-plats sont particulièrement usants. Surtout que ce n'est pas fini puisque la ligne d'arrivée est située au sommet de la station de ski d'Arcalis.
Image


Étape 15 : Andorre la Vieille - Guzet Neige, 139 km
Après plusieurs étapes usantes, les coureurs seront soulagés d'apprendre qu'il n'y a que 139 km pour cette étape. En revanche le programme est chargé puisqu'il faudra reprendre le Port d'Envalira dans le sens contraire avant d'emprunter l'enchaînement Lers-Agnes-Latrape-Guzet Neige.
Image


Étape 16 : Saint Girons - Tarbes, 145 km
Cette nouvelle courte étape devrait permettre aux organismes de se reconstituer. Certes il y a deux cols en début d'étape (Portet d'Aspet et Menté) mais la suite est plus calme. Si les sprinters veulent gagner ils auront néanmoins du pain sur la planche.
Image


Étape 17 : Tarbes - La Mongie, 163 km
La longueur de l'étape est encore une fois raisonnable. Le programme en revanche est particulièrement indigeste. Spandelles, Soulor, Bordères, la petite route nord de Luz Ardiden et le Tourmalet se dresseront sur la route des coureurs pour une étape riche en possibilité.
Image


Étape 18 : Pau - Saint Jean Pied de Port, 242 km
Après plusieurs étapes au kilométrage réduit, il fallait bien finir par un menu un peu plus corsé. Les coureurs retrouveront Spandelles et Soulor par leur deuxième versant avant d'enchaîner avec l'Aubisque, Marie-Blanque, le Soudet et Bagargui. Ce terrain est propice à un chambardement général à quelques jours de l'arrivée à Paris.
Image


Étape 19 : Orthez - Bergerac, 210 km
Le parcours du jour ne présente aucune difficulté particulière et la forme des équipes de sprinters décidera du vainqueur. Les favoris pourront récupérer de plusieurs jours difficiles avant un dernier contre-la-montre.
Image


Étape 20 : Bergerac - Périgueux ITT, 50 km
Et voilà pour l'acte final dans la lutte au maillot jaune, un contre-la-montre long et difficile entre Bergerac et Périgueux. De quoi modifier encore une fois le classement général à la veille de l'arrivée.
Image

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:36

Variante 2 par Darth-Maul :

1ère étape : Lille - Lille, 150 km
Première étape en ligne, pas de prologue. Passage à Cassel pour le premier maillot à pois, sinon pas de difficulté ni de pavé.
Final pour sprinteurs, mais le suspense du premier maillot jaune qui peut sur-motiver les baroudeurs.

2ème étape : Lille - Lille, 6 km
Type prologue, mais le 2e jour, forçant les favoris et rouleurs à se placer la veille pour partir dans les derniers. Cet ordre de départ peut être parturbateur dans la manière de préparer la course.
Parcours assez technique, pouvant avantager les sprinteurs, d'autant plus qu'ils bénéficieront de toutes les références si un sprint massif achève la première étape.

3ème étape : Liévin - Le Quesnoy, 172 km
Du pavé dans la 2e partie, bien espacé pour un placement répétitif et laisser des coureurs décrocher. De quoi revenir en cas de chute.
Le final est plus difficile avec un enchainement de montées et un long secteur en Belgique.
La toute fin en a moins, à l'image des flandriennes, pour une "résistance" sur le goudron après coup, jusqu'à l'arrivée, avec 14 km goudronnés;
Le total est de 17 km pavés (1/3 de Paris - Roubaix).
Km 80 : Erre à Hornaing, 1 km
Km 84 : Hélesmes à Haveluy, 2,9 km
Km 97 : Millonfosse à Bousignies, 1,4 km
Km 111 : Lecelles à Maulde, 1,4 km
Km 130 : Vicq , 3,6 km
Km 142 : Quiévrai, 1 km
Km 147 : Audregnies, 300 mètres (montée)
Km 149 : Montignies-le-Roc, 600 mètres (légère montée)
Km 151 : Montignies à Fayt-le-Franc, 3,8 km
Km 157 : Autreppe à Meaurain, 900 mètres (montée au début)

4ème étape : Avesnes-sur-Helpe - Charleville-Mézières, 165 km
Etape mal-plate, avec plus de 2500 mètres de dénivelé positif.
L'Avesnois, puis la Belgique au Lac de l'Eau d'Heure pour de nombreuses petites côtes.
Final par les côtes des Vieilles Forges, du Mont Malgré Tout et de la Roche aux 7 Villages, avant d'arriver sur le plat à Charleville.
Typiquement l'étape de transition, mais placée en début de Tour, avec des sprinteurs plus frais, cela offre un match interressant entre sprint et attaquants.
Image


5ème étape : Sedan - Vignory, 257 km
Etape très longue, la plus longue du Tour de loin.
La fatigue sera forte malgré un rythme certainement lent, par l'épuisement mental du placement dans des chemins de campagne dans le final.
Plusieurs côtes sont aussi faites, forçant à un relâchement de certains. Tous ne pourront pas être devant.
Un petit match pour le maillot jaune peut avoir lieu. Pas pour le final, mais pour son port en première semaine.
Image


6ème étape : Nancy - Besançon, 194 km
Quelques côtes dans le début et un final mal-plat, mais pas de quoi faire de cassures.
Cette étape est pour sprinteurs, avec un final évitant les pièges.

7ème étape : Dole - Lausanne, 209 km
Montée de Lajoux et Col de la Faucille pour le dénivelé et le classement des grimpeurs, avant de longer le Léman une quarantaine de kilomètres.
Le final se fait en montée, sur une côte pouvant avantager les puncheurs pour l'étape et pourquoi pas creuser quelques écarts pour le général, mais pas plus que quelques secondes, car cela reste roulant.
Cela pourrait aussi jouer sur le général suivant le classement au départ de l'étape.
Image


8ème étape : Lausanne - Montreux, 26 km
Chrono par équipes, placé inhabituellement en fin de première semaine. La fatigue pourrait influer.
La distance n'est pas trop longue pour ne pas creuser trop d'écart, mais suffisament pour avantager les spécialistes.
Le profil est plat, le long du Léman.

9ème étape : Martigny - Taninges, 178 km
Etape d'entrée progressive en montagne. Début par la Forclaz et les Montets pour un début ou ça flingue entre grimpeurs/baroudeurs pour les pois.
Megève, Aravis, Croix-Fry et Colombière pour les baroudeurs et l'étape. Quoiqu'il arrive, le peloton bouge peu désormais quand ce genre d'étape ouvre la montagne, sauf élimination de l'arrière.
Pour encourager au mouvement dans prendre le risque de la défaillance tôt dans la course, la possibilité de bouger un peu dans la côte de Châtillon-sur-Cluses dans le final.
Le mouvement peut aussi arriver par la présence du jour de repos le lendemain.
Image


Repos

10ème étape : Annemasse - Montmélian, 195 km
Crêt de Châtillon assez tôt pour un éventuel premier écrémage. Le Mont du Chat de le Col de l'Epine comme le Grand Colombier et Richement : peu de chance d'attaque, mais cela sert à faire le tri et à retirer quelques coureurs qui seraient trop faibles.
Concrètement, cela serait plus une étape pour baroudeurs.
Sauf si la descente technique du Col de Marocaz dans les tous derniers kilomètres de l'étape donnent envie aux spécialistes de venir profiter de passages techniques pour prendre des secondes d'avance.
Image


11ème étape : Albertville - La Toussuire, 125 km
Court pour être explosif, encore plus que dans sa version 2011.
Pas de transition ou moment de récupération entre Madelaine et Glandon.
Après la Croix-de-Fer, arrivée directe sur la montée de La Toussuire, permettant de donner encore plus d'importance à la difficile montée du Glandon.
Montée de La Toussuire par La Rochette plutôt que Villarembert, faisant une montée plus courte (pour l'intérêt du Glandon) et évitant la portion plus roulante.
Image


12ème étape : St-Jean-de-Maurienne - Romans-sur-Isère, 180 km
Petit Cucheron en début d'étape pour jouer dans la formation de l'échappée.
Le reste est majoritairement plat, mais cette étape de transition peut vouloir un repos du peloton et permettre une victoire de l'échappée.
De toute manière, les sprinteurs seraient distancés dans le col et ne reviendraient que par un arrêt du peloton qui ferait gagner beaucoup de temps aux baroudeurs.

13ème étape : Valence - Mende, 197 km
Etape accidentée, avec des côtes pour la lutte au maillot à pois.
Le final est l'occasion de retrouver un match pour la victoire finale dans la célèbre montée de Mende, avantageant les grimpeurs.
Image


14ème étape : Millau - Port-Barcarès, 234 km
Longue étape plate en transition avant le retour aux difficultés.
Si le peloton roule vite, le final entre l'Etang de Leucate et la Méditerranée, exposé au vent, peut faire des cassures.

15ème étape : Perpignan - Ax-3-Domaines, 146 km
Autre étape de montagne courte, arrivant au sommet. Ici, avant la journée de repos pour inciter d'autant plus au mouvement.
Col de Jau et Garavel en ouverture, pour faire un peu d'écrémage.
Le gros est surtout Pailhères, qui peut faire du dégât s'il est bien utilisé.
La montée finale est celle du Plateau de Bonascre, souvent utilisé depuis une décennie.
Pas un kilomètre de plat dans les 80 derniers kilomètres. L'absence de moment de récupération peut faire d'autant plus mal qu'il y a des chances que l'étape soit rapide.
Image


Repos

16ème étape : St-Girons - Massat, 174 km
Grosse étape avec 4000 mètres de dénivelé positif, par Portech, la Core, Latrape, Agnès et Lers en début d'étape, en animation de l'échappée et du classement des grimpeurs.
Ensuite, le roulant Col de Port, même si par son versant le plus difficile, puis le Col de Péguère et sa grosse pente.
Mais ici, mais de simple détour sur la gauche. On prend un virage à presque 180°, faisant relancer dans le dur et entrer dans les gros pourcentages quasiment à l'arrêt, de quoi faire très mal.
Pour finir, petite autre montée du Col de Portel et la descente du Col de la Crouzette, sinueuse, étroite, avec un passage à -13 %.
Image


17ème étape : Foix - Lézat-sur-Lèze, 45 km
Dernier contre-la-montre, placé entre deux étapes de montagne, forçant à une très bonne gestion des efforts.
10 km accidentés, puis un long faux-plat descendant avec de longues lignes droites, de quoi faire parler la puissance et la récupération en cette fin de Tour.

18ème étape : Saint-Gaudens - Ste-Marie-de-Campan, 183 km
Ares, Menté, Balès, Peyresourde, Azet, Ancizan. Pas un mètre de plat dans les 100 derniers kilomètres. Près de 5000 mètres de dénivelé positif.
Bref, du lourd pour en finir avec la montagne, même si le dernier sommet est à 18 km de l'arrivée.
Cette étape a tout pour être animée, soit pour le général si tout n'est pas plié après le chrono et l'occasion de tout pouvoir tenter, soit pour l'étape si un coureur domine le général.
Image


19ème étape : Pau - Bordeaux, 203 km
Une étape plate, Bordeaux est la ville des sprinteurs sur le Tour.
La fatigue de la dernière semaine laisse cependant un petit suspense quant au résultat.

20ème étape : Bordeaux - St-Pierre-d'Oléron, 231 km
Longue étape, longeant la Gironde, puis l'Atlantique. Le Pont vers l'île. Des petits chemins en bord de mer. Une ligne droite dégagée pour finir.
Tout est fait pour exposer un maximum au vent. La fatigue des 3 semaines de course peut suffir à faire des cassures.
Sans parler de réelles tentatives de bordures, abdiquer à la veille de Paris peut se comprendre et avoir des conséquences, au minimum sur le sort de l'étape. Mais on peut rêver à plus.

21ème étape : Chevreuse - Paris, 90 km
30 km pour une heure de défilé, avant une autre grosse heure sur les Champs pour la course.

