[Concours] Tour de France 2021

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Samuel » 21 Nov 2020, 17:39

Supprimé
Modifié en dernier par Samuel le 30 Nov 2020, 21:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Samuel
Maglia rosa
 
Messages: 9033
Localisation: Ile de France

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar CiJiEF » 22 Nov 2020, 08:21

A tous les traceurs des poules a,e,f je tiens à présenter mes excuses car, n'ayant regardé que 3 parcours en 3 semaines, je suis désormais contraint de regarder les 27 autres un peu à la va-vite et à faire des commentaires ultra-concis (plus de détails en mp à la demande), et ce n'est même pas sur que les poules a et f en aient... :oops:

Concernant mes critères, je n'avais pas d'attente précise, mais faire l'impasse sur les Pyrénées ou les alpes (je considère que 1 seule étape sur l'un de ces massifs c'est aussi faire l'impasse) est quasi-éliminatoire pour le top 3 (il faudrait alors que tout le reste me paraisse parfait^^).
En ce qui concerne les clm, si il ne me paraît pas aberrant d'avoir 80km ou plus sur 21jours, j'ai beaucoup de mal avec des clm plat de plus de 40km (pour moi, 1 clm de 40km fait plus d'écart que 2 clm de 20km) ou les purs grimpeurs prennent trop cher et ou il est quasiment impossible de reprendre leur retards sur les grimpeurs-rouleurs. Aussi je ne porte pas dans mon coeur les TTT de plus de 30km

poule A

1: Klira 18-19

2: Huliop 17

3: El rojo 16-17

Wawan 16

Loiloi 15

CaptenFlying 14-15

Alexsar 13-14

Alexandre 12-13

Anthofou 12-13

Wings 12-13

Navegante 10

poule E
Très clairement 4 parcours au dessus des autres, difficile de décider lequel des 4 repart avec une médaille en chocolat..

1-Jules 18-19
déjà dit en MP :lol:

2-Maxmax17-18
déjà dit en MP :lol:

3-Furius_lion 17-18
Aucune faute pour moi sur ce tdf. Je ne suis juste pas exalté par tout ce que tu proposes. Pyrénées et alpes très bien tracé, et un très bon tdf dans l'ensemble :D


France 17-18
J'aime bien ta première semaine, équilibré pour sprinteurs-puncheurs et aussi baroudeurs. La montagne arrive au bon moment sous un bon format. Je trouve dommage de finir cette semaine par une étape pour baroudeur qui nr me semble pas très intéressante. Tes alpes sont très sympa et le reste de la semaine est intéressante, mais tu finis encore par une petite étape pour baroudeur, je trouve ca dommage car c'est les week-end que l'on attend le plus de spectacle. Tes Pyrénées sont aussi très bien foutu, et j'aime bien cette étape de la dernière chance. Tu méritais vraiment ce top 3, mais ceux devant toi encore plus.


Kreuziger 14-15
A part ta 1ere étape et ta belle 1ere étape de moyenne montagne, je trouve que ce que tu proposes en S1 est très redondant. TTT beaucoup trop long.
Tes alpes sont très bien foutu et en plus original. Mention ++ à ton E12.
La suite est plutôt bien sans me faire me relever la nuit^^.


Clemschleck 13-14
Ta première semaine fonctionne mais ne me fait pas rêver. Dommage de finir par une CC, avant le jour de repos et ton TTT est bien trop long. Idem pour ta deuxième semaine même si finir par le ventoux est une bonne chose. Première étape alpestre très bonne, dommage de redescendre à la chambre après chaussy. Mont du chat probablement trop loin pour un #coupdefolie même si je comprends l'idée. E19 très bien, dommage que ton e20 soit en région parisienne ou ce ne sera pas assez sélectif pour voir du spectacle.


Mathias rolland 13-14
GD offrant de la variété et bien réalisé
TTT et ITT un peu trop long
J'aime beaucoup ta première étape pyrénéenne, pas du tout les 2 autres.
Je ne vois pas l'intérêt de ton arrivée en plaine à mende. 1 seule étape alpestre ca ne peut pas passer pour moi. Et je la trouve excessivement dur et pas très bien tracé.
Belle arrivée au mont d'or
Belle remontée vers paris


2shing 13-14
OK pour ton GD et tes Pyrénées, et c'est a peu près tout.. tes étapes vallonnées n'ont que des montées très(trop)roulantes, je n'aime pas beaucoup tes alpes (surtout l'arrivée à Briançon) et ta montagne arrive un petit peu tard pour moi. Pas un mauvais tdf en soit, mais un tdf qui ne me dit rien.


Capuche >10
Bon, tu as fait un pari en mettant de côté les alpes et les Pyrénées. Pour moi tu es donc HS, d'autant plus que je trouve ta justification de mettre en avant les petits massifs pas très juste. Il est tellement possible de mettre les autres massif sans pour autant mettre de côté les 2 plus gros massif montagneux. Tu dis que le tdf c'est le tour de la France, mais c'est aussi des classiques, une histoire. Faire du neuf oui, supprimer complètement ce qui fait l'essence même du tour non.
A côté de ça je trouve ta première semaine très bonne hormis ce clm assez mal placé.
Pour la suite il y a pour moi quelques bourdes: ton e14 est intéressante, mais avec l'e15 difficile qui suit, la montée de st jean de roure risque d'être escamoté. Pareil pour le col de la biche qui risque d'être escamoté vu l'étape du lendemain.. enfin pas beaucoup d'occasions pour les sprinteurs


Noe >10
Déjà je trouve ta présentation presque illisible, désagréable à regarder. Clairement ca joue car ça ne donne pas envie de s'y arrêter. Mets le descriptif de ton étape avant les détails.
Ta première semaine ca va même si elle ne fait pas non plus rêver. CC en premiere étape de montagne oui, dommage que ce soit avant le jour de repos, journée propice à la prise de risque.
Clm au faron très bien. Ton tryptique ne va pas du tout. Étape d'usure ok, même si les versants de la cayolle et d'allos ne sont pas les plus sexy, et ca ne bougera pas avant les derniers km d'allos. Ton étape sprint est bien, mais avant l'énormité que tu mets en e13 tu l'as transforme en nouvelle étape d'usure car jamais les leaders ne voudront prendre de risques. Ton e13 fait un peu empilement de cols. Week-end un peu décevant. E16 pk pas mais pas très bien tracé, et ensuite je ne vois pas ce qu'il se passera sur la fin de ton tour :(. Et ou sont passé les Pyrénées??
Modifié en dernier par CiJiEF le 28 Nov 2020, 09:18, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
CiJiEF
Chasseur de prime
 
Messages: 217
Localisation: Cueillette de mur

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Edgard_J » 22 Nov 2020, 18:25

