[Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar darth-minardi » 27 Juin 2020, 15:13

ElRojo a écrit:
Kreuziger a écrit:Euh non, pas 2016, rien en première semaine, une arrivée à Payolle pas mauvaise et un bon Ventoux dans l'échappée, sinon je ne vois pas de batailles sur plusieurs jours et réussie comme en 2012.

Finhaut Emosson, Culoz, Bettex, Lioran, Montpellier... Sans être la folie c'était sympa.

Finhaut ? On s'était fait chier comme pas possible jusqu'au final.
Culoz, on espérait que ça bouge et on a juste eu une vulgaire bataille de baroudeur. Même pas la mieux cette année là.
Le Bettex, heureusement que Bardet n'écoutait pas son oreillette ce jour là et ça sauve un peu.
Le Lioran, bof. Vraiment bof.
Montpellier c'est le seul jour où il s'était vraiment passé des trucs.

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25234
Localisation: WikiPavé

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar AbéCé » 27 Juin 2020, 17:53

On parle de 2016 et on oublie de parler de Froome qui court à pied

AbéCé
Chasseur de prime
 
Messages: 372

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Edgard_J » 27 Juin 2020, 20:01

L'étape d'Arcalis avec Dumoulin et Pinot reste "intéssante".

Edgard_J
Chasseur de prime
 
Messages: 283
Localisation: Quelque part en Haut-Marne...

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar morti rolo » 27 Juin 2020, 23:00

Contador et Pinot qui se retrouvent hors concours ça casse une bonne partie de l' intéret pour de nombreux spectateurs en 2016.

La plupart des gens ont beaucoup apprécié 2011 2014 et 2019 car on avait des Français qui brillaient, pour moi aussi ça reste un point essentiel.

Les coureurs les plus populaires qui performent ça rajoute de la saveur.

Avatar de l’utilisateur
morti rolo
Coureur pro
 
Messages: 1812

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Nané63 » 28 Juin 2020, 07:23

morti rolo a écrit:Contador et Pinot qui se retrouvent hors concours ça casse une bonne partie de l' intéret pour de nombreux spectateurs en 2016.

La plupart des gens ont beaucoup apprécié 2011 2014 et 2019 car on avait des Français qui brillaient, pour moi aussi ça reste un point essentiel.

Les coureurs les plus populaires qui performent ça rajoute de la saveur.

Pour le coup ton argument ne tient pas vraiment, car en 2016, Bardet a performé en arrivant en deuxième. Non, pour le coup c'est le spectacle, le suspense et presque l'édition en elle-même qui n'a pas intéressant...

Avatar de l’utilisateur
Nané63
Espoir
 
Messages: 948
Localisation: Dans le Sancy

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Edgard_J » 28 Juin 2020, 08:19

Et encore une fois un Grand Départ de l'Ouest qui n'a pas été incroyable sportivement, si on excepte Cherbourg et la 2eme place au sprint d'Alaphilippe derrière Sagan. On comprend bien pourquoi ils ont décidé de faire de grosses étapes direction les Pyrénées pour rentrer dans le concret, même si malheureusement ça n'a pas donné grand chose.

Edgard_J
Chasseur de prime
 
Messages: 283
Localisation: Quelque part en Haut-Marne...

