[Créations] Giro d'Italia

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

[Créations] Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:35

Image

Le Giro se court traditionnellement au mois de mai, sur les routes italiennes. Les dernières éditions ont été marquées par l'innovation des organisateurs et parfois la démesure. Le Giro offre des cols aux pentes impressionnantes et nombreux sont ceux qui sont rentrés dans la légende depuis, Mortirolo, Zoncolan, Stelvio...venez proposer ici vos variantes les plus audacieuses !

Les parcours proposés
Retrouvez en spoiler la liste de tous les parcours proposés depuis la création de ce topic. Certains parcours plus anciens n'y figurent par car les images des profils ont malheureusement disparu.

Amsterdam :
- Wings : via Naples et Brescia

Apeldoorn :
- CSC_3187 : via Milan, Cuneo et Rome

Cagliari :
- tatamix1972 : via San Benedetto del Tronto et Bolzano

Carlisle :
- Kreuziger : via Bari, Florence et Ponte di Legno

Chioggia :
- ab63 : via Chieti et Innsbruck

Corinthe :
- Flo76 : via Biella et Civitavecchia

Dubrvonik :
- Kreuziger : via Ancône, Arezzo et Edolo

Gênes :
- Tilo : via Grossetto et Mestre

Jérusalem :
- jpcollins : via Catane, Saint-Marin et Canazei
- Ninofishing : via Palerme et Rimini

Lecce :
- ab63 : via Aoste et Trévise
- jibvalverde : via Florence et Milan

Milan :
- jibvalverde : via Gênes et Venise

Munich :
- jibvalverde : via Lugano et Pise

Nagoya :
- Wings : via Rome et Trento

Naples :
- jibvalverde : via Turin et Trieste

Pompéi :
- Igbur : via Vérone et San Remo

Prague :
- Kreuziger : via Bari, Florence et Ponte di Legno

Pula :
- Cyro : via Rome et Turin

Rome :
- Trifon_Ivanov : via Urbino et Brunico
- Ninofishing : via Sulmona et Padoue
- Ninofishing : via Venise et Roveretto
- jibvalverde : via Trieste et Milan

Saint-Marin :
- Pilotcou : via Naples, Venise et Asti

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:39

Variante par Darth-Maul :

Un Giro sans trop d'arrivées au sommet et voulu plus équilibré avec les chronos et les étapes accidentées :

1ère étape : San Marino - San Marino, 192 km
6 tours de circuit dans le pays enclavé à l'Italie comme première étape. Notamment 2 côtes : 2,8 km à 8 % à 13 km de l'arrivée et 6,3 km à 6 % vers l'arrivée. Les 6 tours font cumuler 4000 mètres de dénivelé.
Image


2ème étape : Rimini - Cattolica, 36 km
Chrono par équipes dès le 2e jour, avec une première partie complètement plate pour les équipes de rouleurs, mais une seconde bien plus accidentée où il faudra gérer son effectif pour ne pas trop perdre de coureurs.
Image


3ème étape : Pesaro - San Benedetto del Tronto, 152 km
Etape courte pour sprinteurs, toute plate le long de l'Adriatique, sauf quelques petites côtes à Ancona au milieu d'étape.

4ème étape : Civitanova Marche - San Severo, 256 km
Très longue étape, mais plate à nouveau. A priori plus usante par un long temps de selle malgré un rythme fort bas. Encore une étape pour sprinteurs.

5ème étape : Cagnano Varano - Manfredonia, 158 km
Retour à une étape plus accidentée, par les montées vers Vico del Gargano, le Valico di Lupo et surtout le Monte Sant'Angelo sur 11,7 km à 6 %, mais le sommet à 31 km de l'arrivée en fera certainement plus une étape pour baroudeurs que pour les favoris, à moins que la descente vers l'arrivée ne tente certains coureurs dans les passages les plus techniques.
Image


6ème étape : Trinitapoli - Castelvetere in Val Fortore, 175 km
Autre étape accidentée, avec cette fois-ci un final pour puncheurs avec un "mur" sur une route étroite, de 2,4 km à 12 % avec le sommet à 3,3 km de l'arrivée. Une forte élimination de l'arrivée peut s'y faire si les grimpeurs-puncheurs se mettent tôt en avant. Entre les favoris, cela pourrait se regarder au sommet, mais un homme fort peut tout aussi bien tenir bon et finir en solitaire.
ImageImage


7ème étape : Campobasso - Latina, 199 km
Retour au plat, faux-plat descendant sur la première partie et un final complètement plat, pour sprinteurs.

8ème étape : Frascati - Tivoli, 46 km
Chrono individuel un petit peu accidenté, avec surtout les 5 derniers kilomètres à 4 % pour un final usant.
Image


9ème étape : Monterotondo - Monte Terminillo, 134 km
Etape courte pour une simple course de côte sur 20 km à 6,5 %, mais avec de nombreux passages à plus de 10 %. La première étape pour les grimpeurs, juste avant le repos.
Image


Repos : transfert vers Genova

10ème étape : Genova - Bagnasco, 156 km
Retour à la course avec une étape accidentée, allant et venant dans l'arrière-pays dans la première moitié d'étape, avant d'y rentrer définitivement dans la seconde par le Colle di Melogno (15,6 km à 6,4 %) et le Colle dei Giovetti (5,1 km à 5,8 %). A priori une étape pour baroudeurs.
Image


11ème étape : Garessio - Limone Piemonte, 180 km
Etape de montagne avec une première partie pour le classement des grimpeurs avec des cols assez bas et une seconde par la France avec le Col de Tende et son ancien tracé aux multiples lacets non goudronnés. La descente côté Italien l'a été et propose une descente qui elle aussi pourra faire des écarts.
Image


12ème étape : Cuneo - Vinadio, 177 km
Nouvelle étape de montagne avec deux grands cols : le Sampeyre en début d'étape avec 15,3 km à 8,6 %, puis le Vallonnetto avec 15,8 km à 8,9 %. La première partie de la descente est piégeuse, la seconde est plus roulante. Reste ensuite une petite dizaine de kilomètres vers l'arrivée sur un faux-plat montant.
Image


13ème étape : Cuneo - Codogno, 239 km
Longue transition pour une paisible étape plate à un rythme fort lent la plupart de la journée. Le final est pour les sprinteurs, sauf si les baroudeurs ont pris suffisament d'avance.