Mon vote pour le TDF 2021


Groupe B
1. Mats
2. CiJiEF
3. Bocmanis82

Commentaires
Mats = Très beau Grand Départ, avec un départ en prologue, une journée accidentée pour faire changer le MJ d'épaules dans la magnifique Presqu'Ile de Crozon et une visite des Côtes-d'Armor (quand c'est souvent le Morbihan qui monopolise les étapes du Tour ces dernières années). Deux villes-étapes inédites avec Lohéac et Le Lude même si elle aurait pu être zappé pour rejoindre Mantes-la-Jolie plus rapidement. D'ailleurs très longue et belle promotion des Boucles de la Seine, si peu visitées mais qui ont tout pour se trouver une place sur le Tour, outre pour la dernière étape. J'aime beaucoup cette arrivée à Avallon très bien dosée entre puncheurs et sprinteurs, le tout dans un très beau cadre. Retour d'un long clm pour favoriser les rouleurs et pour inciter les grimpeurs à partir plus tôt dans les massifs, toutefois j'ai bien l'impression que cette étape effraiera les moins bons rouleurs, privilégiant le Giro ou la Vuelta, et qu'un leader de la Jumbo ou d'Ineos (bon rouleur et bon grimpeur) bloque la course jusqu'à Paris, rendant les espoirs des grimpeurs pratiquement nuls. Une traversée des Alpes courte, ouverte et très bien tracée, avec la Croisette pour inciter à attaquer, une arrivée inédite à La Féclaz avec des cols durs et inédits et une étape courte au format "étrange" avec la Croix de Fer et la Madeleine où le rythme effréné empêcherait aux équipes de se former avec, probablement, un tête à tête entre leaders (et où Alaphilippe perdra enfin son MJ :mrgreen: ). Etape classique vers Valence, avant une mise en valeur du Col de l'Oeillon et du Mur d'Aurec-sur-Loire (à 15 kms de l'arrivée). A voir si Saint-Bonnet-le-Château a vraiment les capacités d'accueillir le Tour, bien que ça soit la capitale des boules de pétanque. Petit défaut : je n'aurais pas catégorisé le faux-plat montant final pour ne pas concentrer l'attention (comme ce fut le cas pour celui du Mont Aigoual). L'étape de Clermont-Ferrand aurait mérité à être plus courte pour que les attaques fusent de plus loin, même si le circuit autour d'Ambert est tracé pour fatiguer les trains de leaders et les leaders eux-mêmes et que, de toute façon, la Côte de Gergovie reste le point d'orgue de la journée, qu'on raccourcisse l'étape ou non. S'ensuit deux étapes casse-pattes pour sprinteurs, même si la seconde, avec un final sur route escarpée, en écartera quelques-uns et pourrait permettre à un puncheur de prendre de l'avance sur le peloton ou de permettre à l'échappée de ne pas être repris. Un week-end différent de ce qu'on peut s'attendre pour mettre en valeur ceux qu'on ne voit pas suffisamment, avec une arrivée classique à Montauban avant le jour de repos. Deux étapes pyrénéennes au profil bien différent : le Port de Balès avant l'arrivée inédite à l'Hospice de France, même si je ne suis pas fan de la boucle Menté-Ares, où le Col des Ares aurait amplement suffit. Et une étape Ancizan-Tourmalet au départ avant une seconde partie très piégeuse au final indécis, bien qu'une échappée-fleuve semble être le plus propice, ce qui bouleverserait le Top 10-15, le Top 5 étant certainement déjà décelé. Etape classique pour sprinteurs à Agen avant une dernière étape une nouvelle fois indécise dans un format "Amstel" inédit, même si j'ai l'impression qu'elle ne changera pas grand chose. En tout cas, il s'agirait bien d'un feu d'artifices pour ceux qui n'auraient toujours pas vu la victoire, l'échappée a de grandes chances de l'emporter la veille des Champs-Elysées. Par ailleurs, très belle présentation agréable à lire !

Carrefour de l'Arbre = Grand Départ intéressant : joli prologue avant une journée longue et accidentée en direction de Saint-Brieuc, avec pourquoi pas un changement de MJ. S'ensuit deux étapes pour sprinteurs : une belle arrivée touristique au bout de la Presqu'île de Quiberon et une autre pour Fougères. Long chrono par équipe en Mayenne, suivi d'une étape accidentée où quelques sprinteurs arriveraient à passer avec les meilleurs, match intéressant entre puncheurs et sprinteurs. Etape de transition au centre de la France, puis une nouvelle étape pour puncheurs à Le Creusot avec de nombreuses belles ascensions, même si j'ai l'impression que Montcenis gâche la Croix de la Libération et le Signal d'Uchon dans cette configuration. Un lendemain ouvert pour débuter le massif alpin avec un Col du Grand Colombier et un Col du Clergeon inédit. Long contre-la-montre sur les pentes du Mont Revard et une belle taponne le lendemain avec le Galibier en point d'orgue. Très belle exploitation du Dévoluy pour une victoire de l'échappée sans pour autant faire bouger les leaders. Sprint à Marseille devant le Vélodrome avant une belle Course de Côte au Mont Ventoux. Un beau sprint le dimanche, en espérant voir des bordures, suivi du jour de repos, avant un long contre-la-montre dans le vignoble de Saint-Emilion. Belle étape autour d'Agen même si je préfère ce genre d'étape en fin de massif, ici en fin de Tour. Enfin, utilisation du Col du Portet après Peyresourde et Azet intéressante et comme prévu officiellement par ASO puis une arrivée en descente le lendemain après une grosse taponne : Aubisque - Spandelles (avec une descente limitée) - Gaborisse - Tourmalet, avant une nouvelle indigestion avec le retour de Spandelles et du Soulor. C'était pourtant le moment idéal pour exploiter le Pays basque français avec les Chalets d'Iraty, La Pierre-Saint-Martin, le Port de Larrau ou encore une arrivée en descente à Saint-Jean-Pied-de-Port.

