[Concours] Tour de France 2021

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar wawan » 12 Nov 2020, 17:33

Bird a écrit:
Bird tu sur-estime quand même largement les différences entre coureurs face à l'altitude :o


Non, je me fie aux résultats des Colombiens en haute altitude (et je suis même surpris qu'il y ait débat la-dessus) :

Tu pars d'un postulat, que tu cherche à étayer en sélectionnant des résultats qui vont dans ton sens. C'est pas très rigoureux. Déjà par le simple fait de sélectionner (par exemple on pourrait citer la victoire de Quintana aux lac de Covadonga 2017, ce qui montrerais que le colombien est aussi, quelle surprise, très fort à basse altitude), mais surtout plus fondamentalement, parce qu'il est impossible à la lecture d'un résultat de déterminer la part attribuable au phénomène altitude de celle attribuable à d'autre facteur (la forme du jour, la stratégie, le simple niveau absolu).
Pour une telle démonstration, il faudrait un vrai protocole. Par exemple avec un test d'effort sur 20' au niveau de la mer, à 1000m, 2000m et disons 2500m, pour un échantillon de coureurs pro de diverses origines. Là on pourrait commencer à observer s'il existe une différence significative dans la diminution de la puissance produite.


pour le reste, recontextualisons un peu, tu verra qu'on peut trouver d'autre explications que l'invocation magique de l'altitude.

- Quintana Portet 2018 et Galibier 2019:
En 2018 Quintana bénéficie d'un bon de sortie au pied (une attaque au pied c'est d'ailleurs pas très significatif sur le plan de l'altitude) parce qu’il n'est pas directement menaçant pour les Sky. quelques jours avant sur l'étape de l'AdH ou l'altitude des 2 premiers cols, assez voisine de celle du Portet, aurait du, selon ta théorie, lui permettre de plus s'économiser par rapport aux autre, il ne semble pourtant en tirer aucun avantage dans la montée finale.
En 2019 il est dans l'échappée où il doit affronter un Bardet loin de son meilleur niveau et un Lutsenko qui bien que solide coureur n'est certainement pas un grimpeur. Mais dans l'Iseran il n'est pas mieux qu'au prat d'Albis et à Val Tho, il se fait devancer par Valverde pourtant réputé pour ne pas digérer l'altitude.

- Bernal Galibier et Iseran 2019
Il est juste dans la continuité de l'étape du Prat d'Albis (sommet 1200m pour rappel) si tu enlève le seul qui l'y avait devancé, Pinot. Le sujet à déjà été pas mal évoqué sur le forum, je vais pas m'étendre.

- Lopez Calar Alto et Sierra Nevada 2017, Finestre 2018 (lâché par 2 fois avant de revenir au contact en fin d'ascension), Manghen 2019 (et moins fringuant en fin d'étape en altitude + basse), Loze 2020
sierra Nevada Finestre Manghen ou Loze ont en commun d'être des ascensions longues donc des temps d'effort de plus de 45', qui semblent plutôt bien convenir à son profil (et fatalement quand on approche ou dépasse les 1500m de D+, le sommet est souvent à proximité ou au delà des 2000m). Ça me semble une explication bien plus pertinente.
Calar Alto c'est une poignée de secondes dans le final, un peu grâce à une tactique opportuniste. Tient le même jour, un autre colombien, Chaves, mange 2'. Pourtant son début de Vuelta était bon puisque 2 jours plus tôt il faisait 2 derrière Froome au niveau de la mer. Et un peu plus tard il fait encore une bonne montée de la Sierra Nevada avant de s'effondrer. On voit que sur lui il n'ya pas d'automatisme altiude=grosse perf. Et en fait sur personne, les résultats d'un jour à l'autre vont fluctuer et même avec MAL, je peut te trouver des contre exemple où il est moins bien classé sur une étape avec de l'altitude. Par exemple au giro 2019, il perd beaucoup de temps sur Landa (3') au Lago Serru (2250m) mais reprend 45" aux groupe des favoris à San Martino di Castrozza (1450m)


L'altitude c'est un topos, une facilité journalistique, rabâché depuis longtemps par des gens qui n'ont que des connaissances très basique en physiologie de l'effort (ce qui est assez logique vu leur cursus littéraire), il est quand même temps d'aller un peu plus loin pour décoder une performance.

Avatar de l’utilisateur
wawan
Maglia rosa
 
Messages: 8278

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Nicetobeout » 12 Nov 2020, 17:57

wawan a écrit:
Bird a écrit:
Bird tu sur-estime quand même largement les différences entre coureurs face à l'altitude :o


Non, je me fie aux résultats des Colombiens en haute altitude (et je suis même surpris qu'il y ait débat la-dessus) :

Tu pars d'un postulat, que tu cherche à étayer en sélectionnant des résultats qui vont dans ton sens. C'est pas très rigoureux.
...
L'altitude c'est un topos, une facilité journalistique, rabâché depuis longtemps par des gens qui n'ont que des connaissances très basique en physiologie de l'effort (ce qui est assez logique vu leur cursus littéraire), il est quand même temps d'aller un peu plus loin pour décoder une performance.

Il y a effectivement plein de paramètres !
Mais, sans cibler une nationalité particulière, il est quand même convenu que nous ne réagissons pas tous de la même manière à l'altitude ! Et les coureurs eux-même en conviennent. Qu'ils soient colombiens ou non !

Avatar de l’utilisateur
Nicetobeout
Cyclo du dimanche
 
Messages: 104

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Nicetobeout » 12 Nov 2020, 18:13

capuche a écrit:Critères de notation :

POULE C

Nicetobeout
Ton étape d’Aulus-les-Bains me convainc moins, en revanche, j’ai du mal à voir les favoris s’y expliquer avant Latrape, et je pense qu’il y avait mieux à faire en seconde étape pyrénéenne.
La deuxième semaine commence avec ce grand classique d’étape propices aux bordures vers Agde et Sète, puis un chrono qui arrive au bon moment de la course à mon avis, avant une course de côté au Ventoux dont je ne vois à vrai dire pas tellement l’intérêt du kilométrage réduit.
On arrive ensuite dans les Alpes, avec une belle étape reine, même si j’ai un peu peur que vu la difficulté du Granon, le Galibier et la Croix-de-Fer ne servent qu’à l’usure.
une autre pour puncheurs, où je vois mal les favoris se livrer dans le final, compte tenu de la perspective du lendemain (pas très fan, en plus, des passages à l’étranger dans le contexte de 2021), avant un final sur les pavés qui a le mérite de l’originalité et pourrait faire de très gros dégâts (même si je doute de la pertinence d’y faire figurer la Trouée d’Arenberg).[/spoiler]


Merci pour ton commentaire, et bravo pour le temps passé à analyser tous les parcours :up
Pour te répondre :
- Etape d'Aulus = J'ai effectivement un peu sacrifiée cette étape pour espérer avoir plus de mouvement la veille avec une étape plus facile à gérer ici. Et si cela n'est pas le cas, j'espère que certains lanceront de plus loin ici. Et puis l'idée est aussi qu'elle soit accessible aux baroudeurs.
- l'étape du Ventoux, je ne voyais pas forcément l'intérêt de faire plus long ici au lendemain du chrono. un pari pour sortir des schémas déjà vus
- Etape du Granon = en y repensant, peut être que le mollard est en trop. Mais je cherche ici clairement l'usure et l'endurance. le spectacle sera sans doute exclusivement dans la dernière montée. choix assumé :ok:
- Concernant mes deux dernières étapes : idéalement, j'aurai aimé les inverser mais je n'ai pas réussi à les placer. D'abord les pavés, puis l'ardennaise ensuite. Mais si un Landa / Pinot / Pogacar est à 30 secondes du podium la veille des pavés, attendra t'il le lendemain ? les coureurs font la course :prof:

Avatar de l’utilisateur
Nicetobeout
Cyclo du dimanche
 
Messages: 104

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar wawan » 12 Nov 2020, 18:24

Nicetobeout a écrit:
wawan a écrit:
Bird a écrit:
Bird tu sur-estime quand même largement les différences entre coureurs face à l'altitude :o


Non, je me fie aux résultats des Colombiens en haute altitude (et je suis même surpris qu'il y ait débat la-dessus) :

Tu pars d'un postulat, que tu cherche à étayer en sélectionnant des résultats qui vont dans ton sens. C'est pas très rigoureux.
...
L'altitude c'est un topos, une facilité journalistique, rabâché depuis longtemps par des gens qui n'ont que des connaissances très basique en physiologie de l'effort (ce qui est assez logique vu leur cursus littéraire), il est quand même temps d'aller un peu plus loin pour décoder une performance.

Il y a effectivement plein de paramètres !
Mais, sans cibler une nationalité particulière, il est quand même convenu que nous ne réagissons pas tous de la même manière à l'altitude ! Et les coureurs eux-même en conviennent. Qu'ils soient colombiens ou non !