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Aram » 28 Juin 2020, 09:22

Il ne faut pas oublier que la diminution drastique des chronos sur la Grande Boucle récemment est liée à un contexte : celui de la domination outrageuse de la Sky, et aussi de la faiblesse de ses adversaires. 2016-2017-2018 (trois purges) sont quand même des TDF où le principal adversaire des Sky se nomme Romain Bardet (2ème en 2016, 3ème en 2017, 6ème en 2018). Je n'ai rien contre lui mais force est de constater que c'est un coureur qui certes a de grandes qualités mais qui a aussi de gros défauts : d'une il est nul en chrono, et de deux il n'est pas capable de faire de vraies attaques dans les montées. A partir de là, la messe est dite, quel que soit le parcours on ne verra rien puisque même avec 20 bornes de chrono sur l'ensemble du Tour Bardet se prend déjà 2 minutes dans la tronche. Les autres leaders au général c'était qui ? Uran, Landa, Aru, Dumoulin... bref rien de très flamboyant ou d'assez fort en montagne pour faire vaciller la Sky. Une fois qu'on a dit ça, on est obligé d'admettre que le parcours n'est pas ce qui a entraîné la faillite de ces trois éditions du Tour. Froome puis Thomas ont gagné ces trois Tours très facilement, sans jamais prendre de risques, presque comme s'ils avaient déjà gagné avant le départ, c'était désespérant.
Faire des écarts en montagne, c'est encore possible. Mais c'est réservé à peu de coureurs et Bardet n'en fait pas partie.
Encore une fois, je suis le premier à vouloir de meilleurs parcours sur le TDF, mais il ne faut pas oublier que ça reste un détail. Ce qui compte avant tout, c'est le plateau des coureurs, c'est ça qui fait qu'on va avoir une belle course ou pas. La preuve : 2015. Le parcours était très mauvais avec très peu de chronos. Mais la course fut belle parce qu'il y avait Quintana qui avait les moyens de battre Froome.
Parce que le souci quand on considère que le parcours est primordial, que le spectacle repose sur le parcours, c'est que quand un Tour a été ennuyeux on juge rétrospectivement son parcours en disant "c'était tout ce qu'il ne fallait pas faire" (voir 2016, je ne dis pas que le parcours de 2016 était génial, je dis juste que c'était loin d'être le pire parcours du siècle) et on élabore des théories alambiquées du genre "une étape de montagne à deux jours d'un chrono ça marche pas vous comprenez les coureurs attendent le chrono donc ils vont escamoter l'étape de l'avant-veille"... Soyons sérieux. Je ne dis pas que toutes ces théories ne reposent sur du rien, il y a du vrai parmi elles, mais il faut garder à l'esprit que, selon l'expression consacrée, "ce sont les coureurs qui font la course". Ca ne veut pas dire que le parcours ne compte pas, ça veut dire qu'il est secondaire et surtout qu'il n'y a pas de formule magique du traçage garantissant le spectacle.

Pour en revenir aux chronos, mon avis c'est qu'ASO, voulant répondre au contexte défavorable exposé plus haut (la domination Sky), a trahi l'héritage du TDF au profit d'un potentiel spectacle... qui malheureusement n'est pas venu. Bref, c'est un raté sur toute la ligne. On ne peut sans doute pas revenir à la distance contre-la-montre des années Leblanc, mais il faut au moins 50 km de chrono à peu près plats sur l'ensemble d'un TDF. Je dirais qu'à ce niveau-là le Tour 2016 est l'extrême limite basse.

Avatar de l’utilisateur
Aram
Gregario
 
Messages: 2281

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar ElRojo » 28 Juin 2020, 12:53

T'as vraiment dit que Dumoulin n'était pas une menace pour la Sky ? :lol: :cry: :cry:

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 12472
Localisation: Limite nervous breakdown

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Klira » 28 Juin 2020, 12:58

ElRojo a écrit:T'as vraiment dit que Dumoulin n'était pas une menace pour la Sky ? :lol: :cry: :cry:


Les seules menaces pour la Sky, faut pas les chercher au niveau des autres coureurs. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 14963
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Aram » 28 Juin 2020, 14:45

ElRojo a écrit:T'as vraiment dit que Dumoulin n'était pas une menace pour la Sky ? :lol: :cry: :cry:


En montagne ça n'est pas une menace et comme il est pas tellement plus fort que Thomas et Froome en chrono, il est facilement gérable. Et puis quand j'ai écrit ça je pensais au Tour 2018 où il est venu après le Giro et où il a fini deuxième sans jamais inquiéter Thomas.

Avatar de l’utilisateur
Aram
Gregario
 
Messages: 2281

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar ElRojo » 28 Juin 2020, 15:12

Aram a écrit:
ElRojo a écrit:T'as vraiment dit que Dumoulin n'était pas une menace pour la Sky ? :lol: :cry: :cry:


En montagne ça n'est pas une menace et comme il est pas tellement plus fort que Thomas et Froome en chrono, il est facilement gérable. Et puis quand j'ai écrit ça je pensais au Tour 2018 où il est venu après le Giro et où il a fini deuxième sans jamais inquiéter Thomas.

