[Concours] Tour de France 2021

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar bullomaniak » 25 Nov 2020, 09:19

POULE B

1. Mats
2. Samuel
3. Hufrelon

Mats

Grosse tendance nulle à se sentir obligé de mettre une bosse ou deux dans le final des étapes. Ça illustre surtout ton manque de confiance à faire des étapes de plat, c'est dommage. Ce qui se concrétise par un surnombre d'étapes vallonnées sans trop d'intérêt dans le tracé général. La montagne reste équilibrée par rapport à tout ça mais à contrario tu n'as pas mis assez de chrono alors que tes étapes de montagne restent assez « escamotables ». Au final plein de bonnes idées mais tu n'as pas osé aller dans une direction franche pour ton parcours, ce qui lui nuit un peu.

Carrefour de l'arbre

Hyper vénère sur le kilométrage des clm, ce à quoi vient répondre une surcharge de montagne, sauf que un de tes chronos est pour grimpeurs, du coup c'est quoi l'idée ? De manière générale c'est hyper surchargé, et sans vraiment de subtilité. Typiquement par exemple le chrono du Revard, si on veut utiliser la descente, c'est plus intéressant de partir vers le Nord et d'avoir une boucle pour revenir vers Aix avec des kilomètres en faux-plat où il y a moyen d'avoir des différences.

CiJiEF

C'est assez bordélique, ça donne l'impression que tu as trouvé plusieurs étapes / finals qui te plaisaient et que ton parcours ne sert qu'à relier ces différents lieux sans avoir une construction très solide autour. Tu dis avoir voulu éviter la surcharge de montagne, mais tu as quand même beaucoup d'étapes concernées (le nombre de col élevé en est un signe) alors qu'en face il y a assez peu de chrono pour équilibrer. J'aime bien certaines idées (Mont Cindre, Saint Agrève) mais même là la finition n'est pas parfaite (pourquoi le double passage au Mont Cindre plutôt qu'exploiter le Pays des Pierres Dorées ?) et pour créer ces étapes tu t'oblige à des étapes nulles type Chalon sur Saône.

Levure

Trop de difficultés partout, tout le temps. Tu as énormément de montagne et dénivelé mais tu places ton gros chrono à la fin, avec en plus un passage dans les Vosges en dernière semaine, c'est très répétitif par rapport à 2020, et ça a de grandes chances de tomber dans le même attentisme. Un bon exemple c'est l'étape de Forcalquier qui est superbe, mais la veille d'une étape de montagne, quelle est l'idée ? Ça manque de retenue et de réflexion sur la stratégie qui serait employée par les coureurs.

Bocmanis82

La première semaine est très bien fichue. Mais ensuite ça tombe dans le stéréotype avec le duo montagne qui se répète à trois reprises sur le même schéma, et des erreurs absurdes comme l'étape de plaine post-repos au lieu de faire directement le CLM ou la course de côte complètement inutile au Salève. A la fin tout est très attendu et pas très excitant.

Fort-en-Pomme

Je ne comprends pas l'idée de multiplier les sprints intermédiaires alors que le parcours est déjà hyper défavorable aux purs sprinteurs. Je ne sais pas si c'est ça qui a donné cette deuxième semaine remplie d'étape à la Pescheux mais c'est assez infernal. Le tracé général est bon même si le transfert avion pour mettre les Pyrénées en premier massif me gêne énormément, mais dans le détail il y a pleins d'erreurs. Les secteurs de Paris-Tours sont beaucoup trop aléatoires pour le Tour. Faire arriver un peloton groupé dans le Mur de Péguère c'est assez risqué. Le CLM en côte va créer un énorme attentisme des grimpeurs. Rumilly la veille de Tarare ça manque d'espace. De bonnes intentions mais une réalisation assez ratée.

Jibvalverde

Assez bizarre de constater l'échec du tracé 2020 et de partir sur la même note d'intention. Parce que de la même manière ça va condamner tes étapes du massif central à de l'escamotage (typiquement les difficultés sont beaucoup trop espacées à Aubenas) et le duo de sprint le week-end est atroce. Les Alpes vont concentrer toute l'attention, et ça va probablement réduire tes Pyrénées à une course de côte au Portet. Sinon autre erreur, Cohennoz en descente c'est trop dangereux. L'idée du final à Dijon c'est pas mal.

Hufrelon

Bon point pour le troll à Franck Ferrand. Un équilibre global franchement pas mal aussi, les étapes sont bien positionnées, il y a le bon nombre de kilométrage de CLM, pas trop de montagne, et le final avec des étapes accidentées est vraiment mis à bon escient. C'est plus dans le détail qu'il y a des petits défauts. Par exemple la première semaine un peu stéréotypée dans l'alternance étape puncheurs – étape sprinteurs (Sarlat fait très forcé). Aussi, les transferts sont assez mal pensés (jamais le peloton ne dormirait la nuit à Mende ou à Bagnères, pas assez de place).

Biberkopf

Les pavés sur un CLM c'est vraiment la pire idée du monde. L'intérêt des secteurs pavés c'est de faire la sélection dans un peloton, pas de faire un appel au pied aux problèmes mécaniques. Et comme tu as apparemment décidé d'avoir les pires idées sur le chrono, la Croix de Bauzon c'est tout aussi atroce : à part tuer tes très belles étapes du massif central, quelle était l'intention ? Et encore plus tard, l'arrivée sur la montée hyper difficile de la Plagne en étape 19 mais quel enfer ! Ce n'est pas la peine d'imaginer de belles étapes si ton parcours est systématiquement fait pour les flinguer d'entrée.

Samuel

Je ne suis pas convaincu par l'idée de mettre le chrono aussi tôt, et surtout d'en avoir un seul, mais l'agencement général est très bien exécuté. Ce n'est pas toujours parfait dans les finitions des étapes (Marie-Blanque côté raide en descente, utilisation de chemins de chèvre) et l'étape de Saint-Gaudens est d'une dégueulasserie absolue mais je n'ai pas vraiment de reproche à faire, et l'intention me semble correspondre au résultat.


POULE D

1. Bad_Neos
2. Lucho
3. CSC_3187

darth-minardi

J'aurais beaucoup aimé ton parcours si tes Pyrénées avaient été beaucoup plus light. Tu répète assez souvent le problème d'avoir trop de montagne pour qu'on attende de toi que tu évite ce genre de défaut, surtout avec des étapes pyrénéennes qui ont un peu le même défaut que les étapes d'ASO que tu as bâché dans le podcast. Il me semble aussi que ta remontée vers Paris aurait pu être plus intéressante, même avec la contrainte de la distance.

Bad_Neos

On voit que tu as de la maîtrise mais que tu n'as pas eu d'inspiration. Il y a pleins de choses que je trouve catastrophique, entre le Grand Départ bâclé à base de parcours CDF, le fuck aux Pyrénées, les étapes de plaine sans âme... Malgré tout, et assez étonnamment, il y a non seulement de belles étapes, mais une construction générale qui peut aboutir sur une très belle course. Les Alpes sont bien sélectives, et toute la continuation sur la massif central est très enthousiasmante, ça donne envie de voir ce que ça donne, et ça justifie l'escamotage des Pyrénées. (sinon il y a un Ventoux de trop)

Allwatcher

C'est vraiment dommage d'avoir mis un col sur ton unique CLM. Aussi, tu as un peu le défaut d'ASO à trop essayer de racoler sur les bordures pour « t'excuser » de mettre des étapes plates. Assumer des étapes simples c'est bien aussi, et ça permet des repos à ton peloton. De même, tu as de très très belles étapes de moyenne montagne au milieu de ta course, mais c'est difficile d'y espérer quoi que ce soit avec un duo pyrénéen qui concentrera l'attention des grimpeurs, vu que ceux-ci ne seront probablement pas si loin au général (on en revient au col du chrono). Au final si tes étapes de bordure foirent, ça peut vite devenir très ennuyeux. Dommage.

Col de l'Iseran

Il y a une idée de Tour original, et il y a de très belles étapes prises individuellement, mais je trouve que le résultat final ne réussit pas à être entier dans ce qu'il propose. En l'état ça risque surtout d'être un cadeau pour un rouleur-grimpeur qui aurait une grosse équipe pour cadenasser, par exemple une équipe néerlandaise. Soit il fallait proposer plus de montagne, même loin de l'arrivée, pour que les grimpeurs tentent des choses, soit il fallait au contraire refuser qu'il y ait le moindre endroit où les machines à watts puissent faire des écarts sans se découvrir. Le côté absolutiste du parcours n'est pas tenu, et ça risque de foirer, au moins pour la lutte au général.

CSC_3187

Parcours vraiment peu excitant, qui semble être un peu automatique par moment même si il y a une belle technicité du traceur pour faire des étapes qui sont toutes solides dans l'ensemble. Le départ est un bel exemple de ça : c'est très bien fichu mais l'étape ribinou, Mûr de Bretagne et la trilogie des sprinteurs mouif bon. Pareil, la remontée parisienne est cool mais ni l'étape d'Autun ni l'étape de Meudon ne me convainquent vraiment et j'ai l'impression que l'étape sprint au milieu est en trop, j'aurais bien aimé une étape marathon.

Vber

Il y a de belles étapes, les étapes de montagne prises individuellement sont bien construites, et même dans leur enchaînement sont prometteuses. Mais le chrono du Marsktein gâche pas mal le tout, et l'étape des Vosges ne sert à rien. Il aurait fallu assumer la boucle jusqu'au bout en faisant une remontée vers Paris plutôt qu'en allant chercher les Vosges. Il y avait suffisamment de montagne avec les Pyrénées et les Alpes pour ne pas en rajouter, et pour en profiter pour sortir un final explosif sur un terrain accidenté plus ouvert. Et donner du coup plus de place aux sprinteurs aussi.

Lgbur

C'est extrêmement surchargé, il y a des difficultés partout, tout le temps, et quand il n'y en a pas on fait deux étapes de bordures de suite de façon très forcée. Cumul de difficultés qui pousse beaucoup trop souvent à passer sur des routes impossibles / problématiques (mur de la Brigadière, final de Nice, Pradel, cols vers Foix, Corde-sur-ciel avec ses pavés en descente...). En prime de ça la remontée vers les pavés du Nord fait ultra-artificielle et assez hors sujet pour un Grand Départ breton et des Pyrénées en deuxième massif.

Ptitben

Seulement 10 km de clm individuel c'est catastrophique, et ton Tour de France est tracé à l'envers. Ton passage dans les Vosges aurait clairement dû être mis en fin de première semaine surtout ce qu'on se demande bien la raison de ton transfert lors de la journée de repos pour avoir deux étapes vides de 250 km. Au passage du doit avoir explosé le kilométrage maximal autorisé vu ton absence de chrono et tes étapes interminables. Il y a des étapes à sauver individuellement (Montélimar, Annecy) mais c'est assez désastreux tout du long. Il aurait fallu être beaucoup plus simple et se mettre à la place des coureurs qui feraient face à un tel parcours.

Lucho

Les deux premières semaines sont très bien (sauf Digne les Bains, qu'est-ce que ça fout là ?) mais les Alpes sont assez stupidement surchargées. Effectivement c'est classique, dans le sens où on dirait les Tours d'ASO typique des dernières années. D'autant que le chrono est bon niveau longueur mais aurait dû être plat pour correspondre au reste du parcours, et pas juste être un kiff sur le moment. Mais même les Alpes qui sont trop denses restent assez bien exécutées dans l'enchaînement des étapes, il n'y a pas de vraie faute. A noter aussi une tendance à trop en mettre sur les étapes de murs (Pau et Grenoble) au lieu de construire une étape plus lisible pour les coureurs.

Gert-Jan-de-Nice

Le transfert Tours-Bordeaux sans jour de repos c'est non (les véhicules de course ne prennent pas le TGV). Surtout si c'est pour avoir un jour de repos « inutile » plus tard puisque sans transfert. Niveau logistique j'ajouterais aussi qu'avoir systématiquement des arrivées / départs au même endroit puisque les coureurs ne vont pas dormir sur place (c'est quoi la capacité hôtelière de Valentigney ?). A côté de ça c'est surchargé en permanence, les étapes se suivent et se ressemblent. Et le final pavés / Ardennes est assez sympa mais ça peine à rattraper le reste. Et à titre personnel je préfère ma version du genre que j'ai fait il y a trois ans. https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=897651#p897651


POULE E

1. clemschleck
2. Maxmax
3. Jules2905

Jules2905

Le grand défaut c'est le boycott du Nord de la France, ça fait très répétitif par rapport à 2020. Aussi, je trouve que les deux dernières semaines font un peu trop denses dans le style étape ouverte, ça fera forcément des étapes « mortes » au milieu. Un peu de triche également avec des arrivées qui t'arrange (Carbonne, Grand Combe) ou des chemins de chèvre. Mais c'est assez peu face à un parcours plein d'inventivité et d'étapes intéressantes qui sont bien agencées.

Mathias-Rolland

Pas convaincu par ton schéma général. La montagne qui arrive tôt ne me paraît pas hyper bien exploitée puisqu'on retrouve des étapes très décisives plus tard dans la course. Étapes tardives qui sont aussi méchamment surchargées, ce qui peut planter tes Pyrénées pourtant très bien fichues, d'autant que ton chrono qui fera des écarts à combler arrive après. Il y a de belles choses mais ce n'est pas mis dans une position idéale, et tes étapes empilement me crispent un peu.

Furious_Lion

L'ensemble se tient très bien, il y a une belle organisation des étapes de montagne mais je ne comprends pas ton argumentaire sur les variations de longueur d'étape alors que ta seule étape longue c'est ce détour giga forcé vers Périgueux au lieu d'assumer un autre sprint massif dans une course qui n'est pas spécialement sympa envers les sprinteurs. Ça illustre d'ailleurs un gros manque de travail sur les étapes de plaine. Dijon d'ailleurs manque de réflexion sur l'emplacement des difficultés, c'est trop empilé.

Kreuziger

Tracé assez bizarre où hormis l'incursion dans les Vosges sur une étape et BSM, tu n'as que des étapes très ouvertes. C'est bien de ne pas faciliter la tâche aux grimpeurs, mais tu me sembles dans l'excès inverse avec aucune étape très décisive. Ça peut être vite très frustrant si une équipe, par exemple néerlandaise, s'empare du leadership et cadenasse tout. D'autant que la tendance à toujours rajouter pleins de petites bosses inutiles n'ajoute rien sportivement et rend le tout plus confus pour les coureurs. Il aurait fallu un tracé plus lisible et des étapes accidentées / montagneuses moins nombreuses mais bien plus difficiles (même en ayant toujours des cols éloignés de l'arrivée).

2Singh

Gros problème de tracé avec la double arrivée au sommet Superbagnères / Luz Ardiden qui va forcément focaliser l'attention de tous les leaders alors qu'il n'y a que des étapes ouvertes lors de la traversée des Alpes. D'autant que le chrono arrive tout à la fin de parcours, tous les leaders vont être concentrés sur la dernière semaine uniquement, et le reste va être salement escamoté. A moins d'un miracle avec un Alaphilippe-like pour créer le spectacle sur deux semaines, ça va être douloureux, et dans les Pyrénées ça ne risque pas non plus de partir de loin. Individuellement les étapes sont assez sympa mais il faut inverser les massifs.

capuche

Très particulier cet espèce de zigzag autour de la vallée du Rhône.D'autant que le pari d'éviter Pyrénées et Alpes n'est pas tenu puisque le Mont Tauch c'est les Pyrénées (et le Ventoux les Alpes). Et tant qu'à utiliser le Bugey dans cette logique, autant le mettre beaucoup plus tôt dans la course et utiliser le massif central en fin de parcours où il est plus logique d'y retrouver des étapes ouvertes. Il y a un manque de réflexion pour mieux agencer le tout, et ça se retrouve aussi dans les étapes qui sont assez peu inventives. Et chose dommageable pour un parcours qui se veut différent, il y a assez peu de nouveautés, on est en terrain connu la plupart du temps.