14ème étape : Cremona - Verona, 196 km
Nouvelle étape plate, faisant le tour du Lac de Garde. Là encore une étape qui appelle au calme, sauf pour les sprinteurs.

15ème étape : Vicenza - Cavalese, 181 km
Etape de montagne avant le repos, avec le Passo Pian delle Fugazze et le Passo di Sommo en entrée, avant le Passo Manghen, avec 22,6 km à 7,2 %, avec les 5 derniers kilomètres à 9,8 %. La descente sur route étroite en forêt peut elle aussi faire la différence. Une petite montée pour finir de 3,5 km à 5,4 % jusqu'à 2 km de l'arrivée. Ensuite du plat jusqu'à la ligne.
Image


Repos : Bolzano

16ème étape : Bolzano - Tre Cime di Lavaredo, 178 km
L'étape reine de ce Giro avec 6000 mètres de dénivelé par le Costalunga, le Pordoi, le Camplongo, le Valparola, le Giau, le Tre Croci et enfin la montée finale et ses très forts pourcentages.
Image


17ème étape : Brunico - Bormio, 206 km
Avant-dernière étape de montagne, par le Monte Giovo et surtout le Stelvio.
Image


18ème étape : Bormio - Passo di Mortirolo, 158 km
Foscagno, Eira et Livigno en ouverture de cette dernière étape de montagne, avant un circuit par deux fois une montée partielle du Mortirolo et une arrivée au sommet de la 3e montée.
Image


19ème étape : Tirano - Lecco, 197 km
Repos avec le tour du Lac de Côme sans aller chercher de côte. La dernière étape plate de ce Giro.

20ème étape : Bergamo - Brescia, 187 km
Dernière étape en ligne avec un circuit bien difficile autour de Brescia avec le Monte Maddalena, sur 5 km à 12 % à gravir 5 fois. La dernière occasion pour les grimpeurs de faire la différence.
Image


21ème étape : Milano - Milano, 25 km
Chrono plat pour en terminer avec le Giro. La distance est relativement courte et comme la récupération jouera beaucoup, les rouleurs ne seront pas trop avantagés dans cette dernière étape.

Total de 3421 km

6 étapes de plaine
5 étapes accidentées
7 étapes de montagne
2 chronos individuels
1 chrono par équipes

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:41

Variante par Tilo :

Samedi - E1: Genes - San Remo 180km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E1.png
Final digne de MSR

Dimanche - E2: San Remo - Menton TTT 31km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E2.png
Clm par équipe assez sélectif, il faudra être vigilant pour pas lacher trop de coéquipier et bien finir à 5 à Menton

Lundi - E3: Nice - Saluzzo 174km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E3.png
Un début d'etape pour baroudeur et ceux qui voudront porter le maillot de grimpeur, après Tende, si l'échappée n'a pas trop d'avance, on aura droit à un sprint

Mardi - E4: Saluzzo - Acqui Terme 166km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E4.png
Des petites côtes un final accidenté, soit sprint soit victoire d'un groupe d'opportuniste

Mercredi - E5: Ovada - Tonno
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E5.png
Étape de moyenne montagne assez courte pour l'explosivite des grimpeurs

Jeudi - E6: Busella - Piacenza 146km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E6.png
Deux cote pour formée l'échappée du jour, mais sprint à Piacenza

Vendredi - E7: Piacenza - Castuelnuovo Ne'Monti 194km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E7.png
Étape pour les puncheurs

Samedi - E8: Castelnuove Ne'Monti - Pistoia 192km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E8.png
On continue notre traversée des Apennins, parcours assez casse patte, mais le peloton des favoris risque d’être groupé à Pistoia

Dimanche - E9: Pistoia - Pianello/Rifugio Camore 230km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E9.pnghttp://gr4lfcm.free.fr/dive
Le début pas trop difficile dans les plaine toscane la suite ce corse avec le final dans le Monte Amiatia que les coureurs graviront deux fois par des versant différents pour une arrive en légère descente au Refuge. La longueur de l'étape jouera aussi son role

Lundi - Repos à Grosseto

Mardi - E10: Grosetto - Roma/Flumicino 200km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E10.png
Étape pour sprinteur, une seul difficulté au programme

Mercredi - E11: Roma - Pescasseroli 197km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E11.png
Étape de moyenne montagne, pas encore de grande offensive pour les favoris mais de quoi déja leur donné un aperçu de ce qu'il les attends

Jeudi - E12: Opi - Campobasso 191km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E12.png
Une petite montée à froid pour le peloton avant un parcours plus calme mais toujours aussi casse patte

Vendredi - E13: Campobasso - Monte Termino 182km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E13.png
Le début d'etape est casse patte sans trop de dfficulté avant d'aller chercher le Montevergine par un versant rarement emprunté sur le giro, au sommet on pique sur Avellino puis on va chercher le monte Termino

Samedi - E14: Avellino - Napoli 161.5km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E14.png
Soit un groupe d'echappée profite des bosses dans le petit massif entre Salerno et Sorrento pour se faire la malle, soir le peloton arrive groupé à Napoli pour un sprint

Dimanche - E15: Leopardi - Vesuvio 24km ITT
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E15.png
Deuxième contre la montre de ce giro sur les pentes du Vesuvio, certaines zones permettront à certains de récupérer de leur effort

Lundis - Repos

Mardi - E16: Mestre - Trieste 162km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E16.png
Du plat pour un sprint

Mercredi - E17: Trieste - Udine 190.5km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E17.png
Un petit tour par la Slovénie avant de revenir en Italie pour une ´étape qui devrait se finir au sprint

Jeudi - E18: Udine - Monte Zoncolan 125km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E18.png
Course de côte, le Zoncolan est monté par Ovaro

Vendredi - E19: Commeglians - Cima della Plose 230km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E19.pnghttp://gr4lfcm.free.fr/div
Étape marathon de ce giro avec Forcella di Lavardet, Passo Tre Croci, Passo di Giau, Passo di Fedaia, Passo di Sella, Passo Gardena, Passo di Erbe et la montée final vers la Cima della Plose qui a son début est asphalté mais le final est en gravier

Samedi - E20: Funes - Fondo 159km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E20.png
Dernière étape de montagne et dernière chance pour ceux qui veulent avoir le maillot rose, on commence à froid à remonter l'Erbe avant de bifurquer et redescendre dans la vallée vers Brixen, puis les coureurs longent l'autoroute du Brenner avant de reprendre la montagne avec le passo di Monte Giovo, longue descente vers la dernière difficulté et le Passo delle Palade et puis 18km de descente pour arriver à Fondo

Dimanche - E21: Fondo - Verona 152km
http://gr4lfcm.free.fr/divers/Giro Fictif/E21.png
Et on finit ce giro par un sprint

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:50

Variante par CSC_3187 :

Le tracé général est assez atypique puisqu'il serpente pas mal et revient parfois proche de son point de départ. Pour l'organisation générale, ça ressemble à ce que le Giro fut souvent ces dernières années, quelques étapes difficiles réparties sur les deux premières semaines et une troisième semaine faisant la part belle à la montagne.