Sans MdB il aurait pu inquiéter davantage Thomas, il attaque quand même vers La Rosière, le Portet et Laruns. Bon ça s'est pas soldé par des écarts mais quand même.

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 12472
Localisation: Limite nervous breakdown

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Bird » 28 Juin 2020, 15:18

et comme il est pas tellement plus fort que Thomas et Froome en chrono, il est facilement gérable.


Il est meilleur qu'eux en chrono plat

Avatar de l’utilisateur
Bird
Gregario
 
Messages: 2213

Re: [Débats] Le CLM et les GTs

Messagepar Kreuziger » 28 Juin 2020, 16:35

Dire que si Theuns n'avait pas chuté vers Roubaix, Dumoulin aurait gagné le Tour.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maillot jaune
 
Messages: 11176
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: [Débats] Faut-il privilégier le format court en 20è étap

Messagepar Mats » 04 Sep 2020, 20:04

Comment animer la première semaine du Tour de France ?


Prenons deux éditions :
- Tour de France 2018 : une première semaine dans le quart nord-ouest de la France...un parcours trop plat pour certains, mais de belles trouvailles comme l'étape des pavés à la veille du repos, ou l'étape de Quimper joliment tracée mais qui fait pschitt...
- Tour de France 2020 : pour la première fois, la haute montagne arrive dès les premiers jours. Turini, Orcières, Lusette...et peu de spectacle pour autant.
Bref, les spécialistes de ce forum sont nombreux à s'en plaindre : on s'ennuie trop souvent lors de la première semaine du Tour !
Comment lui redonner vie, et retrouver enfin une première semaine du Tour plus haletante qu'un épisode de Derrick ?


De mon côté, voici ce que j'aimerais voir, selon la trame envisagée :
- Pour une première semaine sans montagne (type 2018)...un prologue ! On n'en a plus vu depuis Liège en 2012, je propose donc de renouer avec le "charme" de cette épreuve. L'avantage, c'est d'avoir un premier étalonnage des forces, mais des écarts resserrés compte tenu de la distance, de manière à ce que tous les types de coureurs puissent ensuite être intéressés dans la lutte pour le maillot jaune. On proposerait donc à la suite de ce prologue des étapes au profil varié, sans pour autant quitter la "plaine" : étapes favorables aux sprinteurs, étapes propices aux bordures, étapes favorables aux baroudeurs/puncheurs avec un final accidenté (type Quimper, bords de Loire, Normandie, vignobles de Reims, Sancerre, etc)
Grâce au terrain ou par le jeu des bonifs, tout un panel de coureurs serait en mesure de combler le retard accumulé lors du prologue. Pas de lutte entre les favoris, si ce n'est pour éviter les pièges, mais une course plus dynamique.

- Pour une première semaine montagneuse (type 2020)...deux solutions à tester : soit une vraie CC très tôt dans la course, c'est-à-dire une montée HC, un truc qui crée de fait des écarts et où on n'arrive pas à 40 au sommet pour se disputer le sprint, ou bien la présence d'un long chrono (minimum 35km) dans les 3/4 premiers jours de course pour inciter les coureurs à bouger ensuite. J'en ai marre des coureurs qui pensent encore gagner le Tour parce qu'ils sont à moins de 10 secondes des principaux favoris, alors qu'ils savent très bien qu'ils prendront 3 minutes dans le dernier chrono à la veille de l'arrivée...

D'autres solutions ?

Avatar de l’utilisateur
Mats
Directeur sportif
 
Messages: 6770

Re: [Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Messagepar Allwatcher » 04 Sep 2020, 20:26

Je te rejoins complètement Mats. Je rajouterais juste que dans le cas d'un GD montagneux, la quantité de montagne dans les semaines 2 et 3 (surtout 3) doit absolument être dosée avec modération, sous peine d'avoir encore et toujours cet insupportable attentisme.