Mais encore une fois, il faut distinguer la population générale très variés et certains sous-ensembles (ici les coureurs pro, et même plus particulièrement les spécialistes des courses par étape) beaucoup plus homogène d'un point de vue physiologique et dont les caractéristiques nécessaire pour en faire partie sélectionnent déjà des individu apte à bien gérer l'altitude.

Avatar de l’utilisateur
wawan
Maglia rosa
 
Messages: 8278

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar jibvalverde » 12 Nov 2020, 19:20

wawan a écrit:Mais encore une fois, il faut distinguer la population générale très variés et certains sous-ensembles (ici les coureurs pro, et même plus particulièrement les spécialistes des courses par étape) beaucoup plus homogène d'un point de vue physiologique et dont les caractéristiques nécessaire pour en faire partie sélectionnent déjà des individu apte à bien gérer l'altitude.


Oui, enfin dire que les coureurs pro et même simplement les leaders, réagissent aussi bien à la très haute altitude, c'est juste des conneries sans nom. Evidemment que c'est pas le cas et assez largement. Ça a coûté plus d'un GT à Valverde, qui était pourtant top 5 en montagne sous 2000m à son prime... Même dans le cas de Landa par exemple, c'est un immense grimpeur jusqu'à 2000m mais, au-dessus de ça, il peine énormément par rapport à d'autres purs grimpeurs. Les Bernal, Quintana seront toujours avantagés par l'altitude, même si ça ne prime évidemment pas sur les jambes.
Aujourd'hui, les stages compensent "un peu" ça mais les différences s'y fond tout le temps plus grande que sur des montées moins hautes, c'est une vérité statistique et mathématique.

Avatar de l’utilisateur
jibvalverde
Terreur de critérium
 
Messages: 679

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar ElRojo » 12 Nov 2020, 19:52

J'aimerais bien voir où Landa peine face à d'autres purs grimpeurs en altitude. On peut pas dire qu'il ait montré des signes de faiblesse à Val Tho, au Tourmalet, au Manghen, au Lago Serru en 2019, dans l'Umbrail ou vers Ortisei en 2017...
Désolé jib mais les vérités que tu balances sont infondées, le post de wawan est clairement plus dans le vrai. Les perfs des colombiens en montagne n'ont pas un lien de causalité avec l'altitude, c'est clair. Alors certes tout le monde ne réagit pas pareil à l'altitude, mais foncièrement ce n'est pas LE facteur qui va changer la performance.

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 13282
Localisation: Running Beer, vers la victoire

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar jibvalverde » 12 Nov 2020, 20:27

ElRojo a écrit:J'aimerais bien voir où Landa peine face à d'autres purs grimpeurs en altitude. On peut pas dire qu'il ait montré des signes de faiblesse à Val Tho, au Tourmalet, au Manghen, au Lago Serru en 2019, dans l'Umbrail ou vers Ortisei en 2017...
Désolé jib mais les vérités que tu balances sont infondées, le post de wawan est clairement plus dans le vrai. Les perfs des colombiens en montagne n'ont pas un lien de causalité avec l'altitude, c'est clair. Alors certes tout le monde ne réagit pas pareil à l'altitude, mais foncièrement ce n'est pas LE facteur qui va changer la performance.


Oui alors tes exemples dont de parfaits contrexemples cependant... Val Tho il est incapable de lâcher qui que ce soit, même Valverde était plus fort que lui (et l'étape était nulle, personne ne la courrait vraiment sauf les Movistar), Tourmalet il commence à coincer pile aux 2000m, Lago Serru en 2019, il perd plus d'une minute sur Carapaz mais surtout 35'' sur Zakarin (état de fatigue comparable) une fois les 2000m franchis... Et en 2017, il était en échappée. Je pourrais aussi ressortir la Loze (1'20'' de perdues) cette année, le Portet (52'') en 2018... Et le trait est évidemment exagéré. Bien sur que c'est pas parce qu'n dépasse les 2000m qu'un grimpeur ne sait plus grimper. Mais entre un grimpeur comme Landa et un grimpeur comme Quintana, assez proches de base, le deuxième est bien plus à l'aise quand on dépasse les 2000m et y creuse des écarts.
Le lien avec les Colombiens, je sais pas, mais l'importance de le cyclisme n'est elle plus à démontrer. TOUS les cyclistes interrogés en parlent et disent que ce n'est pas la même chose. D'ailleurs, ce n'est pas la même physiologiquement à partir de 1200m puisque cela influe de manière exponentielle sur la VO2Max... Ce n'est pas l'UNIQUE facteur, bien évidemment, mais c'est UN facteur, clairement.

Avatar de l’utilisateur
jibvalverde
Terreur de critérium
 
Messages: 679

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Bird » 12 Nov 2020, 20:56

Pas envie de me lancer dans un pavé interminable, mais sache Wawan que je ne suis pas du tout convaincu par tes explications :mrgreen: (en dépit de certains points avec lesquels je suis d'accord mais qui pour moi ne changent pas le "bonus" des Sud-Américains en altitude), je maintiens mes propos. D'ailleurs j'avais prévu qu'Egan Bernal serait très fort dans les Alpes en 2019, ainsi que la victoire de Lopez à la Loze précisément du fait de l'altitude. Et on verra à nouveau des surperformances Sud-Américaines en haute altitude à l'avenir

Avatar de l’utilisateur
Bird
Gregario
 
Messages: 2300

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar wawan » 13 Nov 2020, 02:32

jibvalverde a écrit:
wawan a écrit:Mais encore une fois, il faut distinguer la population générale très variés et certains sous-ensembles (ici les coureurs pro, et même plus particulièrement les spécialistes des courses par étape) beaucoup plus homogène d'un point de vue physiologique et dont les caractéristiques nécessaire pour en faire partie sélectionnent déjà des individu apte à bien gérer l'altitude.


Oui, enfin dire que les coureurs pro et même simplement les leaders, réagissent aussi bien à la très haute altitude, c'est juste des conneries sans nom. Evidemment que c'est pas le cas et assez largement. Ça a coûté plus d'un GT à Valverde, qui était pourtant top 5 en montagne sous 2000m à son prime... Même dans le cas de Landa par exemple, c'est un immense grimpeur jusqu'à 2000m mais, au-dessus de ça, il peine énormément par rapport à d'autres purs grimpeurs. Les Bernal, Quintana seront toujours avantagés par l'altitude, même si ça ne prime évidemment pas sur les jambes.
Aujourd'hui, les stages compensent "un peu" ça mais les différences s'y fond tout le temps plus grande que sur des montées moins hautes, c'est une vérité statistique et mathématique.

Tellement statistique et mathématique que Valverde, le fameux Valverde qui ne supporterais pas l'altitude, fait sa meilleur perf du Tour 2019 à Val Tho. Et ce n'est pas sa seul perf en altitude, je vais citer un de mes propres message (ouais j'suis comme ça moi, même pas peur!) datant du début de l'année quand le sujet de l'altitude était déjà venu sur le tapis:
wawan a écrit:-2012, il fait 2ème des favori à la bola del moundo (un peu plus de 2200m) derrière un purito sur coussin d'air, mais devant contador
-2008, aucun souci dans la bonette (ok, les favoris sont resté groupé, mais à en croire certain il aurait du exploser vu l'altitude) par contre dans le tourmalet c'est avant de franchir la barre des 2000m qu'il avait été laché.
-2007, 3ème à Tignes, le lendemain dans le galibier s'il est incapable de suivre contador et evans, il fait quand même bonne figure et reste suffisament frais pour finir premier du groupe des favori dans la rampe finale
-2005, ça dépasse pas de beaucoup, mais l'altiport de Courchevel c'est quand même audessus de 2000m et il y avait battu armstrong :mrgreen:

Peut être faut-il chercher les difficultés de balabalin à bien figurer au classement général du Tour ailleurs que dans l'altitude? Par exemple, hypothétiquement bien sûr, dans une trop grande irrégularité. Ou tout aussi hypothétiquement, dans une moins grande capacité à performer sur les enchainement de col. Ça me parait plus fécond comme explication que de faire une fixette sur l'altitude. Tient dernier exemple sur le sujet, la Vuelta 2006, il la perd dans l'Alto de Monachil. 1500m. Et ce après avoir terminé en compagnie de Vinokourov la veille à Calar Alto (oui le même Calar alto que Bird prenait un peu plus haut comme exemple d'impact positif de l'altitude sur les performances de MAL). Paye ton intolérance à l'altitude. (altitude is the new gluten)
Ya pas comme un léger problème de cohérence là?

honnetement les commentaires sur les classement, d'untel ou d'untel, je vais arrêter là parceque c'est assez stérile, toi et Bird n'arrivant pas à vous détacher de votre grille de lecture. Par contre je voulais rebondir sur un autre de tes propos:
jibvalverde a écrit:Le lien avec les Colombiens, je sais pas, mais l'importance de le cyclisme n'est elle plus à démontrer. TOUS les cyclistes interrogés en parlent et disent que ce n'est pas la même chose. D'ailleurs, ce n'est pas la même physiologiquement à partir de 1200m puisque cela influe de manière exponentielle sur la VO2Max... Ce n'est pas l'UNIQUE facteur, bien évidemment, mais c'est UN facteur, clairement.