E1 : Venezia - Mestre 17,5 km CLME

Du port à l'aéroport, voici commence ce Giro. Un contre-la-montre par équipe tout plat tracé entre Venise et le continent. L'exposition au vent sera le facteur le plus difficile à gérer.

Image


E2 : Mestre - Trieste 164 km

On continue à longer plus ou moins le bord de mer pour une étape promise aux sprinters. Ce n'est pas la bosse finale qui devrait beaucoup changer les choses.

Image


E3 : Trieste - Kranj 175 km

Le peloton s'enfonce en Slovénie et découvre les reliefs. Cette première étape vallonnée devrait surtout être l'occasion de s'affronter pour gagner une journée en rose. Du côté des favoris, le terrain n'est pas encore assez escarpé pour se découvrir.

Image


E4 : Kranj - Kranjska Gora 150 km

Premier grand rendez-vous pour les leaders avec cette deuxième étape slovène. Le Passo Predil sera servi en apéritif tandis que le Passo Vrsic se dressera juste avant l'arrivée et ses 9% de moyenne. L'arrivée sera jugée au pied du col pour une descente qui s'annonce vertigineuse car partiellement recouverte de pavés. (en très bon état)

Image


E5 : Tarvisio - Treviso 203 km

Le peloton revient à proximité de son point de départ par une longue portion descendante suivie par du plat.

Image


E6 : Treviso - Bologna 176 km

Les sprinters continueront de s'en donner à coeur joie sur cette étape qui fonce vers le sud en ligne droite. L'arrivée sera jugée en léger faux-plat montant, pas de quoi non plus perturber les rois de l'exercice.

Image


E7 : Bologna - Pistoia 211 km

La moyenne montagne fait son retour dans une étape assez accidentée qui essorera le peloton et offrira un beau terrain de jeu aux baroudeurs, à défaut d'opposer les favoris. Le Monte Abteone marque le point culminant de l'étape.

Image


E8 : Firenze - Siena 176 km

L'étape se divise en deux portions, avec une partie vallonné pour rejoindre une première la ligne à Siena. Les coureurs entament ensuite une boucle dans les Strade Bianche, marquantes lors de l'édition 2010.

Image


E9 : Perugia - Terminillo 225 km

L'excursion en Italie centrale s'achève sur la première arrivée au sommet et le bien connu Terminillo, après une longue étape dépassant les 200 km.

Image


E10 : Rieti - Pescara 164 km

On retrouve le bord de mer pour l'arrivée de cette étape. Les sprinters auront-ils l'énergie et les équipiers pour contrôler la course ?

Image


E11 : Pescara - Foggia 176 km

Le peloton continue à longer le littoral pour une nouvelle toute plate.

Image


E12 : Foggia - Napoli 199 km

Traversée de la Botte d'est en ouest pour rejoindre la Méditerrannée en contournant le Vésuve. L'étape présente un compromis entre petits cols et portions planes, de quoi offrir un match indécis pour la victoire d'étape.

Image



Repos : Livorno


E13 : Livorno - Pisa 22 km (CLMI)

Reprise par un chrono plat, juste histoire de motiver un peu les grimpeurs pour les jours à venir en leur donnant du retard à combler.

Image


E14 : Pisa - La Spezia 247 km

L'étape la plus longue de ce Giro. S'il sera difficile d'y creuser des écarts, il faudra être vigilant pour ne pas laisser partir n'importe qui car le terrain se prête à voir partir quelques outsiders de loin.

Image


E15 : Aulla - Verona 218 km

Les sprinters seront de nouveau servis, s'ils passent le premier col suffisamment frais. Etape de transition pour rejoindre les Dolomites avec une longue traversée de la plaine du Pô.

Image


E16 : Vicenza - Cortina d'Ampezzo 222 km

L'étape reine en terme de grimpette, avec l'enchainement plus ou moins régulier de 5 cols (Grappa, Cereda, Duran, Staulanza, Giau).

Image


E17 : Cortina d'Ampezzo - Plan de Corones 69 km

On enchaine avec l'étape la plus courte, prévue pour un déroulement et constituer l'un des tournants de la course. Un démarrage à froid avec le Falzarego/Valparola, puis après la descente, un bout de vallée avant d'entamer le redoutable Plan de Corones, sur un tracé des plus directs.

Image



Repos : Bolzano


E18 : Bolzano - Bergamo 231 km

Un long baroud en sortie des Dolomites (Mendola, Tonale, Vivione, Presolana) qui devrait donner l'occasion à certains coureurs revanchards des étapes précédentes de tenter leur chance de loin. Les meilleurs préfèreront contrôler.

Image


E19 : San Pellegrino Terme - Bellinzona 210 km

Dernière étape de montagne qui sans constituer une étape particulièrement difficile, offre quelques possibilités tactiques aux audacieux. On retrouve le Colle San Marco au départ, puis le Passo della Spluga et le San Bernardino avant de plonger sur l'arrivée.

Image


E20 : Bellinzona - Lugano 36 km (CLMI)

Un chrono à la veille de l'arrivée, reprenant le tracé du mondial 1996. Le Monte Ceneri et la Crespera se dresseront devant les coureurs, de quoi avantager surtout les hommes forts de ce Giro, plus que les rouleurs.

Image


E21 : Lugano - Milan 100 km

On termine avec un certain retour à la tradition et une étape de plat pour rejoindre Milan et célébrer la fin de la course.

Image

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:54

Variante 2 par CSC_3187 :

Les premières étapes sont identiques à la version précédente.