CiJiEF = Un Grand Départ trop rapide à mon goût, sans réel recherche de ville-étapes inédites. L'étape de Quimper aura au moins le mérite de donner le MJ à un réel puncheur, tandis que le Mûr-de-Bretagne dévoilera déjà le niveau de chacun en ce début de Tour. Contre-la-montre en ville, fait assez rare pour le noté (j'écarte évidemment la politique de la ville ;) ). Puis on quitte déjà la Bretagne pour le Centre avec un sprint dans la ville-inédite de Vendôme (attention au nom sur la carte). Nouvelle étape de sprint à Troyes, la Côte de Montgueux ne devrait pas empêcher les grosses cuisses de se disputer la victoire. Belle arrivée au Grand Ballon, avec une très belle utilisation du Petit Ballon et de Platzerwasel. Rien à signaler ensuite sur la route de Chalon-sur-Saône, bien qu'une ou deux côtes de 4ème catégorie pousseraient davantage les baroudeurs à sortir, et pour ne pas que les téléspectateurs s'endorment non plus. Belle étape autour du Mont-d'Or, jamais visité sur le Tour, mais qui cache un grand potentiel. Sur le papier, l'étape du Mont du Chat la veille du repos me fait beaucoup de l'œil, à voir ce que ça donnerait réellement en course. Le Passage de Barbizet pourrait bien aider à esseuler les leaders, où on assisterait à une belle bagarre sur les vingt derniers kilomètres. Le chrono sur la Rampe de Laffrey est bien trouvé, la veille d'une étape rapide très ouverte entre le Galibier et une montée inédite de l'Alpe d'Huez avec un final bosselé entre Sarenne et Huez, pour ne pas se limiter à une seule Course de Côte. J'aurais toutefois préféré le Granon, en assumant la longueur, ça aurait permis aux leaders de davantage se dévoiler dans le Galibier, la difficulté du Granon n'étant pas un problème en soi. Une traversée des Alpes un poil trop long, même si le sprint à Digne-les-Bains sépare le bloc montagneux en deux. Je ne peux qu'être favorable à la doublette Bonette-Auron, l'ayant également fait sur mon Tour. L'étape pour baroudeurs à Manosque aurait dû s'alterner avec celle de Digne-les-Bains, pour garder une certaine difficulté mais en se limitant dans la longueur pour permettre à l'étape du lendemain de se dérouler dans la meilleure des manières (196 kms étant trop long). L'Ardèche est très bien mise en valeur avec ces courtes montées à deux chiffres en direction de Saint-Agrève. Sprint à BézierS, avant une très belle Course de Côte sur les pentes du Col de Portet, je ne sais pas vraiment quoi penser des points Bonus à mi-pentes ? J'apprécie beaucoup l'étape courte du lendemain avec le long faux-plat montant en direction de Gèdre, sur le modèle Mortirollo - Apprica. J'aime voir les sprinteurs devoir se battre dans le Soulor pour pouvoir espérer gagner l'étape. :evil: . Très belle journée entre Oloron-Saint-Marie et Combo-les-Bains en decrescendo pour inciter à attaquer le plus tôt possible, et où les trains des leaders n'auront peut-être pas autant de place qu'habituellement pour se déployer, sur le même style que la Hourcère l'année dernière mais avec un Marie-Blanque remplacé par de petits murs. Sur le papier, la Montée de Montmartre est aguicheuse, toutefois, niveau logistique ça me semble bien difficile à organiser, à voir ! Au niveau de la présentation , les profils sont pauvres, j'aurais bien voulu voir le nom des villes que tu traversais sur tes profils.

levure = Grand Départ breton réussi : une bataille le premier jour entre l'échappée, les puncheurs et les sprinteurs, bien que ces derniers ne devraient pas se faire surprendre à l'arrivée dans la magnifique Presqu'île de Crozon. Un nouveau final dans une nouvelle Presqu'île pour les sprinteurs : Quiberon. La route le long de la côte risque bien de pimenter l'arrivée. Première arrivée pour puncheurs de ce Tour dans les crevasses de Saint-Brieuc, une nouvelle étape pour sprinteurs, ensuite... Le chrono aurait pu intervenir sur les terres bretonnes, pour continuer à promouvoir le Grand Départ. La traversée du centre de la France ne présente pas de réels intérêts jusqu'au Mont-Dore, en crescendo pour un changement fortement probable de MJ. L'étape de Laguiole est intrigante, une échappée-fleuve pourrait bien se l'offrir si personne n'en veut derrière. Une nouvelle étape de sprint avant de s'attaquer aux Pyrénées avec une Course de Côte à Hautacam. Et on arrive ensuite en Espagne avec une étape courte en decrescendo par le Tourmalet, Aspin, Peyresourde et le Portillon. Un survol des Pyrénées trop léger et une visite en Espagne qui peut poser question en cette période... L'étape en direction de Forcalquier est très particulière, certains sprinteurs seraient bien capable de s'accrocher, toutefois ça me fait penser à l'étape de Gap en 2019, où on a laissé l'échappée l'emporter en préparation des Alpes. Sans aucun doute la longueur de l'étape s'accumulant à la chaleur de juillet va peser dans les jambes. Belle étape avec Allos et Vars, à voir si le domaine de Ceillac a les capacités de recevoir. S'ensuit deux des plus grands cols de France en une étape (Galibier -
Iseran), à voir également si Sainte-Foy-Tarentaise est bien capable d'accueillir. L'étape ouverte de Morzine permettrait aux leaders de se confronter sur les pentes de la Ramaz. Une autre étape au final indécis, où les sprinteurs pourraient bien s'accrocher à la victoire à Berne. Un bel enchaînement vosgien : Petit Ballon - Platzerwasel - Grand Ballon, qui mériterait tellement d'être mis en valeur dans ces prochaines années. Et une journée pour l'échappée le lendemain entre Colmar et Epinal. Etape de sprint à Saint-Dizier avant un contre-la-montre entre Epernay et Reims, qui aurait pu être bien plus musclé en reprenant le final de 2019. Avec une longue étape le lendemain depuis Reims pour changer de d'habitude.

Bocmanis82 = Beau Grand Départ breton avec une belle exploitation du territoire : beau chrono sur la Côte de la Fosse aux Loups à Landerneau, une certaine originalité dans les villes-étapes (Landerneau, Landivisiau, Douarnenez), belle étape pour puncheur avec un changement probable de MJ et une belle étape de sprint ensuite... Très beau final autour des Monts-d'Aunay. Belle remontée dans le Nord le long de la côte, des secteurs pavés ensuite en juste parcimonie pour voir un classicman l'emporter. Je ne suis pas fan de cette remontée vers le Nord, qui risquerait bien d'être mis en valeur en 2022 avec le GD de Copenhague, c'était le moment idéal pour exploiter le Centre-Val-de-Loire par exemple. Tu aurais pu aller chercher une petite côte pour pimenter le final vers Bar-le-Duc (même si l'idée reste la même, c'est-à-dire de faire gagner un sprinteur). Pour ce qui est des Vosges, j'aurais préféré voir une arrivée en descente sur La Bresse, où la Station du Brabant aurait servi de tremplin. Etape courte et condensée avec Petit Ballon - Platzerwasel, rien à rajouter j'aime beaucoup ce diptyque, ça aurait été peut-être plus favorable de finir au Grand Ballon. Retour à la tranquillité avec Montbéliard-Beaune, le chrono entre Le Creusot et Montceau-les-Mines aurait gagné à être plus long, où les rouleurs pourraient asseoir leur dominance sur la suite. Comme pour la Station du Brabant, j'aurais préféré voir le Mont Salève en tremplin plutôt qu'en Course de Côte pour que le suspens dure plus longtemps, toutefois l'idée est originale. J'aime bien cette originalité d'offrir une étape aux sprinteurs en plein massif alpin. Belle arrivée au Galibier, j'aurais peut-être choisi les Lacets de Montvernier ou rien plutôt que le Mollard, qui alourdit un peu trop la journée. L'étape de La Mure en fin de massif en offrande pour un des grimpeurs oubliés au Général qui se sera glissé dans l'échappée, ça ne devrait pas bouger plus que ça derrière. A l'instar de l'étape Saint-Dié-des-Vosges - Colmar, cette arrivée à Bédarieux devrait se finir au sprint en petit comité où des sprinteurs qui savent grimper pourraient l'emporter (comme ce fut le cas pour Sagan). Réutilisation réussite de Pailhères - Plateau de Beille, s'ensuit une très belle tappone (même si le départ avait pu être déplacé à Luchon afin de démarrer dans le dur, sans oublier de prendre en compte le transfert, qui aurait été trop long, dur dilemme). En tout cas le Col de Trabaou sera le point d'orgue de la journée avec une belle arrivée en descente sur Luz-Saint-Sauveur. Belle longue étape vers Cahors suivi d'un chrono très dur la veille des Champs, j'aime beaucoup l'utilisation du Puy-des-Echelles en ultime tentative de renversement. PS : Pense à mettre tes GPX à chaque étape plutôt qu'un cumul en fin, c'est plus facile pour analyser. ;)