Alors déjà ce n'est pas très étonnant que les cyclistes ressortent les même poncifs qui circulent depuis 70 ans dans le milieu du vélo, ils baignent dedans depuis leurs début :lol: Les nouvelles conception en physiologies diffusent très lentement, actuellement dans le peloton on pense encore l'acide lactique comme un déchet qui bloque le muscle quand il s’accumule, chose que l'on sait fausse depuis plus de 10ans maintenant. Je suis près à prendre le paris qu'on parlera encore des "cuisses pleines d'acides lactique" dans 20 ans :lol:
Ne jamais oublier aussi que l'être humain à plus tendance à donner une cause externe à ses échec ou difficulté (ici l'altitude) qu'une cause interne (simplement moins fort) et inversement pour ses adversaire, c'est le biais d'auto-complaisance. Donc un mec qui se prend un tir par un Colombien sera plus enclin à penser, et à relayer l'idée, que c'est à cause de l'altitude plutôt qu'une différence intrinsèque de niveau.

Et puis, non, l'effet sur la puissance fournie n'est pas vraiment exponentielle aux altitude où ont lieu les course. Il est parfois résumé par une relation de 2% de perte de puissance tout les 300m. Sans être tout à fait exacte, cette approximation donne de bon résultat.

Avatar de l’utilisateur
wawan
Maglia rosa
 
Messages: 8278

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar jibvalverde » 13 Nov 2020, 16:03


Avatar de l’utilisateur
jibvalverde
Terreur de critérium
 
Messages: 679

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Mats » 14 Nov 2020, 17:26

@BORABORA : Quel est l'intérêt de venir poster un vote pour les six poules sans fournir la moindre explication, le moindre commentaire ? :wtf

Avatar de l’utilisateur
Mats
Contrôleur UCI
 
Messages: 7391

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar nailouj » 14 Nov 2020, 17:40

Mats a écrit:@BORABORA : Quel est l'intérêt de venir poster un vote pour les six poules sans fournir la moindre explication, le moindre commentaire ? :wtf


Moi ca me va :angel

Avatar de l’utilisateur
nailouj
Contrôleur UCI
 
Messages: 4380
Localisation: En train de garder le capitalisme en bon chien chien.

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Bad_Neos » 14 Nov 2020, 17:43

De toute façon il faut avoir soit participé au concours soit avoir 100 messages minimum pour voter, afin d'éviter ce genre de situation.

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 12377
Localisation: Reprise de la saison 2021 en NZ

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Jules2905 » 14 Nov 2020, 17:44

Bad_Neos a écrit:De toute façon il faut avoir soit participé au concours soit avoir 100 messages minimum pour voter, afin d'éviter ce genre de situation.

:ok:

Avatar de l’utilisateur
Jules2905
Directeur sportif
 
Messages: 22720
Localisation: Sur un arc-en-ciel

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar nailouj » 14 Nov 2020, 17:49

Vous dîtes ça parce que je vous fais peur Image

:mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
nailouj
Contrôleur UCI
 
Messages: 4380
Localisation: En train de garder le capitalisme en bon chien chien.

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar AbéCé » 14 Nov 2020, 19:08

Bad_Neos a écrit:De toute façon il faut avoir soit participé au concours soit avoir 100 messages minimum pour voter, afin d'éviter ce genre de situation.

Pour une fois qu'on me donner des points :o

AbéCé
Chasseur de prime
 
Messages: 423

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Nicetobeout » 16 Nov 2020, 13:04

Puisqu'il faut voter... voici les miens,

Côté objectif : J'ai essayé de noter la trame sur 5 points puis chaque semaine sur 5 points. Avec ensuite un système de bonus/malus de 1 point sur la présentation (que d'efforts) et sur l'originalité.

Côté subjectif : Et puis après, il y a les gouts et les couleurs. J'ai tendance à aimer la distance et l'altitude pour la montagne. A l'inverse, je ne suis pas fan des chronos à outrance.

Donc, en commençant par la Poule B =
1. Samuel
2. Mats
3. Jibvalverde


et dans le détail, ci-dessous, mes remarques pour chacun.
Mats= 14/20
o La forme = Bravo pour la qualité de la présentation, les détails et le travail que ça représente.
o La trame = J’aime bien la trame générale et l’équilibre global. Le fait de terminer par une étape typée classique me plait. Quelques transferts peut-être un peu longs ?
o La 1ere semaine = Belle première semaine. J’adore l’étape de Mantes et le long chrono, bien positionné. Quelques bémols = la présence anecdotique d’un seul ribin en E1. Pas fan de l’étape 7 non plus, je pense qu’elle accoucherait d’une souris.
o La 2e semaine = Belle semaine. J’aurai simplifié l’E13 pour l’offrir aux sprinteurs. Pour mettre davantage en valeur tes étapes 12 et 14.
o La 3e semaine = Bien mais des doutes sur l’étape 17 et son approche par les leaders.

- Carrefour de l'Arbre= 12/20
o La forme = top
o La trame = déséquilibrée avec trop de chronos pour moi. Et un transfert trop important entre Montpellier et Bordeaux même si les deux étapes qui l’encadrent sont courtes. Et j’ai du mal avec les parcours qui empruntent 2 fois les mêmes cols…
o La 1ere semaine = efficace à défaut d’être originale. L’étape 5 aurait méritée plus de km pour être digne d’une classique. Etape 7 intéressante après la longue étape de la veille mais un peu gâchée par la présence du Grand Colombier le lendemain.
o La 2e semaine = j’aime bien les Alpes et la reprise par un chrono mais il me semble trop long. Surprenant de finir par cette étape de Montpellier. Je ne l’aurai pas mis là.
o La 3e semaine = Pas fan de ce chrono et de la côte pavée dans le final. j’aurai simplifié Hautacam. Soit une vraie CC avec du plat avant soit une arrivée à Argelès.

- CiJiEF= 12/20
o La forme = on a vu mieux ;-)
o La trame = Trame intéressante quoique classique. J’aime l’idée des faibles transferts pour les jours de repos. Mais quelques transferts entre étapes me semblent trop importants. Par contre, vraiment pas fan des bonus temps en cours d’étape. Equilibre un peu trop montagneux pour moi
o La 1ere semaine = Les étapes 1 et 2 auraient mérité d’être inversées. Et les étapes 8 et 9 manquent de distance.
o La 2e semaine = Belle seconde semaine mais il manque une étape vraiment off.
o La 3e semaine = Bele troisième semaine mais il manque une étape vraiment off.

- levure = 12/20
o La forme = top.
o La trame = Je pense que le chrono la veille de Paris n’est pas l’idéal, surtout avec ce profil. Il me manque une étape très longue en haute-montagne.
o La 1ere semaine = très très belle première semaine pour moi. 2 bémols = une distance à peine trop faible du chrono. Et j’aurai mis le repos au soir d’Hautacam.
o La 2e semaine = Belle semaine mais j’ai un peu de mal à la juger précisément. La 13e étape mériterait d’être allégée je pense.
o La 3e semaine = Belle étape jurasso-vosgienne en entrée. Mais pas fan du dessert.

- Bocmanis82 9/20
o La forme = on a vu mieux ;-) Les gpx à la fin, ce n’est pas le plus pratique
o La trame = Pas fan de la trame générale. Avec des CLME et CLMI qui vont beaucoup bloquer la course. Des profils redondants et des étapes trop courtes en montagne. Et attention à certains transferts !
o La 1ere semaine = Plutôt contre le fait de débuter par un CLME. Tes E2 et E4 sont trop ressemblantes. Et sur ton E5, pourquoi mettre autant de bosses si tu annonces donner l’étape aux sprinteurs. A l’inverse, j’aime beaucoup ton E6. Les deux étapes des Vosges me semblent intéressantes individuellement mais avec le programme qui arrive après, pas certain que ça bouge.
o La 2e semaine = J’aime plutôt l’agencement. Par contre, j’aurai allongé l’étape du Salève et alléger l’étape de la Mure. En arrivant à Vizille par exemple.
o La 3e semaine = Il aurait fallu alléger un peu les étapes des Pyrénées pour ne pas bloquer les Alpes. Et le dernier chrono, le 3e…

- Fort-en-Pomme 10/20
o La forme = Bien. Mais il manque quelques infos pour simplifier la lecture des étapes comme le d+.
o La trame = Plusieurs parti-pris de ton parcours ne me séduisent pas. L’utilisation du circuit, la multiplication des sprints, des bonus. Des transferts trop importants. Désolé ;-)
o La 1ere semaine = Pas fan des circuits, qui n’ont pas la place sur les GT pour moi. Puis mettre les chemins blancs alors que les ribins nous tendent les bras… Par contre l’enchainement des E5-6-7-8 est intéressant. E9 trop courte pour moi.
o La 2e semaine = J’aime bien cette deuxième semaine. Il me manque juste un départ en pied de col sur l’E12 pour varier davantage.
o La 3e semaine = L’étape du Collet risque de se résumer à un CC dans les 3 derniers kilomètres avec le chrono le lendemain. Je l’aurai enlever. E18, belle étape mais je ne vois pas l’intérêt d’aller en Italie, tu peux tracer quasiment la même chose en France. Quant à l’E19, elle mérite soit d’être allongée de quelques kilomètres avant les Glières et de rapprocher les Glières de l’arrivée (Poisy ?). Attention qu’elle n’accouche pas d’une souris entre 2 étapes compliquées.