3360 km, soit la moyenne basse.
Mais on voit de plus en plus que les longues étapes n'apportent pas forcément alors que les courtes fatiguent de par leur vitesse.

Moins de haute montagne, mais les coureurs n'en gardent que 2 à 3 par Tour peu importe ce qu'on leur propose.
De la moyenne montagne et des courses accidentées taillées spécialement pour que le mouvement y soit présent, par des bordures, des pavés, des côtes ou des descentes.
Peu aussi d'occasion certaines pour sprinteurs, mélangées entre des courses accidentés ou certains peuvent être piégés et de la transition qui peut sourire aux baroudeurs.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:38

Variante par Antoine_Blondin :

3 533km (168,2km / étape)

1ère étape : Porto-Vecchio / Bastia (200km)
Cf. ASO

2ème étape : Bastia / Ajaccio (155km)
Cf. ASO

3ème étape : Ajaccio / Calvi (145km)
Cf. ASO

4ème étape : Nice / Nice CLM par équipes (24,5km)
Cf. ASO

5ème étape : Cagnes-sur-Mer / Risoul (182km)
Image

6ème étape : Guillestre / Alpe d’Huez (174km)
Image

7ème étape : Vizile / Lyon (179km)
Image

8ème étape : Lyon / Château-Chinon (263km)
ImageImage

9ème étape : Nuits-Saint-Georges / Dijon CLM (50,5km)
CLM assez escarpé dans les vignes

REPOS 1 (Autour de Dijon ou Reims)

10ème étape : Reims / Abbeville (195km)
Parcours assez plat.

11ème étape : Abbeville / Le Havre (159km)
Parcours assez plat avec final venté.

12ème étape : Caen / Rennes (172km)
Parcours assez plat.

13ème étape : Rennes / Nantes (133km)
Parcours totalement plat.

14ème étape : Les Sables-D’olonne / Bordeaux (272km)
Parcours plat mais sinueux, forte probabilité de vent le long des côtes.

15ème étape : Bordeaux / Bayonne (177km)
L'étape classique dans les Landes.

REPOS 2 (Autour de Biarritz et Bayonne)

16ème étape : Saint-Jean-Pied-de-Port / Argelès-Gazost (201km)
Image

17ème étape : Barèges / Saint-Girons (205km)
Image

18ème étape : Saint-Girons / Toulouse (150km)
Etape plate dans sa quasi-totalité, arrivée délicate à Toulouse avec une côte à 250m d'altitude (2km à 6/7%) à 6/7km de l'arrivée.

19ème étape : Toulouse / Millau (207km)
Image

20ème étape : Millau / Marseille (280km)
Etape escarpée dans son premier quart, puis relativement plate. Traversée de part en part de la Provence avec des côtes de 1 à 3km au maximum. Passage obligatoire dans des villages magnifiques comme les Baux-de-Provence. Arrivée difficile peu favorable aux sprinteurs. L'occasion en or pour tenter un coup de Trafalgar la veille de l'arrivée à Paris.

21ème étape : Paris Champs de Mars Tour Eiffel / Paris Champs-Elysées CLM (9km)
Un très court chrono qui permettra aux spectateurs et coureurs loin au général de savourer. A l'inverse, les cadors du général donneront tout ce qu'il leur reste pour grappiller quelques précieuses secondes.
Image

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:40

Variante par Armagetronmv :

J'avais également commencé hier à imaginer un Grand Départ de la Guadeloupe (à défaut de la Réunion que je trouve tout de même plus pratique. Moins persuadé que Darth que le décalage joue plus que le trajet en avion. D'autant qu'on parle de première classe et non de classe éco.

E 1 VENDREDI : Lamentin - Lamentin CLME : 30 km

Une innovation avec un CLME en entrée. Parcours accidenté pour ne pas trop favoriser les rouleurs
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103938

E 2 SAMEDI : Pointe à Pitre - Petit Bourg : 86 km

Etape très courte (à l'image du Crit Inter) pour favoriser le mouvement, avec des côtes inédites (même sur le Tour de Guadeloupe) : Le Piton de Ste Rose (le peloton guadeloupéen n'a jamais emprunté cette route en tout cas depuis 2008) et les Mamelles par le versant le plus dur
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103870

E 3 DIMANCHE: Vieux Fort - Les Abymes : 216 km

Etape relativement longue qui pourrait sourire aux audacieux. Avec plein de côtes casse pattes au départ, elle finit son parcours en faisant le tour de Grande Terre, plane mais très propice aux bordures.
http://www.openrunner.com/index.php?id=1826940

TRANSFERT VERS PARIS LE LUNDI ET REPOS 1 LE MARDI

E 4 MERCREDI: Chantilly - Bernay : Environ 170 km
Journée "calme" et favorable aux sprinteurs pour le retour en métropole (à tracer)

E 5 JEUDI: Falaise - Alençon : Entre 140 et 150 km
Nouvelle étape pour sprinteurs. Quelques côtes armoricaines dont le Mont des Avaloirs pour corser légèrement le parcours

E 6 VENDREDI : Le Mans - Bourges : L'étape la plus longue du Tour avec 260 km
Départ du circuit des 24h du Mans. Etape plate sauf les 20 derniers kms avec une petite côte qui fragilisera les sprinteurs après une si longue journée.
http://www.openrunner.com/index.php?id=1827035

E 7 SAMEDI : St Amand Montrond - Clermont Ferrand : Environ 180 km
Etape accidentée à tracer

E 8 DIMANCHE : Clermont Ferrand - Massiac : 173 km
Etape accidentée avec 3200 m de D+. Les baroudeurs devraient en profiter et pourquoi pas, ravir le maillot jaune.
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103943

E 9 LUNDI: St Flour - Decazeville (La Croix du Broual) : 167 km
Nouvelle journée piégeuse mais qui pourrait sourire à un sprinteur puncheur (Sagan vs Gilbert 8-) ) avec une côte de 1.8 km à 5% en guise d'arrivée
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103948

E 10 MARDI: Figeac - Lavaur : Environ 170 km
Etape de transition à tracer

E 11 MERCREDI: Castres - Quillan : 158 km
Même si l'étape commence fort avec le Pic de Nore, elle devrait convenir à un sprinteur qui passe un pont :mrgreen: Une côte placée à 8 km de l'arrivée peut également offrir la victoire à un audacieux
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103952

E 12 JEUDI: Quillan - Plateau de Bonascre :69 km
Etape ultra courte. L'étape de l'Alpe 2011 avec l'attaque d'Alberto vous a fasciné ? Voici de quoi la revivre avec une étape dessinée pour les grimpeurs.
Le Col de Coudons en entrée, suivi de 10 km de plat sur le plateau de Sault, exposé aux vents, en plat principal le Col du Pradel et sa route étroite et en guise de dessert le Plateau de Bonascre
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103953

E 13 VENDREDI : Tarascon sur Ariège - Saint Girons : 130 km
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/103966
Après le Port de Lers suvi du col de Latrape, le peloton empruntera le Col de la Core puis le Col de Saët et avant l'arrivée il montera une dernière côte à Montégut-en-Couserant, choisie afin de limiter au maximum les regroupements dans le final

E14 SAMEDI : Aspet - Luz St Sauveur : 162 km
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/104002
L'étape reine des Pyrénées avec les cols d'Artigascou, du Portillon, de Peyresourde, d'Aspin et du Tourmalet. "Seulement" 162 km mais 4800m D+

E15 DIMANCHE : Millau - Alès : Environ 180 km
Etape de transition pouvant être favorable à des baroudeurs

REPOS 2 LE LUNDI

E16 MARDI : Alès - Sault : Environ 155 km
Seule difficulté du jour : Le Mont Ventoux. Mais pas d'arrivée au sommet cette année pour le Géant de Provence

E17 MERCREDI : Montbrun-lès-Bains - La Mure : 188 km
Journée mouvementée, empruntant de nombreux "petits cols" oubliés par le Tour de France. Les routes sont étroites et sinueuses. De quoi limiter la chasse aux échappés

E18 JEUDI : Grenoble - Grenoble : 74 km
Non, ce n'est pas un contre la montre mais bien une étape en ligne. Les coureurs monteront jusqu'à Chamrousse puis rejoidront Grenoble par la côte des Quatre Seigneurs

E19 VENDREDI : Grenoble - le Bourget du Lac : 159 km
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/104018
Le col de la Porte servi en hors d'oeuvre. Il est suivi par le col du Coq comme petit encas.Petit répis dans la vallée avant d'attaquer la côte de Ste Marie du Mont, le Granier. Les coureurs redescendent vers Chambéry mais leur calvaire n'est pas terminé. Ils enchaînement avec le Col de l'Epine mais surtout en finissent avec le Mont du Chat. 5000m de D+

E20 SAMEDI : Aix les Bains - Thonon les Bains : environ 200 km
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/104019
Nous avons beau être au milieu des Alpes, si le début d'étape sera un peu cahotique avec quelques petites difficultés, le parcours sera "buccolique" avec le tour des lacs de Bourget et d'Annecy et le final à Thonon après avoir longé pendant 20 km le lac Léman

E21 DIMANCHE : St Rémy lès Chevreuse - Paris CLM : 44.7 km
http://www.tracks4bikers.com/tracks/show/104023
Seul contre-la-montre individuel de ce Tour, il est de retour le dimanche en lieu et place de cette ennuyeuse parade que seul le Tour s'offrait. Un hommage à Laurent Fignon. Il est cependant accidenté en début de parcours avec la vallée de Chevreuse.

Au total, 3120 km, soit la distance la plus courte depuis 1905

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:44

Variante par CSC_3187 :

Le grand départ est un peu fantaisiste puisqu'il ne s'agira pas de Lille, mais de Doha. Comme on a déjà vu les pavés, on préfèrera la plage. Même si ça reste hautement utopique, ça ne me parait pas infaisable, pas forcément beaucoup moins qu'un départ d'Irlande sans jour de repos pour rallier la France.

P : Doha 6 km
Court sur la corniche et en nocturne pour éviter les grosses chaleurs et offrir un bel access prime-time en Europe.

E1 : Doha - Doha ~100 km
Circuit en ville et en nocturne pour les mêmes raisons. Un petit passage dans le quartier diplomatique afin de trouver une côtelette pour satisfaire le sponsor du maillot à pois.

E2 : Doha - Doha ~20 km CLME
On termine la tournée Qatari par un chrono par équipe assez court en journée. Le sponsor Qatar Airways s'occuppe de ramener tout le monde en France.

Repos à Nantes

E3 : Nantes - La Rochelle ~220 km
E4 : La Rochelle - Bordeaux ~225 km
E5 : Bordeaux - Bayonne ~215 km

3 fois le même menu. On longe la mer pour s'y remettre en douceur et offrir un paradis aux sprinters.

E6 : Saint-Jean de Luz - Arette Pierre Saint-Martin ~145 km
Image


Après avoir péniblement cumulé 100m de D+ en une semaine, le Tour attaque les Pyrénées pour le deuxième week-end de course. On commence par une arrivée au sommet, la Pierre St-Martin via le Soudet. Otxondo, Ispéguy et Bagargui précèdent.

E7 : Arette - Argeles-Gazost ~180 km
Image


On commence par une boucle en plaine pour lancer l'échappée. Les leaders auront l'occasion de s'expliquer lors de l'enchainemnt Ichère, Marie-Blanque, Aubisque et Spandelles pour une arrivée au bas de la descente.

E8 : Luz-Saint-Sauveur - Loudenvielle ~90 km
Image


Un enchainement Tourmalet-Ancizan-Azet à froid et c'est tout. Etape courte sans temps mort lancée par un col difficile, de quoi espérer un feu d'artifice pour le 14 juillet.

E9 : Bagnères de Luchon - Toulouse ~160 km
Etape de transition avec le seul Col des Ares pour sortir des Pyrénées. On termine par le Keutenberg toulousain (voir les posts précédents) et une arrivée 8 km plus loin au pied du Stadium, de quoi favoriser les audacieux et piéger quelques favoris distraits.

E10 : L'Union - Gaillac ~45 km CLMI
Chrono long et essentiellement plat entre les deux massifs.