Fort-en-Pomme = A l'instar de Nice cette année, ce Grand Départ en boucle autour de Brest est réussi avec un juste dosage entre puncheurs et sprinteurs, bien que ces derniers sont favoris. Un final accidenté à Plouay plus indécis et un beau sprint final au Cap Fréhel, ce GD aurait quand même bien mérité un chrono... Belle utilisation de la Forêt d'Ecouves pour inciter à bouger, même si j'ai l'impression que les puncheurs auront beaucoup plus à cœur de faire quelque chose dans les jours à venir (Tours et Langres), laissant Alençon aux sprinteurs qui seront passés les bosses. Bravo pour le tableau avec les secteurs empruntés très clair et concis, l'étape en elle-même est intéressante et surtout original pour changer un peu des pavés du Nord, mais qui a tout pour envoyer les leaders dans le bas-côté. Etape plate comme la main en direction de Montargis avant une étape au final indécis qui aurait pu être bien plus musclé, avec la Rue d'Alsace à la place de l'Avenue de la Collinière notamment. Un long chrono comme je les aime sur les hauteurs de Dijon, avant une étape plus accidentée avec le Signal d'Uchon qui explique le peu de risque pris à Langres. Je ne suis pas fan des longs transferts, mais soit, il s'agit d'une très belle Course de Côte sur les pentes de La Pierre-Saint-Martin pour débuter le massif pyrénéen. Il aurait peut-être été plus favorable de prendre le départ de Argelès-Gazost, rendant l'étape plus dynamique avec un Tourmalet qui ne pourrait pas être coupé, l'arrivée au Lac de Payolle est propice à une arrivée en petit groupe avec des écarts conséquents certains. Je n'apprécie pas particulièrement cette décision de ne placer que Péguère avant l'arrivée à Foix, l'idée, sur le papier, est intéressante mais je pense que ça donnerait un tout autre registre en course. Pour assumer cette originalité, l'étape aurait dû être encore plus courte, en partant directement de Saint-Girons. Un beau Port de Pailhères pour écarter les sprinteurs les moins grimpeurs direction Prades. Deux nouvelles étapes pour sprinteurs le temps du second week-end, dommage. Belle Course de Côte au Collet d'Allevard (pour l'inédit), avant un très beau chrono assez long et en pallier que j'apprécie beaucoup en direction de Crest-Voland. Belle taponne à travers le Beaufortain et l'Italie, même si la situation actuelle n'est pas des plus favorables. Comme pour le Lac de Payolle, cette arrivée à Courmayeur est favorable à du mouvement dans le Col du Petit-Saint-Bernard. Il y a une étape en trop entre Rumilly et Tarare, on ne peut pas espérer du mouvement de la part des leaders sur ces deux journées de suite. La première aurait dû n'être qu'une étape pour les sprinteurs ou pour une longue échappée-fleuve de baroudeurs puis la seconde autour de Tarare où les leaders pourraient s'offrir leur dernière chance. Le circuit autour du Trocadéro est intrigant, à savoir si elle est logistiquement faisable. Bravo pour le travail fourni pour varier les profils.

jibvalverde = Grand Départ pas assez original à mon goût. J'aurais bien aimé voir un prologue avant de s'attaquer directement aux ribinous, l'arrivée ensuite à Plumelec pour homme fort dans un cadre bien connu des amoureux du cyclisme, avant un très beau chrono par équipe dans un cadre merveilleux. C'est dommage de quitter la Bretagne sans avoir vu les deux autres départements iconiques de la région. Deux étapes pour sprinteurs, bien que le Mur des Pâquerettes peut en surprendre quelques-uns, il faudra être bien placé dans le final. Belle arrivée à la Station du Mont-Dore avec un probable changement de MJ. L'étape d'Aubenas est intéressante, à voir si les leaders vont se découvrir aussi rapidement ou si une échappée-fleuve se jouera la victoire. Trois étapes pour sprinteurs de suite, dont la seconde pourrait, en effet, se montrer décisif en cas de bordures, avec un Mur de Lafontasse qu'il faut bien négocier. Course de Côte au Portet, hormis pour l'usure le Tourmalet n'a pas de grand rôle sur cette étape. La classique ariégeoise toujours aussi séduisante. Une étape pour sprinteur puis une autre journée pour baroudeur avec la Côte de la Chapelle-Saint-Laurent, bien mérité ! Belle étape ouverte avec le Parquetout en point d'orgue où les leaders auront la place pour se tester à la veille du jour de repos. On aurait pu voir un chrono encore plus long dans les rues de Grenoble pour inciter à l'offensive après. Une très belle étape entre Le Bourg-d'Oisans et la Croix de Fer : avec le Galibier au départ, le Chaussy puis la Croix de Fer via l'immense Col du Glandon, enfin mis en valeur. Et enfin une étape courte et ouverte en decrescendo à travers le Beaufortain, en espérant que la boucle autour de Beaufort tienne la route. Une étape de sprint direction Chalon-sur-Saône avant une étape pour les puncheurs du côté de Dijon, où certains tenteront peut-être de se replacer au Général.

Hufrelon = Un Grand Départ trop rapide, si le Finistère et le Morbihan sont à l'honneur. Les deux autres départements de la région sont absents. Un chrono pour débuté puis un final original le lendemain avec une arrivée au sommet du Menez Hom, qui devrait écarter la majorité des sprinteurs. S'ensuit cinq étapes pour sprinteurs, bien que la seconde et la quatrième, toutes les deux piégeuses, écarteront les sprinteurs qui ne savent pas grimper et le placement sera primordial, avec des sprints en petit comité donc. Au final, la première semaine n'est pas assez variée, un seul coureurs pouvant ravir ces cinq bouquets. Belle étape direction La Pierre-Saint-Martin, qui ne devrait pas se décanter avant l'ultime ascension, où la distance aurait pu être allongée. Belle étape le lendemain en decrescendo entre l'Aubisque - le Tourmalet et Saint-Lary-Soulan, suivi d'un Portillon pour empêcher certains sprinteurs de vaincre à Muret. Long et accidenté contre-la-montre autour de Toulouse très intéressant, puis une belle étape pour baroudeurs le lendemain qui risquerait de se finir en petit comité. Journée pour costauds en direction de l'Aérodrome de Mende. Deux finals indécis de suite du côté de Malaucène (mais sans le Ventoux) puis une bonne exploitation du Massif du Dévoluy. Une belle étape de sprint au milieu des Alpes, avant la tappone jusqu'à Morzine, avec le Col de Joux Plane en dernier tremplin. L'étape de Bourg-en-Bresse pourrait bien être remporté par un Kragh Andersen solitaire. Le Creusot et Alésia sont deux étapes de mêmes profils qui auraient pu se limiter à un seul. Toutefois, je note l'idée d'une arrivée à Alésia très originale, surtout pour Franck Ferrand. :mrgreen:

biberkopf = Un Grand Départ qui exploite bien la région avec un prologue, une étape accidentée (avec arrivée au Mener Hom), puis un sprint dans la ville-inédite de Guingamp. Après une deuxième journée de suite pour les sprinteurs, très belle exposition des Boucles de la Seine pour les puncheurs, puis une nouvelle étape de sprint... Je ne suis pas vraiment fan d'un chrono sur pavé même si l'idée est très originale de voir une guerre entre les mécaniciens, trop souvent dans l'ombre. Les sprinteurs devraient être de nouveau à l'ordre du jour du côté de Verdun, mais en petit comité dû à la Côte de Douaumont. Seule étape vosgienne, belle tappone, avec une arrivée au sommet de Gérardmer à La Mauselaine, même si les attaques risquent de se concentrer sur la montée de la station. Pas très fan des longs transferts. Belle première étape pyrénéenne qui se limitera tout de même à une Course de Côte. Des Pyrénées vraiment trop léger, deux étapes pour sprinteurs de suite, avant une journée très accidentée dont l'arrivée laisse à désirer mais suffisamment ouverte pour que les leaders y tentent quelque chose. De nouveau une étape accidentée mais qui devrait cette fois-ci ravir à la Bora-Hansgrohe si elle souhaite refaire le même coup que l'année dernière sur les pentes du Béal, en espérant un meilleur résultat au sprint à Aubenas. Le chrono en montée est intéressant, mais je doute sur la capacité logistique réelle d'ASO d'organiser un clm dans ces conditions, je vois mal où les voitures peuvent elles revenir au point de départ ? Belle étape en pallier le lendemain, même si je redoute le fait l'inefficacité de Saint-Jean-Roure et de la capacité réelle aux Estables d'accueillir le Tour, même si je comprends bien qu'il est difficile de trouver des arrivées convenables dans cette région. Toutefois, je me dois de noter la valorisation d'un massif encore trop peu vu à mon goût. J'aime beaucoup l'étape de Saint-Pierre-de-Chartreuse afin de valoriser le massif de la Chartreuse, et qu'en aucun doute les leaders se livreront bataille sur le Coq. Etape accidentée en direction de Chambéry qui pourrait bien surprendre aussi bien les sprinteurs que les leaders, au vu du Col de Saint-Saturnin. La Plagne en semi-Course de Côte, Roselend et les Arcs 1800 n'étant là que pour l'usure. La montée irrégulière des Saisies est très bien trouvée la veille des Champs-Elysées, toutefois il fallait peut-être alléger l'étape de la veille avec une arrivée en descente pour ne pas inquiéter les leaders de partir à l'assaut.

Samuel = Un Grand Départ breton efficace : une première pour sprinteurs costauds, une seconde pour les puncheurs dans la mythique ville de Mûr-de-Bretagne (arrivée en bas comme dans mon Tour, donc je ne peux qu'aimer :moqueur: , il aurait été préférable de la placer Place Sainte-Suzanne parce que là ton arrivée est quelque peu hasardeuse). Après le sprint massif de Saint-Malo, très beau et long chrono pour rouleur dans un cadre enchanteur. J'aime beaucoup l'étape indécise de Falaise qui risque de bien diviser le peloton en petits groupes au vu de la dureté du changement de braquet. Deux étapes pour sprinteurs, même si sur la seconde les grosses cuisses pourraient bien se faire avoir par les puncheurs, où le dosage entre les deux types de coureur est très juste, comme pour le parcours de Mats. Le final vers Le Creusot est très bien ficelé, même si l'arrivée en haut de la côte n'était pas nécessaire. Sur l'étape de Rumilly, il aurait été préférable de zapper Richemond et Grand Colombier pour aligner directement Biche et Clergeon. J'aime beaucoup ce final Glandon - Chamrousse en passant par le Luitel. Pas si fan que ça de mettre deux arrivées au sommet de suite, toutefois la difficulté de la montée du Chabanon peut faire beaucoup de mal au Général. Deux sprints de suite, en espérant que ça souffle du côté du Cap d'Agde. Le Pic de Nore ensuite en point d'orgue du côté de Villeneuve-Minervois. Une étape de sprint à Saint-Gaudens puis une sorte de Pescheux certainement pour l'échappée vers Saint-Lary-Soulan, puis une étape en decrescendo en direction d'Oloron-Sainte-Marie. Des Pyrénées qui m'ont laissé sur ma faim, je note cette envie de voir des attaques tôt dans la course, mais j'ai bien l'impression que ça ne changera pas grand chose. Une dernière étape de sprint avant deux journées difficiles : la première du côté de Brive-la-Gaillarde avec deux côtes qui écarteront la plupart des sprinteurs puis un magnifique retour aux sources sur les pentes du Puy-de-Dôme le lendemain. Attention aux nombreuses arrivées situées approximativement qui rendent peu crédible tes parcours.



Groupe D
1. lucho
2. Col de l'Iseran
3. darth-minardi

Commentaires
darth-minardi = Une très bonne exploitation de la région Bretagne pour tous types de coureurs : très beau prologue accidenté avec le pari de tracer la ligne d'arrivée à l'intérieur même du stade, une étape accidentée en espérant voir une lutte entre baroudeurs, puncheurs et sprinteurs, suivi d'un beau sprint massif à Saint-Malo avant un chrono par équipe long et très original, où il faudra se préserver jusqu'au Mur. Une étape longue et plate comme la main le lendemain du côté d'Orléans, suivie d'une journée très difficile, dont la longueur voisine avec celle des classiques habituelles et qui pourrait bien se montrer décisif en pays sous-coté d'Auxois. Un nouveau sprint entre Dijon et Villard-les-Dombes puis une entrée dans les Alpes très réussie via le Mont du Chat, qui a pour rôle d'écrémer le peloton en milieu de course (des leaders perdront sans doute le Tour ce jour-là), avant un Mont Charvais très décisif. De nouveau une belle étape courte vers Tignes avec l'ascension longue et irrégulière depuis Bourg-Saint-Maurice, avec de très belles montées pour l'usure avant (j'aurais tout de même préféré un départ en côte direct). Belle journée ensuite via Iseran et Télégraphe-Galibier, tant je ne suis pas friand de l'inverse (comme sur le parcours de levure), mais dans ta configuration je vois plus de mouvement (avec cette fois-ci un départ en côte :mrgreen: ). Belle étape certainement pour une échappée-fleuve à Digne-les-Bains avec une région trop peu exploitée. Sprint classique du côté de Montpellier avant une belle journée dans l'arrière-pays pour baroudeurs ou pour un sprint en petit comité comme entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar en 2019, on réitère le lendemain vers Perpignan, même si les ascensions sont moins longues et pentues. Tes profils donnent des impressions bizarres, avec des GMP surcotés. A voir ensuite si Prades a les capacités d'accueillir, étant donné qu'ASO a changé à la dernière minute de ville-étape. J'aime beaucoup cette arrivée en decrescendo, avec Envalira et Beixalis (prévues cette année) puis La Comella, en espérant qu'elle ne bloque pas plus que ça la course, et une belle étape ensuite à travers l'Espagne avec une arrivée à Superbagnères, même si je ne suis pas forcément fan de visiter l'étranger en cette situation si particulière. Belle tappone le lendemain, même si la montée vers Luz-Ardiden ne me séduit pas plus que ça, préférant une arrivée dans la vallée, où à la limite en allant chercher le Col de Trabaou en redescendant ensuite sur Luz-Saint-Sauveur. Trois longues étapes pour sprinteurs cumulées, le choix des villes-étapes laisse à désirer (hormis pour Bourges), c'était le moment idéal pour faire de belles arrivées dans des lieux trop peu connus. Cette idée de remontée vers Paris est forte et originale, tout comme ce chrono final entre Versailles et les Champs-Elysées. La présentation n'est pas des plus efficaces.