Noe76

Tracé sans les Pyrénées avec un départ de Bretagne – càd où il n'y a aucun détour à faire pour aller chercher les régions les plus lointaines des massifs – c'est un grand non. La première semaine est infernale avec que des étapes de sprint (avoir une bosse ça débouchera sur des coureurs lâchés, pas des attaquants qui vont se jouer l'étape) et une course de côte. La trilogie alpestre est beaucoup mieux même si Pra-Loup sera une étape sacrifiée (Allos trop facile dans ce placement). Mais c'est un peu gâché derrière avec une systématisation de l'arrivée au sommet sur les étapes de moyenne montagne ou de vallons qui ne peut déboucher que sur une course à la bonification. Le schéma général est bon mais outre le mauvais goût total du boycott pyrénéen, il y a un gros manque d'inventivité dans les tracés d'étape qui plombe un peu le tout.

Maxmax

Il y a un raté dans ton grand départ avec tes trois premières étapes qui ont exactement le même profil de sprint massif compliqué. Si il n'y a pas de bordures à Nevers la première semaine risque d'être très longue. C'est beaucoup mieux quand on arrive dans la montagne avec une organisation très intéressante avec des étapes décisives bien violentes et des choix audacieux qui se tiennent très bien (Guillestre j'aime beaucoup). Et même le côté assez foireux de la première semaine peut au final se révéler positif avec la transition plaine-montagne cassante. Seule regret, le chrono de la Mûre, il aurait été mieux plat pour assumer l'idée jusqu'au bout.

France

Tracé un peu perturbant avec de nombreuses étapes vallonnées mais peu d'étape décisives hormis le duo alpin et pyrénéen. Il manque au moins une vrai grosse étape de montagne, tout paraît assez léger et peu propice à une course qui se décante. Avec un plateau moindre ou une manière de courir plus « amateur » type Tour de l'Avenir ça pourrait rendre très bien, mais sur un Tour de France ça sent beaucoup l'escamotage. L'étape d'Ax-les-Thermes est je pense représentative de ton parcours : j'aime beaucoup l'idée, le profil est appétissant mais au détail c'est mal placé dans la course pour marcher, et certaines routes sont beaucoup trop étroites. De la même manière à Bourg-de-Péage tu as pleins de détours inutiles sur des bosses sans intérêt au lieu d'assumer une belle étape qui repose sur quelques cols / côtes importantes.

clemschleck

Pleins de belles étapes (j'aime beaucoup Aix) et une philosophie générale de tracé très sympa avec les Alpes presque escamotées. Même l'étape finale en Chevreuse n'est pas surdosée comme sur d'autres parcours, ça reste assez fin. C'est assez linéaire ce qui fait qu'on a du mal à accrocher au premier abord mais au final j'ai du mal à trouver de vrais défauts sinon le Grand Départ qui est survendu sur les bordures mais où il a de grosses chances d'avoir 4 sprints massifs (les ribins ce n'est pas si sélectif que ça). Quand j'en suis à chercher les points à améliorer étape par étape c'est que c'est réussi.

Si vous voulez des développements sur les avis que j'ai donné ou que je donne mon avis sur un parcours que je n'ai pas commenté ici, n'hésitez pas. :ok:

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22571
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Furious_Lion » 25 Nov 2020, 11:20

bullomaniak a écrit:
Furious_Lion

L'ensemble se tient très bien, il y a une belle organisation des étapes de montagne mais je ne comprends pas ton argumentaire sur les variations de longueur d'étape alors que ta seule étape longue c'est ce détour giga forcé vers Périgueux au lieu d'assumer un autre sprint massif dans une course qui n'est pas spécialement sympa envers les sprinteurs. Ça illustre d'ailleurs un gros manque de travail sur les étapes de plaine. Dijon d'ailleurs manque de réflexion sur l'emplacement des difficultés, c'est trop empilé.



Merci pour ton retour déjà :up
La variation de longueur d'étapes porte en fait sur toute la première semaine...avec des variations pour offrir des étapes plus ou moins dynamiques (mais c'est aussi à atténuer avec la difficulté de certaines étapes) qu'elles soient de plaines ou non.
Du coup, je comprends pas vraiment ta remarque sur l'étape de Périgueux (surtout que la première étape fait 230 bornes ;) ) : on a eu des sprints en étape 2,4 et on en a sans doute un aussi en étape 6...je ne vois pas pourquoi on aurait pas le droit à une étape accidentée (et qui joue sur sa longueur y compris pour ce qui est en fonction de l'animation de l'étape même ou pour la fin de la semaine : même si ça ne bouge pas 245 kilomètres ça use les organismes). Du coup, je vois pas en quoi je suis "pas sympa" envers les sprinteurs ni en quoi mes étapes de plaine sont pas travaillées : J'essaye toujours d'avoir une place d'arrivée cohérente, de ne pas "contourner" les grandes villes et d'offrir des schémas variables en plaine (vent, final technique mais aussi, et c'est important, une étape sans piège particulier).
Enfin, pour ce qui est de l'étape de Dijon je suis plutôt d'accord avec toi ça aurait pu être un peu plus léger :)

Avatar de l’utilisateur
Furious_Lion
Espoir
 
Messages: 816
Localisation: Entre vignoble et montagne : route des vins et cols des Vosges :)

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Vber » 25 Nov 2020, 11:38

bullomaniak a écrit:POULE B

Vber

Il y a de belles étapes, les étapes de montagne prises individuellement sont bien construites, et même dans leur enchaînement sont prometteuses. Mais le chrono du Marsktein gâche pas mal le tout, et l'étape des Vosges ne sert à rien. Il aurait fallu assumer la boucle jusqu'au bout en faisant une remontée vers Paris plutôt qu'en allant chercher les Vosges. Il y avait suffisamment de montagne avec les Pyrénées et les Alpes pour ne pas en rajouter, et pour en profiter pour sortir un final explosif sur un terrain accidenté plus ouvert. Et donner du coup plus de place aux sprinteurs aussi.



Merci pour ton retour. :up Au départ je voulais aller dans l'Auxois mais il me semblait que beaucoup de parcours s'y terminaient. Du coup je me suis rabattu dans les Vosges. Mais je pense du coup que cela équilibre également la montagne sur mon parcours avec 2 étapes en S1, 2 en S2 et 2 en S3 avec 1 ITT (tous différents) par semaine. Voilà.
J'ai bien compris ce que tu n'aimais pas mais puis-je savoir ce que tu as apprécié ?

Vber
Cyclo du dimanche
 
Messages: 83

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Gert-Jan de Nice » 25 Nov 2020, 12:03

bullomaniak a écrit:Gert-Jan-de-Nice

Le transfert Tours-Bordeaux sans jour de repos c'est non (les véhicules de course ne prennent pas le TGV). Surtout si c'est pour avoir un jour de repos « inutile » plus tard puisque sans transfert. Niveau logistique j'ajouterais aussi qu'avoir systématiquement des arrivées / départs au même endroit puisque les coureurs ne vont pas dormir sur place (c'est quoi la capacité hôtelière de Valentigney ?). A côté de ça c'est surchargé en permanence, les étapes se suivent et se ressemblent. Et le final pavés / Ardennes est assez sympa mais ça peine à rattraper le reste. Et à titre personnel je préfère ma version du genre que j'ai fait il y a trois ans. https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=897651#p897651


Si vous voulez des développements sur les avis que j'ai donné ou que je donne mon avis sur un parcours que je n'ai pas commenté ici, n'hésitez pas. :ok:


-Tour de France 2014 : Sheffield->Cambridge c'est plus de 2H de route. Pas de jour de repos. Etape en ligne derrière.
Londres->Le Touquet. Bien pire que Tours-Bordeaux ! Pas de jour de repos, étape en ligne derrière.
Tour de France 2013 : Calvi->Nice. Pas de jour de repos, CLM par équipes derrière.

C'était certes il y a quelques années, pas le Moyen Âge non plus. Surtout, étant donné que c'est le seul transfert du tour, et qu'un CLM a été placé là justement aussi pour limiter ses effets, je trouve ça particulièrement dur quand on voit les transferts farfelus qu'il peut exister dans les derniers Tours, même avec repos.

-Tu rajoutes le fait de tiquer sur avoir des villes qui font départ/arrivée, alors qu'il me semble que toutes sont, et assez largement, assez grandes ou assez bien placées pour supporter ça.
Valentigney ? C'est une ville (>10.000 habitants) de l'agglomération et de la CC de Montbéliard, berceau des Peugeot. Ca passe sans le moindre souci, je trouve ça fort de café (pour ne pas dire autre chose) de tiquer là-dessus.

Le seul point susceptible de gêner, objectivement, c'est le Vigan. Mais on est pas dans un trou paumé de 250 âmes, c'est juste une sous-préfecture isolée, et concrètement, c'est du même acabit que les arrangements effectués pendant les passages dans les Pyrénées avec des brassages jusque Pau et/ou Toulouse, qui vont concerner tout le monde.

Que tu n'apprécies pas les étapes, soit, je peux comprendre.
Mais tu aurais dû simplement t'arrêter là-dessus, car le reste des arguments me semblent quand même franchement exagérés.

Gert-Jan de Nice
Cyclo du dimanche
 
Messages: 154

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Fort-en-pomme » 25 Nov 2020, 12:27

Bonjour à tous,

Voici mes votes :

Poule A
1. El_Rojo
2. Klira
3. wawam


Klira : Un parcours avec un déséquilibre évident qui me plaît bien. On risque de s’embêter (un peu) au début mais c’est pas grave parce que les ITT et les taponne devraient créer de tels écarts que la dernière semaine a de grandes chances d’être explosive avec des leaders qui voudront rattraper le temps perdu et la fatigue qui jouera le rôle d’arbitre.
Une première semaine vraiment plate avec alternance. Sprint, punch, sprint, punch… C’est un peu monotone mais les gaziers et les sprinteurs n’auront pas vraiment d’autres occasions de briller par la suite. Les deux exercices chronométrés auront pour incidence de favoriser les rouleurs et d’écrémer un peu le classement général avant la montagne. La première taponne me semble vraiment longue. Une arrivée à Saint-Jean-Pied-de-Port me paraissait plus « raisonnable » et on conserve l’usure des cols basques. J’aime beaucoup l’étape de Montsalvy. Les deux côtes pentues avant un final sur un plateau c’est top :ok:  ! D’ailleurs, le début de la deuxième semaine est bien avec ces profils hybrides et atypiques entre punch et moyenne-montagne. Ok pour le Collet d’Allevard et encore une taponne avant le repos. N’as-tu pas peur qu’elle bloque le parcours avant cette 15e étape ? La course de côte difficile et les deux gros monstres montagneux auront au moins l’avantage de débrider complètement le classement général. Il y aura des défaillances et au final, c’est l’objectif d’une taponne… Le ITT d’Annecy est un peu long à mon goût. Ça fait un total de 110 km de contre-la-montre, c’est quand même bien au-dessus des standards actuels. Cependant, les quatre étapes suivantes sont vraiment ouvertes. Je les apprécie individuellement et je trouve que l’agencement est cool pour une fin de tour.

Wings : Un parcours qui présente un peu trop de montagne à mon goût surtout en deuxième semaine où l’étape d’Auris risque d’empêcher le mouvement. De plus, je trouve pas forcément cette montagne bien tracée.
Une première semaine globalement plate. Tu alternes les profils avec des tracés pour sprinteurs et d’autres pour puncheurs voir classicmen. Les ribinous ça change, c’est bien. Ils arrivent peut-être un peu tôt dans la course et ça fait vraiment trop avec les pavés du nord. Trente secteurs non-goudronnés, ça fait quand même beaucoup je trouve. J’ai l’impression aussi que tu as un peu trop forcé l’étape de Rouen. Tu avais déjà Flers dans ce type de profil. Le final vers Rouen aurait pu se contenter de deux difficultés. Le mont Cassel ? Pourquoi pas… C’est une arrivée pour puncheur sur des pavés… par contre pourquoi l’emprunté à deux reprises ? Ok pour le ITT avant la montagne. Ok pour une course de côte pour ouvrir les Alpes même s’il y avait mieux que la montée vers Avoriaz. Je ne la trouve pas assez longue et pentue (au moins au pied). La suite est intéressante avec une belle étape ouverte qui met bien en valeur la Madeleine et la Croix-de-Fer. L’étape vers Grenoble est cool aussi avec son début montagneux et son final tout plat. L’étape vers Gap est revanche trop chargée. Elle est de toute façon bloquée par l’arrivée à Auris-en-Oisans le lendemain. Ça fait tout de même une deuxième semaine très montagneuse. Pas le temps de souffler dans le Languedoc que la montagne revient rapidement avec deux étapes assez denses. Dommage d’arriver les deux fois au sommet. Certes les difficultés sont de moins en moins dures mais ça reste des arrivées au sommet qui peuvent ne pas inciter les coureurs au mouvement. En plus, je ne trouve pas que Pradel et Peyrsourde soient de bons tremplins… Ok pour finir par un terrain accidenté mais ton étape vers Aurillac est surchargée avec des passages en descente assez étroits et d’autres qui ne sont pas vérifiables car pas de street view…

Huliop : Un parcours vraiment sympa qui aurait mérité un peu plus de kilomètres chronométrés et surtout « carton rouge » pour le positionnement de l’étape de Bonneval-sur-Arc...
Le Grand Départ est classique avec les ribbins et le punch vers Saint-Brieuc. La transition en plaine sera un peu longue mais ça ne me dérange pas d’avoir trois sprints d’affilée (même si tu maximises le potentiel vent). J’aime bien les deux étapes pour puncheurs qui encadrent le ITT. 42 bornes de contre-la montre, c’est bien mais le problème c’est qu’il est tout seul (ce ne sont pas les 6 km du prologue qui vont tout boulverser !). Un deuxième exercice chronométré en début de troisième semaine aurait pu être intéressant. On repart tranquillement vers les Alpes et là par moi gros problème : la terrible étape de l’Iseran. Alors déjà, c’est un monstre de 200 km et de 6000m de D+ mais son placement bloque totalement l’étape de la veille qui aurait pu être sympa. Pour moi, ce genre de taponne doit être placée en ouverture de massif ou le lendemain d’une grosse course de côte comme l’Alpe d’Huez, Chamrousse ou Allevard… Par contre, j’aime bien l’étape du lendemain. D’une manière générale, j’aime bien tes étapes de transition où tu essayes de varier les schémas pour obtenir des scénarios différents. Les Pyrénées sont tops :ok:  ! Une arrivée au sommet, une autre en vallée. Tu varies la distance, c’est cool. Ok pour finir par de la moyenne-montagne et ton étape d’Aurillac est sympa même si, comme tu le prévois, elle n’est pas suffisamment piégeuse et difficile pour inciter les leaders au mouvement.

Navegante : Un parcours qui manque vraiment de montagne à mon goût. Il y a aussi près de 120 km de ITT : c’est quand même beaucoup :shock:  ! Toutefois, il est atypique et c’est un parcours que je n’ai pas vraiment vu ailleurs alors je salue vraiment l’originalité et la prise de risque. C’est une vision qui reste intéressante même si je ne suis pas en accord sur tout.
On va te pardonner la carte :moqueur: . Ta première semaine et simple et efficace. Il y en a pour tous les goûts sans pour autant verser dans la surenchère. Quelques côtes pour les puncheurs, des chemins pour les costauds et des sprints massifs en prévision. Cela se termine par une belle étape de montagne sur le papier. J’ai pourtant bien peur que le contre-la-montre de Font-Romeu ne berce les grimpeurs d’illusions. J’aurais inversé les deux étapes et ce même si un repos les sépare. Une première semaine plate donc et une deuxième semaine beaucoup plus montagneuse. Un duo dans le sud des Alpes avec deux arrivées au sommet : c’est pas top… Seulement trois étapes avec plus de deux cols 1er cat. sur l’ensemble du parcours ça fait peu quand même… Par contre j’aime beaucoup le week-end en Drôme/Ardèche. J’aurais juste évité la boucle autour de Livron. Une dernière semaine sans haute-montagne, j’adhère :ok: ! Là en plus, il y a des étapes très longues, des pavés, des petites routes, des côtes… tout pour piéger le maillot jaune !