E11 : Albi - Alès ~230 km
Une longue étape de transition vallonnée dans les Cévennes avant une journée de repos à Digne.

E12 : Saint-André les Alpes - Risoul 1800 ~195 km
Image


La plus grosse étape des Alpes, avec le Col des Champs, Allos, Vars et Risoul. Dans ce sens, la montée finale est plus facile à mettre en valeur, même si ça risque de tourner à la course de côte.

E13 : Embrun - Grenoble ~175 km
Image


La suite ressemble plus à une étape de transition. Les leaders pourront tout de même s'expliquer sur le Luitel avant de plonger sur Grenoble.

E14 : Grenoble - Rumilly ~205 km
Image


Une dernière étape des Alpes atypique pour essayer de renverser la hiérarchie. On ne dépasse pas les 1500m, mais on grimpe beaucoup. La Chartreuse au réveil, le Chat au déjeuner et le Grand Cucheron par Virieu au dessert avec le Col du Corgeon en digestif. Une journée usante qui offre des possibilités stratégiques multiples pour ébranler les leaders.

E15 : Annecy - Bourg-en-Bresse ~150 km
On quitte les Alpes par une étape de moyenne montagne dans l'Ain, courte et destinée aux attquants.

E16 : Bourg-en-Bresse - Paray-le-Monial ~170 km
Encore un peu de relief à proximité de Mâcon mais le final pourrait permettre aux sprinters de revenir.

E17 : Paray-le-Monial - Bourges ~215 km
Un détour pour effleurer le Morvan, sinon ce sera assez plat.

E18 : Bourges - Fontainebleau ~160 km
On se rapproche de la capitale, toujours avec du plat.

E19 : Fontainebleau - Melun ~17 km
Un dernier chrono très court pour les derniers ajustements, mais en aucun cas pour renverser la vapeur. Les rouleurs devront avoir fait le nécessaire avant.

E20 : Melun - Paris Champs-Elysées ~120 km
Le traditionnel défilé.

~3050 km pour un Tour de France très court par rapport au standard habituel. Hormis quelques étapes en plaine, je n'ai pas cherché à allonger les distances, plutôt à concentrer les difficultés.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 08 Juil 2013, 23:46

Variante 3 par Darth-Maul :

Suites aux discussions sur la possibilité d'un Tour avec la montagne très tôt, j'ai tenté celui-ci, sans vouloir m'aider de déplacement larges dans les journées de repos par avion.
Le tout en gardant plus ou moins les codes habituels, mais en modernisant avec les choses qui réussissent dernièrement.

1ère étape : Albertville - Modane, 198 km
Grand Départ dans le département de la Savoie, une première étape avec du dénivelé (près de 5000 mètres), mais une étape ouverture, soit pour un peloton réduit, soit pour des baroudeurs.
Après les Saisies et Roselend, l'Iseran a de quoi faire une bonne sélection, mais son sommet à près de 60 km de l'arrivée laissent de nombreuses possibilité pour le premier maillot jaune, autre qu'un match entre favoris à la victoire finale, bien que certains pourraient être surpris par une telle mise en jambes.
http://uppix.net/d/d/d/1a5174453ddd1794cb48f0da717c4.png

2ème étape : St-Jean-de-Maurienne - La Toussuire, 182 km
Seule "vraie" étape des Alpes, avec une première arrivée en altitude, bien que la moitié soit raccourcie.
Enchainement de la Madelaine et du Glandon pour fatiguer un maximum les équipiers, avant la montée de La Toussuire dans une nouvelle configuration : on de descend pas jusque St-Jean-de-Maurienne donc on reprend plus haut, et on passe par La Rochette plutôt que Villarembert pour éviter la partie en faux-plat.
http://uppix.net/5/4/7/23595880eb632727688698b5657c9.png

3ème étape : Montmélian - Châlon-sur-Saône, 219 km
Sortie de la montagne avec une étape de plaine, pour sprinteurs. Sauf si des restes du premier week end gênent la poursuite des échappés, dans une étape à priori à moyenne basse vu la distance.

4ème étape : Chagny - Dijon, 53 km
Premier des deux chronos du Tour. Celui-ci est très long sur un parcours linéaire, avantageant les purs rouleurs pour développer une puissance maximale.

5ème étape : Châtillon-sur-Seine - Reims, 189 km
Retour à la plaine, mais pas forcément au sprint, avec une côte de 3 km à 6 % dont le sommet à 15 km de l'arrivée peut permettre d'avoir un final mouvementé.
http://uppix.net/d/7/f/a0df4aee18365de96d881c3ed81c7.png

6ème étape : Rethel - Namur, 173 km
Un milieu d'étape accidenté avec des côtes dans les Ardennes, mais un final bien plus plat, longeant la Meuse. L'arrivée n'est cependant pas pour sprinteurs, avec la montée de la Route Merveilleuse à travers la Citadelle de Namur, pour terminer au sommet.

7ème étape : Charleroi - Geraardsbergen, 179 km
L'étape "flandrienne", avec monts et pavés, avec l'arrivée juste après le sommet du Bosberg (10 monts dont 3 pavés, 5 pavés plats)
km 97 : Knokteberg, 1.3 km à 7% (max 13 %)
km 104 : Varent, 2 km plats (pavé ***)
km 108 : Tiegemberg, 750 m à 5% (max 9%)
km 118 : Nokereberg, 350 m à 5% (pavé)
km 123 : Huisepontweg, 1.5 km plats (pavé ***)
km 127 : Doorn, 1.7 km plats (pavé ****)
km 134 : Edelareberg, 1.5 km à 5% (max 7%)
km 138 : Mariaborrestraat, 2.4 km plats (pavé ****)
km 142 : Taaienberg, 530 m à 6% (max 15%, pavé)
km 148 : Boigneberg, 1 km à 5% (max 10%)
km 153 : Haaghoek, 1.7 km plats (pavé ****)
km 156 : Leberg, 1.1 km à 3% (max 13%)
km 160 : Berendries, 930 m à 7% (max 12%)
km 165 : Tenbosse, 450 m à 6% (max 8%)
km 175 : Kapelmuur, 900 m à 9% (max 20%, pavé)
km 179 : Bosberg, 900 m à 5% (max 10%, pavé sur la 2e moitié)

8ème étape : Aalst - Koksijde, 148 km
Etape courte et plate, mais attention au vent sur les 60 derniers kilomètres de Knokke-Heist à l'arrivée, sur le littoral de la Mer du Nord, bien exposé au vent.

9ème étape : Dunkerque - Beauvais, 212 km
Retour en France avec une étape pour sprinteurs, sans trop de particularité.

10ème étape : Rouen - Carrouges, 191 km
Après une journée de repos, une étape de plaine au final assez accidenté, par des petits chemins de campagne et avec le Mont des Avaloirs à 15 km de l'arrivée (2.2 àkm à 6.2 %)
http://uppix.net/3/2/3/6018b3eeaa7d2936c676e740ff4c0.png

11ème étape : Mayenne - Pornic, 208 km
Nouvelle étape de plaine, avec comme difficulté le vent lors du passage du Pont de Saint-Nazaire à 20 km de l'arrivée, propice aux bordures.

12ème étape : Challans - Niort, 131 km
Complètement plat et très court, pour une vitesse élevée. Ligne droite finale de 3 km pour les sprinteurs.

13ème étape : Poitiers - Tulle, 237 km
Etape de transition, avec une seconde partie légèrement accidentée sur des routes sinueuses. L'ensemble mal plat mène à une côte de 2.6 kmù à 6.6 % à 11 km de l'arrivée, pour définitivement avantager les baroudeurs.
http://uppix.net/4/e/b/dbb1321f88d19bc68a00aec9f85ea.png

14ème étape : Brive-la-Gaillarde - Murat, 152 km
Etape courte et final nerveux via le Col du Perthus et la montée de Super-Lioran, pouvant avantager les baroudeurs comme les attaquants du peloton. A voir si certains prennent des risques, sinon juste une animation pour la victoire d'étape.
http://uppix.net/c/7/0/be6740b33717fd9d5e76102182686.png

15ème étape : St-Flour - Le Pompidou, 141 km
Autre étape courte, pour un final voulu explosif dans le Col de Solpérière (5 km à 8%) avec le sommet à 8 km de l'arrivée, avant un court plateau et une descente technique.
Etre à la veille du repos peut d'autant plus inciter au mouvement.
http://uppix.net/b/1/0/83e6368f20b4b12b1cb546d7ae675.png

16ème étape : Alès - Perpignan, 228 km
Longue distance pour la dernière étape de plaine avant les Champs-Elysées, mais les équipes ayant à la fois sprinteurs et grimpeurs ne rouleront pas forcément à la veille de la montagne.

17ème étape : Prades - Massat, 177 km
Début fait pour écrémé au plus le peloton et animer la création de l'échappée pour le maillot à pois, avec l'enchainement de Jau, Garavel, Pailhères et Chioula.
Un petit replat dans la seconde partie avant le Col de Port assez roulant et le Col de Péguère, pris dans une autre configuration, avec une entrée dans un virage à près de 180°, faisant entrer dans la pente en relance et non pas lancé. Puis sur des routes étroites, un léger plateau avant la descente vers Massat, pour favoriser une course de mouvement.
http://uppix.net/8/9/5/3d42d9845086b58fc13cd65059d5f.png

18ème étape : St-Girons - Arreau, 187 km
Possibilité de grande chaleur en fin juillet, montée et descentes sans discontinuer, de quoi laisse les possibilités à des défaillances plutôt que forcément une course de mouvement.
Portet d'Aspet, Menté, Balès, Peyresourde, Azet, Ancizan et Aspin, pour plus de 5000 mètres de dénivelé positif et une élimination par l'arrière qui sera forte à coup sûr, à défaut de forcément des attaques à l'avant.
http://uppix.net/f/6/a/f4a2853e984d175e61113f212f906.png

19ème étape : Tarbes - Bagnères-de-Bigorre, 21 km
Dernier contre-la-montre, intégré entre les étapes de montagne. Il est court et donc les écarts y seront moindres.
Il a la particularité d'être en faux-plat montant, entre 1 et 2 % d'un bout à l'autre, ce qui pourrait surprendre quelques coureurs après 3 semaines de courses, s'ils s'élancent rapidement comme sur du plat.

20ème étape : Pau - Lourdes, 179 km
Dernière étape de montagne, avec une entrée crescendo dans les difficultés par Lie, Ichère et Marie-Blanque avant l'Aubisque.
On enchaîne ensuite par Spandelles, 10 km à 8.5% et une descente très technique, offrant à la fois de quoi bouger dans la montée et dans la descente, avant un final relativement plat vers Lourdes.
L'idée est de forcer du mouvement de loin pour reprendre du temps, en offrant la possibilité à toute sorte de tactique collective, sans limiter les choses à une course de côte, et d'avoir la possibilité d'un suspense dans le final plat pour creuser l'écart ou revenir sur un coureur.
http://uppix.net/f/9/6/fff329b46cac47468859713c54087.png

21ème étape : ?? - Paris
Pas de nouveauté, défilé et circuit final sur les Champs Elysées.
Une étape de 94 km ferait une distance totale d'exactement 3500 km.

Total de 9 étapes plates, 5 accidentées, 5 de haute montagne (1 seule arrivée en altitude), 2 contre-la-montre individuels (74 km cumulés).

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 00:03

Variante par Svam :

Parcours fait à l'envers comme souvent qui est un bon agrégat d'étapes imaginées individuellement ces derniers mois. Le principe : trois massifs mais dans l'ordre décroissant. Alpes, Pyrénées et Massif Central.