En effet, si la 3e semaine est un concentré de haute montagne et de difficulté, je ne me fais pas d'illusion sur la capacité des coureurs à réussir à escamoter n'importe quelle CC, quelle que soit sa difficulté :noel:

Autre remarque qui me vient à l'esprit : des arrivées vueltesques me semblent être de très bons moyens d'obtenir de l'animation (de manière bête et bourrinne il faut l'admettre) en début de Tour. Bon, pas certain que l'on ait en revanche la même quantité de montées de ce type que l'Espagne ou l'Italie :niais:

Avatar de l’utilisateur
Allwatcher
Terreur de critérium
 
Messages: 709
Localisation: Copenhague dans mon coeur

Re: [Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Messagepar darth-minardi » 04 Sep 2020, 21:35

Sur 7 étapes, la plus animée était "pour sprinteurs" :prof:

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25234
Localisation: WikiPavé

Re: [Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Messagepar wawan » 04 Sep 2020, 21:46

Je doit dire que j'ai du mal avec le qualificatif "haute montagne" appliqué au départ de cette année :niais:
Orcière en monté sèche, clairement pas, c'est une montée beaucoup trop courte.
La Luzette a des caractéristique plus proche d'un col de montagne, mais ce n'était pas l'arrivée, il n'y avait rien avant... franchement je range ça en moyenne montagne aussi.
Et pour l'étape 2, on a certes 2 vrais cols, mais loin de l'arrivée et c'était surtout Eze qui faisait l'étape, donc tiroire moyenne montagne aussi :noel:

Si on veut vraiment mettre de la montagne en première semaine, autant y aller franco et ne pas rester dans un entre deux dont rien ne ressortira à cause de l'atentisme des coureurs du CG (du coup faut équilibrer en en metant moins ensuite évidement)

Avatar de l’utilisateur
wawan
Maglia rosa
 
Messages: 8047

Re: [Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Messagepar darth-minardi » 04 Sep 2020, 21:50

wawan a écrit:Si on veut vraiment mettre de la montagne en première semaine, autant y aller franco et ne pas rester dans un entre deux dont rien ne ressortira à cause de l'atentisme des coureurs du CG (du coup faut équilibrer en en metant moins ensuite évidement)

J'ai posté hier une version adaptée du parcours à partir du même postulat.
On a voulu mettre de la montagne très tôt sans vouloir mettre de la montagne très tôt. D'où ce rendu moyen, avec des étapes pour baroudeurs-grimpeurs où personne n'avait la liberté d'attaquer, ou la nécessité de le faire pour continuer à attaquer, ni le besoin de se tester chez les favoris, puisque chacun savait où il en était.

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25234
Localisation: WikiPavé

Re: [Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Messagepar rthomazo » 04 Sep 2020, 22:02

Presque tout a déjà été dit au final... Si on veut une première semaine animée, soit on assume de la faire en plaine et on met 9 étapes plates dont plusieurs favorables aux bordures, un long chrono et des pavés/chemins pour vraiment forcer les grimpeurs à bouger ensuite.

Soit on assume de mettre de la montagne d'entrée de jeu et on met une énorme CC (Ventoux, Alpe, Chamrousse, Loze...) voire deux consécutives suivie(s) d'étapes plus ouvertes. Ou alors tenter des trucs un peu vueltesques (en arrivant 5-10 km derrière style Xorret de Cati), ça a le mérite de ne pas pouvoir être escamoté. Tu dégages ainsi une hiérarchie en S1 qui ne sera probablement pas la même en S3 (et donc ceux qui étaient moins bien en S1 devront bouger), et tu peux mettre un chrono et des pièges entre les 2.

Mais pas un espèce d'entre deux qui maintient le sacro-saint suspense.

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion confirmé
 
Messages: 16862
Localisation: Plus en Bretagne :'(

Re: [Débats] Comment animer la première semaine du Tour ?

Messagepar morti rolo » 04 Sep 2020, 22:19

Pour ma part je caserai automatiquement un chrono individuel qui tourne autour de 15 km ou un chrono par équipe de 35 km.

J' aime beaucoup l' esthétisme des chronos tout en souhaitant que les écarts ne dépassent pas la minute entre la plupart des favoris.

Avatar de l’utilisateur
morti rolo
Coureur pro
 
Messages: 1812


367 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Fort-en-pomme, Hufrelon et 16 invités