Anthofou31 : Un parcours auquel je n’accroche pas vraiment. Quelques étapes sont plutôt cool mais la montagne n’est pas bien tracée, les arrivées au sommet bloquent la course et les multiples petites erreurs de parcours ne permettent pas vraiment d’apprécier l’ensemble.
Ça commence très plat… pour monter en pression avec de la moyenne-montagne. La Roche la Molière avant le repos c’est cool :down ! Par contre les étapes de Thiers (attention, il y a un passage impossible à la sortie de Pontgibaud, km 65) et de Guéret (pourquoi emprunter deux fois la côte de Maupuy ?) seront bloquées par le Béal. D’ailleurs ce n’est pas la meilleure montée pour une course de côte car elle est très régulière et les pourcentages ne sont pas non plus horribles. Ok pour l’ITT. J’aime bien l’étape vers Salins-les-Bains même si le lieu me semble un peu petit pour une arrivée d’étape. Une arrivée au sommet vers le Semnoz ? mouais… Le lendemain vers Ugine est sympa mais c’est plus une étape de moyenne-montagne, ce n’est pas assez dur. Tu vas dans les Pyrénées pour la dernière semaine et là je n’aime pas du tout. D’abord, il ne se passera pas grand-chose entre Muret et Saint-Gaudens avec le triptyque qui attend les coureurs ensuite et c’est bien dommage car en plaçant cette étape en dernière, elle aurait certainement proposé du mouvement après la haute-montagne. Ensuite, les deux course de côte d’affilée sans difficultés majeures avant vont réduire la bagarre entre les favoris à un sprint à la flamme rouge. Sur le papier, l’étape du Pays-Basque promet mais elle est difficilement réalisable. Le col d’Errozate est très étroit, la descente par D411 après le col de Labays me paraît assez dangereuse et l’arrivée à Bedous est quand même un peu tirée par les cheveux.

Captain Flying : c’est une parcours plutôt bien réalisé mais je le trouve finalement assez classique. Il me plaît bien, il est « propre » mais je m’attendais à davantage de surprise...
Une première semaine classique et plate. Le TTT, Mûr-de-Bretagne et les pavés casse la monotonie et c’est plutôt bien. Individuellement, j’aime bien les étapes vers Oyonnax et Seyssel. Cela dit, je pense qu’il y avait peut-être quelque chose à faire avec le Berthiand et Apremont au niveau des favoris en inversant les deux étapes… J’aime bien les étapes dans le Limousin. Les Pyrénnées sont corrects quoique vraiment trop classiques. Avec la découverte du col du Portet, je pense que l’arrivée au Plat d’Adet est devenue caduque. Et puis Saint-Gaudens / Foix… ça reste quand même du vu, vu et revu (au passage 167 km c’est un peu court pour une taponne :heureux: ). Un ITT pour ouvrir la troisième : ok ; tout comme le triptyque alpestre qui me semble assez équilibré. Il fait pourtant de l’ombre à l’étape de Menton que je trouvais plutôt cool…

wawam : C’est un parcours solide et réfléchi. J’aime beaucoup la dernière semaine mais je tique sur la deuxième avec le ITT qui va certainement donner moins d’importance aux Pyrénées et l’étape de BsB qui pour moi va bloquer les deux précédentes.
31 km de ITT pour commencer : je ne suis pas trop fan. Je préfère de loin le format du prologue qui ne risque pas de faire des écarts trop gros. Certains l’ont déjà dit ici, les premiers jours de course sont l’occasion de voir plusieurs changements du maillot jaune. RAS pour la suite. Tu essayes de maximiser le potentiel vent dans le centre du pays et tu ajoutes quelques petites côtes pour pimenter les étapes d’Aubusson et Bergerac. Ok pour les Pyrénées. Par contre, j’ai bien peur que le ITT qui suit ne pousse pas les coureurs à attaquer avant car les écarts ne seront pas encore trop grands. Dommage aussi la fin de la deuxième semaine. L’étape de Bourg Saint-Maurice risque de bloquer deux étapes précédentes qui avaient du potentiel. La suite des Alpes est vraiment sympa. Mais c’est surtout la remontée vers Paris que j’apprécie avec des étapes vraiment ouvertes. Même celle de Fontainebleau peut réserver des surprises au peloton avec la fatigue… Finir par un ITT, on en rêve tous mais j’ai tendance à rester attacher aux traditions et à préférer l’insipide critérium des Champs (je ne dis pas que j’ai raison…).

El_Rojo : Un parcours assez proche du mien je trouve (si, si, je t’assure… :moqueur: ). Hormis quelques petites choses à la marge, l’ensemble est cohérent et équilibré. Le seul bémol c’est l’étape de Gérardmer…
Pas fan du TTT de 25 bornes pour commencer. Je préfère laisser l’opportunité à un puncheur ou un sprinteur de ravir le maillot jaune plutôt que de lancer direct la bagarre des favoris. La suite est variée et se tient. Un premier ITT avant une étape accidentée vers Tulle et un petit bijoux vers Aurillac :heureux: . Dommage de finir sur une étape assez plate que l’on aurait aisément pu caser avant le ITT. Le duo pyrénéen est bien tracé tout comme la sortie du massif et la transition vers les Alpes. Au passage je n’ai jamais compris l’intérêt du Mont Saint-Clair en pleine course… L’étape du Mont Bouquet me plaît beaucoup mais j’aurais utilisé un autre schéma le lendemain car je pense que La Mure va faire de l’ombre à Alès et ça c’est dommage. Une étape longue avec un fort dénivelé + une étape beaucoup plus courte et dynamique = un très bon duo dans les Alpes ! Bon, le final est construit de la même façon mais les caractéristiques de chaque étape font que le scénario sera différent donc ce n’est pas un problème. La sortie de massif est vraiment soignée avec le Mont Salève pour en mettre partout et un terrain accidenté pour conclure. Il n’y a vraiment que l’étape de Gérardmer qui me semble être de trop. Non seulement, elle risque de bloquer l’ensemble de la course car elle sera considérée comme une ultime chance de gagner mais en plus elle rajoute une nouvelle étape de montagne alors que je trouvais ton parcours équilibré et mesuré à ce niveau-là. Pourquoi ne pas proposer un final accidenté et ou vallonné dans le Morvan en remontant vers Paris ?

Aleksar : Il y a des étapes sympas dans ton parcours mais plusieurs choix me semble incompréhensibles...
La première semaine est assez classique et plate avec un peu de variation pour énerver quelque peu le peloton... Le ITT avant la montagne c'est bien mais je trouve vraiment dommage de finir par une course de côte en haut du col de Croix (au passage c'est pas le bon GPX) qui va à coup sûr diminuer le potentiel de l'étape de la veille. On reprend avec une belle étape vers Albertville et une autre très dynamique et bien tracée vers Saint-Jean-de-Maurienne. Je ne comprends pas trop le passage par l'Italie d'autant plus que tu utilises le Signal de Lure le lendemain... L'arrivée à Ax-les-Thermes ne me gêne pas mais on aurait pu peut-être arriver en altitude. Le lendemain ça focntionne mais par contre je ne vois pas comment Cierp-Gaud peut avoir les moyens d' accueillir le tour. Pourquoi ne pas passer par le Tourmalet au lieu de faire cet immense détour ? Tu finis par une étape accidentée et piégeuse mais le lendemain tu offres un sprint massif au lac de Vassivière alors que les sprints auront leurs Champs-Elysées :doutes: ...

LOILOI29 : L'ensemble se tient mais il y a quelques petits soucis d'agencement qui risque malheureusement de favoriser l'attentisme...
Il y a de bonnes idées sur cette première semaine. Après, plusieurs petites choses m’interpellent. Pourquoi ouvrir chronométrée alors que 60 bornes d’ITT attendent les coureurs quelques jours plus tard ? Je trouve qu’il y a trop de secteurs sur la deuxième étape. J’aime bien les étapes de Hennebont et Semur-en-Auxois mais ça manque de variété sur l’ensemble de la semaine. Déséquilibre évident mais intéressant avec une deuxième semaine très montagneuse. L’étape du Mont du Chat me semble mal placée. Le programme du lendemain risque de bloquer cette étape ouverte. Je serais arrivé directement après la descente de Sarenne à Bourg d’Oisans. L’étape de Nyons est très difficile. Elle alourdit les Alpes et n’incite pas vraiment au mouvement les jours précédents. Je pense qu’elle est de trop. 244 km et 6000m de D+ :shock: … Il y avait besoin d’un peu plus de plat avant la dernière étape de la semaine que j’aime bien. Même si c’est très dur, je trouve que si la montagne s’était arrêté là, ça aurait été bon. Mais il y a encore les Pyrénées qui vont avoir pour effet de provoquer de l'attente chez les favoris. Bon après, le duo est bien tracé... Le final vers Rocamadour est sympa même s'il ne bouleversera pas le classement général.

ALEXANDRE_7894 : Il y a plusieurs étapes que j’apprécie mais malheureusement je trouve les étapes de montagne isolées et souvent mal placées. Si en plus on prend en compte l’ensemble des arrivées au sommet, ça ne fonctionne pas.
Une première semaine avec de longues étapes. Quelques difficultés ou quelques chemins pour varier les profils mais ça reste globalement plat. Le TTT fera les premiers écarts : ok. L’étape vers Mâcon est sympa mais le week-end suivant lui fait trop d’ombre tout comme l’étape vers Anemasse qui me semble bloquer par celle du lendemain. En arrivant en haut du Mont Salève ça aurait peut-être bougé mais là avec 8 km de descente et 10 km de plat, je ne vois pas un leader tenter sa chance… RAS pour l’étape de BSM mis à part qu’elle fait figure d’épouvantail dans cette première semaine (au passage la Colombière en HC ?). Après un ITT que je trouve mal placé (ça aurait été plus pertinent en début de 3e semaine), on repart en montagne avec deux arrivées au sommet. Une seule était suffisante je pense… Ok pour la transition vers les Pyrénées mais pourquoi utiliser le Mont Saint-Clair ? Vu le programme que tu proposes par la suite, une étape toute plate n’aurait pas été du luxe… On finit par une arrivée au sommet. C’est certes un tremplin mais vu la trame générale de ton parcours, ça sera facile à contrôler pour les rouleurs-grimpeurs… L’étape post-repos est plutôt bien pensée mais rien ne se passera avec une nouvelle arrivée au sommet le lendemain… J’aime bien par contre le final dans le Massif Central. L’étape de Saint-Flour peut être intéressante dans ce schéma…



Poule E
1. Jules2905
2. Furious_Lion
3. Kreuziger


Jules2905 : Le schéma est vraiment cool et me fait oublier le premier week-end alpestre que j’aurais tracé un peu différemment. Les transitions plates sont soignées et donne une cohérence à l’ensemble de la trame.
La première semaine est variée avec une légère alternance dans les profils. Ça casse un peu la monotonie de la plaine sans pour autant stigmatiser les attentions des leaders donc c’est plutôt bien. Le seul ITT intervient avant le premier week-end montagneux et il est d’une distance suffisamment longue. Mais du coup, j’aurais rajouté au moins un col difficile avant le Semnoz ou alors rajouter une cinquantaine de kilomètres pour réellement avoir un changement brutal. On a une belle étape le lendemain pour pur grimpeur le lendemain (bon après j’ai toujours été frileux concernant le chemin de la Croix de Cœur que je ne trouve pas tip-top…). La deuxième semaine est assez dense avec une belle étape vers Die et celle du Ventoux que je trouve réussie. Les transitions plates sont toujours propres avec plusieurs petites côtes pour dynamiser les étapes. Le diptyque pyrénéen fonctionne bien même si les cols basques sont limites… J’aime beaucoup ta troisième semaine accidentée pour conclure ce parcours. C’est elle qui me fait vraiment apprécier ton Tour de France. Cette ultime semaine est soignée avec des schémas accidentés mais différents et une alternance au niveau du kilométrage.

Mathias-Rolland : La trame globale est sympa mais je trouve que plusieurs étapes-clefs auraient pu être optimisées en enlevant des difficultés ou en choisissant des plus cohérentes.
La première semaine est sympa. Les profils sont légèrement variés et cassent un peu la monotonie. Il ne devrait pas se passer grand-chose mais c’est pas grave car cela va contraster avec la montagne qui a l’air très présente… Iraty pour ouvrir le bal c’est le top :ok:  ! Ici, on pousse la logique de la CC très dure au pied et plus roulante au sommet. Moins emballé par le lendemain avec une arrivée que je trouve bizarre. Je me serais arrêté en Espagne parce qu’il y a trop vallée entre Larrau et la Pierre Saint-Martin et parce que le versant espagnol de cette dernière est bien plus facile. Je préfère de loin la réflexion autour de l’étape post-repos. La remontée en diagonale à travers le Massif Central est classique mais je note un changement sur l’étape de Mende, ce qui apporte un peu de fraicheur. Un ITT de 40 km c’est bien. Et puis arrive les « Alpes ». Tu as pris le parti de laisser de côté les Alpes sur ton parcours mais on a un peu l’impression que tu as culpabilisé en surchargeant l’étape d’Annecy. Cette étape va attirer l'attention de tous les favoris qui ne risquent donc pas de se découvrir dans les Pyrénées. Le Mon d’Or pour reprendre c’est bien. Tout comme la remontée vers Paris qui a au moins l’avantage de proposer un terrain différent et piégeur pour conclure ton tour. Après j’aurais enlevé le dernier mur sur l’étape du Creusot car je trouve qu’il risque de provoquer de l’attentisme et ainsi annihiler les effets du mur d’Uchon…

Furious_Lion : C'est un parcours que j'apprécie je trouve assez équilibrée. Il manque peut-être une étape de montagne après Pra-Loup. Mais le seul truc qui me dérange vraiment ce sont les deux contre-la-montre en première semaine distance de deux jours.
La première étape est longue ça peut être intéressant de voir ce qu'il va en ressortir. La première semaine est assez variée tout en restant dans la mesure. Je tique cependant tous les deux contre la montre qui sont trop rapprochés à mon goût. Je comprends que tu veuilles un exercice chronométrer avant la montagne mais à ce moment-là pourquoi ne pas allonger le contre-la-montre par équipe pour qu'il y ait déjà des écarts ? Le premier week-end pyrénéen est vraiment bien avec cette sorte de course de côte en deux temps et surtout une étape très ouverte où tu mets en valeur l'Aubisque et les Bordères. La journée de montagne post-repos me semble de trop dans le schéma de ton parcours. J'aurais plutôt vu une étape pour baroudeur à ce moment-là et j'aurais réservé une étape de montagne le lendemain de Pra-Loup. Une transition ensuite plate vers le sud des Alpes. Bon après le mont Saint-Clair, je ne suis pas vraiment fan. Je trouve que les 40 km exposés suffisent déjà à désorganiser le peloton. Là, j'ai peur que cette montée violente ne bloque tout volonté de bordure... Pra-Loup pour finir la semaine c'est classique mais c'est efficace. Elle est en plus encadrée par deux étapes light pour baroudeur. On arrive à la troisième semaine. Je la trouve vraiment réussie. Un contre-la-montre pour commencer suivi d'une belle étape de montagne et d'une étape hybride. C'est vraiment ce genre d'étapes que j'apprécie pour terminer un tour. Les leaders se font la guerre dans la première partie de l'étape la seconde partie propose un terrain moins difficile mais sans les équipiers les cartes sont rabattues. Dernière étape autour de Dijon pour grappiller quelques secondes mais certainement pas pour gagner le tour.