S Pr: Amiens ITT
D 01: Amiens -> Laon pl/val 183 km


Grand Départ de Picardie avec un prologue à Amiens puis une première étape à travers les 3 départements avec arrivée en bosse dans la vieille ville de Laon.
http://www.openrunner.com/index.php?id=1081492

L 02: St-Quentin -> Verdun val/pl 215 km

Quelques côtes puis la butte de Douaumont (3.4km à 4%) dont le sommet est à 10km de l'arrivée. De quoi bien perturber le sprint. :)
http://www.openrunner.com/index.php?id=1912067

M 03: Verdun -> Troyes pl

Une étape de plaine classique destinée aux sprinteurs


M 04: Troyes -> Avallon val 202 km

Grosse étape vallonnée à travers les montagnes russes du Morvan avant un final en bosse. Une véritable semi-classique.

J 05: Vézelay -> Macon pl

Début vallonné dans le Morvan, puis on déroule dans la vallée de la Saône.

V 06: Macon -> St-Claude Mm 170 km

Une étape de moyenne montagne dans le Jura via le Berthiand, Bérentin, Echallon et Croix-Serra :o

S 07: Nantua -> Le Collet-d'Allevard HM (via Leschaux, Frêne, Champ-Laurent)

Première étape de haute montagne et première arrivée au sommet. Une course de côte à prévoir même si le col du Champ-Laurent devrait déjà fatiguer les coureurs.
http://www.openrunner.com/index.php?id=1908473

D 08: Pontcharra -> Col du Granon HM (via Grand-Cucheron, Télégraphe, Galibier) 150 km

Deuxième étape courte mais qui envoie du lourd : Grand-Cucheron dès le départ, puis Télégraphe-Galibier avant de se farcir le Granon. 8-)
http://www.openrunner.com/index.php?id=1907955

L Repos à Serre-Che
M 09: Serre-Chevalier -> Gap HM 199km (via Izoard, Vars, Pontis, Apollinaire, Moissière)


Dernière étape alpestre qui propose des montagnes russes dans les Hautes-Alpes avec dans le final la Moissière (10.2 km à 7%) avant la descente de la Rochette. 8-)
http://www.openrunner.com/index.php?id=1908894

M 10: Sisteron -> Avignon pl

Première étape de transition. Match entre baroudeurs et sprinteurs.

J 11: Arles ITT 45km

Un premier chrono tout plat dans la Camargue. Fait inédit : il est intégralement disputé sur la commune d'Arles ! :mrgreen:

V 12: Nimes -> Carcassonne pl

Dernière étape de transition avant les Pyrénées, plus légères que les Alpes.

S 13: Carcassonne -> Font-Romeu "Pyrénées 2000" HM 189 km (via Jau, Llose, Calvaire)

Une étape a priori simple mais j'espère la canicule et une belle passe d'armes dans la montée finale. :o
http://www.openrunner.com/index.php?id=1907982

D 14: Font-Romeu -> Saint-Girons HM 182 km (via Puymorens, Lers, Péguère-Portel)

Il y a peu j'ai réalisé que Péguère était plus fait pour St-Girons que pour Foix. La veille du repos, ça devrait batailler dans Péguère et de tourner sur Portel. En bas de la descente rapide et technique, il ne reste que 12 km :P 8-)
http://www.openrunner.com/index.php?id=1907856

L Repos à Toulouse
M 15: Toulouse -> Sarlat-la-Canéda pl


Après une journée partagée entre repos et visite de stations de métros, c'est reparti pour la remontée vers Paris avec une étape de plaine semblable à celle de Brive de cette année. A nouveau un match en baroudeurs et sprinteurs

M 16: Brive-la-Gaillarde -> Super-Lioran Mm 193km (via Néronne, Pas-de-Peyrol, Perthus, Cère)

Qui a dit que Brive était trop au Sud pour emprunter le Pas-de-Peyrol ? :mrgreen: En plus, j'utilise mon crochet spécial après Néronne, avant la double rampe de Perthus et la montée finale sur Super-Lioran. Une bonne étape de moyenne montagne donc mais on est en troisième semaine !
http://www.openrunner.com/index.php?id=1909005

J 17: St-Flour -> Clermont-Ferrand 225 km Mm

La plus longue étape du Tour et dernière de (moyenne) montagne. Un gros parcours casse-pattes avec le col de Vendeix, la Croix-Morand, le Plateau de Gergovie, la côte de Charade, le col des Goules et bien sûr le Chevalard. :D 8-)
http://www.openrunner.com/index.php?id=1909041

V 18: Vichy -> Bourges pl 163 km

Une étape de plat pour remonter vers Paris.

S 19: Orléans ITT 40km

Le dernier chrono, plat mais à la récupération, qui porte le kilométrage solo à 92km. ;)

D 20: Dourdan -> Paris-Champs-Elysées

RAS


Les chiffres :

8 pl
2 val
3 Mm
5 HM
3 TT : 92kms

Résumé : Une première semaine animée entre étapes vallonnées et sprints perturbés. Le Jura puis des Alpes très costaudes avant des Pyrénées plus légères et deux étapes dans le MC pour remonter vers Paris. Le schéma (sommet + descente/Vallée) est à chaque fois respecté. De plus, il y a très peu de transferts ! Pour moi, c'est presque le parcours parfait :P :mrgreen: 8-)

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:22

Variante par Wawan :

Je viens de finir le tracé d'un tour assez classique (au niveau de sa structure comme des cols qui ne sont que 2 à être nouveau) mais que je trouve sympa. La seule vrai nouveauté c'est le départ au pays de Galles (même si les iles britanniques ont déja vu le tour) j'aurais aimé y rester plus longtemps que 2 étapes, et ne pas me cantonner au sud, mais la prise en compte des contraintes logistique m'obligeait à rejoindre southampton assez vite (un transfert cardiff-roscoff façon 98 était probablement jouable ceci dit, mais assez netement plus long et ça obligeait à traverser la bretagne alors que je souhaitait vite plonger vers clermont-ferrand). le debut est pas mal marqué par les transfert de fin d'étapes mais heureusement ça se calme carrément après le retour en france :oops:

le point sympa est que les week end sont interessant, 2 chrono, 1 étape de haute montagne, 3 étape accidenté/moyenne montagne et seulement 2 sprint. (dont l'incontournable sur les champs) c'est marrant, c'est un truc auquel je fais beaucoup plus attention depuis que je bosse :mrgreen:


E1 Cardiff>Cardiff 18km
on commence par un veritable chrono individuel avec l'arrivée à proximité du chateau et du milenium stadium 8-)

E2 Swansea>Ebbw Vale 201km
tant qu'a être au pays de Galles, autant faire une étape intéressante 8-) landes desertique et vallons verdoyants comme cadre de cette partie de montagne russe, des paysages superbes et arrivée dans l'ancien centre sidérurgique du pays.
Image


E3 Monmouth>Southampton 190.5km
incursion obligé en angleterre, cette étape promet d'être chiante 8-) :mrgreen:

E4 Le Havre>Dreux 167km
étape courte logiquement pour les sprinters à moins que la dernière bosse à l'entré de dreux ne permette à quelque un de s'extraire du peloton

E5 Dreux>Dreux 27.7km
un contre la montre par équipe plat à l'exeption d'une petite côte dans les 3 derniers kilomètres

E6 Chartres>Bourges 189.5km
on continu la plaine avec tout juste 600m de dénivelé positif aujourd'hui

E7 Bourges>Clermont-Ferrand 212km
première moité plate mais après Montluçon, le parcours se corse, pas de quoi effrayer les leaders, mais peut être tout de même un peu les gros culs :mrgreen:
Image


E8 Clermont-Ferrand>Aurillac 220.5km
une belle étape de moyenne montagne pour entamer le week end, plutot pour une échappée à priori mais attention aux deux petites côte dans le final, quoique bien moins compliqu que le pas de peyrol, il sera difficile ,pour des équipiers fatigué, de s'organiser
Image


E9 Aurillac>Montauban 174km
on quite le massif central avec une étape sans grande diffculté. il y avait moyen de faire plus dur, mais il est bon de s'acorder une petite respiration avant la montagne
Image


Repos à Toulouse

E10 Toulouse>Superbagnères 186km
première étape de montagne par balès et la montée finale de superbagnère, un premier contact musclé
Image


E11 Luchon>Foix 181km
6 cols au menu dont péguère (mais pas la boucle assasine pour revenir sur foix :mrgreen: ) attention à l'enchainement latrape-agnès-péguère, trois cols offrant des pourcentage ardus
Image


E12 Foix-Gruissan 194 km
une étape de transition sur des routes sinueuse dans la première partie, la fin est plus simple à controler mais attention toutefois à la dernière côte dans la montagne de la clape

E13 Narbonne>Avignon 193km
une étape langdocienne toute plate est pas mal exposé au vent, méfiance

E14 Avignon>Mont Ventoux 157km
on tournicote un peu avant d'afronter le geant de provence ce qui permet de franchir deux petits cols de première catégorie, le col de la liguère et celui plus classique de notre dame des abeilles
Image


E15 Cavaillon>Grasse 242.3km
une étape de transition compliqué sur les routes de paris-nice, de quoi offrir un beau dimanche (ou une belle sieste, au choix :mrgreen: )
Image


Repos à Nice

E16 Nice>Briançon 254km
un marathon, et pas un petit! par rapport à la trilogie classique, la bonnette remplace allos ce qui reduit un peu la vallé avant vars. vu le peloton de ces dernières années on peut cependant craindre une course d'attente judqu'a l'Izoard mais méfiance, sur une telle étape un coup tactique peut renverser la table, surtout si l'équipe du leader semble faible
Image


E17 Briançon>Valmorel 187.5km
sans doute l'étape reine des alpes, à partir du pied du glandon, il n'y aura presque plus de vallée. la montée inédite de valmorel n'est pas la plus dure du coin, mais après les deux cols très durs qui l'auront précédé, seul les plus forts pourront s'y exprimer
Image


E18 Albertville>Belley 191km
c'est une étape où, si on a des ambiotions, on ne peut pas attendre le final. ceci dit, l'enchainement superbe du col de la biche et du grand colombier peut faire de gros écarts même s'il est préférable de ne pas être seul après la descente pour boucler les 17 derniers kilomètre
Image


E19 Ambérieux en Bugey>Dijon 179.5km
c'est la dernière chance pour les baroudeurs de s'illustrer mais l'étape étant dénué de difficulté, les sprinter chercheront peut être à se mettre en confiance avant les champs

E20 Dijon>Dijon 48km
c'est un chrono pas simple du tout qui se chargera de figer le classement général. s'il y a de belle ligne droite où exprimer sa puissances, les grimpeur auront deux belles côte pour tenter de limiter leur débour
Image

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:24

Variante 4 par Darth-Maul :

Et voilà : 1ère étape : Angers - Le Mans, 203 km
Grand Départ dans la région Pays de la Loire, via le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe pour un final de sprinteurs au bout de la ligne droite des Hunaudières à partir de Mulsanne (sens inverse au circuit des 24 heures).

2ème étape : Sablé-sur-Sarthe - La Flèche, 26 km
Chrono par équipes le lendemain, distance moyenne pour avantager les spécialistes sans tuer toute ambition aux moins bons. Parcours pour rouleurs avec presque une simple ligne droite.

3ème étape : Laval - Saint-Nazaire, 218 km
Etape assez plate comme le premier jour, sauf qu'est dans le final le passage du Pont de Saint-Nazaire, pour casser le peloton par la pente et le vent et ainsi éviter un sprint complètement massif. La dernière heure peut donc être très piégeuse. Une petite boucle est faite entre le pont et l'arrivée, pour donner l'occasion aux premiers coureurs de rouler pour creuser l'écart après les bordures.

4ème étape : Pontchâteau - Avranches, 174 km
Distance plus courte, mais un profil similaire. Le final est encore piégeux pour les sprinteurs, avec une petite côte qui peut avantager les sprinteurs, sans pour autant faire de véritables écarts pour le classement général.