E1 : Venezia - Mestre 17,5 km CLME
E2 : Mestre - Trieste 164 km
E3 : Trieste - Kranj 175 km
E4 : Kranj - Kranjska Gora 150 km
E5 : Tarvisio - Treviso 203 km
E6 : Treviso - Bologna 176 km
E7 : Bologna - Pistoia 211 km
E8 : Firenze - Siena 176 km
E9 : Perugia - Terminillo 225 km
E10 : Rieti - Pescara 164 km
Repos : Livorno
E11 : Livorno - Pisa 22 km (CLMI)
E12 : Pisa - La Spezia 247 km
E13 : Aulla - Verona 218 km
E14 : Vicenza - Cortina d'Ampezzo 222 km
E15 : Cortina d'Ampezzo - Plan de Corones 69 km
Repos : Bolzano

On supprime les étapes de transition de Foggia et Napoli, en plaçant le transfert dès Pescara. Pour le reste, rien n'a changé, l'étape de Pescara étant délibérément gardée assez plate.


E16 : Bolzano - Lovere 210 km

L'étape se voit raccourcie de 20 km n'ayant plus la nécessité de se rapprocher de Bergame et de la route de la Suisse. Arrivée au bord du lac.

Image


E17 : Lovere - Varese 183 km

Etape de transition présentant un profil accidenté sur son final. Ce sera la dernière occasion de s'imposer pour tous les coureurs qui n'apprécient guère la montagne.

Image


E18 : Varese - Ivrea 188 km

Après un début d'étape tout plat en forme de promenade touristique, les difficultés se renforcent à mi-parcours. Une vraie étape de moyenne montagne qui sourira aux audacieux. Les favoris devraient continuer à observer avant d'être mis à contribution sur les trois derniers jours.

Image


E19 : Ivrea - Pila 162 km

Etape de montagne courte et rythmée, qui enchaine les ascensions. On termine à Pila, station qui surplombe le Val d'Aosta et sa ville principale, au terme d'une montéee sélective.

Le profil est légèrement déformé suite à un bug sur Openrunner.

Image


E20 : Aosta - Moncenisio 191 km

La dernière étape offre moins de difficultés, principalement dans le final. Néanmoins, le fort dénivelé pourra encore jouer son rôle pour lessiver le peloton lors de cette virée en France, via le Colle San Carlo, le Petit Saint-Bernard, l'Iseran et le Mont-Cenis.

Image


E21 : Torino - Torino 34 km (CLMI)

On termine sur un chrono, à Turin, en participant à une alternance récemment mise en place concernant la dernière ville étape. Le chrono ne sera pas de tout repos car les coureurs devront escalader la tristement célèbre colline de Superga et des passages à plus de 20%. Le tracé est taillé pour les hommes forts et les grimpeurs ne seront pas trop désavantagés par le profil.

Image

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:55

Variante 2 par Darth-Maul :

Les grandes lignes :
Départ assez plat avec des étapes en lignes pour varier le maillot rose, soit par de courts écarts et l'addition des places, soit par des bonifications.
Les chronos sont plus nombreux, mais éparpillés et le kilométrage total n'est pas plus ou moins important.
Le gros de la montagne avancé au 2e week-end et au débuit de la 2ème semaine, avec l'idée que si tout le monde se tient encore à la sortie, ça pourra bouger sur les autres terrains, voire peut-être plus qu'en montagne.
Ensuite, plus d'étapes accidentées ou de moyenne montagne, mais parfois volontairement pour baroudeurs, afin de limiter les occasions d'attaque à la montagne et ainsi l'avoir plus animé.
Pour cela, la dernière semaine est axée sur une arrivée au sommet à moyenne altitude, pour des attaques éventuelles, le dernier chrono pour faire revenir les rouleurs et établir les attaques nécessaires.
Puis surtout une grosse étape de montagne sans arrivée en altitude, avec l'Agnel pour d'éventuelles attaques de loin, puis l'Izoard pour finir la course.
La dernière étape n'est plus en ligne pour les sprinteurs encore là ni un chrono, c'est un circuit très vallonné autour de la ville d'arrivée (j'ai choisi Turin).


1ère étape : Lecce - Taranto, 195 km
Départ des Pouilles, avec une étape plate longeant le littoral.
Parfois sinueux, mais pour offrir le maillot rose aux sprinteurs sur un final très linéaire.

2ème étape : Martina Franca - Cerignola, 185 km
Similaire à la veille, bien qu'à l'intérieur des terres.
On commence la remontée vers le nord avec une étape encore pour sprinteurs, pour qu'ils continuent à se jouer le rose.
Tout est fait pour organiser le sprint, avec le dernier virage à angle droit à 20 km de l'arrivée et une ligne droite finale de 5 km.

3ème étape : Foggia - Vasto, 112 km
Etape très courte, laissant indécise le déroulement avec une vitesse pouvant être très élevée.
Si l'étape est plate et majoritairement linéaire (longeant l'Adriatique sur les 30 derniers kilomètres, éventuellement exposés au vent), mais le final change.
Plus complètement pour sprinteurs, car au sommet d'une côte de 2,2 km à 5,3%. Pas forcément très pentu, mais de quoi changer la donne.
A voir si les sprinteurs tiennent ou si le peloton casse (ne serait-ce que légèrement) pour le maillot rose.

4ème étape : Lanciano - Fano, 251 km
D'un extrême à l'autre pour la distance. Un départ en légère descente pour rejoindre le littoral et quelques côtes à Ancona, mais une course pour sprinteurs.
2,5 kilomètres de ligne droite pour finir, la lutte pour le maillot rose entre sprinteurs continue par les bonifications, éventuellement distincte du maillot rouge si certains ont été distancés la veille.

5ème étape : Pessaro - Ferrara, 169 km
Dernière étape plate de cet enchainement initial.
Cette fois-ci un peu plus piégeux, avec deux angles droits à 2,2 km et à 700 mètres de l'arrivée.

6ème étape : Poggio Rusco - Mantova, 45 km
Premier chrono, individuel et complètement plat.
Cela offre aux rouleurs l'occasion de prendre l'avantage au général.
L'addition des places entre coureurs du même temps les premiers jours faisant le classement général, certains favoris pourraient partir tôt et n'avoir que peu de références.

7ème étape : Legnano - Monte Grappa, 170 km
140 premiers kilomètres plats, avant une course de côte pour la première étape de haute montagne.
Montée par des pires versant, en 2 parties. Une première de 12 km à plus de 10%, dont un passage à 20%, puis une courte descente avant un final plus roulant, bien que retrouvant de la pente dans le final.
http://www.salite.ch/7500/7530.gif

8ème étape : Bassano del Grappa - Montebelluna, 26 km
Second chrono, toujours plat, cette fois-ci par équipes.
La fatigue de la première étape de montagne pourrait avoir un rôle à jouer dans le classement.