Bad_Neos = Un Grand Départ breton réussi mais qui n'exploite pas les Côtes d'Armor : l'étape de Châteaulin est réussite avec le nouveau "Mur de Bretagne" pour un Maillot Jaune différent de ce que l'on peut voir en début de Tour, un tour de circuit est peut-être de trop. Un beau chrono par équipe, bien que j'aurai utilisé une nouvelle fois Menez Quelerc'h au départ. Quatre étapes de suite pour les sprinteurs dans de très beaux cadres chacun (Quiberon, Forêt d'Ecouves, Orléans et Dijon), même si la seconde et la quatrième risquent de se terminer en petit comité au vu de leur relief accidenté final respectif. Une belle journée le lendemain pour baroudeurs avec une ville-inédite très bien trouvée, surtout pour Franck Ferrand :moqueur: . Je ne sais pas quoi penser de la boucle autour d'Arleuf, qui me paraît suffisamment longue pour que tout se passe comme prévu, hormis si l'échappée a beaucoup d'avance. Une nouvelle étape pour sprinteur du côté de Vichy, avant une beau duel à Vulcania entre baroudeurs, puncheurs et sprinteurs (car je verrais bien des coureurs du gabarit de Sagan et Trentin résister même si Ceyssat semble difficile à surmonter). Beau et long chrono au lendemain du jour de repos, je note cette idée de ne placer qu'un repère, mais lorsqu'il est déjà trop tard :evil: . Très belle étape ensuite vers Les Saisies, avec la Montée de Bisanne très bien mis en valeur en point d'orgue de l'étape avec le Col de Pré juste avant, cette fois-ci la boucle dans le Beaufortain ne devrait pas changer grand chose (les sprinteurs ayant largement passé Beaufort avant que l'échappée ne parvienne à Villard-sur-Doron). Très beau Finestre en tremplin après une longue montée usante de l'Iseran et avant la montée de Sestrières, même si la situation exceptionnelle peut empêcher le bon déroulement de la course. En tout cas, ce serait un immense plaisir de voir le Finestre sur le Tour. Très belle utilisation du Lautaret pour permettre d'assister à un match entre sprinteurs tout le long de cette courte journée. Des Alpes avec des étapes qui tournent un peu trop en rond à mon goût. Un beau final en decrescendo ensuite vers le site inédit de Les Plans d'Hotonnes. Duel entre baroudeurs et sprinteurs du côté de Roanne, avant une étape originale au Mont Ventoux, bien que j'aurai retiré une boucle et alterner la montée de Sault avec celle de Bédoin, l'idée reste originale avant tout, avec peut-être du mouvement plus tôt au niveau de Notre-Dame des Abeilles. Une étape de sprint vers Le Vigan avant une autre pour une échappée-fleuve le lendemain sur un circuit autour de Le Vigan, même si le tracé s'entremêle trop à mon goût. Une belle étape pour sprinteur le long de la Mer, où le vent devrait se présenter. Belle journée pour l'échappée vers la ville-inédite de Formiguères avec de belles ascensions tout le long de la journée, avec encore une boucle :mrgreen: . Des Pyrénées qui ne sont malheureusement pas présents, alors que je les attendais au tournant. Félicitations pour cette très belle mise en page tout de même.

Allwatcher = Une bonne exploitation de la région Grand Départ : un prologue ordinaire mais très court à Brest, les fameux ribinous du côté de Lannilis, puis deux étapes de sprint venteux de suite vers Quiberon puis Granville, dommage de ne pas avoir exploiter les Côtes d'Armor. Final beaucoup plus accidenté ensuite dans les Boucles de la Seine avec des changements de braquets fréquents et avec des cassures plus que probable. S'ensuit deux étapes pour sprinteurs de suite avec des routes parfois venteuses. Le final vers Thiers aurait pu être bien plus musclé, de toute manière les puncheurs seront bien au rendez-vous, en tout cas celui vers Tarare est très bien tracé et plus accidenté, certainement pour l'échappée. Un beau et long chrono avec la Côte de Domancy dans la deuxième partie, j'aurai plus penché pour un chrono nettement plus accidenté entre Sallanches et Saint-Gervais-Mont-Blanc via Domancy. Très belle taponne ensuite avec Télégraphe-Galibier, Glandon et Madeleine, qui se limitera à la Course de Côte mais qui pèsera dans la forme de chacun. Belle étape ouverte ensuite vers Megève, même si la montée vers l'altiport (comme sur le Dauphiné) aurait été plus propice. Une étape classique pour les sprinteurs vers Romans-sur-Isère, avant une belle étape très originale autour de La Voulte-sur-Rhône, où les leaders pourraient bien se tester. Craponne-sur-Arzon certainement pour les baroudeurs, avant une étape de sprint dans un final venteux, avant une journée en decrescendo entre le Pic de Nore, à presque froid (dommage), et Revel une nouvelle fois pour baroudeurs. Une étape pour les puncheurs ensuite vers la ville-inédite d'Auterive qui pourrait bien être piégeuse, elle aurait gagné à se dérouler sur un format court pour ne pas que les trains se préservent. Belle première étape pyrénéenne avec l'Aubisque en tremplin avant l'arrivée inédite au Lac d'Estaing, avant une étape decrescendo à partir du Tourmalet avec la Côte de Lançon en point d'orgue. Je ne suis pas très fan de cette idée d'attribuer des Bonus sur chaque étape de la première semaine, la majorité n'auront aucune répercussion sur le déroulement de la course.