5ème étape : Bagnoles-de-l'Orne - Rouen, 230 km
Longue étape, avec un final pour spécialistes des classiques par notamment 4 côtes sur les bords de la Seine autour de Rouen : St-Adrien, Bonsecours, Bois-Guillaume et Mont-St-Aignan, pour favoriser les attaquants et une course de mouvement.
http://uppix.net/1/5/2/c2d52fce634c2b073574a625cd2e5.png

6ème étape : Bolbec - Eu, 174 km
Etape plus courte, mais piégeuse sur l'ensemble, avec plus un ensemble de petites côtes sur le littoral, ayant de quoi épuiser certains coureurs, voire même permettre des cassures si le vent s'en même, sinon, une élimination par l'arrière et l'assurance que le final ne sera pas un sprint massif.
http://uppix.net/2/f/b/c27d8836d47eab9b8ccc4bd1b2516.png

7ème étape : Abbeville - Cambrai, 143 km
Retour à une course pour sprinteurs, avec une distance courte pour un rythme élevé. Première étape avec une quasi-certitude de sprint massif depuis le premier jour, d'autant plus avec un final venant d'Arras avec une ligne droite de 40 kilomètres.

8ème étape : Douai - Liévin, 25 km
Contre-la-montre individuel assez plat, de distance courte pour ne pas trop influer sur un classement général où les premiers doivent encore se tenir en quelques secondes. Cela devrait laisser la course ouverte dans les étapes suivantes, les spécialistes ne pouvant mettre plusieurs minutes dès cette étape.

9ème étape : Béthune - Valenciennes, 187 km
L'étape des pavés (Français et Belges), toute la journée, espacés au début et de plus en plus proches dans le final :
km 42.7 : Pont-Thibaut à Ennevelin, 1 400 m
km 56.8 : Orchies, 1 100 m
km 72.0 : Brunehaut (BE), 1 900 m
km 81.3 : Maulde à Lecelles, 1 000 m
km 99.5 : Vicq, 3 200 m
km 111.6 : Quiévrain (BE), 1 000 m
km 116.6 : Audregnies (BE), 300 m (montée)
km 122.1 : Autreppe (BE) à Meaurain (BE), 1 600 m
km 142.1 : Ruesnes à Capelle-sur-Ecaillon, 1 700 m
km 147.3 : Escarmain, 1 500 m
km 158.4 : Haussy, 900 m
km 165.7 : Saulzoir à Verchain-Maugré, 1 200 m
km 169.0 : Verchain-Maugré à Quérénaing, 1 600 m
km 175.5 : Artres à Préseau, 2 000 m (en partie recouverts)
km 178.9 : Préseau à Famars, 3 900 m (*****)

Après ce mini Enfer du Nord, une journée de repos à Mons

10ème étape : Mons (BE) - Charleville-Mézières, 169 km
Reprise par une étape accidentée finissant dans les Ardennes Françaises et la côte des Vieilles Forges, le Mont Malgré Tout et la Roche aux 7 Villages, reprenant l'ancien parcours du Critérium International.
http://uppix.net/8/3/b/ebbbe1a0eb029e03985ab9aab2f68.png

11ème étape : Rethel - Pont-à-Mousson, 194 km
Cette fois-ci une côte unique, mais plus proche de l'arrivée et plus pentue : 1.8 km à 8.6 % et un passage à 17 %, une unique attaque possible, mais la certitude que de nombreux sprinteurs ne pourront pas tenir.
http://uppix.net/e/b/5/e20077a72f05fb42c80c15ec3ea62.png

12ème étape : Nancy - Dijon, 240 km
Etape la plus longue du Tour, avec plusieurs côtes, mais relativement loin de l'arrivée. Cela reste plus une étape pour baroudeurs.

13ème étape : Besançon - Bourg-en-Bresse, 171 km
Etape pour sprinteurs, la première depuis un moment et la dernière avant un moment, puisque les Alpes arrivent le lendemain.

14ème étape : Oyonnax - Le Grand-Bornand, 155 km
Courte étape de moyenne montagne pour ouvrir les Alpes, via le Salève et surtout la Colombière dans le final, pour une arrivée en descente, sans être excessivement technique.
http://uppix.net/a/6/7/856667ca1c41e9c87e96f8c5f6a87.png

15ème étape : Annecy - Bonneval-St-Arc, 199 km
Grosse étape avant le repos, pour plus de 5500 mètres de dénivelé positif via le Col de l'Arpettaz, le Col des Saisies, le Cormet de Roselend et surtout le Col de l'Iseran, mis en avant comme rarement et qui devrait être le témoin de défaillances, que cela soit par l'accumulation des efforts, l'interminable montée ou le manque d'oxyègne, avant une descente assez technique pour relever le tout.
http://uppix.net/8/7/d/59e318d1a7baac4e755fdadb55b91.png

Pour éviter l'attentisme et assurer une récupération, cette étape est suivie d'un jour de repos dans la vallée de la Maurienne.

16ème étape : Modane - St-Jean-de-Maurienne, 200 km
On repart pour une autre étape dans les Alpes, la dernière, avec un passage en Italie du Mont-Cenis au à Montgenèvre. Surtout une montée, le Galibier. Certes loin de l'arrivée avec une longue descente et un peu de vallée pour finir, mais il n'est pas gravis pas un versent traditionnel : un peu avant le Lautaret, on retrouve l'ancienne montée, bien plus difficile, pour avoir 6 kilomèttres à près de 10 % sur une route en caillasse, avant un dernier kilomètre goudronné à plus de 10 %.
http://uppix.net/6/7/d/3f52a4bf8f5421bbcbc289ec2e52d.png

17ème étape : Pontcharra - Montélimar, 187 km
Etape de transition au profil complètement plat. La fatigue des équipiers pourrait empêcher le sprint massif.

18ème étape : Orange - Béziers, 190 km
Même profil que la veille, sauf le Mont-Saint-Clair à 35 km de l'arrivée au milieu d'une zone qui pourrait être exposée au vent. Reste à voir si les équipes sont prêtes à fournir l'effort des bordures si le vent souffle. Il pourrait être également problématique car la portion exposée est là où les équipes des sprinteurs roulent pour revenir sur l'échappée si l'écart n'est pas trop important.

19ème étape : Narbonne - Carcassonne, 53 km
Chrono final, longue distance, les talents de rouleurs se compensant avec la fatigue et la récupération après 3 semaines. Ici, il n'est pas à la veille de Paris, mais à son avant-veille, laissant une ultime étape de montagne permettre aux grimpeurs de reprendre les secondes perdues dans ce chrono.

20ème étape : Limoux - Ax-les-Thermes, 183 km
Dernière étape de montagne donc, avec notamment l'enchainement de Jau, Garabel et Pailhères pour terminer, avec à la fois la montée et la descente pour attaquer et finir de se jouer le classement général si ce n'est pas déjà fait.
http://uppix.net/a/3/7/8a45789438146a2f826e8bb348d33.png

21ème étape : Paris
Dernière étape traditionelle, rien de particulier

Total kilométrique relativement faible, plus proche des 3400 km.

9 étapes plates dont 1 avec pavés
5 étapes accidentées
4 étapes de montagnes (13 cols 2C ou plus)
3 contre-la-montre dont 1 par équipes

Stats semblant aider les rouleurs sur les grimpeurs, mais je l'ai voulu équilibré et traditionnel si on excepte l'absence d'arrivée en altitude

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:26

Variante 5 par Darth-Maul :

1ère étape : Strasbourg - Colmar, 178 km
Grand Départ en Alsace, avec une étape complètement plate, offrant le maillot jaune à un sprinteur.

2ème étape : Sélestat - Grand Ballon, 170 km
Déjà de la moyenne montagne et une arrivée en altitude. Haut-de-Ribeauvillé, Linge, Firstplan et Amic en ouverture, mais amenant le total à près de 4000 mètres de dénivelé positif. 14 km à 6,5 %, la montée finale est assez roulante. Elle peut offrir quelques surprises en cas de défaillance, et faire apparaître une première hiérarchie, mais les écarts ne pourront pas y être très important entre les favoris.
http://uppix.net/2/f/4/88019eda6fe081e0b16ae722147e8.png

3ème étape : Thann - Mulhouse, 22 km
Chrono par équipes assez court et plat. Là encore, le but est de mettre quelques secondes entre les favoris à la victoire finale, sans pour autant laisser un coureur ou une équipe assomer la course d'entrée.

4ème étape : Belfort - Nancy, 173 km
Quelques côtes, mais rien de terrible. Cette étape devrait être pour les sprinteurs.

5ème étape : Toul - Sens, 236 km
La plus longue étape du Tour est plate la plupart du temps, laissant une course au ralenti qui peut donner l'occasion aux baroudeurs de tenir. D'autant plus que le final n'est pas plat, les équipes de sprinteurs ne rouleront donc pas. Dernier kilomètre pour puncheur, à 9 % de moyenne, jusqu'à 12 %.

6ème étape : Montargis - Le Mans, 217 km
Encore une étape plate, au final complètement pour sprinteurs, sur la longue ligne droite des Hunaudières (sur 4,5 km à partir du rond-point de Mulsanne).

7ème étape : La Flèche - Pontchâteau, 220 km
Toujours du plat et de la distance (673 km en 3 jours), avec ici une difficulté pour gêner le sprint : le Pont de Saint-Nazaire, à 20 km de l'arrivée, où la montée et le vent peuvent faire des cassures.

8ème étape : Nantes - Fontenay-le-Compte, 145 km
Changement radical de distance, désormais court pour un rythme élevé, avec un final sur des sinueuses routes forestières, avec 4 côtes d'environ 1 km à 5, 4, 3,5 et 4,5 % à respectivement 18, 11, 9 et 6 km de l'arrivée, pour permettre aux attaquants de tenter quelque chose pour éviter le sprint.

9ème étape : Niort - Bordeaux, 187 km
Retour au calme pour une étape a priori offerte aux sprinteurs, la dernière avant les Pyrénées.

Journée de repos : Bordeaux

10ème étape : Merignac - Pessac, 61 km
Reprise par un long contre-la-montre plat, avec de longues lignes droites avantageant les coureurs puissants. Il s'agit de l'unique contre-la-montre individuel de ce Tour.

11ème étape : Langon - Hautacam, 228 km
Première étape de haute montagne avec une course de côte. 210 km assez plat et une unique difficulté pour les grimpeurs.
http://www.salite.ch/F/hautac.gif

12ème étape : Lourdes - Marignac, 177 km
La traditionnelle étape où s'enchaînent les cols Pyrénéens. Ici Aspin, Peyresourde, Balès, les Ares et pour finir Menté, avec ses forts pourcentages et sa descente très technique. Le sommet n'est qu'à 13 km de l'arrivée et il n'y a que 4 km de plat au bas de la descente.
http://uppix.net/3/2/1/8bfd6292dceb027bb20edd4913a94.png

13ème étape : Saint-Gaudens - Belcaire, 171 km
Etape de transition typique, avec quelques difficultés comme le Col de Port en milieu d'étape ou le Col de Montségur (4,3 km à 8 %). Le Col de la Croix des Morts (6,7 km à 6 % à 11 km de l'arrivée) devrait être le théâtre d'attaques entre les échappés pour la victoire d'étape.
http://uppix.net/4/c/1/f26e3dbe06f9faf54ad921d98e56d.png

14ème étape : Limoux - Nîmes, 226 km
Etape longue, mais toute plate. La distance devrait entraîner un rythme lent et donc avantager les baroudeurs en milieu de Tour, même si les sprinteurs voudront certainement saisir cette occasion rare en seconde moitié de Tour.