9ème étape : Conegliano - Kranjska Gora, 217 km
Assez longue, avec le Passo di Nevea (8,8 km à 6,7%) et le Passo di Predil (2,7 km à 6,7) amenant à la frontière Slovène par une descente très technique sur route étroite.
Puis le final se fait surtout avec le Passo Vrsic, avec un sommet à 12 km de l'arrivée, après une descente piégeuse.
http://www.salite.ch/7500/7720.gif

10ème étape : Ovaro - Monte Zoncolan, 11 km
3ème chrono en 5 jours, cette fois-ci en haute montagne, avec la montée d'un des pires cols Italiens.
http://www.salite.ch/I/zoncoo.gif

11ème étape : Belluno - Passo Pordoi, 153 km
Très difficile de faire pire en si peu de distance, avec 5000 mètres de dénivelé positif et 7 cols sans vallées en transition entre descente et montée.
Passo Duran, Forcella Staulanza, Passo di Fedaia, Passo di Sella, Passo di Gardena, Passo di Campolongo et Passo Pordoi pour finir.
On peut rêver d'attaques au long court, mais rien qu'à l'arrière, la course aura beaucoup de rebondissements certains coureurs peuvent perdre énormément.
http://uppix.net/0/5/6/e16d5108c228bff6a7358cc102195.png

12ème étape : Canazei - Bormio, 175 km
Le Passo di Costalunga en ouverture, mais par son versant le plus court, avant une longue transition dans la vallée.
L'étape se jouera surtout dans le Stelvio par son plus long versant. A noter que c'est seulement après cette étape qu'aura lieu la première journée de repos, et que la fatigue pourrait faire des écarts.
http://www.salite.ch/I/stelviop.gif

13ème étape : Bormio - Bergamo, 172 km
Reprise relativement plate. Même s'il y a le Passo dell'Aprica (12 km à 7%) en milieu d'étape.
Mais le final est complètement plat et la ligne droite finale de 2 km devrait être pour les sprinteurs.

14ème étape : Bergamo - Milano, 167 km
Autre étape pour sprinteurs. Milieu d'étape par le Lac de Côme avec la Madonna gel Ghisallo, le Sormano et San Fermo della Battaglia.
Mais là-encore, un final pour sprinteurs.

15ème étape : Milano - Manie, 204 km
Etape reprenant le parcours de Milan - San Remo, via le Turchino, et arrivant au sommet de la côte de Manie.
Le final a donc de quoi avantager les puncheurs.
http://www.salite.ch/10000/10721.gif

16ème étape : Finale Ligure - Prato Nevoso, 263 km
Etape la plus longue. Plate jusque San Remo, puis enchainement des cols de basse altitude, assez souvent sur des routes peu larges, nécessitant du placement, avant des descentes techniques.
Passo Ghimbegna, Colla di Longan, Colle d'Oggia, Colle di Nava, Colle di Casotto, San Giacomo, Fabrosa Soprana, avant la dernière arrivée en altitude de l'épreuve, pour près de 6000 mètres de dénivelé positif.
http://uppix.net/3/0/1/2986fbf7e4945ab842f1578316fe4.png

17ème étape : Mondovi - Cuneo, 27 km
Ce dernier contre-la-montre, en léger faux-plat montant, est le dernier de la course.
Il fait suite à la dernière journée de repos.

18ème étape : Cuneo - Briançon, 141 km
Etape courte pour être explosive, avec l'enchainement du Col d'Agnel et du Col d'Izoard.
L'arrivée est située sur le plat, peu après la descente de l'Izoard, pour la dernière étape de haute montagne.

19ème étape : Briançon - Aosta, 256 km
Longue étape pour baroudeurs, via Montgenèvre, Colle del Lis (14 km à 7%), quelques petites côtes, une montée vers Verrayes (7,5 km à 6,4%) à 22 km de l'arrivée, une descente technique et du plat vers l'arrivée.

20ème étape : Aosta - Torino, 215 km
Petit détour pour aller chercher le Colle San Carlo (10 km à 10%) pour animer l'échappée, avant toute une étape en faux-plat descendant vers Turin.
Final dans les longues et larges avenues de la ville, pour la dernière étape des sprinteurs.

21ème étape : Torino - Torino, 216 km
La dernière étape est un circuit de 27 kilomètres à parcourir 8 fois.
Départ plat longeant le Pô, jusqu'à Trofarello pour le Colle della Maddalena (9 km à 5%, mais tout un kilomètre à 15%). Puis la descente plus régulière, mais assez technique, de 9 km et un dernier kilomètre plat avant l'arrivée.
Cela laisse ainsi une dernière étape, soit pour puncheurs et baroudeurs si le Giro est déjà joué, sinon un affrontement direct entre les derniers concurrents.
http://www.salite.ch/7500/7606.png

Total : 3370 km, dont 7 étapes de plus de 200 km, dont 3 de plus de 250 km.

8 étapes plates (dont 1 se finissant par une côte)
4 étapes contre-la-montre (dont 1 par équipes et 1 en montée)
4 étapes accidentée ou de moyenne montagne (dont 1 se finissant en côte et 1 en altitude)
5 étapes de haute montagne (dont 2 arrivées en altitude)

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 19:57

Variante par Svam :

L'idée de base est donc la montagne dès le deuxième samedi et si possible non escamotable. Le départ est de Sicile, ce qui me tentait depuis longtemps, ainsi que quelques anciennes montées mythiques. J'ai pas mal galéré sur mes Dolomites à cause de l'approche mais je suis finalement satisfait :) Au final, la dernière semaine reste décisive mais pas

Le parcours est de tête, je n'ai fait que quelques profils ;)

S 01: Palermo - Palermo pl/val 180km
D 02: Trapani 25km ITT
L 03: Castelvetrano - Gela pl 180 km
M 04: Siracusa - Messina val 196 km


Quatre étapes en Sicile. La première est accidentée avant 20km de plat pour permettre une bataille entre baroudeurs/puncheurs et sprinteurs pour le premier maillot rose. On n'oublie pas les favoris à l'oeuvre dès le lendemain avec leurs équipes. Une étape de plat le lundi avec pour seule difficulté la montée d'Agrigento. Ensuite une dernière étape pour puncheurs avec un final sur les hauteurs de Messine.