- jibvalverde 14/20
o La forme = top. Bravo pour le travail !
o La trame = J’aime bien la trame générale, mais les ribins en E1 et le manque d’une grosse et longue étape de montagne pénalise ton parcours pour moi. Attention à quelques transferts (massif central) qui me semblent compliqués.
o La 1ere semaine = très belle première semaine. Ça s’enchaine bien. Dommage de débuter par les ribins, trop tendus pour moi dès le grand départ. Pourtant l’étape est très belle. Un prologue avant et tu avais tout bon
o La 2e semaine = Belle deuxième semaine. Quelques détails = E10 aurait pu être plus plate encore. Et E13 se finir à St Jean de Vedas. A l’inverse quelques kilomètres manquent dans une des étapes de montagne.
o La 3e semaine = Plutôt bon. J’aime beaucoup l’enchainement du chrono et tes deux étapes alpestres. Mais je ne comprends pas ton tracé de l’E19 à ce moment là.

- Hufrelon 12/20
o La forme = on a vu mieux ;-)
o La trame = La trame générale est plutôt intéressante. J’aime l’idée d’éviter au maximum les transferts. Finir avec deux étapes typées classique me plait.
o La 1ere semaine = plutôt classique dans sa construction. Globalement efficace. Des redondances peut-être (E4, E6).
o La 2e semaine = Dans la lignée de la première semaine. Sobre mais efficace, le chrono est intéressant. La diagonale en direction des alpes plutôt indécise.
o La 3e semaine = La traversée des Alpes est efficace mais encre une fois classique. Dommage de finir par un circuit sur l’étape du Creusot ! Sur E20, pourquoi ne pas creuser davantage la piste des chemins blancs.

- biberkopf 7/20
o La forme = on a vu mieux ;-)
o La trame = une diagonale au nord, l’autre au sud, des transferts dans tous les sens. Ce n’est pas l’idée que je me fais d’un TDF ! Je n’aime pas non plus les bonifications temps. Et je vois les Alpes bloquer tout ton parcours, qui est globalement trop dur pour moi.
o La 1ere semaine = Pas grand chose à redire jusqu’à l’étape 7, belle alternance des étapes, qui peut donner une lutte sympa pour les maillots et les étapes. Mais un CLM sur les pavés me semble aberrant. On utilise mal à la fois les pavés et l’exercice du chrono. L’étape vosgienne fait un peu orgie à ce moment de la course.
o La 2e semaine = Traverser la France pour une étape dans les Pyrénées… mais belle étape. Ensuite RAS. J’aime beaucoup tes étapes 13 et 14 (à alléger un peu quand même). Je n’aurai pas mis le chrono ici. Même si j’ai des doutes sur la logistique…
o La 3e semaine = Les Alpes sont construites à l’envers et il y a une étape de trop pour moi la E20. J’aurai agencé dans cet ordre = E19 – E17 – E18.


- Samuel15/20
o La forme = pas mal, en tout cas on comprends rapidement ;-)
o La trame = j’aime bien l’idée générale et l’agencement, sans gros transfert. En bémols, il manque de l’altitude à un moment de la course pour l’équilibre, quitte à enlever une étape de montagne. Et la disparition des bonifications temps ! Ps = ton point culminant est le Tourmalet et non le Glandon ;-)
o La 1ere semaine = Plutôt classique mais très efficace. J’aime beaucoup l’étape de Falaise après le chrono.
o La 2e semaine = E11 : pourquoi ne pas arriver en vallée plutôt, après l’étape de la veille, j’imagine mal que ça parte de loin. E16 se tente mais je pense que les leaders attendront Lançon pour lancer.
o La 3e semaine = Belle dernière semaine, avec une étape des Pyrénées sans doute dynamique puis les étapes de Brive et du Puy qui peuvent bien prendre si le CG est serré.


Pris par le chrono, je n'ai pas le temps de rédiger pour les poules suivantes. Mais si vous voulez mon avis en détails, possible en mp/

Poule D =
1. Allwatcher 15/20. Un tour classique mais très bien foutu pour moi.
2. Gert-Jan de Nice 12/20 Beaucoup d'idées similaires à mon parcours en fait. Et je récompense l'originalité du combo pavé + ardennaise en fin de tour
3. Darth-Minardi 11/20

La troisième place s'est jouée d'un cheveu entre Darth et Vber. Je remarque que j'ai été plus sévère sur cette poule dans la notation sans vraiment me l'expliquer :shock:

Poule E
1.Jules2905
2. clemschleck
3. Furious _Lion
Modifié en dernier par Nicetobeout le 01 Déc 2020, 07:01, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nicetobeout
Cyclo du dimanche
 
Messages: 104

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Allwatcher » 16 Nov 2020, 20:58

Bon, après près de 2 semaines à regarder d'un œil attentif les 31 parcours que j'avais à juger, j'en ai enfin fini avec mes commentaires et mes votes :o Deux parcours qui se sont largement détachés (Mats et CaramelMou), et à chaque fois pas plus de 4 parcours en ballotage pour les 3 places pourvoyeuses de points. Il n'y a donc que Samuel et AbéCé que j'aurais bien mis dans mes top 3, mais qui doivent se contenter d'une virtuelle médaille en chocolat :noel:

Sinon, quelques remarques générales :
- Jouez sur l'emphasize des profils, on se retrouve vraiment avec des étapes qui semblent bien plus dures qu'elles ne le sont en réalité, et ça fausse pas mal la lecture du parcours.
- Dommage d'avoir si peu de profils OR des finals d'étapes, pour juger au mieux de leur difficulté
- Dommage aussi de ne pas avoir plus d'explications sur ce que les auteurs ont voulu réaliser
- Gros coup de coeur du côté des parcours qui ont cherché à varier au maximum les étapes de plaine

Bref, mes votes et commentaires concis à retrouver ici. Sinon, pour ceux que ça intéresse, en spoiler les notes que j'ai pris sur chacun des parcours lorsque je les ai étudiés. C'est très brouillon, parfois assez cash, mais plus précis que les commentaires qui sont avec les votes, qui ont eux pour vocation de donner mon avis sur le parcours dans sa globalité.
huliop
Trame intéressante au premier abord
GD validé même si : prologue un poil long & ribins que j'aurais agencé un peu différemment
Triptyque E3-E4-E5 très sympa avec ces différentes physionomies (dommage de ne pas être allé chercher quelques changements de direction sur l'E5)
Fin de première semaine de bonne facture (des pourcentages un poil plus dures aurait pas été de refus vers Gérardmer)
Superbe étape pour baroudeurs post repos (une dernière bosse un peu plus facile et/ou du plat avant Morteau aurait ajouté une dimension un peu plus tactique)
Pas du tout convaincu par l'entrée en montagne, bien plus par la tappone du lendemain
E13 très (très) bonne elle aussi
Bonne transition ensuite, même si dommage de se priver du Mont Saint-Clair
L'E16 est parfaite à ce moment de la course; pas emballé par le lendemain en revanche (c'est pas très subtil, pas très sexy)
Final accidenté sympathique, même si perfectible (surtout au niveau de l'E19, qui est belle, mais pourrait l'être encore plus)
Bilan : c'est varié, à la fois classique et original, assez bien dosé au niveau de la difficulté, même si ça manque un peu de pièges.