15ème étape : Arles - Cuers, 175 km
Autre étape de transition pour baroudeurs, avec notamment l'Espigoulier et une côte de 2,2 km à 6,2 % et un passage à 9 % sur une route (montée comme descente) très étroite.
http://uppix.net/4/6/9/28f9d873989ee1dedb8d7e17b4235.png

Journée de repos : Toulon

16ème étape : Toulon - Digne-les-Bains, 190 km
Arrivée crescendo dans les Alpes, avec ici le seul Col de Corobin dans le final. 8 km à 6,7 % à 17 km de l'arrivée, il devrait néanmoins avoir plus d'incidence sur la victoire d'étape que sur le classement général.
http://uppix.net/3/2/7/613454c4661e3a23df84932ef2b12.png

17ème étape : Barrême - Briançon, 184 km
La haute montagne, avec le mythique enchâinement des cols d'Allos, de Vars et d'Izoard. Même si ici, seul l'Izoard devrait avoir un rôle pour le classement général, que cela soit par sa montée ou sa descente.
http://uppix.net/7/f/d/f5b234bc690ab11a7cc912d3ffed5.png

18ème étape : Le Mônetier-les-Bains - La Toussuire, 140 km
Etape courte pour la dernière arrivée en altitude. Le Galibier par le Lautaret monté à froid pour la composition de l'échappée, la vallée de la Maurienne en repos en milieu d'étape, puis l'enchaînement de la Croix-de-Fer par le Glandon et de la montée de La Toussuire immédiatement, via La Rochette plutôt que Villarembert, pour des pourcentages plus élevés.
http://uppix.net/2/f/d/3774ef438ca567f3b80f7f38674b0.png

19ème étape : Albertville - Châtel, 148 km
Dernière étape de montagne, encore une fois c'est court, mais les montées et les descentes n'arrêtent pas. Les Aravis et la Colombière pour commencer, puis un léger calme avant Joux-Plane et Avoriaz, avant une terrible montée de 2,5 km sur une route non goudronnée avec une pente de 15 % en moyenne et jusqu'à 24 %. La descente retrouve du goudron et une partie technique pour commencer, avant une plus rapide sur le bas, mais sur une route relativement étroite. Les deux derniers kilomètres sont en faux-plat montant.
http://uppix.net/2/0/4/6495143deb22e2633296366afd992.png

20ème étape : Evian-les-Bains - Les Rousses, 178 km
Dernière étape de moyenne montagne, même si le Tour devrait déjà être joué. Le Feu et les Arces en début d'étape, pour de forts pourcentages qui devraient jouer dans la composition de l'échappée. Le Mont Salève en milieu d'étape, éventuellement pour le classement des grimpeurs s'il n'est pas joué. Et pour finir le Col de la Faucille (12 km à 6 %, assez roulant sur la première moitié, ensuite un passage de 3 km à 8 % avant un final plus plat. Le tout menant à un plateau alternant faux-plats montants et descendants où il faudra gérer les écarts obtenus dans la Faucille, qui est donc le dernier col du Tour.
http://uppix.net/e/9/1/9dfb7ddfa6638536137c95823c6dc.png

21ème étape : Paris
Final du Tour pour les sprinteurs, comme toujours, rien de particulier à dire.

9 étapes de plaine (1 arrivée en côte)
5 étapes accidentées ou de moyenne montagne (1 arrivée en altitude)
5 étapes de haute montagne (2 arrivées en altitude)
1 contre-la-montre individuel
1 contre-la-montre par équipes

Suivant la distance de l'étape Parisienne, on aurait un kilométrage total d'un peu plus de 3400 km.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:27

Variante 2 par Svam :

Le concept : un départ réclamé, la montagne tôt et des étapes plutôt inédites.


S E01: Toulouse TTT 25km

Le Tour se met sur son 31 pour un départ de Toulouse avec un chrono par équipes.

D E02: Toulouse - Blagnac pl

Une boucle au nord de Toulouse avec quelques côtes mais destinée aux sprinteurs.

L E03: Muret - Station du Mourtis HM 200km (Ares, Balès, Menté) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2036486

La première arrivée en altitude, inédite, au Mourtis (10km à 8.5%) précédé des Ares et Balès.

M E04: St-Gaudens - Argelès-Gazost HM 172km (Peyresourde, Azet, Ancizan, Tourmalet) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2036488

Deuxième étape pyrénéenne pour mettre en valeur le Tourmalet, sa descente puis 18km pour rallier Argelès-Gazost.

M E05: Pau - Bayonne val/pl

Une étape piège dans le Pays-Basque vallonnée et des petites côtes pentues, la dernière à 12km de la ligne offrant un passage à 18%.

J E06: Anglet - Bordeaux pl
V E07: Blaye - St-Martin-de-Ré pl


Deux étapes plates qui remontent l'Atlantique et une arrivée particulière sur l'île de Ré.

S E08: Chantonnay - Le-Puy-du-Fou 45km

Le premier chrono individuel, long et globalement plat mais avec deux bosses dans le final.

D E09: Les-Herbiers - Plumelec val

Une belle arrivée pour puncheurs sur Cadoudal.

L Repos (Le Mans)
M E10: Le Mans - Bourges pl


Repos puis étape pour sprinteurs avec traversée de la Beauce et de la Sologne.

M E11: St-Amand-de-Montrond - Charade Mm 176km (Cratère, Font-de-l'arbre, Charade) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2043413

Retour aux affaires avec une belle étape de moyenne montagne qui offre 3 2C dans les 35 derniers kilomètres et une arrivée quasiment en côte sur le circuit de Charade (2km de plat pour finir).

J E12: Issoire - Valence val 233km : http://www.openrunner.com/index.php?id=2052402

Etape longue et casse-pattes mais avec 25km plats pour finir. Match baroudeurs et sprinteurs passe-partout.

V E13: Loriol-sur-Drome - Signal-de-Lure HM 203km (Chalet-Reynard, Lure) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2045233

Déjà les Alpes avec une course de côte au Signal de Lure, seulement précédée de la montée au Chalet-Reynard (pied du Ventoux).

S E14: Digne-les-Bains - Risoul 1850 HM 182 km (Allos, Vars, Risoul) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2043391

Quatrième et dernière arrivée en altitude à Risoul par delà Allos et Vars.

D E15: Embrun - Val-d'Isère HM 214km (Izoard, Montgenèvre, Montcenis, Iseran) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2046387

L'étape Reine de ce Tour, avec l’enchaînement inédit mais connu : Izoard, Montgenèvre, Montcenis et Iseran :P

L Repos (Tarentaise)
M E16: Bourg-St-Maurice - Les Gets HM 178km (via Roselend, Saisies, megève, araches, Joux-Plane, Encrenaz, Les Gets) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2036567

Dernière étape alpine, avec un final superbe depuis Joux-Plane, suivi de l'Encrenaz (6km à 8.4%) et la courte remontée sur les Gets :D

M E17: Bonneville - Dole pl/val 175km (Rousses, Savine) : http://www.openrunner.com/index.php?id=2052490

Transition via le Jura avec un nouveau match baroudeurs-sprinteurs

J E18: Besançon - Ornans ITT val 41km : http://www.openrunner.com/index.php?id=2043385

Le dernier chrono du Tour, long mais vallonné (D+650)

V E19: Besançon - Mulhouse Mm 212km (B.Alsace, Bussang, Grand.B)

Dernière étape de montagne pour les attaquants via le Ballon d'Alsace et le Grand Ballon, par son versant le plus dur, sa descente et 15km de plat.

S E20: Colmar - Pont-à-Mousson val

Dernier samedi vallonné avec la butte de Mousson dans le final (max 17%, 7km de l'arrivée). Arrivée à proximité de la gare Lorraine-TGV

D E21: Paris-Champs-Elysées pl

Du classique.

Bilan:

6 HM
2 Mm
4 val
6 pl
3 TT (T + pl + val) : 25+45+41
4 arrivées au sommet (Mourtis, Charade, Lure, Risoul), 1 en descente (Val-d'Isère), 3 en vallée (Argeles, Gets, Mulhouse)

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:30

Variante par Tilo :

E1 : Metz – Metz 206km « Parcours assez calme au départ on remonte le long de la Moselle jusqu’à la frontière luxembourgeoise qui a son tour sera longé sans la traverser, puis les choses se complique dès le km 82 avec la partie vallonnée du parcours, on finit par le col de Lessy dont le sommet est à 3km de l’arrivée »
http://www.bikemap.net/route/1893515

E2 : Metz – Pont à Mousson 29km TTT « un contre la montre par équipes sans difficultés et pas technique »
http://www.bikemap.net/route/1893524

E3 : Toul – Dijon 195km « Le début d’étape devrait ravir les baroudeurs avec son parcours vallonné mais le final reviendra surement au sprinteur avec plus aucune difficulté dans les 60 derniers km »
http://www.bikemap.net/route/1893531

E4 : Dijon – Belfort 222km « La distance aura son rôle à jouer sur cette étape mais elle fera aussi des dégâts dans le peloton car le final est pour costaud dans les Vosges, la plus grosse difficulté est le col de sept Chemins dont le sommet est à 25km de Belfort »
http://www.bikemap.net/route/1893544

E5 : Belfort – Mulhouse 154km « Étape pour sprinteur, juste une difficulté répertorié le Col de Firstplan à mi-parcours »
http://www.bikemap.net/route/1893560

E6 : Mulhouse – Audincourt 163,5km « Un petit tour dans le Doubs en passant par la Suisse, 4 difficulté sont au programme, mais le sommet de la dernière est à 25km de la ligne »
http://www.bikemap.net/route/1893573

E7 : Montbéliard – Dole 124km « Dernière étape de la semaine pour sprinteur avant la haute montagne »
http://www.bikemap.net/route/1893595

E8 : Chalon sur Soane – Le Grand Bornand 210km « Première étape de Montagne, pas la plus difficile mais déjà de quoi voir les favoris en découdre un peu, la distance jouera également son rôle »
http://www.bikemap.net/route/1893601

E9 : La Clusaz – La Chambre 169km « Avant une journée de repos bien mérité, les coureurs graviront les Aravis, les Saisies, le Cormet de Roselend et la Madeleine pour finir en bas de la descente »
http://www.bikemap.net/route/1893611

Repos et transfert à Grenoble

E10 : « On reprend en douceur avec du plat, le faux plat montant vers Privas, ne devrait pas poser de soucis au sprinteur »
http://www.bikemap.net/route/1893633

E11 : Privas – Vallon Pont d’Arc 171km « Parcours vallonné, de quoi ravir les baroudeurs, la petit bosse avant Vallon Pont d’Arc devrait permettre au puncheur/grimpeur de surprendre les purs grimpeur si ils ne sont pas attentif »
http://www.bikemap.net/route/1893637

E12 : Pont Saint Esprit – Mont Ventoux 167km « Le géant de Provence en guise de menu pour cette douzième étape, si le début est assez clame, les coureurs commenceront à monter petit à petit dès Vaison la Romaine et rejoindront Sault ou ils grimperont une première fois le Ventoux jusqu’au chalet avant de redescendre sur Bedoin, puis direction Malaucène pour aller chercher le Ventoux et de monter jusqu’au sommet »
http://www.bikemap.net/route/1893651

E13 : Carpentras – Féjus 209km « Les montées du parcours ne devraient pas trop émoussé les sprinteurs, à moins que ceux-ci laisse la victoire à des baroudeurs »
http://www.bikemap.net/route/1893660

E14 : Saint Raphael – Mandelieu la Napoule/Cannes 32,5km ITT « un parcours assez physique le long de la côte avec ses petites bosses »
http://www.bikemap.net/route/1893666

E15 : Cannes – Sospel 174km « Nouvelle étape de montagne avec le Turini en point culminant, les coureurs passeront par le Castillon avant de retourner sur Sospel
http://www.bikemap.net/route/1893689

Repos : Nice et Transfert à Perpignan

E16 : Perpignan – Toulouse 203km « Le 90 premier kilomètres devraient plaire aux baroudeurs avec ses petites montées, apres c’est place au plat et la remontée vers Toulouse »
http://www.bikemap.net/route/1893709

E17 : Cugnaux – Piau Engaly 220km « De la plaine pour commencer à monter dès Bossot avec comme 1999 l’enchainement Portillon, Peyresourde, Val Louron et enfin la montée vers Piau Engaly, c’est l’avant dernière étape de montagne pour les grimpeurs pour faire la différence »
http://www.bikemap.net/route/1893722

E18 : Saint Lary Soulan – Arette 180km « La der des der, on monte et on descend tout au long des 180km, on commence en douceur avec la Houquette d’Azican puis le Toumalet, le col du soulor, l’Aubisque, Marie Blanque et pour departagé les plus fort si y a un petit groupe à l’avant deux petits cols dans le final, le col d’Ichère et le col de Lié dont le sommet est à 6km de l’arrivée »
http://www.bikemap.net/route/1893731