M 05: Reggio di Calabria - Vibo Valentia Marina pl 156 km
J 06: Vibo Valentia - Cosenza val 210 km
V 07: Castrovillari - Battipaglia pl 200 km


Retour sur le continent pour trois étapes de "transition". La première pour sprinteurs : accidentée puis plate dans les 35 derniers km. Le lendemain les baroudeurs seront à la fête avec 210km totalement vallonnés. Enfin la quatrième étape plate de la semaine.

S 08: Salerno - Rifugio Calvanico HM 160 km

Voilà qui devrait être difficilement escamotable : 7.8 km à 13% ! Je ne suis d'ordinaire pas fan de ces montées vertigineuses mais à ce stade de la course, ça a son utilité. Le risque est bien sûr que la course paraisse bouclée ce jour là par tel grimpeur. Dans ce cas...

D 09: Avellino - Sulmona 242km Mm

Un long marathon à travers les Sud-Appenins pour conclure cette première semaine. L'occasion de renverser la hiérarchie établie la veille sur un parcours aux difficultés variées (cols pentus, murs, cols roulants) et peu de vallée. :twisted:

L Riposo
M 10: L'Aquila - Marsciano pl
M 11: Perugia - Asciano (strade bianche) pl/val


Une reprise tranquille avec une première étape au sprint et la seconde qui explore la Toscane et ses routes blanches. 8-)

J 12: Poggibonsi - Abetone (via Pradaccio) HM

Déjà le retour de la montagne avec deux cols au programme : le terrible Pradaccio (14.2km à 8.7%, 16% max) en tremplin avant une descente et l'ascension plus roulante vers Abetone. :)

V 13: Abetone - Verona pl
S 14: Verona ITT ~45 km pl/val


Une étape de plaine sans histoire puis le premier chrono individuel, long et un peu vallonné :o

D 15: Sirmione - Pian di Montecampione HM 173 km (via Croce Domini)

Deux cols mais une course de côte vers la station (20.2 km à 7.5%) où Pantani avait scellé son Giro en 1998 :P

L Riposo
M 16: Darfo Boario Terme - Solda HM 161km (via Gavia, Stelvio CC)


Après le repos, on repart pour trois étapes de montagne. La première propose deux monstres, le Gavia puis le Stelvio, avant la courte montée vers Solda. Il s'agit de la quatrième et dernière arrivée en altitude ;)

M 17: Silandro - Livinallongo HM (Costalunga, Pordoi, Fedaia, Pordoi) 215 km

Le marathon des Dolomites avec la fameuse boucle Pordoi-Fedaia-Pordoi. L'arrivée est située au pied de la descente technique de ce dernier ;)

J 18: Alleghe - Bassano del Grappa 205km HM (via Valles, Rolle, Grappa*2)

Dernière étape de haute montagne avec un départ en col avant une double dose de Grappa sur deux versants différents (nord puis sud-est), les deux descentes s'effectuant sur le versant sud-ouest, le même qu'en 2010 8-)

V 19: Vicenza - Treviglio pl

Un dernier sprint pour récompenser les sprinteurs encore présents :mrgreen:

S 20: Bergamo - Erba Mm (Ghisallo, Sormano)

Une étape de moyenne montagne autour de Ghisallo qui se veut piège pour permettre les dernières joutes. Sinon, il reste les baroudeurs :)

D 21: Milano 35 km ITT

Un chrono tout plat dans les rues de Milan :o

Les stats :
7 pl
3 val
2 Mm
6 HM dont 4 arrivées au sommet pour 2 courses de côte, 2 tremplins, 2 vallées :o
3 TT

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar CSC_3187 » 05 Juil 2013, 20:03

Variante 3 par Darth-Maul :

Voulu équilibré entre les différents terrains et dans la répratitions des étapes dans les 3 semaines de course.

1ère étape : Roma - Roma, 160 km
Départ à Rome avec un circuit urbain de 20 km à faire 8 fois, pour laisser le rose aux sprinteurs.

2ème étape : Roma - Ceprano, 179 km
Un peu plus ouvert avec 8 km à 5% à 35 kilomètres de l'arrivée qui pourraient piéger quelques sprinteurs. Voulu pour du suspense pour le maillot rose.
Image


3ème étape : Cassino - Vesuvio, 148 km
Etape courte et déjà la première arrivée en montée, au Vésuve, même si on est pas vraiment en altitude.
Les 11,4 km à 7,7 % peuvent permettre une vraie bagarre ou au moins une première sélection.
Image


4ème étape : Napoli - Napoli, 23 km, contre-la-montre par équipes
Chrono par équipes plat en bord de mer.
Assez linéaire pour avantager les spécialistes, mais suffisament court pour ne pas trop défavoriser certains coureurs.

5ème étape : Napoli - Potenza, 200 km
Etape accidentée, principalement avec le Monti Li Foj dans le final (14,4 km à 7 %), dont la fin de la montée et le début de la descente est en "strade bianchi"
Image


6ème étape : Tolve - Bari, 183 km
Quelques côtes en début de parcours, mais final plat, de Monopoli à Bari, longeant l'Adriatique sur 40 kilomètres.

7ème étape : Bari - Peschici, 184 km
Etape plus accidentée, avec le Monte Sant'Angelo, mais loin de l'arrivée. Le final et les quelques côtes vers Peschici et l'arrivée au sommet d'une peut permettre des attaques pour prendre quelques secondes entre favoris.
Image


8ème étape : Peschici - San Benedetto del Tronto, 262 km
Longeant l'Adriatique, très long, mais presque entièrement plat.

9ème étape : Giulianova - Castelluccio, 181 km
Nouvelle étape de moyenne montagne à travers des petites routes des Arbuzzes et de Marche.
Dernière grosse difficulté, le Forca di Presta (14,4 km à 6,5 %), sommet à 9 kilomètres de l'arrivée située au sommet d'une petite côte.
Image


10ème étape : Pieve Torina - Monte Terminillo, 177 km
Première vraie étape de haute montagne avec cette arrivée en altitude en 2 parties (19 km à 6,6 %, plat de 2 km, puis 2,2 km à 7,6 %).
Image


11ème étape : Rieti - Grosseto, 229 km
Après la première journée de repos, une étape de transition assez plate.