ElRojo
Petite déception sur la trame Pyrénées/Alpes/Vosges
Un peu trop de ribins (trop dense surtout)
Beau GD, mais dommage de ne pas avoir de bataille pour le jaune
Tours aurait pu être un peu plus pimentée
2 CLM assez rapprochés
Beaucoup de très longues étapes, il aurait été possible de varier un peu plus
Ça empile sacrément vers Décazeville, à l'opposé de l'étape de la veille qui est superbe
Pas convaincu par les Pyrénnées (Balès en trop, lendemain qui risque de se résumer à une bataille entre baroudeurs)
Belle suite de semaine
E16-E17 fonctionnent très bien
Mitigé sur la fin de Tour (pas du tout inspiré par l'E18, belle mais trop longue E20)
Bilan : globalement mitigé sur l'ensemble du Tour. Des choses que j'aime bien, d'autres beaucoup moins. Et au milieu de tout ça, un poil trop de montagne (ou en tout cas trop tardive).

Navegante
Trame originale; Distances d'étapes auraient pu être un peu plus variées
Nouveau barème GPM intéressant; Bien d'avoir des bonifs en cours d'étape, mais les valeurs ne sont pas possibles
Je suis fan de la première semaine, à l'exception de ce TTT, qui risque de gâcher la super bataille pour le maillot jaune que les autres étapes promettaient
Montagne très épurée, je valide. Les étapes sont belles (Goulier), voire superbes (Mont Gerbier). Un peu moins emballé par le Ventoux (versant Malaucène hypant tout de même) et le lendemain, mais ça reste de qualité.
Pas du tout convaincu par le tracé du chrono de début de S2 en revanche (malgré son bon placement). Globalement, je trouve qu'il y a trop de CLM (quitte à en enlever un, j'aurais viré celui par équipes comme je l'ai déjà dit)
Superbe 3e semaine, malgré des distances un peu trop longues à mon goût
Bilan : c'est original et très bien ficelé. Gros point positif que sont les étapes de plaines. Trop de chrono en revanche.

Anthofou31
3 gros transferts mine de rien
J'aime beaucoup le GD, et le duo E4-E5 qui suit
Les étapes suivantes m'emballent beaucoup moins, entre ces arrivées pour puncheurs répétitives (E3-E6-E7-E9 qui font doublon, ça fait beaucoup), et la CC au Béal qui n'apporte pas grand chose.
Beau chrono post repos, mais on retombe rapidement sur le défaut de la S1, avec cette énième arrivée en bas d'un mur (E12)
Très beau duo alpestre ensuite (mention à la superbe E15), dommage qu'il arrive si tard dans la course
Sympathique E17, mais pas du tout convaincu par la CC au Tourmalet (le semi tremplin du lendemain me semblait bien plus intéressant pour débuter les Pyrénées)
La dernière étape pyrénéenne ne m'inspire rien de particulier, et elle vient conclure un triptyque qui pourrait bien bloquer la course plus tôt
Bilan : quelques belles choses, mais qui sont éclipsées par cette fin très montagneuse et ces 2 premières semaines très vueltesques.

Klira
Petite déception au premier abord avec les Pyrénées passées en coup de vent et les Alpes encore surreprésentées
Superbe première semaine, à l'exception de cette tappone pyrénéenne (vraiment too much, surtout au niveau de la distance). Aussi dommage de ne pas avoir un prologue à la place du TTT. Avec les étapes tracées, la bataille pour le jaune promettait beaucoup.
Sublime transition en direction des Alpes
La CC est bonne,pas la Tappone : encore plus chargée que celle pyrénéenne, encore moins subtile, gros non de mon côté.
Le début de la 3e semaine est de nouveau excellente, puis les 3 dernières étapes viennent "gâcher tout ça : des gros pourcentages à la pelle et aucun répit (l'étape du Chasseral le permettait parfaitement pourtant).
Bilan : d'excellentes choses (les deux premières semaines quasi parfaites, à l'exception de ces 2 tappone bien ratées à mon goût), et d'autres beaucoup moins (globalement une 2e partie de Tour beaucoup trop dure et chargée).

CaptenFlying
Première semaine correcte : des étapes variées, parfois très réussies (pavés, Beaune), mais des distances et des étapes de plaine qui auraient méritées d'être un peu plus diversifiées.
Pas spécialement emballé par le début de 2e semaine, (très) peu piégeux, et qui reprend des schémas déjà vu en 1ère semaine.
Diptyque pyrénéen sympathique mais pas non plus transcendant
Très beau triptyque alpestre, mais qui intervient trop tard à mon goût. Dommage de ne pas avoir d'étape de montagne avec un véritable départ en col.
Gros bémol général : quasiment aucun jeu sur les distances d'étapes
Bilan : un tour assez classique, qui ne me transcende pas particulièrement, mais qui fait le job. La 3e semaine risque tout de même de bien bloquer la course.

wawan
Belle première semaine (mention à l'étape de Bergerac), malgré quelques petits défauts : le TTT un peu long à mon goût (déjà que je ne suis pas fan en ouverture de GT), le triptyque E3-E4-E5 qu'il aurait peut-être été possible de varier un peu plus, l'étape de Saint-Gaudens qui me laisse un peu indifférent.
Reprise de S2 ok, mais pas transcendant. Beau duo E12-E13, mais pas emballé par le lendemain. Pré-Roselend juste avant le repos, c'est parfait.
Superbe tappone post repos. Correct mais sans plus le lendemain.
Belle et originale transition en direction de Paris pour conclure. J'aime bien le chrono pour terminer.
Bilan : globalement c'est un beau tour. La difficulté est bien dosée, la trame à la fois classique et originale. Je ne m'extasie pas devant, mais il n'y a pas de gros défaut. Bref, c'est réussi.

Wings
Superbe première semaine, avec une magnifique variation, que ce soit au niveau des schémas proposés ou des distances de course.
Quelques défauts cependant, et cette tendance à surcharger les étapes (chemins blancs, côtes, pavés, à chaque fois c'est too much).
Gros chrono post repos, classique et efficace. Pas du tout convaincu par le diptyque qui suit en revanche : une première arrivée au sommet trop simple, ainsi qu'un sommet de la Croix de Fer trop loin de l'arrivée. Je sens l'escamotage en règle.
Deux étapes pour baroudeurs de suite, je suis pas fan (les étapes en elles-même sont pas mauvaises, quoiqu'un peu chargé sur l'E14)
Très beau final vers Auris mais qui vient conclure une 2e semaine déjà bien chargée (sans parler du Parquetout à la descente...)
Camurac c'est très bon, Peyragudes j'aime beaucoup moins.
Aurillac, c'est très bon, mais pourquoi s'obstiner à tout répertorier ? Surtout si c'est pour ne pas mettre les pieds de cols avec attention. Et du coup ça rend le profil illisible, et on se rend pas compte de ce que l'étape a à proposer.
Abus d'étapes courtes
Bilan : une magnifique première semaine, suivie d'une 2e semaine trop chargée et bien moins convaincante. La 3e est de bonne facture. Globalement, des étapes trop chargées, et un réel manque d'application sur les profils présentés.

Alexsar
Belle première étape, même si un peu courte. Les étapes qui suivent sont assez quelconques (notamment celles de plaine).
Chrono original, très long, j'aime bien.
Pas emballé par la CC au Col de la Croix, ni par les deux étapes qui suivent
Superbe étape pour baroudeurs vers Oulx. Le lendemain est aussi très bien tracé, mais ça fait 2 étapes entièrement dédiées aux baroudeurs en 2 jours, c'est dommage.
Mont Saint-Clair très bien
Pailhères j'aime beaucoup (même si à ce moment de la course, un tremplin vers Ax 3 domaines serait bien vu). Le lendemain beaucoup moins, où ça empile sans grande cohérence. Quant à l'E18, je comprends pas bien le projet avec cette immense vallée
Fin de Tour assez quelconque.
Bilan : à l'exception de quelques étapes très bien tracées, je suis pas du tout emballé. Les agencements sont étonnants, le mouvement rarement possible de loin, la variété bien peu présente.

Loiloi29
J'ai eu peur en lisant la description ahah : seulement 13km d'ITT
Un peu trop chargé en ribins sur l'E2
Une première semaine bien survendue, avec des étapes de plaine assez peu variées (surtout dans leurs finals). Pas non plus fan des deux chronos en 6 jours
MdC sympa, même si le placement est pas exceptionnel. La montée du corbier est très intéressante, mais encore une fois le placement me semble pas optimal. Bien mieux le lendemain : simple et très efficace.
E13 : sympa pour baroudeurs (quoique trop chargée), mais jamais les favoris ne bougeront le moindre petit doigt ce jour là
Narbonne, très bien. E15 qui fait écho à l'E13 deux jours plus tôt, c'est dommage.
Pas fan du tremplin Balès-HdF. Belle dernière étape de montagne, même si Viscos dans ce sens là me semble impossible.
Pas du tout emballé par le final vers Rocamadour
Bilan : ni un mauvais ni un bon Tour à mes yeux. Globalement, je suis pas transcendé, sans pour autant voir de gros défauts.