E19 : Arette – Mont de Marsan 162km « Sprint ou pas sprint tout dépend de comment le peloton aura récupérer de ses deux étapes dans les Pyrénées »
http://www.bikemap.net/route/1893738

E20 : Langon – Bègles/Bordeaux 45km « Long contre la montre plat »
http://www.bikemap.net/route/1893744

E21 : Melun – Paris/Champs Elysée 126 « On finit sur les champs en contournant aussi l’Arc de Triomphe, le début d’étape est rythmé de petites bosses »
http://www.bikemap.net/route/1893753

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:32

Variante 2 par Tilo :

Prologue: Les Epesses 6km (http://www.bikemap.net/route/1898694)
Un prologue court sans difficulté

E1: Le Puy du Fou - Challans 160km (http://www.bikemap.net/route/1898700)
Une première étape pour sprinteur sans difficulté

E2: Challans - Plumelec 193km (http://www.bikemap.net/route/1898706)
Un final pour puncheur mais une étape assez piégeuses avec le passage de gois, le pont de St Nazaire et l'arrivée à Plumelec comme en 2008

E3: Ploermel - Saint Malo 186km (http://www.bikemap.net/route/1898710)
Même si elle est théoriquement pour sprinteur, il faudra se mefier des tapes culs, la plus grosse difficultée du jour sera le mur de Bretagne

E4: Dinan - Alencon 180km (http://www.bikemap.net/route/1898714)
Rien de bien mechant mis à part quelque petites côtes dont la dernière est à 19km de l'arrivée mais elle ne devrait pas désorganiser le train des sprinteurs

E5: Alencon - Blois 221km (http://www.bikemap.net/route/1898719)
La plus longue étape du tour mais les difficulté sont en début d'étape

E6: Blois - Romotantin 40km TTT (http://www.bikemap.net/route/1898722)
Deuxième exercice chorno de ce tour mais cette fois-ci par équipe

E7 Bourges - Clermont Ferrand 204km (http://www.bikemap.net/route/1898726)
Enfin les choses sérieuse, si le début est calme, les 100 derniers km sont pour costaud. Le sommet de la dernière difficulté est à 12km de l'arrivée

E8: Issoire - Saint Flour 193km (http://www.bikemap.net/route/1898740)
On reste dans le massif central, avec plus de difficulté et moins de km qu'en 2011...L'étape reprend la côte de Massiac, le Pas de Peyrol mais au pied du col de cère on bifurque par le Pas des Alpins pour redescendre sur Prat de Bouc, le final est le même que 2011

Repos et transfert vers Castres

E9: Castres - Ax 3 Domaines 210km (http://www.bikemap.net/route/1898753)
Un petit col en début d'étape sur la D118 au départ de Mazamet puis la plaine avant de s’attaquer au chose sérieuse avec le col de Coudons, le col Notre Dame, la montée de Pailhères par Mijanes et enfin la montée de Bonascre jusqu'au 3 domaines

E10: Ax les thermes - Saint Girons 152km (http://www.bikemap.net/route/1898760)
Étape courte et nerveuse, après avoir longé la vallée jusque Tarascon, les coureurs attequeront le premier col, celui du Port de Les puis le col de Saraille, le col de Latrape, pour finir avec le col de Catchaudègue, le Col de Porteche et une petite bosse à l'entrée de Saint Girons

E11: Saint Girons - Lac de Cap de Long 198km (http://www.bikemap.net/route/1898774)
Sept difficulté pour cette deuxième arrivée en altitude sur le tour. Les coureurs graviront le Portet d'Aspet, le Col de Menté, le Col du Portillon, Le col de Peyresourde, le col d'Aspin, la Hourquette d'Ancizan, et la montée du Lac de Cap Long (22km à 6% de moyenne qui culmine à 2161m)

E12: Saint Lary Soulan - Oloron Sainte Marie 171km (http://www.bikemap.net/route/1898779)
Dernière étape de montagne mais avec encore quelque difficulté...On gravit la Hourquette d'Ancizan dans le sens contraire à l'E12, puis le col de Lingous, le col du Soulor, le col de l'Aubisque pour finir avec le col de Marie Blanque et l'arrivée qui sera jugée à 26km du sommet

E13: Oloron Sainte Marie - Arcachon 205km (http://www.bikemap.net/route/1898784)
Étape pour sprinteur bien que le début sera jonché de quelques difficulté.

E14: Arcachon - Arcachon 37km ITT (http://www.bikemap.net/route/1898790)
Quelques petites bosses mais rien de bien méchant, parcours pour rouleur

Repos et Transfert à Avignon

E15: Avignon - Gap 194km (http://www.bikemap.net/route/1898791)
Étape en faux plat montant qui n'émoussera pas les sprinteurs, c'est leur dernière occasion avant Paris

E16: Gap - Risoul 1850 165km (http://www.bikemap.net/route/1899336)
Encore une courte étape mais assez costaude avec la côte des rousses, le col de Pontis, le Col de Vars et la montée de Risoul

E17: Briançon - Beaufort 187km (http://www.bikemap.net/route/1898803)
On monte et on descend tout au long de l'étape, on prend a froid le lautaret jusqu'au sommet du galibier, puis le télégraphe en guise de repos avant d'enchainer avec la madeleine puis un peu de repis avant d'aller chercher le cormet de Roselend jusque Beufort

E18: Beaufort - Avoriaz 144km (http://www.bikemap.net/route/1898808)
On commence direct par le Col des Saisies, puis le col des Aravis, le col de la Colombière, la côte de Châtillon, le col de Joux Plane, puis le col de la Joux verte par Montriond et on sommet on part sur Avoriaz pour les dernier km de course

E19: Thonon les Bains - Annemase 34km (http://www.bikemap.net/route/1898811)
Dernier chrono du tour, pas trop compliqué mais assez technique sur la fin

E20: Fontainebleau - Paris / Champs-Elysées 143km (http://www.bikemap.net/route/1893753)
On fini par l’étape parisienne, quelques petites côtes pour ceux qui veulent obtenir quelques primes mais rien de bien méchant avant les 10 tours sur les champs

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar CSC_3187 » 09 Juil 2013, 19:38

Variante par Papinou :

Vu que je ne le ferai jamais sur PCM, mon Tour de France sans Alpes ni Pyrénées. On visite quand même une bonne partie de la France, le tout avec peu de transferts, quitte à avoir des étapes longues.

1- Rouen - Le Havre (179km)
Image

Une première étape en ligne entre le deux grandes villes de Seine-Maritime, à priori pour les sprinters. On rejoint la côte à Dieppe, puis les coureurs longent la mer jusqu'à l'arrivée au Havre. Attention au vent et aux multiples côtes du littoral.

2- Le Havre - Rouen (Bonsecours) (201km)

Image

Le retour, en suivant la Seine, et les bosses qui vont avec. Forêt de Brotonne, passage au Sud au Château-Gaillard pour la minute historique, puis la côte Jacques Anquetil. Les choses se corsent à l'approche de Rouen, pour finir au sommet de la côte de Bonsecours, en souvenir de l'exploit de Robic. Etape nerveuse, promise à un bon puncher.

3- Rouen - Armentières (254km)
Image

Une véritable classique! Après quelques côtes pour quitter Rouen, on rejoint la Picardie, puis la frontière franco-belge, ses petis chemins et ses monts! Le circuit de Cassel, l'enchaînement Mont des Cats, Mont Noir, et pour finir le difficile Kemmelberg, placé à 15km de l'arrivée. Il faudra avoir des jambes, savoir frotter et affronter les pavés. Les plus fragiles pourraient perdre gros.

4- Lille - Charlevilles Mezières (200km)

Image

Sans détour par les pavés, direction les Ardennes belges et françaises. Deux côtes: les Mazures et la Roche aux Sept Villages, ancien juge de paix du Critérium International. Un beau match entre attaquants et sprinters.

5- Sedan - Forbach (195km)
Une étape sans difficulté majeure, qui peut sourire aux sprinters, devant la frontière allemande.

6 - Sarreguemines - Sélestat (186km)
Image

Les deux étapes vosgiennes seront un gros morceaux de ce Tour. Aujourd'hui, pas moins de 6 difficultés dans les 100 derniers kilomètres, pratiquement sans répit. Avis aux baroudeurs et aux audacieux sur des pentes encore abordables.
km 86 - Le Donon (8km à 4,6%)
km 114 - Le Struthof (11,6km à 5,8%)
km 134 - Col de la Charbonnière via le Kreuzweg (3,8km à 6,6%)
km 146 - Le Climont via Col de Steige
km 161 - Col de Fouchy (5km à 5,7%)
km 173 - Château du Haut Koenigsbourg (9,8km à 4,5%)

7- Sélestat - Ballon d'Alsace (159km)
Image

Une étape plus courte, mais d'autant plus difficile. Pas un mètre de plat, une première (?) au terrible Petit Ballon, sept difficultés pour une arrivée au sommet du Ballon d'Alsace. Une première occasion de créer des écarts pour les grimpeurs.
km 29 - Col du Haut de Ribeauvillé (8km à 5,6%)
km 44 - Col de Châmont (3,6km à 6,3%)
km 65 - Collet du Linge (12km à 4,2%)
km 86 - Le Petit Ballon (10km à 7,6%)
km 106 - Col du Platzerwasel (8km à 7,8km)
km 138 - Col du Page via col d'Oderen (7,3km à 5,5% puis 2km à 7,3%)
Arrivée - Ballon d'Alsace (9,6km à 6,5%)

8- Montbéliard - Genève (223km)
Image

Une longue étape sur les flancs du Jura, pour tirer vers le Sud. On est souvent en altitude, sans pour autant affronter de pentes terribles. Seul le col de la Faucille pourrait intimider les sprinter et bénéficiers aux baroudeurs capables de plonger vers le Léman et Genève avec un peu d'avance.


9- Bellegarde-sur-Valserine - Ambérieu-en-Bugey (75km)
Image

Un CLM d'une longueur et d'une difficulté rares. 25km de montée (col de Richemont puis col de la Rochette), 25km de plat, 25km de descente: il y en aura pour tout le monde, pour environ 2h d'effort solitaire. Les coureurs les plus complets auront de quoi faire d'énormes écarts. Ceux qui perdront du temps devront se bouger dans les jours qui viennent.

Repos

10- Lyon - Pont-Saint-Esprit (195km)
Plongée le long de la vallée du Rhône, vent probablement de dos, arrivée pour sprinters: on se dirige en vitesse vers les Cévennes...