12ème étape : Piombino - Sestri Levante, 265 km
Une très longue portion plane longeant la Mer Tyrrhénéenne, avant un final plus accidenté, dont le Passo del Bracco (9,6 km à 6,4 %).
Image


13ème étape : Chiavari - Finale Ligure, 168 km
Etape de transition plus courte. Le milieu d'étape a comme moment difficile le Passo del Faiallo avec un passage de 5 km à 10 %.
Le final est un enchaînement de 2 côtes. La première de Vado Ligure, 5,5 km à 6,2 % avec le plat au sommet non-goudronné. La seconde est vers Manie, 4,5 km à 6,8 %.
Image


14ème étape : Finale Ligure - Limone Piemonte, 191 km
Passage en France après avoir longé la riviera. Cols de Castillon et de Brouis avant le Col de Tende.
Mais passage sur l'anciennne route et pas par le tunnel soit 50 km à 3,5 %, 33 km à 4,5 % ou 14 km à 6,7%.
Et une partie non goudronnée dure 7,2 km, à 7,7 % de pente moyenne pour en terminer, alors que le versant Italie est complètement goudronné, même sur l'ancienne route.
Image


15ème étape : Cuneo - Sestriere, 197 km
Etape reine de l'épreuve, avec 6000 mètres de dénivelé et 5 cols.
Les plus difficiles en ouverture, pour faire un écrémage même sans vraiment acélérer le rythme.
Les cols empruntés sont Sampeyre, Agnel, Izoard, Montgenèvre avant la montée finale, dernière arrivée en altitude de l'épreuve.
Image


16ème étape : Torino - Como, 171 km
Après une journée de repos à Turin, une étape plate pour sprinteurs.

17ème étape : Como - Bormio, 207 km
Départ plat longeant le Lac de Côme, avant l'enchainement de la Forcola di Livigno et des cols d'Eira et de Foscagno.
Image


18ème étape : Bormio - Aprica, 146 km
Etape avec un circuit passant par le Mortirolo (versant de 12 km à 11 %) et Aprica par le versant le plus roulant.
Les 2 passages dans le Mortirolo ont de quoi faire beaucoup de dégâts malgré la courte distance, même si le dernier passage au sommet est à 30 km de l'arrivée.
Image


19ème étape : Edolo - Brescia, 200 km
Dernière étape accidentée, avec 4 tours de circuit par le Monte Maddalena, avec une route très étroite à 5 km à 11,5 % et une descente plus longue et moins pentue, mais très technique.
Image


20ème étape : Brescia - Monza, 154 km
La dernière étape en ligne est plate, pour garder des sprinteurs le plus longtemps possible et éviter trop d'abandons les jours précédents.
Etape mise pour le "spectacle", avec les 58 derniers kilomètres qui sont 10 tours du circuit automobile.

21ème étape : Milano - Milano, 36 km, contre-la-montre individuel
L'unique chrono individuel conclut l'épreuve. Suffisament court pour ne pas trop avantager les coureurs, mais assez long pour permettre des changements au classement général.




La distance totale est de 3663 kilomètres.
1 contre-la-montre individuel
1 contre-la-montre par équipes
7 étapes plates
7 étapes de moyenne montagne (1 arrivée au sommet)
5 étapes de haute montagne (2 arrivées au sommet)

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 8727

Re: Giro d'Italia

Messagepar Cyro » 22 Juil 2013, 20:34

GIRO D'ITALIA by Cyro

Grandes lignes : départ de Sicile, remontée de l'Italie vers la mer adriatique, avant de bifurquer à l'ouest vers la Toscane, de longer la côte pour attaquer les Alpes du sud vers le nord (petit détour en France sur 2 bouts d'étapes) puis de finir dans les dolomites. Visite de toutes les "routes blanches" célèbres de l'Italie, 4 arrivée au sommet d'une réelle montée, majorité des mythiques cols italiens traversés.


Image


Prologue :
Catane 6.5km
★★☆☆☆ Départ près du stade, arrivée sur la côte, léger dénivelé positif au départ.

Etape 1 :
Catane-Catane 168km
★★★☆☆ Boucle autour de l'Etna, 90 premiers kilomètres difficiles, la suite en descente, étape indécise.

Etape 2 :
Augusta-Milazzo 196km
★☆☆☆☆ Plat, le peloton longera la côte en passant par Messine. 1 seule GPM.

Etape 3 : Regio di Calabria - Botricello 227km
★★☆☆☆ Copie conforme de l'étape précédente, sur les terres, avec cependant 2 GPM assez difficiles.

Etape 4: Crotone-Senise 200km
★★★☆☆ Plate sur le début avant d'attaquer finale difficile et une arrivée en côte.

Etape 5 : Pisticci-Barletta 165 km
★☆☆☆☆ 2 légères difficultés au départ, puis on rejoint la côte pour une finale favorable aux sprinters.

Etape 6 : TTT Foggia 64km
★★★☆☆ Contre-la-montre par équipe très difficile dans des paysages très exposés et vallonnés.

Etape 7 :
Foggia-Vésuve (Via Santa Maria Grazie a Castello) 215km
★★★★☆ Première véritable étape de légende avec étape très vallonnée et final Torre di Chiunzi, descente technique, passage à Pompéi et arrivée sur un côté inédit de Vésuve, 2 km à + de 10%, donc 750 mètres finaux à près de 15%, sur route pavé.


JOURNÉE DE REPOS Agglomération de Naples.


Etape 8 : Caivano-Capracotta 196km
★★★★☆ Départ près de Naples et arrivée dans les hauteurs de Capracotta en passant par 2 gros col dont une montée finale sur des petites routes.

Etape 9 : Celano-Terni 175km
★★★☆☆ Etape difficile à caractériser, à la fois difficile mais pas du tout capitale. Passage à l'Aquila puis montée du Terminillo par un versant inédit et non goudronné, et longue descente vers la vallée pour l'arrivé.

Etape 10 : Spoleto-Arezzo 144km
★☆☆☆☆ Véritable étape tranquille pour le peloton, courte et plate mis à part les petites ascensions vers Assise et Pérouse.

Etape 11 : Fabro-Scalo-Siena 259km
★★★★★ Messieurs dames, voici une étape qui s'annonce d'ores et déjà historique, avec une relief très vallonné sur les célèbres "Strade Bianche" de Toscane.

Etape 12 : Empoli-Chivari 182km
★★☆☆☆ Etape majoritairement plate rejoignant la côte méditerranéenne mais avec une montée difficile dans le finale qui devra obliger les sprinters à s'accrocher.

Etape 13 : Genove-San Remo 140km
★☆☆☆☆ Etape courte et tranquille au bord de la Méditerranée, sprint attendu.