Col de l'Iseran = Très beau Grand Départ avec une bonne exploitation des quatre départements de la région : très belle première étape en boucle autour de Brest avec un final appelant les puncheurs à dégainer le premier MJ. Belle étape ensuite avec le même final qu'en 2018 vers Quimper, en espérant que ça sorte du peloton un peu plus tôt cette fois-ci, suivi d'un prometteur chrono par équipe accidenté, comme celui de 2015. On voit bien cette volonté de réinterpréter des anciennes étapes bretonnes pour célébrer ce Grand Départ. Deux sprints massifs de suite à Le Mans puis à Tours, même si ce second pourrait bien surprendre quelques coureurs dû aux secteurs non-asphaltés. S'ensuit une belle étape pour puncheurs avec un très beau Mur d'Alise-Sainte-Reine vers Semur-en-Auxois. Après un second sprint massif, une journée en Course de Côte vers l'abrupte Mont-d'Or, ascension que j'aime beaucoup et que j'ai également mis dans mon parcours, qui conclue une belle semaine très variée. Le final vers le site-inédit de Ventron est très intéressant, même si une arrivée au Markstein / Grand Ballon est amplement suffisant et peut faire encore plus de mouvement après le Petit Ballon et Platzerwasel. Pas très fan des longs transferts. Deux arrivées au sprint massif, intéressant de voir ce que donnerait ce long faux-plat montant pour le peloton et de voir aussi si certains tenteront un coup vers Payolle. Un chrono autour de Tarbes qui aurait mérité à être un peu plus long et accidenté. Bonne idée que d'alterner le Mur de Péguère avec le Col d'Agnès prolongé du Port de Lers pour varier la physionomie de course avec une belle descente ensuite, j'aurai privilégié une remontée sur Ax-les-Thermes pour accentuer les écarts. Dommage qu'il n'y ait qu'une seule étape pour les grimpeurs dans les Pyrénées. Un sprint massif à Montpellier (si le vent ne souffle pas) avant un beau final le lendemain où les leaders pourront se livrer dans le Col de la Mûre en tremplin, la veille du jour de repos. Belle étape pour grimpeur dans le Dévoluy ensuite avec le site-inédit de Chaillol 1600, de l'inédit au lieu de tomber dans le choix facile de Superdévoluy. Belle étape pour sprinteurs s'ils arrivent à passer la première partie de l'étape, qui pourrait bien se conclure par une échappée-fleuve gagnante, même si je ne suis pas forcément fan de la descente de la Rampe de Laffrey à qui il ne manque pas de variante. Beau chrono accidenté avec le Col du Chat, qui compense donc bien avec celui des rouleurs à Tarbes, entre deux belles villes-inédites. Puis, une belle étape finale comparable à un "tappone" par le Sapenay, au départ, le Semnoz en point d'orgue, et le Mont Revard, à voir si les leaders se livreront vraiment bataille ce jour-ci où se préserveront ils plus pour le lendemain, en tout cas les grimpeurs voulant bien figurer au Général devront bouger un jour ou l'autre, car le final vers l'altiport de Megève semble bien plus propice pour s'extirper du groupe MJ sur une des pentes à deux chiffres de la vallée de Sallanches (à voir d'ailleurs si la boucle autour de Sallanches tient la route). Présentation efficace, c'est dommage d'avoir regroupé tes GPX.

CSC_3187 = Un Grand Départ breton réussi (en évitant le Morbihan mais en exploitant le potentiel des Côtes d'Armor) : une belle étape pour sprinteur autour de Brest avec un petit condensé de ribinous pour espérer voir des cassures dès la première étape, une double ascension du mythique Mur de Bretagne pour les puncheurs, leaders et pour un premier changement de MJ, avant cinq sprints massifs successifs de Loudéac à Bergerac (soit une longue traversée de la France de près de 1 000 kilomètres pas très variée, bien qu'on remarque bien un changement de décor à chaque étape), les deux dernières présentent tout de même des bosses dans leur final qui pourraient appeler les puncheurs à l'offensive. Le chrono pour rouleurs aurait gagné à être encore plus long. Une belle Course de Côte pour débuter les Pyrénées, puis une beau Tourmalet en tremplin pour les quitter. Une étape le lendemain du jour de repos probablement pour l'échappée-fleuve, un coureur du Top 15 pourrait bien tenter quelque chose dans le Col de la Baraque de Bral. Etape pour sprinteur la veille de la Course de Côte à l'Alpe d'Huez, avant une tappone Galibier - Iseran avec arrivée à Tignes, même si je préfère un départ avec le Col de la Croix de Fer qu'avec le Galibier. Une étape plus courte ensuite qui pourrait bien créer plus de mouvement que la veille, avec la Montée de Bisanne en point d'orgue de ce Tour. Quitte à faire une boucle autour des Saisies, je serai parti de Beaufort avec un départ en côte direct sur Bisanne (montée à répéter deux fois donc). S'ensuit une remontée vers Paris avec une étape pour sprinteurs dont le Col du Chat pourrait en arrêter plus d'un et une étape accidentée entre Le Creusot et Autun avec des côtes qui, en cumulé, pourraient bien mettre certains leaders dans le mal, tandis que les puncheurs se feront plaisir. Le chrono final accidenté autour de Dijon, avant une étape peut-être de trop entre Alésia et Melun. Idée originale que de s'offrir une étape accidentée en Vallée de Chevreuse la veille des Champs. Peut-être aurait-il été plus judicieux d'alterner le chrono dijonnais et l'étape de Meudon pour récupérer une journée en plus ?

Vber = Un Grand Départ très finistérien et trop rapide : un chrono accidenté pour débuter et une Classique avec les inédits ribinous pour décorer un classicman du MJ. S'ensuit quatre étapes pour sprinteurs : dans la première le Mur est trop loin de l'arrivée pour espérer voir du mouvement, un Mont des Alouettes de retour pour pimenter le final puis une arrivée classique dans les rues de Limoges. Je soutiens cette idée de vouloir retirer les assistances électroniques des étapes à enjeux. A Aurillac, on pourrait peut-être assister à du mouvement pour un changement de MJ, mais les leaders auront juste à cœur de rester dans la roue. Une étape de sprint avant une belle Course de Côte vers La Pierre-Saint-Martin pour débuter le massif pyrénéen, puis une étape en decrescendo avec la Côte de Lançon en point d'orgue pour DEJA le quitter. L'étape de Millau devrait ravir l'échappée, avant le retour des sprinteurs. Un beau chrono accidenté dans un très beau cadre, que j'aurai peut-être rallongé. Une belle victoire pour l'échappée, si le reste des sprinteurs encore présent à la fin n'en désirent pas. Une belle Course de Côte vers Isola 2000, avant un triptyque Bonette-Vars-Izoard, où les leaders se préserveront jusqu'au 30 derniers kms. Etape en decrescendo dans le massif de la Chartreuse par le triptyque Coq-Cucheron-Granier, où les leaders pourraient enfin se livrer. S'ensuit deux sprints en petit comité du côté de Pontarlier et de Mulhouse. Beau chrono sur les pentes du Grand Ballon, avant "l'étape-reine de ce Tour" avec le diptyque Petit-Ballon - Platzerwasel et une arrivée au sommet du Grand Ballon.