Kreuziger :C'est un parcours que j'aime bien. Il est assez classique dans sa construction et propose un climax assez intéressant. Je lui reprocherais simplement les Alpes que j'aurais agencés un petit peu différemment et où on n'aura pas beaucoup de mouvement.
J'aime bien ta première étape. Il n'y a pas d’overdose de chemin comme certains ont pu faire. Le reste du grand départ et sympa. Le Mont des Avaloirs pour une première explication entre les leaders ? J'ai du mal à y croire, il y a quand même un contre-la-montre par équipe le lendemain... De manière générale, j'aime bien tes étapes de plaine. Beaucoup se contentent de relier deux villes. Toi, tu apportes du soin avec quelques petites difficultés pour casser la monotonie et avoir une petite bataille pour le maillot à pois en première semaine. J'aime bien l’étape dans les Vosges. L'enchaînement Petit Ballon et Platserwasel est sympa. En plus, on a une ligne d'arrivée inédite. Après le repos on a notre bloc dans les Alpes. On alterne entre moyenne montagne montagne il est où la frontière entre les deux est poreuse :moqueur: . Individuellement les étapes sont top mais j'aurais changé l'ordre remplaçant l'étape de Val-Cenis à la fin du bloc. Je trouve que le faux-plat montant serait parfait après un gros programme montagne. On conclut la semaine avec un un contre la montre individuelle qui forcera forcément les grimpeurs à rattraper le temps perdu dans les Pyrénées. Revers de la médaille : ce n'est pas sûr que ça bouge dans les Alpes vu que les écarts ne seront pas très très grands... Les Pyrénées sont classiques mais efficaces et puis ensuite on a une remontée par le Massif Central et je trouve que ça fonctionne bien, que ces dernières étapes ne bloquent pas vraiment ton parcours. Évidemment moi j'aurais plutôt vu une étape de moyenne montagne dans le Cantal et une étape nerveuse dans le Puy-de-Dôme avec les côtes autour de Clermont-Ferrand mais le mix des deux avec les 250 km me paraissait intéressant pour bouleverser le classement général.

2Singh : C'est un parcours un peu trop favorable aux rouleurs. Alors peut-être que du coup les grimpeurs se bougeront plus pour prendre (et/ou récupérer) du temps mais le copieux programme montagneux risque de les bercer d'illusions.
La première semaine est plutôt bien construite je trouve. Les chemins pour commencer… mouais… je ne m’y oppose pas mais je les aurais plutôt placés après le TTT. Le reste de la semaine alterne entre sprint massif et vallons pour puncheurs/baroudeurs. Le mont Salève avec l’arrivée en descente ne me gêne dans cette configuration juste avant le repos. Il peut y avoir quelques escarmouches. Les alpes ne me vont pas. Tigne par BSM ce n’est pas assez dur comme course de côte et personne n’attaquera dans le Galibier sachant qu’on arrive 45 km plus loin à Briançon surtout si vent de face comme souvent à Serre-Chevealier… Ok pour la transition. Tu as tracé une belle petite étape vers Lodève. C’est juste dommage que le programme de la montagne qui suit est trop important pour faire de cette étape une occasion pour les favoris. J’aime bien l’étape de Foix mais même avant le repos, les coureurs auront en tête les deux arrivées au sommet suivantes. D’ailleurs ce sera deux étapes où l’on verra un sprint entre meilleurs dans les derniers kilomètres. Même le côté « dynamique » de Luz-Ardiden n’y changera rien. Cette étape me fait penser au Portet de 2018 et ça n’avait pas été une réussite. L’étape Basque est beaucoup plus ouverte et permet de bien conclure le massif. Tu finis par un ITT. C’est un peu anti-dogmatique sur ce labo ;) . Moi ça ne me gêne pas en soi. Mais dans ton cas, j’ai l’impression que même la montagne est favorable aux rouleurs. Je trouve qu’il sera difficile pour les grimpeurs de faire la différence.

Capuche : Il y a pas mal de bonnes idées mais l'agencement général me gêne. Trop d'étapes sont difficiles et plusieurs d'entre elles bloquent l'ensemble du parcours...
Mûr-de-Bretagne pour commencer... pourquoi pas après tout on l'a bien eu en 2011... les chemins le lendemain ok. Et puis ensuite il y a 3 étapes de plaine d'affilée. C'est un peu à contre-courant de ce qui se fait dans le labo mais moi ça ne me gène absolument pas, un grand tour doit être déséquilibré. Par contre l'agencement de la fin de la semaine ne me convient pas car le contre-la-montre bloque l'étape du Pic de Nore qui est elle même bloque celle de Rocamadour. En soi ces deux dernières sont plutôt bien mais avec le contre-la-montre en fin de semaine aucun favoris ne lèvera le petit doigt pour faire des écarts. Le Mont Tauch pour finir ok. Dans l'absolu et sans se préoccuper des contraintes géographique il aurait mieux valu faire contre-la-montre > mont Tauch > mazamet > Rocamadour. On repart avec du plat et une grosse étape de moyenne montagne que je trouve clairement en trop dans ta trame (ou alors il aurait fallu alléger la fin de semaine...). L'étape du Ventoux est sympa comme celle du lendemain qui sera beaucoup plus ouverte. Malheureusement l'arrivée au sommet à la Croix-de-Chambouret lui fait beaucoup trop d'ombre. Le début de la troisième semaine par bien avec une étape de montagne et une étape de moyenne montagne. Par contre tu fais le choix de finir en montagne dans les Vosges... mouais... alors autant Gerardmer ne me gêne pas trop mais celle du lendemain va se jouer dans le facile ballon d'Alsace et là ça va affecter l'équilibre du final de ton tour. Je ne vois aucun mouvement possible sur cette dernière étape...

Neo76 : Une idée intéressante sur le papier avec un bloc montagneux très présent au centre du parcours. Idée prometteuse mais mal réalisée à mon sens avec une première semaine assez monotone et une dernière semaine pas assez dynamique et trop light pour avoir un impact sur le général.
Un petit ITT et puis plus rien jusqu’à Vulcania. En soi ce n’est pas vraiment gênant d’avoir que des étapes pour sprinteurs. C’est plutôt le manque de variété qui m’interpelle. L’étape de Clermont et l’étape d’Alès sont sympas sur le papier mais elles risquent fort d’être bloquées par la course de côte du Mont Ventoux. Le ITT après le repos en haut du Mont Faron ? Bof… bof…. Le lendemain c’est déjà reparti pour la montagne avec le très classique mais néanmoins efficace enchaînement à Pra-Loup. L’arrivée à Puy Saint-Pierre me chagrine. déjà parce que le site d'arrivée ne me semble pas réalisable et puis aussi parce qu’on se retrouve avec un schéma final similaire à la veille. Ok pour Chambéry. L’agencement général de ton parcours est différent. Avec ce bloc montagneux en milieu de parcours et une dernière semaine beaucoup plus light. Dans cette optique, j’aurais squeezé l’étape des Vosges et surtout j’aurais presque doublé le kilométrage du ITT final. L’étape vers Nancy et vers Fécamps auraient pu être densifiées.

Maxmax : C’est assez classique finalement… L’ensemble est cohérent mais j’attendais davantage de surprises. Il y a aussi une tendance à utiliser des passages vraiment limites pour une course comme le tour de France qui nuit à l’ensemble du parcours.
Une première semaine assez varié au niveau du kilométrage et des terrains utilisés. Le TTT, les chemins, quelques côtes… c’est sympa ! Au passage l’arrivée à Langres me semble impossible dans cette rue. Une arrivée en côte au Mont d’Or me va bien et en plus elle ne bloque l’étape du lendemain. Pourquoi une côte dans le ITT ? Dommage parce que j’aurais bien vu un ITT tout plat pour favoriser le mouvement en montagne. Chamrousse et Super-Dévouly ok mais je ne comprends pas pourquoi tu utilises la très longue et soporifique vallée de Pinerolo avant de reprendre l’Agnel… Camurac ? Ça me paraît difficilement réalisable niveau logistique mais après l’étape est sympa. J’aime moins le lendemain. La Seu d'Urgel est quand même loin du col de Pradel... Un remake de Rodez 2016 et un final accidenté vers Albi qui est plutôt réussi pour une étape typée « classique » mais pas assez pour bouleverser le classement général.

France : Au final j’aime assez ton parcours. La trame est classique mais cela me semble bien fonctionner si on déplace quelques étapes.
Un grand départ assez sympa avec des étapes plates. Tu joues sur les distances et tu proposes rapidement un ITT pour décanter le classement général. Étant donné qu'il nest pas en première étape, puncheurs et sprinteurs pourront batailler pour le maillot jaune :ok: . J'aurais peut-être un poil plus durcit la première étape mais tu as au moins le mérite de ne pas tomber dans la facilité avec les ribins. La suite est assez variée sans pour autant être très dure... le Mont d'Or comme première bataille entre favoris : ok. Les deux étapes suivante sont davantage ouvertes. Il y aura peut-être du mouvement s'il y a déjà quelques écarts significatifs. J'aurais juste inversé les étapes du week-end...Chamrousse en post-repos ok mais j'aurais au moins rajouté un gros col avant car dans ton cas, il y aura déjà des écarts avec les deux étapes de montagne en première semaine. Une très belle étape dynamique ver Megève. Tu nous proposes une belle transition via le Massif Central assez inédite. En fait il n'y a que le ITT que j'aurais plutôt placé en début de troisième semaine avant le bloc pyrénéen. D'ailleurs j'aime bien ce dernier. Toute les étapes sont bien tracées. Peut-être que l'utilisation des Bordères n'aurait pas été superflue pour casser la descente de l'Aubisque…

clemscheck : J'aime assez le parcours. Il y a une trame intéressante et des étapes vraiment top. Malheureusement, le placement de certaine d'entre-elles me gêne.
Un grand départ sympa et équilibré. Par contre j'ai un peu plus de mal avec cette din de première semaine qui rentre directement dans le dur avec un terrain de moyenne-montagne qui de toute façon sera squeezer par les favoris puisqu'il y a une course de côte sèche en 9e étape. Au passage, j'apprécie l'inédit... mais pas son placement. La placer avant le repos n'aura pas plus d'incidence sur le mouvement et en plus ça "casse" le massif. Dommage parce que si cette étape avait été post-repos, elle aurait très bien fonctionné avec les deux suivantes que j'apprécie. Ok pour l'ITT. Un grand OUI pour l'étape vers Aix-en-Porvence mais malheureusement, le Ventoux lui fera beaucoup trop d'ombre. Là encore, dommage car il était possible de les inverser... Ok pour l'étape vers Moutiers même si on est toujours sur le même schéma. Ça commence à devenir redondant. Une arrivée au sommet avec enchaînement ou une arrivée tremplin aurait pu varié les plaisirs. J'aime assez l'idée derrière celle du Mont du Chat même s'il y a un peu trop de vallée après sa descente jusqu'à Colomieu (Bon après, c'est la topographie qui veut ça...). La remontée vers Paris est sympa et change un peu. Ça ne bouleversera pas non plus le classement général mais il est fort probable qu'un leaders(ou deux :mrgreen: ) se fasse piéger.


Poule F
1. CaramelMou
2. Tatamix1972
3. cadel-evans


Ab63 : C'est un parcours vraiment « 50/50 ». Il y a des choses que j'aime beaucoup et d'autres qui ternissent un peu le bilan. C'est dommage parce qu'on sent qu'il y avait vraiment une volonté de proposer un schéma particulier.
La première semaine est assez sympa. Tu joues sur l'endurance avec des distances assez importantes. Bon après j'ai un peu l'impression d'avoir les mêmes schémas de fin d'étapes à Perros-Guirec, Bruz et Laon... Gros ITT pour faire des écarts et course de côte avec le Grand Ballon pour enfoncer le clou. BSM avant le repos c'est top car le col de la Loze dans cette position pourrait bien tout faire péter. Pour la reprise j'aurais bien enlever le premier col. Batailler pour l'échappée dans une descente c'est pas le top... De plus, en enlevant une trentaine de kilomètres, on se détache de la ressemblance avec l'étape de BSM. Les Alpes sont réussies mais j'aime beaucoup moins les Pyrénées. Il y a trois étapes de montagne plutôt bien tracées d'ailleurs (sauf l'arrivée à Camurac : il me semble quand même difficile d'y organiser une arrivée) mais aucune ne se suit. Les temps de repos entre ces deux étapes va permettre aux leaders de souffler. Je pense quand même qu'un diptyque voire un triptyque montagneux joue sur la fatigue et l'endurance. Là effectivement tu permets de ne bloquer vraiment aucune étape puisque le leader pourront "se reposer " le lendemain, mais paradoxalement je pense que ça n'incite pas vraiment à bouger puisque le repos va niveler la forme des coureurs et que l'on sait qu'un grand tour se joue souvent sur la récupération. Le final sans haute montagne est assez sympa ça change. Après je pense qu'il n'y avait pas besoin de rajouter tous ces petits murs avant l'arrivée de Decazeville. Une grande difficulté pour puncheur suivi d'une vingtaine de kilomètres de plat est parfait pour avoir du du mouvement. La dernière étape sera incontrôlable mais là aussi la multiplication des petites côtes ne poussent pas forcément les coureurs à attaquer.



CaramelMou : C'est une trame atypique. Rien que pour ça, ça mérite un vote. Tu as le mien parce que je trouve que la réalisation abouti. Pour aller au bout de la réflexion je pense que le bloc Pyrénées est un peu trop dense. J'aurais plus enlevé l'étape de l'Ariège pour l'accoler à celle du Ventoux.
Quoi ! Une journée de repos au bout de 4 jours ! Tu ne passe pas par les Alpes ? ! Le moins qu'on puisse dire, rien qu'en regardant ta carte général, c'est qu'on est intrigué... et rien que pour ça sans même voir ton parcours j'ai envie de te donner un point ! RAS pour le grand départ. Un beau petit tour de Bretagne en perspective... une course de côte assumé d'entrée puis un long contre-la-montre. Je trouve qu'il arrive assez tôt et qu'il risque justement de réduire l'étape de la veille à un simple sprint entre leader à la flamme rouge. J'apprécie vraiment la suite des Pyrénées un beau petit enchaînement avec le Port de Lers (on aurait pu toujours trouver un meilleur site d'arriver cependant) une étape dynamique en Andorre une coupure "Rodez 2016" et enfin un final dans l'Ariège. Cette dernière étape est de trop dans l'agencement globale de ton parcours. Le Mont Ventoux faisait office de dernière étape de montagne. Si on suit ta logique, je pense que réduire la montagne passait aussi par le fait d'éviter d'avoir un gros bloc montagne. Je trouve que les chemins du Languedoc s'insèrent bien dans ta trame et le Ventoux dans cette configuration me plaît beaucoup. Reste alors un enchaînement entre étape pour sprinteurs et étape piège typée puncheur-classicmen. Les étapes de Clermont, du Morvan et du Vexin ne sont pas dans la surenchère. Elles ne vont pas renverser le classement général mais elles risquent quand même de créer de l'attention et de l'incertitude surtout si les écarts sont faibles.

Décé : Première chose qui me gêne dans ce parcours : c'est l'overdose de montagne. La deuxième chose : je la trouve pas très bien tracée avec la multiplication des courses de côte (5/8) et le manque d'enchaînement propices au mouvement.
Une trame plutôt classique avec un grand départ tout à fait correct. RAS jusqu'à l'étape du Creusot. Ici par contre j'émets une réserve car je trouve dommage de finir en côte. Je trouve que ça minimise l'impact du signal d'Uchon. Tu finis cette première semaine par un duo dans les Alpes. Arrivée au sommet = arrivée en vallée : c'est efficace. J'aurais placé le contre-la-montre directement après le repos. Le Ventoux en course de côte ? Là aussi c'est efficace mais dans ton agencement je trouve que c'est contre-productif. Ax-3-Domaines pour ouvrir les Pyrénées c'est toujours efficace mais terriblement classique par contre l'arrivée au sommet en Andorre le lendemain est vraiment de trop. L'étape de Bagnères-de-Bigorre est vraiment cool surtout pour terminer un bloc montagneux mais elle risque de faire pshitt avec le programme qui attend les coureurs le lendemain. Les pavés pour commencer la dernière semaine = bonne idée. Par contre la finale dans les Vosges n'est vraiment pas chouette. L'arrivée au sommet (encore !) est bien trop roulante pour pouvoir favoriser les attaquants et la dernière étape typée moyenne-montagne ne bouleversera pas le classement général.