Etape 14 : Ventimiglia-Col d'Agnel 222km
★★★★★ Etape épique avec 4 cols terribles, un passage en France pour l'escalade inédite du col de Tende, Rocce Ciarmetta et Cugn di Goria avant l’ascension mythique du col d'Agnel.


JOURNÉE DE REPOS En France (Guillestre/Briançon).


Etape 15 : Guillestre-Sestrère 165km
★★★★★ 2ème étape terrible avec un départ en France, une montée de l'Izoard et de Mongenèvre avant d'attaquer le Finestre puis de le poursuivre jusqu'au terrible Monte Genevris à 2536 mètres d'altitude le tout sur un route non goudronnée qui continuera jusqu'à Sestrière sur des routes très techniques mais ne mettant en aucun cas la vie des coureurs en danger.

Etape 16 : Turin-Lecce 196km
★☆☆☆☆ Journée de répit pour les coureurs avec cette étape quasiment toute plate (1 seul GPM) reliant le sud ouest des Alpes italiennes au nord. A noter le passage près du circuit automobile de Monza.

Etape 17 : Colico-Stelvio 205km
★★★★★ Peut on faire plus mythique que le triptyque Mortirolo, Gavia, Stelvio ? Non sans doute, alors les voilà qui se dresseront sur la route des coureurs après un départ sur les bords du magnifique Lac de Côme et un arrivée qui sera jugé dans le petit village de Stelvio en bas de la descente de celui-ci.

Etape 18 : Merano-Val Sarena 215km
★★★★☆ Encore une étape très difficile, qui bien que montera moins en altitude que les précédentes passera tout de même par 2 cols difficile avant d'attaquer la dernière montée, le Punta Veleno et ses terribles pourcentages à plus de 15% sur plusieurs kilomètres avant une légère descente vers le bourg de Val Serana et sa splendide vue sur le lac de Garde.

Etape 19 : Belluno-Monte Zoncolan 146km
★★★★★ Etape courte mais vraiment terrible avec la montée de Sella di Razzo avant l'enchaînement des terribles Crostis et sa descente ultra-périlleuse et du Zoncolan dont la renommé n'est plus à discuter...

Etape 20 : Udine TT 37km
★★☆☆☆ Contre la Montre tout plat dans l'agglomération d'Udine pour terminer ce tour d'Italie.

Avatar de l’utilisateur
Cyro
Entertainer Numero Uno
 
Messages: 17333
Localisation: Béarnais-Ozélandais / Wiwi in Aotearoa

Re: Giro d'Italia

Messagepar Antoine_Blondin » 22 Juil 2013, 20:40

Intéressant. Remarque purement de forme, je ne connaissais pas Bikemap :o C'est pas mal mais je trouve le profil un peu imprécis, c'est dommage.

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Giro d'Italia

Messagepar Cyro » 22 Juil 2013, 20:43

C'est vrai que les profils sont pas tops, mais je le trouve bien plus simple à utiliser que Openrunner.

Avatar de l’utilisateur
Cyro
Entertainer Numero Uno
 
Messages: 17333
Localisation: Béarnais-Ozélandais / Wiwi in Aotearoa

Re: Giro d'Italia

Messagepar Antoine_Blondin » 22 Juil 2013, 20:44

Cyro a écrit:C'est vrai que les profils sont pas tops, mais je le trouve bien plus simple à utiliser que Openrunner.

Tracks4Bikers est impeccable, dommage que ça ne dépasse pas 200 bornes. C'est vraiment à améliorer !
OpenRunner je ne peux pas, je me prends la tête là dessus à chaque fois, ça bug trop souvent :(

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Giro d'Italia

Messagepar VDT » 22 Juil 2013, 21:09

Pareil c'est trop lent Openrunner, j'utilise Tracks4biker ou tour.xplova

VDT
Terreur de critérium
 
Messages: 616

Re: Giro d'Italia

Messagepar Svam » 22 Juil 2013, 21:37

On en doit vraiment pas utiliser les mêmes logiciels. Openrunner est simple comme bonjour. Track4bikers, c'est imprécis, moche et le système de link profil/map est mal fichu. Sans compter que dès qu'on zoome trop, ça plante :stop

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25769
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Giro d'Italia

Messagepar Svam » 23 Juil 2013, 18:22

A propos du Giro de Cyro, bah c'est du Zomegnan... ce qui est très péjoratif chez moi. Le culte de la pente et du non goudronné, je comprends pas trop l'intérêt. D'ailleurs, certains lieux sont tout simplement imparticables (ton versant du Terminillo par exemple, ça n'a rien à voir avec le Finestre par exemple). Enfin, erreur bête : ton premier jour de repos est le dimanche :o

C'est dommage, car en me figurant le même tracé par des routes habituelles, c'est déjà plus plaisant.

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25769
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Giro d'Italia

Messagepar Cyro » 23 Juil 2013, 19:24

Oui le Terminillo je m'en suis aperçu après que de ce côté là c'était... Difficile.

Avatar de l’utilisateur
Cyro
Entertainer Numero Uno
 
Messages: 17333
Localisation: Béarnais-Ozélandais / Wiwi in Aotearoa

Re: Giro d'Italia

Messagepar Wings » 15 Mai 2016, 22:37

Ouch je suis allé chercher loin ce sujet :shock:

Bon voila le Giro fait pour le concours esei :

http://www.la-flamme-rouge.eu/maps/tours/view/2901

Rappel contraintes :

- Le Giro doit partir des Pays-Bas (pas nécessairement Appeldoorn)
- Les étapes ne doivent pas excéder 1900m d'altitude (tunnels autorisés)
- Une étape de haute montagne doit arriver en France
- Toutes ces montées doivent être utilisées : Alpe di Poti, Cima Porzus, Fai della Paganella
- Ces villes doivent être utilisées (Départ ou arrivée) : Corvara, Cuneo, Sulmona, Noale, Alpe di Siusi

N'hésitez pas a me dire ce que vous en pensez :ok:

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36590
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: Giro d'Italia

Messagepar Wings » 17 Mai 2016, 00:37

Personne ? :angel

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36590
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: Giro d'Italia

Messagepar bullomaniak » 17 Mai 2016, 06:45

Perso le lien me mène juste au concours.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 22226
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Giro d'Italia

Messagepar Tilo » 17 Mai 2016, 07:41

Déja l'arrivée à la Bastille pénalise ton parcours, de plus y a des erreurs de traçage dans certaines étapes.

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 29382
Localisation: la "légende" du forum


434 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : AbéCé, Bird et 7 invités