11- Bagnols-sur-Cèze - Mont Aigoual (173km)
Image

Le début du gros morceau. L'entrée dans les Cévennes par quelques cols servira d'échauffement pour l'une des grandes difficultés de ce Tour: le Mont Aigoual par le col de la Luzette, un vrai col sur une route granuleuse, suivi d'une quinzaine de kilomètres pour creuser les écarts. Les grimpeurs seront à la fête.
km 159 - Col de la Luzette (18km à 6,4%, dont 7km à 9% et 2km à 11%)
Arrivée - Mont Aigoual (8km à 4,4%)

12- Le Vigan - Saint-Pons (182km)
Image

Après les Cévennes, l'Espinouse. Après la course de côte, une étape pour attaquants(Copyright Svam), dans un décor splendide. Dès le départ, un enchaînement de petits cols assez pentus avant les choses sérieuses: le col de Fontfroide. Le problème...
km 9 - Côte de Montardier (5km à 7%)
km 27 - Côte de Saint-Maurice-Navacelles (5km à 7%)
km 60 - Col de la Baraque de Bral (6km à 7%, les 5 derniers à 7,7%)
km 77 - Côte de Boussagues
km 93 - Col des Treizes Vents (3,6km à 6,8%)
km 107 - Col du Prince (5,2km à 7,2%)
km 122 - Côte de Plaussenous (6,6km à 6,7%)
km 157 - Col de Fontfroide (11,8km à 6,6%)
km 164 - Col de la Bane (3km à 6,6%)

13- Castres - Laguiole (Station de Ski) (259km)
Image

...c'est que je voulais mettre le jour de repos à cet endroit, et que ça colle mal. Tant pis: un marathon aujourd'hui, alternance de cols longs et de petites côtes qui font bien mal. L'étape des Causses arrive à Laguiole, après un final très difficile dans l'Aubrac, et mieux vaut ne pas y connaître de défaillance. Il peut se passer n'importe quoi dans cette étape, y compris rien. Un coup de poker.
km 131 - Col de Vernhette (14km à 4,9%)
km 218 - Puy de Campech (6km à 7,8% environ, openrunner a bugué cette fois, le profil correspond à une route moins difficile)
km 250 - Aubrac (23km à 4%, les 7 premiers à 6,9%)

Repos (un samedi, tant pis, mais faut bien soulager les jambes)

14- Rodez - Super Lioran (186km)
Image

Un dernière vraie étape de montagne dans le Cantal. Un début d'étape pas facile, avant l'enchaînement décisif: Neronne - Puy Mary - Perthus - Super Lioran.
km 140 - Col de Neronne
km 157 - Puy Mary - Pas de Peyrol (9km à 7%, les 2 derniers à 12,7%)
km 173 - Col du Perthus (4,5km à 8,5%)
Arrivée - Super Lioran par le Col de la Cère (6km à 5% plus un coup de cul)

15- Murat - Clermont-Ferrand (150km)
Image

Rouleurs-sprinters, un dernier effort: direction Clermont pour une étape pas simple, qui peut sourire aux audacieux, bien placés ou non. Le pied du Puy-de-Dôme avant Clermont pour les plus peureux.
km 8 - Col d'Entremont
km 86 - Col de la Croix-Morand (8,9km à 5,8%)
km 120 - Côte de Nadaillat
km 141 - Côte de la Font-de-l'Arbre (6,7km à 6,2%, dont 4km à 7,5%)

16- Clermont-Ferrand - Limoges (211km)
Image

Le col de la Moreno pour dynamiter le début d'étape, une visite aux Millevaches, puis la plongée vers Limoges et ses routes accidentées. Un combat entre baroudeurs et sprinters affamés est à prévoir, à moins que les favoris, désormais sevrés de cols, ne continuent sur leur lancée.

17 - Confolens - Fontenay-le-Comte (171km)
Une étape bien plate comme il faut pour les gros.

18- Fontenay-le-Comte - La Baule (213km)
Sans doute l'étape la plus plate, mais attention au vent sur le littoral vendéen, et surtout à partir du Pont de Saint-Nazaire, franchi à une 20aine de kilomètres de l'arrivée. Ca pourrait tenter de bordurer pour mettre en difficulté le leader.

19- Vannes - Châteaulin (213km)

Image

Car le classement général n'est peut-être pas définitivement enterré: l'enchaînement Menez Hom - Menez Kerque pourrait donner quelques idées... Sinon, un baroudeur?

20- Saint-Méen-le-Grand - Alençon (248km)
Image

Une distance qui fera mal aux jambes d'avance, surtout la veille de l'arrivée. Il faudra encore se taper 250 bornes et les monts de Normandie. Le Mont des Avaloirs pour en mettre une dernière couche, au cas où...

Transfert puis procession vers Paris.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8638

Re: Tour de France

Messagepar Lux_A_Schleck » 11 Juil 2013, 21:14

Je m'y met, pas de particularité si ce n'est essayer de contenter tout le monde et de réduire au minimum les transferts :

1è étape : Luxembourg - Luxembourg (143km)
Du tout plat ou presque pour commencer, les sprinteurs s'expliqueront pour le maillot dans les rues de la capitale du Grand Duché.
Image


2è étape : Esch/Alzette - Thionville; CLM Indivduel (51km)
Pas pour les purs spécialistes, avec deux bosses dont une d'entrée pour "casser les pattes", mais il faudra tirer du braquet sur le reste. Long, il creusera des premiers écarts entre les favoris.
Image


3è étape : Metz - Colmar (227km)
Première longue étape, avec deux cols vosgiens pour finir, de quoi sourire aux attaquants et ménager le suspens avec le maillot jaune acquis la veille.


4è étape : Cernay - Montbelliard (133km)
On sort des Vosges par 80km très compliqués, les leaders devront déjà répondre présent 2j après le CLM. Au sommet de la dernière difficulté, il restera 50km pour les différents groupes pour s'organiser.


5è étape : Montbéliard - Yverdon-Les-Bains (150km)
Malgré l'altitude présente (plus de 1000m), les sprinteurs devraient s'affronter en terre Suisse..
Image


6è étape : Yverdon-les-Bains - Thonon-les-Bains (143km)
Rebelote pour une étape 100% suisse. L'échappée devra sortir vite ou en costaud.
Image


7è étape : Thonon-les-Bains - Bourg-Saint-Maurice (232km)
Le marathon des Alpes. Les coureurs auront ceux qu'ils veulent (même peut-être trop :angel ) pour mettre au point toutes les tactiques.


8è étape : Bourg-Saint-Maurice - Les Deux Alpes (198km)
L'iseran pour se chauffer, le Télégraphe-Galibier en plat principal et la montée finale pas très longue, de façon à quand même digérer le monstre de la veille. Propice à des attaques de loin dans le Galibier.


9è étape : Le-Bourg-d'Oisan - Sisteron (156km)
On sors des Alpes avec deux gros morceaux et un peu plus tranquille après, mais il ne faudra pas avoir de jour sans. Court mais assez pour que les baroudeurs s'y jouent l'étape.


Repos à Sisteron

10è étape : Sisteron - Carpentras (193km)
La Montagne de Lure après une journée de repos et seulement quelques kilomètres, et enfin le Ventoux avant de plonger vers Carpentras comme à la bonne époque, il ne faudra pas rater ce redémarrage.
Image
Montagne de Lure : 18km à 7%
Mont Ventoux : http://www.cols-cyclisme.com/images/courbes/34.gif


11è étape : Carpentras - Adge (214km)
Une journée tendue, avant une fin bien connue : le Mont Saint Clair sur les hauteurs de Sète et l'arrivée à Agde après 20km de vent de côté.


12è étape : Agde - Perpignan (165km)
La même sans la bosse, mais avec toujours autant de bord de mer
Image


13è étape : Perpignan - Limoux (195km)
Un mini-LBL avec une dernière bosse qui décidera du sors de la course avant une plongée rapide vers Limoux. Le peloton souffrira dans cette longue journée.
Image
EDIT : Ne pas tenir compte de la bosse du 80e km


14è étape : Carcassonne - Béziers (206km)
Comme la dernière étape, des routes pas faciles; difficiles à contrôler pour un peloton, mais pas beaucoup de bosses : deux longs cols mais un final soft.
Image
Pic de Nore : 17.5km à 5%
Col de Frondroide : 12km à 4.8%


15è étape : Clermont-L'Hérault - Millau (206km)
Une étape dure avant la journée de repos, avec la montée au Mont Aigoual en milieu d'étape et l'arrivée sur les hauteur après Millau, en plein Causse Noir après 200km.
Image


REPOS et Transfert à Bordeaux

16è étape : Bordeaux - Bayonne (196km)
Tout plat pour entamer cette troisième semaine en douceur, attention si le vent mais présent mais moins de risque que du côté de la Méditerranée.
Image


17è étape : Biarritz - StJean-Pied-de-Port (177km)
On monte en pression avec l'inédit Pic de Beillurti pour deux boucles autour de la ville d'arrivée et une descente rapide qui ne servira pas à réduire les écarts crées par l'ascension. Le début d'étape casse-patte peut rester dans les jambes durant cette troisième semaine.


18è étape : StJean-Pied-de-Port - Hautacam (190km)
Une course de côte voulue mais avec de quoi écrémer avant, dans une optique d'user les organismes déjà bien atteints.


19è étape : Luz-Saint-Sauveur - Luz-Ardiden; CLM Individuel (14.6km)
Un contre-la-montre en côte avec seulement 2km de plat avant d'entamer l'ascension vers Luz-Ardiden. Un exercice atypique trop souvent abandonné par le TDF.


20è étape : Luz-Saint-Sauveur - Bagnère de Luchon (104km)
Dernière occasion pour les leaders de faire bouger les choses, en tout cas le terrain s'y prête, sans arrivée au sommet pour faire bouger de plus loin les choses, s'il reste du suspens bien sûr.
Image
Col du Tourmalet : http://www.cols-cyclisme.com/images/courbes/65.gif
Col d'Hourquette-Ancizan : http://www.cols-cyclisme.com/images/courbes/310.gif
Col d'Azet : http://www.cols-cyclisme.com/images/courbes/258.gif
Col de Peyresourde : http://www.cols-cyclisme.com/images/courbes/66.gif
EDIT : Il manque 5km du pied du Tourmalet dans le profil :x



21è étape : ?? - Paris
Du classique pour terminer

Avatar de l’utilisateur
Lux_A_Schleck
Cyclo du dimanche
 
Messages: 121
Localisation: [40], Délocalisé [33]

Re: Tour de France

Messagepar VDT » 11 Juil 2013, 21:17

Je vais essayer d'en faire un :)

VDT
Terreur de critérium
 
Messages: 616

Re: Tour de France

Messagepar vino_93 » 19 Juil 2013, 23:46

Je n'ai pas trouvé de topic sur le Tour 2014 et son possible parcours, donc j'en parle ici ...

Adam parlait d'une étape possible arrivant à Albert ou Amiens. Vous confirmez ? :o Chrono ou en Ligne ?
De même, est ce qu'on retournera (enfin) dans les Vosges et en Alsace ? Il y a de sacrés belles routes là bas, qui ne demandent qu'à recevoir une grande étape :x

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion confirmé
 
Messages: 17639

Re: Tour de France

Messagepar vino_93 » 22 Juil 2013, 19:03

Voici ce que donne ma première semaine (en se basant sur les 3 vrais premières étapes)
mardi E4 Dunkerque - Oudenaarde : 203.6 km
Image

Etape avec quelques casses pattes :P
Le premier du côté de Watten. Puis on enchaîne avec le Mont Cassel. On se calme avant la Belgique, du côté de Poperinge. On prend un premier berg du côté de Boeschepe, puis on va au Mont Noir et au Kemmelberg du côté d'Ypres. Dans le final quelques nouvelles bosses avec le Hotondberg, le Kopenberg et l'Achterberg. Ca devrait animer le mach puncheur / sprinteur.

mercredi E5 : Kortrijk - Valenciennes :
pas tracé, car je ne sais pas exactement la localisation des secteurs pavés :oops: Mais ils sont là, et donc étape 100% dédiée à eux.

jeudi E6 : Maubeuge - Philippeville CLM : 56.4 km
Gros chrono, le seul que je prévois :mrgreen:
Image

Vendredi E7 : Couvin - Verdun : 216.6 km
En mode 1914 - 1918
Image
On commence par de belles bosses dans les ardennes, pour le classement de la montagne. On trouve toujours quelques bosses (Pré St Pierret, long plat avec le km 170 et la Côte d'Au Cornillat, une autre à Beaumont-en-verdunois et la dernière devant l'ossuaire de douaumont, puis on descend vers Verdun).

Samedi E8 : Verdun - Epinal : 215.4 km
Image

Rien à signaler si ce n'est quelques bosses ... (Fond du Mal Patu au début, une entre Blénot les Touls et Vannes le Châtel, la Combe Hochelin, et la côte de Domjulien).
Final sur l'avenue du Général de Gaule, en montée, pour costaud !

Dimanche E9 : Gerardmer - Planches des Belles Filles : 150 km
Image

Etape difficile, pour lancer le Tour avant la journée de repos. Le but est aussi de remettre un peu la pagaille après le chrono qui aura fait une grosse différence. Je ne sais pas trop quelques sont les critères pour évaluer les cols pour le Tour, si quelqu'un pourrait me les fournir svp :)

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion confirmé
 
Messages: 17639


3617 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Hufrelon, vino_93, Xavier99, Yoann225 et 11 invités