Tatamix1972 : C'est un parcours que j’apprécie vraiment. On sent la passion et la réflexion (comme lorsque tu commentes :moqueur: ). J’espère juste que le dernier ITT ne va pas bloquer les trois classiques du final de ton tour…
On commence par un grand départ classique et on a un contre-la-montre à l'ancienne qui arrive dès la troisième étape. Ce n'est pas l'épreuve chronométrée qui me gêne, c'est plus son placement. On aurait peut-être pu le voir un peu plus tard dans la première semaine pour laisser les sprinteurs et autres gaziers se disputer le maillot jaune. En plus, tu es sûrement l'un des plus sérieux dans le labo quand il s'agit de tracer des étapes de plaine. Quoi qu'il en soit j'aime bien cette première semaine jusqu'aux Chalets d'Iraty avec une première étape mastodontesque qui fera à coup sur des écarts surtout que les grimpeurs auront déjà perdu beaucoup de temps avec le contre-la-montre de Mûr-de-Bretagne. L'étape du lendemain fonctionne bien également. Un format court qui met en valeur l'Aubisque. Bon après moi je suis toujours partisan d'utiliser les Bordères pour animer un peu plus le final car la descente vers Argelès-Gazost c'est quand même une autoroute. Pourquoi le Ventoux en course de côte ? Là, je ne comprends pas trop l’utilité d’une telle étape sachant qu’il y a encore beaucoup d’occasion pour les grimpeurs par la suite. Hormis cette étape, la deuxième semaine me plait bien. Elle plus difficile et plus dense que la première mais ne tombe pas dans l’excès à mon sens : j’apprécie particulièrement les étapes de Tournon, Neuchâtel et Delémont ! Par contre, n’as-tu pas peur que l’arrivée en haut du Markstein ne porte préjudice à celle de Delémont. Je pense que les coureurs seront trop obnubilés par l’arrivée au sommet. J’aime bien le duo des Vosges… et j’aime bien l’étape de Delémont… pas facile de trouver l’équilibre… La dernière semaine est vraiment top en revanche ! Paris-Roubaix, les Flandres, les Ardennes : on a vraiment un terrain propice au mouvement et au bouleversement du classement général :ok: . Un dernier ITT pour départager les favoris ? Espérons juste que ça longueur ne freine pas les coureurs les jours précédents.

Denis71 : C'est un parcours qui est réfléchi. Tu avais une idée ; je la trouve pas forcément bien réalisé. Je trouve qu'il manque de montagne. Ça aurait pu être suffisant en concentrant Alpes et Pyrénées autour du dernier repos mais là j'ai peur que les favoris n'attendent la 19e et 20e étape.
Un prologue pour débuter puis trois étapes sans grandes difficultés mais avec des petites côtes pour permettre un peu d'animation ça commence bien. On a ensuite une montée crescendo avec un contre-la-montre individuel qui arrive peut-être un peu tôt... Ok pour Chalmazel, je trouve que ça reste la meilleure solution pour mettre en valeur le col de Chansert et le col de Béal. Bon après il faut pas s'attendre à de grandes manœuvres de la part des favoris même si le premier contre-la-montre aura fait des écarts. L'étape du Creusot et rafraîchissante car tu n'utilise pas les mêmes côtes que tout le monde (visiblement tu as l'air d'être le régional de l'étape mais ça permet de te démarquer). Juste avant le repos elle peut donner un scénario sympa. Deuxième semaine avec des étapes variées : certaines pour puncheur d'autres pour sprinteur et d'autre typées baroudeur. Alors oui, les leaders pourront se décrasser les jambes sur les ultimes pentes des courses mais malheureusement je ne suis pas si optimiste que toi elles ne sont pas favorables à du mouvement. Ce qui fait du coup que la première véritable étape de montagne arrive le troisième week-end avec une grosse taponne qui arrive à Tignes. Sans être horrible, je pense qu'on aurait pu trouver mieux (les Arcs par exemple). J'aime beaucoup l'étape du lendemain. Je trouve que cela fait un peu léger pour un bloc montagne. J'aurais rajouté une étape de montagne. L'étape de Mende est pas mal. Elle fait un peu empilement mais ce n'est pas un souci si on joue avec l'endurance des coureurs. En dernière étape, elle pourrait se révéler incontrôlable et pourrait permettre à certains coureurs de rattraper leur retard. Du coup, je ne la trouve pas très bien placée. Je pense que les coureurs seront obnubilés par le final des Pyrénées. Le dernier duo est efficace avec le col du Portet en course de côte une étape assez dynamique vers Argelès. En fait j'aurais vraiment préféré que le transfert permette d'arrivée directement dans les Pyrénées le mardi avec le duo comme tu l'as tracée pour avoir ensuite une remontée vers le Massif Central et finir par Mende...

friton01 : J’aime bien la première semaine et les deux étapes qui concluent ton parcours. Pour le reste, je trouve qu’il y a beaucoup trop d’étapes de montagne qui s’enchaînent. Trois d’entre elles sont très (trop) dures et risquent vraiment de focaliser les attentions.
Le Grand départ est assez sympa avec des étapes variées qui mettent en valeur la Bretagne. La transition est plate ensuite jusqu’aux pavés. Pas du tout fan d’un nouveau contre-la-montre trois jours après le TTT. Je trouve que c’est le meilleur moyen de rendre les pavés inintéressants car trop d’écarts pour qu’un flandrien ou même un favori ne prenne le risque d’attaquer. Le bloc Alpestre en deuxième semaine est dense… Un peu trop je trouve… Déjà l’étape de Divonne-les-Bains, pourtant fort sympathique, risque d’être bloquée par le programme des jours suivants. La course de côte vers Tigne ? C’est moyen, ça favorise les rouleurs qui ne seront pas mis en difficulté sur ce genre de longues montées roulantes. De toutes façons, Sestrières cristalisera toutes les attentions. Je fais partie de ceux qui pensent que le Finestre doit rester la chasse gardée de RCS mais bon le schéma est intéressant et met bien en valeur l’étape du lendemain avec l’Agnel et l’Izoard. Après ce sont quand même des gros morceaux que tu proposes : Iseran, Finetsre, Sestrières, Agnel, Izoard… + l’altitude… Après cette orgie de montagne, on reprend la troisième semaine avec… les Pyrénées. Le très classique enchaînement Pailhères / Bonascre et une taponne. Si on prend en considération le climax de ton parcours dans le massif central, je trouve qu’il y en a au moins une de trop. Le climax justement : il est pas mal… Tu as peut-être un peu trop « empilé » vers Rodez. J’ai peur que les 4800 m de D+ ne freine les velléités des coureurs vers Mazamet.



Cadel-evans : C’est un bon parcours, bien pensé et bien agencé. Mis à part quelques petits détails à la marge, cette proposition m’a convaincu…
Ok pour le grand départ. Le maillot jaune va se jouer entre puncheurs et classicmen. La première semaine tient la route. Quelques petites côtes pour casser la monotonie de la plaine, une belle étape vers Tulle et surtout deux moments décisifs pour les favoris : le ITT et la course de côte vers le Port de Larrau. J’aime bien l’agencement post-repos dans les Pyrénées avec le ITT vallonné, l’étape en Ariège et l’étape hybride vers Narbonne. Une belle lutte à prévoir entre baroudeurs et peloton. J’aurais simplement squeezer l’arrivée au sommet et je me serais arrêté à Ax-les-Thermes. Cette deuxième semaine est longue et se conclue par un duo dans les Alpes qui me semble efficace et bien agencé… J’aime beaucoup la dernière semaine. Effectivement, les étapes de Mâcon et de Sens seront favorables aux gaziers et aux baroudeurs. On peut aussi imaginer du mouvement vers Dijon même si j’ai du mal à voir les favoris rattrapper beaucoup de temps. L’étape de Saint-Etienne est cool. Elle met bien en valeur le Mur d’Aurec.

Aram : C'est un parcours avec un parti pris, avec du caractère et c'est d'ailleurs ce que j'apprécie. Après dans la réalisation je trouve qu’il y a quand même trois étapes de montagnes supplémentaire (Vosges, Chartreuse, Mont Gerbier de Joncs). Du coup ça a tendance à retarder les échéances entre les favoris et le couplet « les grimpeurs n'auront pas beaucoup d'occasions » devient caduque.
La trame globale est intéressante. Tu l'avais déjà présenté dans le forum quatre étapes de montagne et autant de contre-la-montre, ça au moins le mérite d'être ce qu'on appelle un parti pris. Mais quand on creuse un petit peu, on se rend compte qu’il y a peut-être un peu plus peu plus de quatre étapes de montagne. La première semaine et assez light avec vraiment des étapes pour gazier, pour sprinteur mais une ou deux opportunités pour des vrais puncheurs. Mise à part sur le contre-la-montre par équipe le classement général ne devrait pas bouger avant l'étape des Vosges où l’on pourrait avoir une première bagarre. Un nouveau contre-la-montre individuel et c'est parti pour les Alpes ! L'enchaînement Planche/Verbier c'est top ! Dommage de ne pas arriver en vallée à Bourg-Saint-Maurice le lendemain. La montée de Tignes ce n'est vraiment pas exceptionnel surtout dans cette configuration. Le week-end est tout aussi montagneux même si un peu plus light. C'est beaucoup plus ouvert vers Crolles avec un classique dans la Chartreuse (la descente du col du Coq n’est-elle pas trop dangereuse ?). Et surtout un grand OUI pour l'étape du Mont Gerbier de Joncs et ces 25 bornes de faux plat montant pour finir. La dernière semaine commence avec une belle étape et une belle mise en valeur du col de Montségur. Dommage que celle-ci ne soit écrasée par le programme montagneux qui suit. Complètement d'accord avec l'obligation d'avoir une course de côte dans un parcours sauf que le col du Portet seul à ce moment-là ça me paraît un peu light. Il n'y aura pas de changement de rythme et ça ne joue pas sur l'endurance avec des cols en amont. L'étape vers Gèdre et bien pour conclure la montagne. Finir par un contre-la-montre individuel sur les champs, on en rêve tous mets je ne suis pas sûr que ça soit correct de privé les sprinteurs d'une étape de rêve (l'idéal serait des demis-étape : un contre la montre assez court le matin + circuit autour des Champs-Élysées l'après-midi...).

Vino93 : Il y a du bon et du moins bon. Le parcours ne m'a pas vraiment convaincu.
Le grand départ est un peu light sans ribins, sans véritable côtes pour puncheurs, sans Mûr-de-Bretagne… Le TTT est trop long surtout avec le prologue qui aura déjà fait des écarts. Le reste de la première semaine alterne entre sprints massifs et bataille entre puncheurs. C’est classique mais propre. Ok pour le ITT avant la montagne. Ok pour l’ouverture et l’enchaînement Mont du Chat / Mont Revard. Par contre le lendemain, ça ne me séduit pas du tout… Arrivée au sommet sans véritable enchaînement difficile… ça risque de se résumer à un sprint entre cadors à la flamme rouge et par conséquent on aura la même punition la veille. Je pense qu’avec le programme montagne/moyenne-montagne que tu proposes, le col de Montaud est de trop. Il fallait une vraie respiration pour les sprinteurs. Ok pour saint-Étienne même si je préfère de loin l’étape d’Aubenas et de toute façon c’est trop roulant pour avoir une grosse bataille entre favoris. Dommage parce qu’après le massif du Pilat, on aurait pu finir avec Aurec-sur-Loire et Unieux pour créer du mouvement. Le bloc pyrénéen est intéressant avec une espèce de course de côte indéfinissable et surtout de belles étapes avec arrivée en vallée. Bon après Luzenac et Cierp-Gaud c’est pas forcément réalisable je pense. Ok pour le final à Rocamadour.

Abécé : Dans l'ensemble, j'aime bien mais si j'aurais évité de couper les Alpes...
Ok pour le grand départ. De manière plus générale, la première semaine et sympa. Tu varies les terrains proposer une lutte entre puncheur et sprinteur et ça devrait être réussi. Les pavés mouais... on les voit régulièrement sur le Tour de France. Sur ce concours c'était peut-être l'occasion de proposer des chemins autour de Tours, de Ruffec ou les ribins de Bretagne. Le format du contre-la-montre au Creusot avec Uchon est original. Cependant, je tique sur l'agencement des Alpes. Ok pour le Bettex en course de côte mais je ne comprends pas vraiment l'étape de plat vers Turin... Certainement pour aller chercher les cols italien mais du coup ça manque de montagne qui s'enchaînent. Le Ventoux par Sault c'est pas top quand même :cry: . Bon par contre les Pyrénées sont pas mauvaises avec le Portet et la mini-taponne autour de Luchon. Le final vers castres se tient. J'aime aussi le début de l'"tape des Champs. Je ne sais pas si ça changera grand chose à la purge habituelle mais tu as au moins le mérite d'essayer de secouer le peoton.
Modifié en dernier par Fort-en-pomme le 30 Nov 2020, 22:10, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Fort-en-pomme
Cyclo du dimanche
 
Messages: 149

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar bullomaniak » 25 Nov 2020, 13:52

Vber a écrit:
bullomaniak a écrit:POULE B

Vber

Il y a de belles étapes, les étapes de montagne prises individuellement sont bien construites, et même dans leur enchaînement sont prometteuses. Mais le chrono du Marsktein gâche pas mal le tout, et l'étape des Vosges ne sert à rien. Il aurait fallu assumer la boucle jusqu'au bout en faisant une remontée vers Paris plutôt qu'en allant chercher les Vosges. Il y avait suffisamment de montagne avec les Pyrénées et les Alpes pour ne pas en rajouter, et pour en profiter pour sortir un final explosif sur un terrain accidenté plus ouvert. Et donner du coup plus de place aux sprinteurs aussi.



Merci pour ton retour. :up Au départ je voulais aller dans l'Auxois mais il me semblait que beaucoup de parcours s'y terminaient. Du coup je me suis rabattu dans les Vosges. Mais je pense du coup que cela équilibre également la montagne sur mon parcours avec 2 étapes en S1, 2 en S2 et 2 en S3 avec 1 ITT (tous différents) par semaine. Voilà.
J'ai bien compris ce que tu n'aimais pas mais puis-je savoir ce que tu as apprécié ?

Bah déjà la première phrase est positive. Je n'ai pas dit que c'était un mauvais parcours.

L'étape des ribins est bien équilibrée. Aurillac, Millau, Fréjus, Pontarlier c'est très sympa dans leur genre, et là encore ça n'en fait pas trop. Les deux massifs principaux se tiennent très bien, Chambéry c'est top.

Mais vraiment les deux étapes des Vosges n'ont rien à faire là et ne sont pas tracées comme des étapes de fin de course. Si tu veux que ça attaque à Chambéry, il ne faut pas rajouter de la montagne où les grimpeurs vont gagner du temps sans avoir besoin de prendre des risques derrière.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22571
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Vber » 25 Nov 2020, 14:23

bullomaniak a écrit:
L'étape des ribins est bien équilibrée. Aurillac, Millau, Fréjus, Pontarlier c'est très sympa dans leur genre, et là encore ça n'en fait pas trop. Les deux massifs principaux se tiennent très bien, Chambéry c'est top.

Mais vraiment les deux étapes des Vosges n'ont rien à faire là et ne sont pas tracées comme des étapes de fin de course. Si tu veux que ça attaque à Chambéry, il ne faut pas rajouter de la montagne où les grimpeurs vont gagner du temps sans avoir besoin de prendre des risques derrière.


Pour moi un TDF c'est comme un film ou un livre. Si tu connais la fin d'un film de 2 heures 30 minutes avant le générique final... Ben on s'en moque des 30 dernières minutes. Donc l'équilibre c'est la possibilité d'avoir des rebondissements à chaque étage du film, comme un thriller. C'est dans ce sens là que j'ai tracé. J'ai aussi construit mon parcours au regard de ce qu'on a pu voir ces dernières années comme coureurs ou équipes de CG. Le plus important étant, pour moi, d'annihiler la prédominance des trains ( et don des €€€). Les meilleurs grimpeurs étant aussi les meilleurs rouleurs (Roglic/Thomas/Carapaz/Froome/Pogacar/Dumoulin pour ne citer qu'eux). Je pense que l'alchimie est plus dans la variété et l’alternance et les momentums. Si je te suis, mon tour est très bon jusqu'aux Vosges. Mais si je ne rajoute pas les Vosges, il ne se passera plus rien après Chambéry (5 étapes si on compte les Champs). Si je mets un ITT plat, ça risque de bloquer la course... Une arrivée type Auxois ou Ardennes, il ne se passera pas grand chose au niveau des écarts. Au moins là je sème le doute (ITT cronoescalada + moyenne montagne). Pas d'arrivée en montée HC la veille des Champs, pas de contre la montre plat... du suspens. Voilà la philosophie. Plutôt adaptée sur le réel des dernières années et pour changer la donne.