Alexandre7894
Pas spécialement convaincu par le GD et ses étapes que je trouve assez semblables
Tours c'est très bon, même si il n'y a aucune variation de distance depuis le début du Tour
Mâcon et Annemasse c'est très sympa, même si il y a littéralement aucune variété du côté des distances
Pas convaincu par BSM (beaucoup d'autres étapes de montagne, donc du mal à imaginer du mouvement dans le Pré)
ITT qui aurait mérité d'être plus long ou moins dur
La Ruchère + Super Dévoluy, ça fait 4 étapes alpestre, ça commence à faire beaucoup
Très belle transition vers Montélimar et Béziers
Deux premières étapes pyrénéennes bien plus convaincantes que les Alpes
Arrivée après le village à Gavarnie impossible (qui en plus n'apporte pas grand chose)
Super belle étape vers Saint-Flour pour conclure
Bilan : globalement, il y a trop de montagne. C'est le principal défaut d'un parcours qui n'est sinon pas mauvais et comporte de superbes étapes (mention aux E7, E13 et E20).

CiJiEF
Parti pris intéressant avec le duo altitude-endurance (pas forcément bien réalisé cependant)
Mitigé sur le GD : étape un peu longue mais avec un final sympa vers Quimper, MdB efficace mais pas super original
Chrono sympa pour créer de premiers écarts mais que j'aurais bien vu un peu plus tard dans la course (histoire de prolonger la bagarre pour le maillot jaune)
2 étapes pour sprinteurs à la physionomie intéressante, mais dommage de ne pas avoir plus joué là-dessus (en en raccourcissant/allongeant une plutôt que de proposer exactement la même distance)
Première approche de la montagne très sympa (dans cette optique, piéger un peu plus les premières étapes aurait été un plus)
Très belle E8, mais dommage d'arriver encore en côte !
MdC qui vient conclure une belle première semaine
Trop de montagne, beaucoup trop de montagne
E15 beaucoup trop longue
De belles choses néanmoins (Auron, Gèdre, classique mais efficace)
Bilan : parcours bien trop chargé en montagne, dans l'ensemble trop difficile. Dommage car il y a de bonnes idées. -

levure
Petite déception avec Pyrénnées puis Alpes, compensée par l'originalité de rejoindre Paris sans transfert
Superbe première semaine, quasiment réussie en tout point. Petit bémol sur l'E8 (trop chargée dans le final) et l'E10, qui me convainc pas entièrement.
Plus mitigé sur la 2e semaine, notamment sur le duo E12-E13 : même si originale, ça empile un peu trop sur la 12e; j'aurais tout simplement viré celle d'Allos et Cie, histoire d'alléger un peu la haute montagne. Le reste est de nouveau de qualité, et notamment l'étape de Berne, que je trouve magnifique pour les baroudeurs.
De très belles Vosges pour débuter cette 3e semaine
Derrière, c'est un peu trop chargé. Et il y a ce chrono de 50km pur conclure. Placé à la place de la première étape alpestre et c'était parfait. Ça permettait même de faire une E20 vallonnée.
Bilan : très beau TdF, globalement bien équilibré. Quel dommage d'avoir voulu finir avec ce chrono, que j'aurais trouvé tellement plus intéressant en milieu de 2e semaine.

Bocmanis82
Début de S1 qui m'inspire pas particulièrement (E2 et E6 bien sympas tout de même)
Entrée dans les Vosges réussie, deux belles étapes
Les deux CC sont de trop dans les Alpes (ou a minima la 2e). Belle étape le lendemain, même si le Parquetout est peut-être de trop
Encore une CC dans les Pyrénées, la 2e étape est mieux (même si trop chargée)
Un chrono pour finir, plus long que le 1er, c'est dommage
Bilan : surenchère d'arrivées au sommet, très peu de terrains piégeux, des chronos pas super bien placés, bref pas fan du tout.

Carrefour de l'Arbre
Très beau GD. Déçu du TTT ensuite en revanche (en trop d'une manière générale), qui "gâche" une belle bataille pour le maillot jaune
Ça enchaîne bien, avec un très bon duo E5-E6. Dommage que le signal d'Uchon le lendemain soit suivi d'un mur très dur proche de la ligne
Belle entrée en montagne
Chrono post repos et Tappone alpestre ok, même si pas fan du mouroir qu'est le Lautaret
Transition correcte, même si l'E11 aurait méritée d'être allégée
Bon début de S3, même si l'ITT aurait mérité d'être un peu moins long
Les Pyrénées sont le (très) gros raté du parcours : ultra dures, peu propices au mouvement, et même pas réalisables avec cette descente de Spandelles sur l'E19.
Bilan : malgré quelques défauts, les deux premières semaines sont de bonne facture. La fin de la 3e est en revanche construite complètement à l'envers, et va venir bloquer tout le reste de la course.

Fort-en-Pomme
Superbe première semaine ! C'est varié, ça promet une super bataille pour le maillot jaune, le chrono arrive au bon moment, bref du tout bon. Dommage de ne pas avoir joué un peu plus sur les distances d'étapes.
Le triptyque pyrénéen est magnifique lui aussi : CC ultra violente, tremplin efficace, et étape de Foix très originale (et que je trouve vachement sexy). Moins convaincu par le lendemain (Pailhères un peu trop dur). Bonne fin de semaine.
Bien moins emballé par les Alpes : CC-chrono (très original soit dit en passant) qui font le taf, mais je trouve l'étape du lendemain tracée complètement à l'envers. Derrière, l'étape est très belle, mais on enchaîne un 4e jour de suite pour grimpeurs. Toujours pas de repos le lendemain, avec cette empilement assez raté (surtout vu les possibilités offertes par la zone).
Bilan : deux premières semaines proches de la perfection, et une dernière ratée et indigeste. Dommage de voir qu'elle ne colle pas du tout avec la philosophie affichée au départ (peu de montagne), et qu'elle vient donc diminuer la force des étapes pyrénéennes.

jibvalverde
GD correct mais sans plus. Sympathique étape de Limoges ensuite, mais pas convaincu par les 2 étapes de moyenne montagne (c'est pour baroudeurs, et c'est pas très subtil dans le tracé). Deux belles étapes pour conclure la semaine, mais si j'aurais allégé le coeur de l'étape de Revel.
Pyrénées efficaces, mais c'est terriblement classique
Montpellier : c'est bon, mais dommage de ne pas rester en bord de mer dans le final
Parquetout-Mure juste avant le repos, c'est du tout bon
Chrono post repos un peu court. Je comprends ensuite pas bien l'intérêt d'une CC à la croix de fer à ce moment de la course. Belle dernière étape de montagne. Sympathique fin de semaine, même si c'est pas super subtil en direction de Dijon.
Remarque générale : quasiment aucune variation au niveau des distances d'étape, c'est bien dommage.
Bilan : à part quelques fulgurances, on est sur un parcours très classique, pas forcément transcendant, et pas particulièrement bien réalisé à mon goût. Pour un parcours vendu comme piégeux, je trouve qu'on est pas très servi.

Hufrelon
5 premières étapes très belles, qui s'enchaînent bien
Moins convaincu par le duo E6-E7 (l'une ne m'emballe clairement pas et me rappelle un mix des 2e et 4e étapes, l'autre aurait pu être plus courte, histoire de jouer sur la variété des distances)
Dommage d'avoir un col avant LPSM, la transition avec la montagne est moins brutale. La réussite du lendemain va pas mal dépendre de la quantité de montagne ensuite (-> ça peut le faire)
Transition sympa, avant ce long et sympa chrono sur mes routes d'entraînement. De nouveau très sympa vers Rodez
Ok pour le final vers Mende, mais ce qui le précède est bien peu subtil (et pas très utile)
Belle fin de 2e semaine.
Absolument pas emballé par l'étape de Morzine : pas très propice au mouvement pour une dernière étape de montagne et vachement bourrine (ça empile et puis c'est tout)
J'aime bien l'idée de finir sur des terrains accidentés, mais je trouve pas les étapes très bien tracées.
Bilan : c'est mitigé, alternant de belles choses (GD, batailles sprinteurs/baroudeurs, montagne épurée) et d'autres moins convaincantes (tracés pas très subtiles et/ou peu propices au mouvement).