Vber
Cyclo du dimanche
 
Messages: 83

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar bullomaniak » 25 Nov 2020, 16:27

Le suspens dans un Grand Tour c'est souvent de l'attentisme. Ton chrono en côte à part pousser les grimpeurs à se réserver quand les arrivées ne seront pas au sommet ça ne va pas provoquer grand chose d'autre. Tu gagnes peut-être sur le final, pas sur l'ensemble de ta course.

Aussi, tu raisonnes trop dans une logique de leaders isolés dans la course ; finir sur des étapes ouvertes c'est aussi potentiellement embarquer les leaders dans le jeu des baroudeurs qui sont systématiquement les coureurs à l'origine des plus belles étapes. Et une étape accidentée c'est beaucoup moins effrayant pour un leader d'y attaquer ou de tenter de piéger d'autres coureurs.

Au passage, si on reste sur la trajectoire actuelle, l'an prochain Tadej Pogacar est intouchable. Ton parcours ne fait que renforcer ça. Par contre si tu as des étapes "pièges" pour finir plutôt que des concours de watts, un Pogacar qui est dans une équipe moins solide face aux Jumbo et aux Ineos, ça peut être un très beau bordel.

Oui, c'est toujours prendre le risque que la dernière semaine soit non-déterminante entre leaders. Mais bon outre que les baroudeurs assureront le quota de spectacle, ce n'est pas dit non plus que le suspens ne soit pas déjà mort avant ton final dans les Vosges. Et là par contre tu risque d'avoir des étapes ennuyeuses.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22571
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar biberkopf » 26 Nov 2020, 19:23

bullomaniak a écrit: L'intérêt des secteurs pavés c'est de faire la sélection dans un peloton,

c'est aussi un grand test de compétences techniques du cyclisme pour les prétendants.
bullomaniak a écrit:Et comme tu as apparemment décidé d'avoir les pires idées sur le chrono, la Croix de Bauzon c'est tout aussi atroce : à part tuer tes très belles étapes du massif central, quelle était l'intention ?

l'étape précédente est prevue pour les fugitifs. l'étape de la veille (vers Florac aerodrome) est typique pour se fatiguer et se attaquer sur la dernière montée. à mon avis, ce contre-la-montre ne bloque rien.

biberkopf
Cyclo du dimanche
 
Messages: 108

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar CiJiEF » 28 Nov 2020, 09:21

Mon vote pour la poule A (sans commentaires :oops: . 30 tdf en 30 jours c'était bien trop :( )


viewtopic.php?p=2262553#p2262553

Avatar de l’utilisateur
CiJiEF
Chasseur de prime
 
Messages: 237
Localisation: Cueillette de mur

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar tatamix1972 » 28 Nov 2020, 09:51

Bonjour les animateurs !
Est-ce possible d'envisager un report d'une semaine ou deux pour les votes du premier tour ?

tatamix1972
Espoir
 
Messages: 978
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Mats » 28 Nov 2020, 11:48

Votes et commentaires

Poule A :
1- Klira
2- ElRojo
3- Navegante


Klira :
Comme toujours une proposition de très bon niveau. Tu proposes quelque chose qui ne ressemble pas aux autres parcours que j'ai pu consulter, avec une identité bien marquée. C'est ce qui me plait à chaque fois : je n'aurais pas forcément tracé comme toi mais ce que tu fais est cohérent.
La première semaine est de très belle facture : tout est maitrisé ! Belle étape d'ouverture, un TTT juste comme il faut, pas trop long pour des écarts resserrés ; un sprint « perturbé » vers Sées en alternance avec des sprints « simples » (Châteauroux, Dax), une étape sympathique et champêtre vers Arnac avant un très beau final dans Saint-Emilion...et ce combo chrono/tappone pyrénéenne, parfait. En la coupant à St-Jean-Pied-de-Port, ça m'allait très bien aussi, je suis moins gourmand ! :mrgreen:
Bonne reprise en Aveyron, transition « améliorée », CC parfaite et nouvelle tappone...convaincant ! Mais là encore, un petit abus...Je sais que tu l'aimes ton Mont du Chat, mais sans c'est largement suffisant : GC, Clergeon, Semnoz, ça me semble bien assez pour jouer sur l'usure, l'endurance.
On reprend par un chrono orienté grimpeurs, un poil long à ce stade quand même. Ensuite, Thonon me convient, de même que les deux étapes suisses/jurassiennes. On aurait pu finir là-dessus et se passer d'Autun ! Je verrais plus une S3 avec ITT, Thonon, plat/sprint autour du Léman, Neuchâtel, Pontarlier.
Je suis presque pleinement convaincu, pour l'être totalement il me faudrait passer deux coups de rabot :
- ne garder qu'une des deux tappones sous cette forme, en grignotant celle des Alpes notamment
- placer une vraie étape pour sprinteurs en 3e semaine (en dehors de Paris).

Wings :
Première impression, sur la carte, ça tournicote ! Beaucoup. Beaucoup trop. Par exemple, j'aime bien l'idée de proposer une première semaine entièrement dans le quart nord-ouest, mais ça n'empêchait pas de visiter plus de départements.
Pour en venir au parcours en lui-même, cette première semaine est plutôt bien tracée, mais un poil trop de ribins et/ou un peu trop de pavés...en tout cas les deux en première semaine ça fait doublon. Idem pour Flers/Rouen, la physionomie des deux étapes est très proche.
Ensuite, bon chrono de reprise, une bonne distance pour des écarts. Une CC à Avoriaz, bof, mais pourquoi pas. SJM très bien à ce moment, moins convaincu par l'étape de Gap, mais un gros + pour Auris, surtout avant le repos. Globalement une bonne 2e semaine, la meilleure des trois.
Avec un tel programme en deuxième semaine, tu avais tout intérêt à alléger les Pyrénées. Pour moi, Camurac ne fonctionne pas avec ce qui vient le lendemain. Sur ces deux étapes, je n'en aurais garder qu'une seule, pour donner encore plus de valeur au dernier acte vers Aurillac !
En gros, plus d'inventivité en première semaine et une étape en moins dans les Pyrénées, c'était peut-être sur le podium !

huliop :
Prologue, ribins, punch à St-Brieuc, départ breton musclé mais j'aime bien. Belle alternance dans les sprints qui suivent notamment grâce à l'étape d'Amboise (tu en as peut-être trop mis sur celle-ci, notamment la dernière côte qui est limite...j'aurais filé directement à la ligne après la traversée de la Loire). Belle rupture de série à Château-Chinon, avant un bon chrono, c'est parfait jusque-là...mais dommage de remonter ensuite vers les Vosges avec ce type d'étape.
Agencement étonnant des étapes alpestres, Drouzin et Grenoble c'est parfait mais je m'interroge sur l'étape de l'Iseran, je n'adhère pas.
Transition classique, ça marche, de même qu'Ax 3 Domaines à ce stade de la course. Arrivée surprenante et peu crédible à Audressein...mais très bon final vers Aurillac. Ca me plait bien !

Navegante : Une belle première semaine ! Je valide évidemment l'étape de Pen-Hir, ainsi que les sprints à Sarzeau et Auch pour lâcher prise. Belle étape de chemin blanc vers Ruffec mais dans ce cas j'aurais évité le passage du Gois la veille. On conclut par une arrivée au sommet après une vraie étape de montagne, parfait.
Chrono atypique mais convaincant, le Ventoux pile au bon moment, mais lieu d'arrivée surprenant à Superdévoluy, j'aurais préféré celui du Dauphiné. Le Mont-Gerbier-de-Jonc, une veille de repos, c'est parfait, j'aimerais bien voir ce type d'étape sur le Tour.
Enfin, une dernière semaine sans montagne bien fichue, mon seul bémol c'est la présence d'un nouveau chrono assez long, ça commence à faire beaucoup !
Quoi qu'il en soit, proposition atypique mais convaincante. Un poil moins de chrono SVP !

Anthofou31 : Premier constat, très subjectif : je trouve que tes trois semaines manque de liant, avec à chaque fois un transfert important.
Attention sur la première étape, je trouve l'approche du sprint assez dangereuse. Ensuite, les étapes de la première semaine sont trop répétitives : les étapes de sprint se ressemblent, Guéret et Thiers font doublon et Thiers ne sert à rien avec le Béal le lendemain.
C'est pareil ensuite, pas convaincu par les choix avec beaucoup d'arrivées au sommet, une dernière semaine très chargée avec encore des courses de côte...
Tu l'auras compris, pas du tout convaincu par ta proposition !

CaptenFlying :
Sprint, Mûr-de-Bretagne, mouais...Vers Pont-l'Evêque, tu te prives d'une occasion en or pour proposer un final pour puncheurs ! Et ça collait bien à ce moment ! Pavés assez classique dans leur forme, ça marche, étape plus intéressante vers Beaune mais final trop long : 21 bornes après la dernière côte, ça ne marche pas avec ce qui vient le lendemain, pour moi ce n'est pas pour puncheurs mais pour sprinteurs/baroudeurs.
Deuxième semaine un peu tristoune, je n'arrive pas à m'emballer. Dans les Pyrénées, ça sent le vu et revu. Je n'ai rien contre dans l'absolu mais il y a un goût de réchauffé dans tout ça, la Selle de Fromentel, Suc au May, ça sonne comme cette année, Péguère, c'est souvent revenu.
Saint-Véran et la Madeleine en juge de paix d'une étape, ça y est, je m'emballe enfin ! Mais l'étape 20 est manquée dans cette optique : pourquoi cette dernière montée très difficile ?
Bref, on n'est pas sur la même longueur d'onde sur ce concours !

wawan : Les TTT en ouverture, ça n'a jamais été ma tasse de thé (Vuelta) mais je ne vais pas juger là-dessus. Une Bretagne tout en douceur, avec Angers et Châteauroux ensuite, c'est trop doux ! J'aime beaucoup ton étape d'Aubusson, parfait en première semaine. De même, j'aime ton approche de Bergerac, c'est une étape de ce type qui fait défaut entre Dinard et Châteauroux (possible à Angers, avec de toutes petites bosses dans le final pour mettre en avant le placement sans éjecter les sprinteurs).
Le Portet en CC violente et sans transition après 200 bornes, parfait. De même, Saint-Gaudens pour « baroudeurs », c'est normal à ce stade et ça se tient. On peut laisser filer le maillot à un second couteau si on ne veut pas contrôler tous les jours.
L'entame de deuxième semaine est sobre mais peut amener des surprises vers Salon-de-Provence. Ensuite, bon chrono, bonne distance, parfait pour voir des écarts.
Saint-Félicien c'est très bien, j'adore ce genre d'étape usante avec des coureurs en prise...avec la montée de St-Jean-Roure en avant dernier grimpeur, c'était encore mieux !
BSM et Les Deux-Alpes, ça marche, Chambéry peut-être un poil trop corsée à mon goût...
Alésia est sympa, mais gros bémol sur le dernier chrono. D'une part, je suis attaché à l'étape-défilé sur les Champs. D'autre part, je suis toujours inquiet quand je vois des chronos tardifs, j'ai peur que ça bloque...Cela dit, la distance que tu proposes est assez courte, on se préserve de ce risque, mais je ne suis quand même pas franchement convaincu.
Bref, en revoyant la troisième étape des Alpes et en modifiant les derniers jours pour éviter le chrono parisien, je serais beaucoup plus satisfait ! Mais ça reste un parcours solide, plein de qualités.

ElRojo : Ah oui oui oui ! Très clairement, le long TTT en ouverture ne me plait pas...je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi, je suis prêt à tout le premier jours sauf ça, ça sonne trop Vuelta, ça passe trop vite...un jour peut-être je me forcerais à commencer par ça. :lol:
La suite de la première semaine est très intéressante. Dommage pour la petite erreur de NG vers Douarnenez mais en prenant la bosse d'à côté c'est parfait. Bonne longueur chrono, sprinteurs préservés, et étapes intéressantes pour des coureurs « de second plan » motivés par le maillot, ou pour les favoris si ça déclenche dans l'Aveyron.
Superbagnères c'est parfait pour attaquer la montagne, et Formiguères peut être intéressante, ça fait longtemps que je veux caler une étape là-bas ou aux Angles. Deux sprints dont Stes-Maries qui figuraient sur ma première trame, c'est bien à ce moment. Parquetout-La Mure, on est plusieurs à l'avoir proposé à un moment ou un autre, mais dans tous les cas ça fait mouche !
Megève après Bisanne c'est un final que j'adore, de même que Corbier-Abondance... Petit oui pour l'étape 20, un final à Gérardmer me paraît hyper intéressant mais j'ai le souvenir d'étapes plus abouties dans le coin.
Donc en résumé, deux bémols : le TTT et Gérardmer à modifier légèrement. Mais ça n'enlève pas grand chose à la qualité de ce Tour, bravo !

Alexsar :
Sur la carte ça fait envie. Dans la réalisation un peu moins, des choses qui me chiffonnent : étape courte + ribins en entrée, j'ai du mal à accrocher. Je trouve aussi que tu aurais pu dynamiser un peu plus le final de certaines étapes de plaine. Pas convaincu non plus par le format de l'étape de Vallorbe vu la CC du lendemain. Le point positif de cette première semaine reste néanmoins le long chrono pour faire des écarts avant la montagne.
Bonne idée cette étape vers Albertville, ça ne plaira pas à ceux qui veulent de la montagne dès qu'on se trouve dans les Alpes, mais je trouve ça intéressant à ce moment-là dans ta trame. L'étape de St-Jean-de-Maurienne est sympa, même si ce n'est pas un peu juste le Sapey pour le Tour ?
Je ne vois pas trop l'intérêt de l'étape d'Oulx, de même que d'avoir repoussé aussi loin de la montagne de Lure l'arrivée à Manosque.
Ax et Cierp-Gaud, ok, mais Luz pas du tout ! Cette longue transition de plaine avant Ardiden...bof. L'étape de Vassivière pas du tout alléchante en étape 20.
Bref, bien déçu alors que la carte me faisait très envie !

Loiloi29 : Comme pour les autres, je n'ai jamais trop aimé les TTT en ouverture mais pourquoi pas...Les ribins le lendemain c'est très bien, mais tu as mis la dose ! Un tiers de secteurs en moins c'était largement suffisant ?
Paimpol et Hennebont sont très bien dans cette configuration. Tours aussi, en plus tu passes près de chez moi ! Super chrono avec une bonne longueur, de gros écarts avant la montagne... Je ne pense pas que ça bougera le lendemain chez les favoris mais c'est une bonne étape pour Alaf/Hirschi. Petite fausse note sur le sprint pour finir la semaine, c'est triste ! Globalement, ça reste une première semaine réussie !
Ensuite, ça se gâte : problème d'agencement selon moi ! Pour espérer du mouvement dans le Mont du Chat vu ce qui suit, il faudrait qu'il soit tout seul. C'est plus une étape de dernier massif que tu proposes...Ensuite, j'aime bien l'étape de la Toussuire, super intéressant ce final en deux temps, mais elle sera sans doute bloquée par celle d'Allemont ! En gros, les deux sont bien tracées, et intéressantes indépendamment, mais à la suite l'une de l'autre je n'y crois pas. Surtout que tu proposes ensuite une étape bien corsée vers Nyons...Et comme il reste encore un massif, ça sent fort l'escamotage des Alpes !
Dommage, vraiment dommage car la 3e semaine me plait ainsi. Donc, selon moi, en modifiant les Alpes on aurait un très très bon parcours !

Alexandre7894 :
Pas très emballé par ton départ breton, trop orienté sprint et avec un gros transfert dès le premier jour ! Pour l'étape des chemins tourangeaux, ton premier est en état moyen, très sélectif, c'est peut-être un peu juste de lancer le peloton en premier sur celui-ci. Ok pour la suite avec une entrée intéressante dans les Alpes : sans doute pas de grande bagarre entre les favoris mais peut-être des porteurs différents du maillot.
Bon placement du chrono, et de la CC du lendemain. La Ruchère, il paraît que c'est un peu juste pour le Tour, mais perso ça me convient ! Moins convaincu par Superdévoluy, je pense que tu aurais dû finir les Alpes là-dessus pour proposer plutôt une étape de moyenne montagne ensuite entre le Massif Central, l'Ardèche, etc.
Ax 3 Domaines ok, St-Girons beaucoup moins. Je ne la vois que comme une étape pour baroudeurs, le départ n'est pas assez dur pour inciter au mouvement. Enfin, même si j'aime bien l'idée de finir dans le Massif Central en étape 20, je trouve la transition Prat-de-Bouc/St-Flour un poil trop longue pour donner quelque chose de vraiment intéressant, quelque chose qui pourrait montrer aux coureurs qu'ils peuvent tout changer sur cette étape !


Poule E :
Quatre parcours se détachent selon moi.

1- Jules2905
2- France
3- Kreuziger

clemschleck pas loin du trio.

Jules2905 : Le concept de départ est bon avec la volonté de finir en dehors de la montagne pour sortir des sentiers battus.
Bonne première semaine qui propose une belle variété de terrains et de format. Cependant deux bémols : je ne suis pas fan des TTT en ouverture et je trouve que ce parcours "technique" ne se prête pas à ce type d'effort. L'intérêt d'un TTT selon moi c'est de voir des formations bien en ligne sur des portions majoritairement rectilignes. Et je le répète, le premier jour ça fait trop Vuelta dans mon esprit donc forcément j'aime pas ( :lol: ). Ensuite, le final vers Douarnenez est excellent mais j'aurais privilégié une arrivée sur le plat, le long des quais (en prenant tout droit après le centre hospitalier). Mais ce ne sont que des détails par rapport au reste avec de beaux sprints, parfois tout simple, parfois perturbés (ouverture aux baroudeurs ou 4x4 vers Mâcon, chemins tourangeaux). Un bon chrono, une CC typique pour ouvrir la montagne et un beau final vers Chamonix. C'est presque trop "simpliste" cet enchainement alpestre, mais je chipote, ça se tient bien !
La deuxième semaine est très bonne elle aussi, j'aime bien l'étape qui suit le repos et forcément le combo Aubisque-Couraduque, l'un de mes préférés. Un peu moins l'étape basque : ce ne sont pas les routes qui me dérangent contrairement à certain mais plutôt une certaine redondance avec la suite, je m'explique un peu plus loin...
La troisième semaine est celle qui me convainc le moins alors que sur le papier c'est ça qui m'attire dans ton parcours. Pour moi il y a une journée en trop même si les distances et/ou le profil des côtes sont variées. Clairement, l'étape de Pré de la Dame est très bonne (choix d'arrivée limite quand même), la transition vers Le Puy c'est parfait, un type d'étape que j'adore, puis Craponne est très très bien construite, on en a déjà parlé. Du coup, j'aurais pris le risque de finir là-dessus, sur l'étape de Craponne. Pour moi ça permettait de jouer la dernière semaine en deux temps : un avantage aux grimpeurs qui aiment les cols longs avec le Pré de la Dame, puis avantage à ceux qui ont du coffre pour un final en mode gaziers vers Craponne. L'étape de Bort, même si elle est parfaitement tracée, risque de peser très très lourd, voire trop sur l'étape de la veille. Et du coup, ça donne un petit gout d'excès d'étape ouverte si on prend aussi en compte celle des cols basques et celle du Ventoux. Donc j'aurais clairement retiré cette étape de Bort.
Ca reste un très très bon parcours, avec une bonne maitrise dans le tracé, chaque étape prise individuellement étant savoureuse.

Mathias-Rolland :
Une trame alléchante.
Très bon départ avec une première semaine comme je les aime, variée, sans en faire trop. Beau final piquant vers Saumur, l'arrivée à Nontron très intéressante aussi, et une belle première étape pyrénéenne malgré du superflu en cours d'étape (une à deux côtes à retirer selon moi). Beaucoup moins convaincu par la PSM le lendemain, la faute de gout de cette première semaine.
On reprend sur la bonne voie, avec une deuxième semaine parfaitement calibrée jusqu'à la tappone qui me laisse perplexe. Un peu "bourrative" ! Clairement c'est sur le départ que ça se joue avec la trilogie en Chartreuse, car j'aime beaucoup le final Semonz-Revard. Donc en entrée, j'aurais misé sur plus simple, en partant par exemple des Echelles via le Col de la Cluse pour aller récupérer le Granier.
Un peu de superflu encore vers Mont-d'Or, on pouvait se passer du Suchet. Ensuite j'adore le chantier vers Le Creusot, c'est idéal en 3e semaine. Mais j'aime moins l'agencement qui suit : j'aurais fait une étape calme plutôt que Semur-en-Auxois pour finir en étape 20 avec une étape plus casse-pattes vers Chevreuse par exemple. Au lieu de ça ton étape 20 est assez fade.

Furious_Lion : On pique quand même vite vers le sud après ton GD, dommage car on a bien déserté la moitié nord depuis deux ans...Sinon, rien à dire sur la première semaine qui offre un peu de tout. Ensuite, deux choses me chagrinent en semaine 2 : l'étape de Digne que je n'aime pas du tout, et celle vers Vizille que je trouve trop "facile" à ce moment de la course. Dommage car j'aimais bien ton étape de reprise et Pra-Loup le samedi.
Dernière semaine originale, je tique un peu sur la descente de la Croisette, il me semble préférable de finir à Annemasse en redescendant par la D41A.

Kreuziger : Un Grand départ en douceur si l'on compare à la plupart des autres propositions, mais cela peut assurer une bagarre intéressante pour les premiers maillots jaunes, qui plus est avec la présence du Mont des Avaloirs ensuite. Seule ombre au tableau de cette première semaine : la longueur du TTT. C'est dommage, pour moi c'est vraiment trop. En revanche, gros + pour l'étape vosgienne.
La Féclaz de cette manière, je valide, tout comme la belle étape vers Lanslebourg qu'on est nombreux à vouloir voir un jour sur le Tour, on n'a jamais eu ce type de profil. BSM arrive ensuite à point nommé. A l'inverse, la placement de l'étape de La Mure me pose question. Laffrey en juge de paix c'est intéressant mais j'ai du mal à concevoir l'intérêt de cette étape en clôture de massif.
Bonne transition vers Aubenas avant un chrono qui cherche à créer des écarts, c'est bien.
Cauterets, je valide, ainsi que la petite vacherie avant Péguère le lendemain, je me rappelle l'avoir utilisée et même si c'est étroit, je pense que le Tour pourrait l'emprunter. Bonne transition ensuite et bon choix que de tracer le final entre Aurillac et Clermont même si l'étape ne me convainc pas totalement : le choix de la dernière côte me repousse un peu...j'aurais préféré des côtes plus courtes, quitte à ce qu'elles soient plus pentues.

2Singh :
Bonne première semaine : rien de très neuf, rien de très original, mais un parcours varié et efficace. Pas convaincu par l'étape du Galibier au lendemain de Tignes, et par la présence du Portillon avant Superbagnères (je préfère Balès). Je n'attends pas grand chose de l'étape de St-Jean-de-Luz mais surtout, je trouve dommage de finir par un chrono aussi long. On risque de voir les grimpeurs attendre encore et encore avant de passer à l'attaque, c'est ce qui est arrivé quasiment à chaque fois qu'on avait ce genre de trame.

capuche : L'overdose de Mûr-de-Bretagne a tendance à nous rebuter mais il faut reconnaitre que ton agencement est sympa pour le Grand départ, j'aime notamment la présence du pont de Saint-Nazaire le 4e jour. Ensuite, je ne vois pas bien l'intérêt du pic de Nore à ce stade de la course. Les étapes de "moyenne montagne" après une semaine plate ne m'attirent pas, c'est une question de gout. En plus, tu mets un chrono le lendemain, donc je ne vois pas le but.
Le mont Tauch, c'est original mais je n'y crois pas sur le Tour.
Ensuite, les étapes de Florac, du Ventoux et de la Croix de Chaubouret sont intéressantes de par leur caractère "ouvert", mais je crains que ça fasse "pschiiit"...La raison est simple : on retrouve le même genre d'étape en troisième semaine.
Se passer de haute montagne est une gageure, c'est difficile à maitriser et au final, je trouve que ça nous donne quelque chose d'assez brouillon.

noe76 : La trame me plait sur le papier mais sache que de mon point de vue, se passer des Pyrénées est quelque chose de criminel ! Pas emballé par ta première semaine : sieste tous les jours ou presque. Les étapes se suivent et se ressemblent, et on finit par une CC au Ventoux après avoir traversé la France sans exploiter quoi que ce soit !
La suite est mieux avec Pra-Loup et Puy-St-Pierre qui s'enchainent bien, mais ensuite ça se complique : dans l'agencement, je pense qu'il faut une transition calme avant l'étape de Chambéry car sinon tu peux dire adieu au mouvement vers Briançon !
Ensuite, la troisième semaine manque de travail selon moi, un peu comme la première.
Mon commentaire peut paraitre désobligeant mais au contraire il faut le voir comme un encouragement : contrairement à beaucoup de parcours "novices", tu as une idée de base intéressante, une trame originale avec une bonne ligne directrice. Pour arriver un cran au-dessus et pondre un parcours de qualité, je pense qu'il faut maintenant axer la recherche pour développer au mieux chaque étape, pour apporter un peu plus de consistance à tout ça...Ca ne signifie pas forcément charger chaque étape en allant chercher des côtes, mais prendre le temps de varier les profils en jouant sur la distance, la largeur des routes, etc.

Maxmax : Un choix intéressant de proposer quatre étapes accessibles aux sprinteurs d'entrée sans pour autant leur rendre la tâche trop facile. On aura des changements de maillot. Bon chrono ensuite. Les chemins de Paris-Tours arrivent au bon moment mais tu n'as pas forcément choisi les plus propres, dommage. La suite est variée avec une belle CC au Mont d'Or, j'aime bien cette première semaine "light".
Encore un beau chrono, même si c'est dommage de rester sur la Nationale (tu pouvais prendre une des départementales sur le côté, comme la D113). Chamrousse bien violente, l'Agnel mis en valeur, ça me va, mais j'aurais poussé la logique le lendemain en virant Chaillol pour avoir quelque chose d'encore plus court et condensé, quelque chose de vraiment explosif !
J'aime moins la troisième semaine et c'est ce qui te pénalise dans mon vote. La tappone vers Camurac, ok, mais la suite ne me convainc pas. Je ne vois pas la plus-value de ce détour espagnol, et je crains que vers Albi ce soit uniquement pour baroudeurs.

France :
Deux étapes pour que les sprinteurs jouent le jaune, puis un chrono pas trop long, ça me va (tu as fait une erreur sur la distance dans la présentation de l'étape). Ensuite, tu passes devant chez mes parents au cours de l'étape 4, ça me fait bizarre de voir mn mon minuscule village d'enfance sur un profil du TDF ! :lol:
Sancerre est bien placée, même si ce n'est pas le meilleur final qu'on ait vu ici. Le Mont d'Or pour dégourdir les grimpeurs puis deux étapes pour que les baroudeurs essayent de remuer le général, pourquoi pas, c'est un choix qu'on a peu vu, j'aime bien.
Chamrousse par Luitel, c'est violent à souhait pour la reprise, Beaufort parfait tout comme la transition vers Valence. Un chrono pour rebattre les cartes, c'est bien là aussi, tout comme l'étape de Rodez pour baroudeurs. Dommage que l'arrivée à Craponne soit si loin du mur d'Aurec, finalement ça donne encore un week-end pour baroudeurs. Je vais faire un peu de pub pour mon parcours : mon étape de Saint-Bonnet-le-Château collait parfaitement ici selon moi !
Une dernière semaine sobre, simple et efficace, sans en faire trop, c'est bien là aussi. Tu pouvais éventuellement ajouter les Bordères vers Argelès pour donner un peu de corps à cette étape.
Un parcours plutôt bien dosé, on sent que tu es dans la retenue. C'est presque un peu trop (exemple de Craponne) mais c'est tellement mieux que tout un tas d'overdose montagneuse !

clemschleck :
La première semaine est plutôt bonne (ribins le deuxième jour, pont de Saint-Nazaire...) mais le TTT est trop long pour moi. La reprise manque de jus, l'étape de Prades est sympa mais du coup la veille ça ne bougera pas vraiment chez les favoris. Bon chrono, et le Ventoux ainsi à la veille du repos ça marche.
J'aime beaucoup Moutiers, pas du tout Ambérieu. Ensuite, idées intéressantes pour les étapes 19-20, mais beaucoup de chemins "sales" dans le premier cas, et pas forcément les passages les plus sélectifs dans le second.
Dommage, il ne manque pas grand chose pour que ce soit un très très bon parcours !


Poule F :
1-cadel evans
2-tatamix1972
3-ab63


ab63 : Bon choix de trame. De très belles réussites comme l'étape d'ouverture à Crozon, l'étape de Condé, la CC au Grand Ballon, le départ en côte à Flaine, Mauléon...
Quelques regrets cependant :
- Trop d'étapes indécises en première semaine. Je comprends l'idée, on sent le soin apporté à chaque étape, mais je regrette que tu n'en offres pas une de plus aux sprinteurs. Perros-Guirec, par exemple, mériterait d'être adoucie, ou bien une autre. Cela donnerait une première semaine plus équilibrée.
- De même, j'ai du mal à concevoir l'enchainement Decazeville / St-Flour. Si c'était les deux dernières étapes pour bouger, à la limite...mais il reste Alésia. L'une des deux devrait être sérieusement allégée selon moi.
Bref, de très bonnes idées mais un léger goût d'excès, comme un gâteau trop sucré !

CaramelMou :
Très curieux ce repos après 4 jours...quand on part de l'étranger, ou quand on propose 4 jours très difficiles d'entrée, pourquoi pas, mais dans ce cas de figure c'est très surprenant et difficilement appréciable même si je comprends tes explications.
En dehors de ça, ce GD breton « en douceur » est réussi. Une CC au Portet pour commencer, c'est violent comme il faut. Placement original du chrono, je ne sais pas si j'aime ou pas...Ok pour les deux étapes suivantes, très bon choix, de même que la transition vers Perpignan...
Mais pourquoi ce retour à Tarascon ?! C'était peut-être l'occasion d'aller chercher une étape difficile avec les cols du Languedoc.
Bon placement des chemins de terre après la montagne, bonne étape de Ventoux. Pour le reste, ma première trame comprenait une « longue » classique en région parisienne à la veille de l'arrivée, je ne peux qu'apprécier.

Trame originale et déroutante, donc, qui pénalise de très bons choix dans les enchainements. Très bonne maitrise dans la conception des étapes, mais moins convaincu par les choix dans l'agencement.