Mats
Prologue un poil long et dur pour les sprinteurs
Pas convaincu de la faisabilité de l'arrivée de l'E1 (route bien étroite pour un potentiel sprint)
Quelques doutes pour du mouvement du côté de Mantes-la-jolie
Globalement, les six premiers jours de course sont superbes (quelle variété sur les schémas des étapes de plaine !), même si il est un peu dommage de ne pas avoir varié les distances
Annemasse c'est très sympa. Tappone originale ensuite, mais qui me convainc pas tellement (même si l'effort sera complètement différent de la veille, je trouve que les deux étapes se ressemblent, avec ces forts pourcentages tard pour faire la différence).
Croix-de-fer - Madeleine superbement mis en avant, j'adore.
Triptyque E10-E11-E12 magnifique.
La suite de la semaine est tout aussi belle. Heureusement que l'étape de Périgueux est là pour casser cet empilement d'étapes entre 180 et 200km.
Si le tremplin Balès-HdF n'est clairement pas génial à mon goût, je tique surtout sur la réutilisation de tes étapes du concours de l'an dernier. La 17e est bien belle, mais je trouve ce recyclage bien dommage.
Atypique et superbe E19.
Globalement, c'est bien peu varié du côté des distances.
Bilan : individuellement, la quasi totalité des étapes sont des bijoux. Je tique quand même pas mal sur cette réutilisation (véritable copié-collé) de ton diptyque pyrénéen, qui en plus sont loin d'être les plus belles de ton parcours.

biberkopf
Joli GD. Granville c'est sympa, mais on repassera pour l'arrivée en descente...
Rouen (puncheurs mais schéma différent de l'E2) - Arras (étape courte pour varier), c'est très bien.
L'ITT avec des pavés, j'ai du mal à me faire un avis dessus. Ce qui est sûr, c'est que là il y en a un peu trop.
Verdun c'est sympa pour varier. Gérardmer par contre, c'est atrocement surchargé
Pas fan du transfert Vosges - Pau
Etape pyrénéenne à la fois classique et originale.
Transition ok, avant une E13 très sympa (mais trop chargée). Le lendemain fait doublon en revanche
Pas du tout emballé par le cronoscalada, ni par l'étape du lendemain et son interminable mouroir.
Entrée dans les Alpes sympathique. Mais pourquoi une nouvelle CC ensuite, qui plus est en E19 ?
Beau final pour l'E20, mais le début d'étape est moins bon.
Bilan : une belle première semaine, mais ensuite j'aime beaucoup moins. La montagne vachement concentrée en 3e semaine, beaucoup d'arrivées au sommet, et bon nombre d'étapes surchargées.

Samuel
7 étapes de haute montagne, ça me semble beaucoup trop au premier abord
Superbe GD (bon, malgré l'arrivée de l'E2, pas très réaliste)
Bien d'avoir un long chrono plat, mais dommage que ce soit dès l'E4
De(très) belles étapes derrière, même s'il est dommage d'avoir durci le final après Uchon
Très belle première étape de montagne
Ok pour la grosse CC le lendemain. Par contre, la 3e grosse étape alpestre est de trop (même si assez sympa)
Bonne transition ensuite
Pic de Nore en position décisive, pourquoi pas. Mais l'étape est trop chargée.
Saint-Lary c'est original, mais j'ai du mal à voir des grandes manoeuvres
Oloron c'est très sympa, même si un peu dur à ce moment du Tour. ça manque aussi d'une véritable étape sprint
Pourquoi pas le PDD, même si c'est dommage que ça bloque l'étape de la veille. Par contre, pas sûr que ce soit très réaliste ?
Bilan : très partagé, entre de superbes étapes, mais une montagne un peu trop présente (et notamment ces Alpes pas super convaincantes). J'ai du mal à me faire un avis tranché à vrai dire.

friton01
2 chronos très rapprochés, pas fan
Beau GD, varié
Berck-Plage je suis fan
Superbe 1ère semaine, à l'exception de l'ITT (c'était parfait sinon)
Début sympa de 2e semaine, mais pas du tout convaincu par la CC à Tignes
Iseran-Finestre derrière, ça marche bien en revanche (rajouter Agnel et Izoard à ça le lendemain, c'est trop copieux par contre)
Bon début de 3e semaine, mais ça pèche ensuite sur l'E18 : c'est beaucoup beaucoup trop chargé et bourrin je trouve
Même réflexion pour l'E20, bien trop chargée et sans grande cohérence (ça empile). C'est étonnant, vu comment les autres étapes étaient bien dosées (à l'exception de Agnel/Izoard)
Bilan : très très beau début de Tour, mais que je trouve de moins en moins réussi au fil des jours (des étapes alpestres trop dures à l'empilement des étapes 18 et 20).

Décé
Trame originale
Il faut vendre ses étapes de plaine ! Pas convaincu par l'E1 trop chargée, pas trop dérangé par les nombreuses étapes de plaine de S1 (qui aurait quand même pu être plus variées)
Dommage d'avoir durci le final dans le Creusot
Pas convaincu par le diptyque alpestre (le Revard en 1ère CC je trouve pas ça super sexy, le lendemain ne m'inspire rien de particulier, à l'exception qu'il est sympa de donner un rôle important au Glandon)
Pas emballé par le Ventoux à ce moment de la course, encore moins par Beille ensuite. Avec l'étape d'Andorre ensuite, ça commence à faire vraiment too much. La dernière étape pyrénéenne pas vraiment propice aux grandes manœuvres, c'est dommage.
Les pavés en E17 c'est top, mais dommage d'avoir les secteurs si proches de l'arrivée
Je vois vraiment pas l'intérêt de l'arrivée au sommet dans les Vosges. L'étape du lendemain est plus sympa.
Bilan : Trop de montagne, trop de CC, c'est too much.

tatamix1972
Rarement convaincu par tes parcours, mais toujours hâte de les découvrir !
Dommage d'avoir un si long CLM, ça empêche toute bataille pour le maillot jaune les jours suivants (je comprends donc pas bien l'utilité des bonifs en cours d'étape)
Un peu déçu de l'étape des Sables, pas l'impression qu'il y ai tant de routes exposées. Beaucoup plus fan de celle du lendemain.
E6 qui fait doublon avec l'E2
E8 : j'aime bien le fond (grosse étape de montagne pour débuter), beaucoup moins la forme (ça empile de manière bien peu subtile)
Je préfère le lendemain, et la mise en avant de l'Aubisque (dommage de ne pas passer par les Bordères pour casser la partie roulante de la descente)
Je comprends pas bien l'intérêt du Ventoux post repos, après 2 étapes qui se seront déjà jouées dans le dernier col
Ok pour la transition ensuite, notamment la superbe E11
Triptyque sympa ensuite, assez soft mais prometteur. Quel dommage de ne pas avoir plus ouvert les précédentes étapes de montagne, vu la fin de parcours plus facile. C'était vraiment l'occasion de le faire !
E17 : parfaite au niveau du placement, kilométrage intéressant // abus de pavés, notamment sur la fin
E18 : le Kemmelberg en descente ?! Dommage car c'est une belle étape
Une nouvelle fois, dommage de ne pas ouvrir plus l'E19
Bilan : une trame originale et intéressante, mais dont l'application ne me convainc pas : avec un tel parti pris, pourquoi ne pas mettre plus d'ouverture sur les étapes qui le permettent ?

Denis71
Remarque globale : je vois pas trop l'intérêt de répertorier les moindres faux-plat (ou alors les pieds de bosse sont mal placés). A l'opposé, certaines bosses importantes ne le sont pas (Nevers notamment)
GD correct mais sans plus; Un ITT seulement 4 jours après le prologue, dommage pour la bataille pour le maillot jaune.
Pas convaincu par la suite de la semaine, et notamment cette étape du col du Béal : pas très sexy pour les baroudeurs, et peu propice au mouvement côté favoris
Derrière, Porrentruy et Zurich (pour la distance) sont sympas, mais c'est redondant du côté de Langres et Lausanne (une bosse proche de l'arrivée pour faire la décision et puis c'est tout)
Globalement, il y a très peu de montagne. Je trouve que c'est un très bon point, SI les étapes sont bien tracées. Et ici, ça bloque je trouve : Tignes c'est bon, mais pas en 1ère étape de montagne; la pure CC au Portet si tard je vois pas bien l'intérêt; Argelès ça se résumera au duo Soulor-Bordères.
Bilan : des étapes de plaine peu variées, des étapes de moyenne montagne souvent trop chargées, et surtout très peu d'occasions pour faire la différence côté favoris. Bref, je suis pas fan.