Décé :
Une première semaine correcte, mais qui ne m'emballe pas. Pourquoi ? Après une bonne première étape, je trouve que la suite est trop quelconque : Paimpol, Chinon, Nevers et Villars sont 4 sprints cadeaux, j'aurais aimé que l'un deux soit perturbé par la présence d'une ou deux petites bosses dans le final pour brouiller les pistes (de préférence Chinon, pour garder tes villes-étapes). Ensuite, une CC au Revard ce n'est pas très alléchant, et j'ai du mal à appeler « étape reine » une course qui se limitera à la dernière ascension de l'étape, la montée du Glandon. D'ailleurs c'est un bon choix car ce col est très difficile. Mais dans l'approche, je pense qu'il était préférable de passer par la Madeleine.
Ensuite, CC au Ventoux pour ouvrir, pourquoi pas...avec une bonne transition, un bon placement du chrono, mais pourquoi encore une CC au Plateau de Beille ? Ce n'est pas le nombre d'arrivées au sommet que je critique, mais bien le fait qu'elles se limitent trop souvent à une course de côte et ne favorisent pas le mouvement.
On retrouve le même problème avec l'arrivée à la Charbonnière en dernière semaine et c'est dommage car elle vient ternir une très bonne idée avec cette dernière semaine dans le nord-est !

tatamix1972 :
Rien à dire sur la première semaine, tout se tient, avec des sprints intéressants, parfois perturbés par un final « bosselé ». Après une première pyrénéenne déroutante, l'étape d'Argelès est excellente.
Le Ventoux en CC à cet endroit, OK, ensuite tout s'enchaine bien avec une belle étape pour baroudeurs vers Tournon, un sprint et un final pour puncheurs à Neuchâtel. On trouve ensuite une bien belle étape vers Delémont, dynamique et tracée au millimètre...mon seul regret est qu'elle n'intervient pas à la veille du repos ! C'est dommage ! Avec l'étape du Markstein le lendemain, puis une autre étape vosgienne, j'ai peur qu'elle ne donne pas toute sa pleine mesure...Choix très regrettable pour moi, j'aurais préférer voir Neuchâtel/Delémont sur le week-end puis le repos, ça me semblait parfait ainsi ! J'aurais donc placé une étape (pour baroudeurs/sprinteurs ?) après Villars.
Finissons-en, avec la troisième semaine : proposer une série de « classiques » est une bonne idée, les pavés sur un format court, un excellent choix, de même qu'une étape flandrienne pour suivre, même si tu en as peut-être trop mis (Kemmelberg?) Je suis plus réservé sur le chrono de Sedan...
En bref, un bon parcours qui m'aurait beaucoup plu en modifiant le placement des étapes vosgiennes ! Oui, vraiment, elles me font chier tes Vosges !

Denis71 : Une première semaine qui se conclut de belle manière avec l'étape du Creusot, mais je ne suis pas très emballé par le départ breton et surtout, j'ai tendance à favoriser les parcours qui commencent par la montagne plutôt que la moyenne montagne, de manière à réserver celle-ci pour les 2e/3e semaine. D'autant qu'on traine ensuite cette moyenne montagne pour arriver dans les Alpes seulement le troisième samedi !
Après une grosse étape à Tignes, celle de Grenoble est clairement décevante. De même, le tracé de l'étape finale à Argelès ne me semble pas favoriser suffisamment le mouvement.
Pour résumer, je ne suis pas convaincu par le tracé de tes étapes de montagne !

friton01 :
Pas franchement convaincu de l'intérêt des ribins le premier jour dans ce format....Mûr-de-Bretagne, c'est du réchauffé mais ça colle bien dans ce que tu proposes, avec une belle étape vers Vannes le lendemain. Ensuite, belle alternance avec des types et des profils variés, même s'il manque peut-être une deuxième bosse vers Le Havre.
La montagne tarde un peu à arriver, en 12e étape c'est limite, d'autant plus que je ne saisis pas bien l'intérêt de la 11e vers Divonne. On a ensuite un problème d'agencement selon moi : Tignes et Sestriere s'enchainent bien, Briançon un peu moins, surtout pour avoir une étape comme celle-ci le dimanche...A choisir, je place une étape pour baroudeurs après Sestriere et une nouvelle étape de montagne le dimanche !
Pyrénées classiques, avec une étape vers Saint-Girons qui pourrait être améliorée en plaçant quelques bosses dans le chemin final vers St-Girons histoire de casser le rythme. Avec Mazamet le lendemain, j'ai peur que ça se limite à un match entre baroudeurs...D'ailleurs, je vois bien les favoris roupiller vers St-Girons et Mazamet. C'était l'occasion de mettre une étape plus simple que Mazamet. En revanche, vers Rodez, en étape 20, c'est intéressant.
Bref, un Tour qui commence très bien mais ça se gâte quand vient la montagne selon moi.

cadel evans : Même si j'ai du mal à concevoir des ribins le premier jour, de même qu'une arrivée soit possible au Ménez Hom, ce grand départ breton est alléchant ! C'est bien agencé, de même que le chrono le 5e jour. On a encore de la variété ensuite, avant une belle CC au port de Larrau pour conclure. Tout ça se tient !
Belle mise en valeur d'Ax 3 Domaines, une arrivée souvent décriée...mais placée ici après un premier tri en montagne et un chrono qui aura fait des écarts, c'est parfait pour espérer du mouvement dans Pailhères ! La transition vers les Alpes est bien fichue elle aussi. Une erreur selon moi ensuite : si l'étape d'Aigueblanche est bien tracée, je ne vois pas de mouvement dans la Madeleine en raison du rush le lendemain. Le repos est presque mal placé ! Tu pouvais reprendre la troisième semaine par ton étape de Grenoble.
Deuxième point négatif de ce parcours : l'étape de Sens le samedi avant l'arrivée ! C'est triste !
En dehors de ça, très bon parcours.

Aram : Bonne maitrise, trame efficace.
La première semaine me plait beaucoup, on sent le travail pour dynamiser les étapes de plaine sans condamner les sprinteurs, tout en faisant une belle place aux puncheurs avec Condé ou Pont-à-Mousson. Seule exception, Guebwiller que je ne trouve pas à sa place ici.
Bon chrono pour ouvrir la deuxième semaine, et bon tracé global des Alpes. Enchainement curieux des étapes de Crolles et du Mont-Gerbier-des-Joncs, il manque peut-être quelque chose entre deux pour favoriser le mouvement sur l'une et l'autre.
Ok pour les Pyrénées même si j'aurais tellement aimé voir Gavarnie juste après le Tourmalet, sans la montée de Luz.
En revanche, le chrono final à Paris ne me plait pas du tout. J'ai du mal à me résoudre à cela. Je sais que ce n'est pas très à la mode, mais je suis très attaché à l'étape « défilé » des Champs.

vino93 : Sur la carte, ça a bonne allure.
Une première semaine plutôt réussie même si les profils sont un peu « récurrents ». On sent la volonté de perturber les sprints avec l'ajout de petites côtes, c'est bien car ça n'exclut pas pour autant les sprinteurs. En revanche, j'aurais préféré quelque chose de plus corsé et clairement destiné aux puncheurs vers Rouen, ça manque dans cette première semaine. Une arrivée pour puncheurs au sommet d'une bonne côte pour inciter ensuite à bouger vers Le Creusot.
Chrono traditionnel en reprise, c'est un bon choix, mais je suis moins convaincu par les Alpes : le Revard en première CC c'est tristounet, de même que l'enchainement Chaussy/Albiez, qui n'est pas le plus judicieux. Je ne vois pas de mouvement dans ces deux étapes, on laisse clairement la porte ouverte à la phrase traditionnelle : « Le Tour est encore long ».
Des étapes intéressantes ensuite même si en mixant Oeillon/Croix de Chaubouret on pouvait avoir quelque chose de plus sélectif.
Même constat pour les Pyrénées que pour les Alpes : Les Angles ne fait pas envie, Ax est plus intéressante mais qui prendra le risque de bouger car où se seront fait les écarts jusque là ?
Bref, un Tour pas assez sélectif en montagne, à mon goût. Ca traine !

Abécé :
Une première semaine assez variée, proposant des profils différents, c'est un bon point. Petit bémol, les ribins d'entrée, aussi tôt dans l'étape, je ne vois pas la plus-value sportive par rapport à la prise de risque.
On attend la 12e étape pour la montagne, c'est un peu tardif...tu pouvais pour cela proposer un seul chrono de 50/60 bornes plutôt que deux moyens, mais je comprends l'idée, notamment pour le Morvan.
Le point noir de ton parcours, pour moi, c'est le fait que les étapes de montagne ne s'enchainent pas : CC au Bettex mais sprint tout plat à Turin le lendemain. Tapponne vers Briançon mais étape « entre deux chaises » le lendemain. Idem avec Ramonville tout plat en dernière semaine...Je pense que tu offres trop de répit aux coureurs, en espérant maximiser leurs attaques...mais ce n'est pas garanti !
J'aime quand on cherche à jouer sur l'endurance en proposant quand même au cours des trois semaines un enchainement de plusieurs jours en montagne.

Avatar de l’utilisateur
Mats
Contrôleur UCI
 
Messages: 7391

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Alexsar » 28 Nov 2020, 15:44

Votes
Système de notation :
/2.5 : Pertinence et difficulté des étapes
La pertinence, des étapes trop semblables dans un laps de temps court, ou le manque d'un type d'étape fait perdre des points
Difficulté des étapes, ça semble transparent
/0,83 : Parcours. Le minimum était attribué quand le parcours ne dessert une région, ou qui est absurde niveau transferts. Le maximum est un parcours qui a des transferts limités tout en recouvrant bien le territoire
/1,67 : Difficulté du parcours dans son ensemble. Ca semble transparent aussi.

Poule B :
1- Mats
2- Carrefour de l'Arbre
3- jibvalverde
4- Samuel & Levure
6- Fort-en-Pomme
7- Bocmanis82 & Hufrelon
9- CiJeF
10- Biberkopf


Poule C :
1- Mr Nico
2- El_Pistolero_64
3- nailouj
4- bullomaniak
5- Nicetobeout
6- ZeTourmalet
7- patazem, Bird & Edgard_J


Poule D :
1- CSC_3187
2- darth-minardi
3- Bad_Neos
4- Vber
5- Col de l'Iseran, Igbur & lucho
8- Allwatcher
9- ptitben
10- Gert-Jan de Nice


Pour les commentaires, je suis incapable d'écrire 29 pavés (même si j'ai regardé un TDF par jour), donc si vous voulez le votre, je vous le donnerais en MP. Je suis vraiment désolé

Avatar de l’utilisateur
Alexsar
Maillot à pois
 
Messages: 3859

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar friton01 » 28 Nov 2020, 20:44

N'hésitez pas à me demander mes avis rédigés sur vos parcours.

Poule C :
1. nailouj
2. El_Pistolero_64
3. Mr Nico

Poule D :
1. darth-minardi
2. Allwatcher
3. CSC_3187

Poule E :
1. Furious_Lion
2. Kreuziger
3. 2Singh
Modifié en dernier par friton01 le 30 Nov 2020, 18:00, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
friton01
Directeur sportif
 
Messages: 5238

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar France » 28 Nov 2020, 22:07

Mats a écrit:France :
Deux étapes pour que les sprinteurs jouent le jaune, puis un chrono pas trop long, ça me va (tu as fait une erreur sur la distance dans la présentation de l'étape). Merci, je ne savais pas trop si mon chrono était trop long ou pas, les quelques commentaires que j'ai lus suggèrent que c'est la bonne distance.
Ensuite, tu passes devant chez mes parents au cours de l'étape 4, ça me fait bizarre de voir mn mon minuscule village d'enfance sur un profil du TDF !
Je savais que tu étais de la région mais j'ignorais être passé part ton village :ok:
Sancerre est bien placée, même si ce n'est pas le meilleur final qu'on ait vu ici.
Il y a quelle approche sinon ? J'ai pris celle qui me semblait la meilleure pour la situation de course, j'en ai pas vu d'autres. Le Mont d'Or pour dégourdir les grimpeurs puis deux étapes pour que les baroudeurs essayent de remuer le général, pourquoi pas, c'est un choix qu'on a peu vu, j'aime bien.
Chamrousse par Luitel, c'est violent à souhait pour la reprise, Beaufort parfait tout comme la transition vers Valence. Un chrono pour rebattre les cartes, c'est bien là aussi, tout comme l'étape de Rodez pour baroudeurs. Dommage que l'arrivée à Craponne soit si loin du mur d'Aurec, finalement ça donne encore un week-end pour baroudeurs. Je vais faire un peu de pub pour mon parcours : mon étape de Saint-Bonnet-le-Château collait parfaitement ici selon moi !
J'avais tracé cette étape il ya longtemps, pour le concours de l'année dernière même, et je souhaitais l'inclure cette année. Mais je ne l'ai pas modifiée, dans ma trame de l'année dernière, elle s'inscrivait plus en milieu de deuxième semaine. Au passage, j'aime beaucoup l'étape que tu mentionnes.
Une dernière semaine sobre, simple et efficace, sans en faire trop, c'est bien là aussi. Tu pouvais éventuellement ajouter les Bordères vers Argelès pour donner un peu de corps à cette étape.
Pour Bordères, j'ai hésité, mais j'avais peur de trop casser la dynamique de l'étape et d'un peu l'alourdir , j'aurais dû prendre le risque.
Un parcours plutôt bien dosé, on sent que tu es dans la retenue. C'est presque un peu trop (exemple de Craponne) mais c'est tellement mieux que tout un tas d'overdose montagneuse !
Merci une nouvelle, content que mon parcours t'ait plu. C'est vrai qu'il n'y a seulement 22 cols de 2C, 1C et HC, c'est pas beaucoup, et pour dire que je croyais à un moment en avoir trop mis :lol:

Avatar de l’utilisateur
France
Champion national
 
Messages: 5285

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Loiloi29 » 28 Nov 2020, 22:27

Poule B
1- Mats
2- jibvalverde
3- levure
CDA pas loin de levure

Poule C
1- patazem
2- El_Pistolero_64
3- Mr Nico
Les 3 se détachent assez nettement sur les autres parcours, néanmoins ce fût dur d'établir un classement :ok:

Poule D
1- Allwatcher
2- Bad_Neos
3- darth-minardi
CSC_3187 et Col de l'Iseran juste derrière
Très grosse poule, ce fut difficile de choisir avec mon parcours préféré de ce que j'ai vu, celui d'Allwatcher ;) :ok:

Bravo à tous, beaucoup de parcours bien sympas, c'était bien difficile de départager certaines fois :ok: ;)

Pour ceux qui veulent leur commentaire, merci de m'envoyer un mp ;)

Avatar de l’utilisateur
Loiloi29
Jersey rojo
 
Messages: 6437
Localisation: FC #comptable

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar ElRojo » 28 Nov 2020, 23:34

viewtopic.php?p=2235378#p2235378
Votes pour les poules B et C faits, pas sur que je puisse commenter la D par contre.

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 13282
Localisation: Running Beer, vers la victoire

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar wawan » 29 Nov 2020, 01:27

Bon, après avoir passé 2 soirées sur l'évaluation, j'ai étudié 2 parcours. Quelque chose me dit que je ne vais pas assez vite :lol:
Va falloir que je rentre moins dans les détails :diantre:

Avatar de l’utilisateur
wawan
Maglia rosa
 
Messages: 8278

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Mats » 29 Nov 2020, 07:21

Après discussion entre anims, nous avons décidé de ne pas décaler le vote. Nous étions fixés sur l'idée de 30 jours pour évaluer 30 parcours.
Est-ce trop court ? Ou y a-t-il trop de parcours à analyser ? On peut toujours en discuter pour les prochaines échéances, mais il n'est pas certain qu'en allongeant le délai sur ce concours on obtienne plus de commentaires. Les expériences précédentes en témoignent. Navré pour ceux qui sont un peu court ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Mats
Contrôleur UCI
 
Messages: 7391

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar tatamix1972 » 29 Nov 2020, 07:59

Mats a écrit:Après discussion entre anims, nous avons décidé de ne pas décaler le vote. Nous étions fixés sur l'idée de 30 jours pour évaluer 30 parcours.
Est-ce trop court ? Ou y a-t-il trop de parcours à analyser ? On peut toujours en discuter pour les prochaines échéances, mais il n'est pas certain qu'en allongeant le délai sur ce concours on obtienne plus de commentaires. Les expériences précédentes en témoignent. Navré pour ceux qui sont un peu court ! ;)

Eh bien tant pis... Peut-être que certains d'entre vous sont confinés chez eux et qu'ils ont beaucoup de temps mais ce n'est pas le cas pour tout le monde ! Moi, en tout cas, j'ai un boulot qui me prend du temps, d'autres activités nombreuses et variées notamment avec mes proches... et le temps que je prends pour analyser correctement les différents parcours n'est pas extensible. Je vais donc m'arrêter là et m'occuper à d'autres choses plus importantes car je ne vois aucun intérêt à ne mettre que trois noms juste pour un classement.

tatamix1972
Espoir
 
Messages: 978
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...


1431 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CaptenFlying et 8 invités