CaramelMou
Trame originale au premier abord, et surtout osée avec cette absence des Alpes
GD absolument superbe (prologue, bonifs, étapes variées), je regrette presque que la montagne arrive si tôt
De belles étapes ensuite, mais c'est un peu too much (Portet, Lers, Andorre, Tarascon : je sais pas laquelle mais j'aurais enlevé l'une de ces étapes). J'apprécie la mise en valeur des Pyrénées en tout cas
Très belle transition, entre cette très courte étape de Castres et la superbe de Paulhan (gros doute sur la praticabilité du seceteur de Gardegalis en revanche)
Ventoux c'est parfait, Mende superbe
Un peu trop chargé en direction de Clermont, même si c'est aussi le fait de tout répertorier qui donne cette impression
La fin de Tour est très belle elle aussi, pas grand chose à redire. Peut-être varier un peu plus les difficultés sur l'E20
Bilan : un Tour très original, mais superbement réalisé. Les étapes de plaine sont ultra variées, c'est parfait de ce côté là. La montagne est quand même bien épurée (malgré ce gros bloc, intéressant dans la globalité du Tour), c'est plutôt bien réalisé. +

cadel evans
Bonne idée de vouloir redynamiser les étapes de plaine, mais dommage de ne pas avoir plus revu le barème du GPM.
Beau GD même si je lui fais des petits reproches : E1 un peu courte (ça reste intéressant), E2 trop chargée.
Cholet et Limoges très sympas, même si un peu trop semblable dans leurs finals
Étapes suivantes qui viennent confirmer une très belle première semaine.
Pas convaincu par le chrono (trop court, qui plus est avec cette montée au milieu), beaucoup plus par le lendemain.
La transition Narbonne-Arles est excellente. J'aime moins l'E14, pas très sexy
Diptyque alpin très contrasté : c'est très beau du côté de la Madeleine, bien raté le lendemain (ça empile "bêtement", il y avait moyen de faire beaucoup mieux).
Intéressant cette 3e semaine sans haute montagne. Saint-Etienne, c'est une bonne idée, mais pas très subtil dans les 2 premiers tiers de l'étape. Dijon, c'est une nouvelle fois bien peu subtil.
Étapes pour baroudeurs redondantes.
Bilan : une trame très intéressante, assez bien réalisée. Le principal défaut réside dans le tracé individuel de nombreuses étapes, souvent trop chargées et trop peu subtiles.

Aram
Superbe GD. Le seul défaut réside dans des distances très semblables.
C'est très bon après le chrono, même si je regrette encore cette absence de variation du côté des distances.
Moins convaincu par l'E7, pas super subtile dans son final. Ok pour l'étape vosgienne le lendemain.
Très bon duo post repos, avec ce très beau chrono, et cette superbe étape vers Pontarlier.
Ok pour Verbier, mais terriblement déçu par le lendemain : l'enchaînement San Carlo - PSB va être escamoté, et c'est pas comme si les arrivées en altitude manquaient sur ton Tour. Derrière, j'aurais viré une des deux étapes de moyenne montagne, histoire d'alléger cette 2e semaine et casser ce gros bloc de 4 étapes.
Beau diptyque pyrénéen final.
J'aime bien l'idée de finir par un CLM.
Bilan : Une première semaine de très bonne facture, ainsi qu'une 3e bien réussie. Beaucoup moins emballé par la 2e, avec ce (trop) gros bloc de 4 étapes de montagne, et ce raté de l'étape de Tignes (je ne vois vraiment pas l'intérêt de la montée finale). Un peu trop de chrono aussi, même si j'aime bien leurs différences. +

vino93
Prologue un peu long
Dommage d'avoir un gros TTT qui va venir ruiner la bataille pour le maillot jaune
Beau début de 1ère semaine malgré tout. Quelques défauts quand même : aucune variation du côté des distances, des finals qui se ressemblent (E4-E6), une étape vers Rouen qui me convainc pas particulièrement.
Le Creusot juste avant le repos, très bien.
Pourquoi un ITT post repos alors qu'on a déjà eu un prologue et un TTT en 1ère semaine ?
Pas fan du tout des Alpes, et de ces deux montées finales qui se ressemblent beaucoup (et qui m'inspirent pas une superbe bataille)
Globalement, une 2e semaine trop dure. Les étapes ne sont en plus pas particulièrement bien tracées.
Encore une étape pour baroudeurs, la 4e de suite
Pailhères en position décisive c'est sympa, dommage que le début d'étape ne soit pas très bon. Pas du tout emballé par le lendemain, pas particulièrement propice au mouvement pour une dernière étape de montagne. Rocamadour sympa pour finir.
Bilan : une belle première semaine, puis ça se gâte. Aucune étape de montagne qui m'emballe, un enchaînement de 11 étapes sans aucune favorable aux sprinteurs, trop d'étapes pour baroudeurs (pas spécialement bien tracées qui plus est).

ab63
Beaucoup de gros transferts
Pas du tout fan de n'avoir jamais 2 étapes de montagne de suite (c'est contraire à l'essence même d'un GT selon moi)
1ère étape très sympa, quoique un peu dure et longue
Beau GD, même si j'aurais bien vu une étape réellement dédiée aux sprinteurs
Condé-sur-Noireau et Laon, ça commence à faire beaucoup d'étapes pour puncheurs (pas convaincu de la praticabilité du pavé à Laon)
Beau triptyque E6-E7-E8
L'étape de la Loze est sympa, même si je regrette de la voir déjà de retour sur le parcours
Joux Plane - Joux Verte, j'adore l'enchaînement, même si il est utopique de voir une grosse bagarre sur cette étape
Ok pour la transition, quoique un peu dure
De très belles étapes de montagne ensuite, mais ça fait too much. Surtout qu'on a pas un seul enchaînement d'étape
Superbe E17, même si un peu trop chargée
E18 qui empile sacrément, j'aime pas vraiment. Encore la même remarque pour l'E20
Bilan : beaucoup de belles étapes prises individuellement, mais trois gros problèmes à mes yeux : il n'y a pas un seul enchaînement d'étapes de montagne, le parcours est surchargé (que ce soit globalement en nombre d'étapes de montagne, ou au cas par cas avec trop de difficultés), et ça ne respire jamais (les sprinteurs ne sont pas vernis, on ne peut jamais souffler).

AbéCé
Un des deux chronos est mal placé : le 1er va empêcher une réelle bataille pour le maillot jaune mais pourrait s'entendre s'il y en avait pas un nouveau quelques jours après. Bref, j'aurais laissé un des deux chronos là où il est, et déplacé le deuxième en 3e semaine.
Très belle première semaine, mais je note quelques défauts :
- j'aime bien d'enchaîner les longues étapes, à condition qu'il n'y ait pas que ça (car là, ça entraîne une absence totale de variation du côté des distances)
- dommage de ne pas avoir corsé certains finals d'étapes pour sprinteurs, car là c'est du tout cuit pour eux à chaque fois
- les zones à bordures m'ont pas l'air d'être pleinement exploitées, par manque de zones exposées notamment
J'aurais allongé un peu le CLM du Creusot
Pas convaincu par Le Bettex comme CC d'ouverture après 12 jours de course, j'aurais vu un truc plus violent.
Très belle tappone, suivie d'une très sympathique étape pour baroudeurs
Mont Saint-Clair, très bien aussi
Quel dommage d'avoir épuré la montagne, pour au final mettre 2 pures CC sur les 4 étapes...
Derrière c'est classique et efficace, même si ça m'emballe pas énormément
Très très sympa l'E20. Par contre, pourquoi seulement 65 bornes le lendemain ?
Globalement, je trouve dommage de ne pas avoir plus varié les étapes de plaine
Bilan : un tour très propre, et même un peu trop propre. La première semaine est de qualité, mais je trouve deux gros défauts au parcours : je suis pas du tout fan des étapes de montagne (au contraire de la philosophie de les diminuer qui est très bonne), et les étapes de plaine manquent cruellement de diversité. +

Avatar de l’utilisateur
Allwatcher
Directeur sportif
 
Messages: 1052
Localisation: Le Gruppetto En Course

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar AbéCé » 16 Nov 2020, 21:13

Je t'envoie mon adresse pour recevoir mes chocolats :)
Merci pour ton commentaire constructif en tous cas,
je partage à peu près les mêmes doutes que toi,
j'ai essayé de varier les étapes de plaines mais c'est vrai que j'ai souvent varier les début et non le final
J'ai longtemps hésité entre finhaut emosson et le Bettex pour la première CC mais je trouvais ça trop dur.
Pour la dernière étape, la longueur c'est juste que j'étais proche des 3600 km haha

AbéCé
Chasseur de prime
 
Messages: 423

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Allwatcher » 16 Nov 2020, 21:18

AbéCé a écrit:Je t'envoie mon adresse pour recevoir mes chocolats :)
Merci pour ton commentaire constructif en tous cas,
je partage à peu près les mêmes doutes que toi,
j'ai essayé de varier les étapes de plaines mais c'est vrai que j'ai souvent varier les début et non le final
J'ai longtemps hésité entre finhaut emosson et le Bettex pour la première CC mais je trouvais ça trop dur.
Pour la dernière étape, la longueur c'est juste que j'étais proche des 3600 km haha

Je pense que j'aurais mis Finhaut-Emosson perso, et que j'aurais fait autre chose qu'une CC au Portet pour ouvrir les Pyrénées. Ou alors une arrivée au sommet où ça peut quand même bouger avant (Pailhères-Ax3 Domaines par exemple).

Je me disais bien que c'était ça pour la distance :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Allwatcher
Directeur sportif
 
Messages: 1052
Localisation: Le Gruppetto En Course


1431 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CaptenFlying et 9 invités