Igbur = Grand Départ breton un peu rapide et sans avoir utilisé tous les reliefs à disposition : un prologue en montée, une étape très accidentée entre deux belles villes-étapes inédites où seul les meilleurs sprinteurs arriveraient au bout pour un sprint en petit comité, puis deux étapes au sprint, la seconde piégeuse avec des chemins blancs. Un long chrono pour rouleurs, avant une belle étape pour puncheurs du côté de Tarare, qui aurait pu être bien plus musclé. Une étape de sprint pour rejoindre la tappone alpine, surprenant pour une première étape de montagne, à voir si le côté Courchevel peut être descendu, puis une belle arrivée pas très difficile vers la ville-inédite de Pralognan-la-Vanoise. Belle étape en decrescendo même si je privilège une arrivée à Ugine. S'ensuit une Cime de la Bonnette en départ vers un final accidenté même si le Col d'Eze aurait peut-être été privilégié. Deux étapes pour sprinteurs en bord de mer intéressantes. La descente du Pradel laisse à désirer, je ne se suis pas vraiment fan de mettre Péguère loin de l'arrivée qui sera escamoté. Deux étapes indécises ensuite vers Cordes-sur-Ciel et Saint-Flour, deux autres pour sprinteurs puis deux étapes accidentées, bien qu'Epernay ne me séduit pas et qu'il y a peut-être trop de secteur pavés vers Douai.

ptitben = Un beau Grand Départ : un beau chrono d'entrée, un beau sprint sur bosse à Quimper, avant un second sprint plus calme le lendemain. Beau chrono par équipe, suivi d'un nouveau sprint, avant un beau et long tracé final autour de Vulcania. Une nouvelle de sprint, puis rebelotte, Course de Côte aux Chalets d'Iraty. On pourrait assister à beaucoup de mouvement dès l'Aubisque, à voir si Couraduque est un site-inédit tenable. Une belle étape de sprint nerveuse au vu de Pech-David. Pas très fan d'un transfert long pour Gap alors que tu reviens vers Montélimar ensuite, ça aurait été préférable de voir une étape plutôt ardéchoise. Un nouveau jour pour les sprinteurs avant une belle traversée des Alpes en deuxième semaine. Belle tappone avec une Course de Côte à Courchevel, une belle étape en espérant voir du mouvement à Joux-Plane. Une belle journée pour l'échappée du côté d'Annecy. Trois étapes de sprint de suite, pas forcément fan de voir autant d'étape se jouer dans une région déjà bien visité ces dernières années (hormis Thionville - Strasbourg) alors qu'on aurait pu imaginer un retour via Besançon ou Langres par exemple. Deux étapes vosgiennes qui se limitent à la Course de Côte, bien que le Top 15 peut bouger un peu avant. C'était le moment idéal de grimper le Grand Ballon depuis Saint-Amarin ou le Platzerwasel.

lucho = Un beau Grand Départ, même si les Côtes d'Armor ne sont pas présentes (hormis Mûr-de-Bretagne). Un chrono d'entrée qui aurait pu être un peu plus musclé, une belle étape accidentée avec le même final qu'en 2018 avant le classique Mur de Bretagne le lendemain, suivi de deux étapes de sprint. Une très belle longue étape pour baroudeurs et un beau final pour puncheurs à Sarlat-la-Canéda. A voir ensuite l'intérêt du Col de la Hourcère et ne pas avoir fait une longue étape en Course de Côte entre la Dordogne et les Chalets d'Iraty. Une belle étape accidentée vers Pau certainement pour une échappée-fleuve. Belle étape ensuite avec le Tourmalet en tremplin du Lac de Payolle et un chrono bien long et accidentée autour de Castres. Deux belles étapes accidentées avec un sprint entre les deux, une visite de coins trop peu vus, alors qu'ils peuvent jouer un rôle clé. L'arrivée à Digne-les-Bains est indécise, entre baroudeurs et sprinteurs qui auront su passer les bosses. Une très belle Cime de la Bonette en tremplin pour une difficile et inédite montée de Sainte-Anne-la-Condamine. Une étape courte entre Jausiers et Gap, à voir si certains sprinteurs arrivent à passer avec le peloton les différentes côtes de la journée. De nouveau une très belle étape pour une échappée-fleuve avec des montées toutes plus indécises les unes que les autres, à voir s'il n'était pas préférable de se passer des deux dernières côtes. Une belle tappone vers Valmorel, suivie d'une ultime étape avec le Mont du Chat et le Col de l'Epine en decrescendo. Je note cette bonne idée de ne pas faire de long transfert, hormis pour montée sur Paris.

Gert-Jan de Nice = Je suis très loin d'être fan de ce Grand Départ rapidement bouclé avec un transfert impossible ensuite direction Bordeaux : un premier MJ donné à l'improviste, une étape pour Châteaulin qui aurait pu être bien plus musclé, quitte à sacrer un puncheur, s'ensuit deux étapes de sprint sans réel intérêt, hormis pour boucler ce Grand Départ au plus vite. Un long chrono pour rouleur pour distancer les grimpeurs. La Course de Côte au Mourtis est intéressante, avec un beau site inédit. Une traversée de l'Ariège intéressante, même si je préfère une arrivée placée plus haut dans la vallée à Ax-les-Thermes par exemple. Une étape pour les sprinteurs, avant une journée pour l'échappée. A voir si La Salvetat-sur-Agout et Le Vigan ont la capacité d'accueillir une arrivée puis un départ chacun, de même pour Autrans-Méaudre. Un Col de la Lusette en point d'orgue, dommage que le Col de Mouzoulès bloque la course, suivie d'une belle étape accidentée, à voir si les leaders prendront le risque de se confronter sur les pentes du Mont Noir. Une traversée de la Chartreuse intéressante, plus propice au mouvement. Pas très fan de voir le Mont du Chat en début d'étape juste pour bloquer les sprinteurs. Un final pour baroudeur à Lons-le-Saunier avant une dernière semaine dans le quart N-E de la France : sprint à Valentigney, beau diptyque Petit Ballon - Platzerwasel, sprint à Châlons-en-Champagne, longue étape pavée avant une ultime étape dans les méandres de la Meuse du côté de Charleville-Mézières. L'idée est originale même si elle peut être tracée de manière différente, le problème étant qu'Ineos et Jumbo se feraient un plaisir de tout bloquer.



Groupe E
1. Jules2905
2. France
3. Furious_Lion

Commentaires
Jules2905 = Un Grand Départ breton rapide sans Côtes d'Armor : un beau TTT original pour commencer, une très belle étape accidentée vers la ville-inédite de Douarnenez, à voir combien de sprinteurs se joueront le final avec les puncheurs, puis une étape au sprint massif. Un beau dosage de chemins blancs autour de Tours, s'ensuit deux étapes pour sprinteurs et un beau long chrono vallonné dans le Beaujolais, dommage qu'il n'y en a qu'un. Une belle Course de Côte au Semnoz, étape très intéressante à travers la Suisse (même si avec la situation actuelle...) avec un Col de la Croix-de-Cœur inédit en point d'orgue et un Col de la Forclaz en tremplin final. Une belle étape pour baroudeurs, grimpeurs du côté de Die, suivie d'une journée pour sprinteur, avant une très belle étape bien tracée autour du Ventoux, le sommet du HC est assez loin de l'arrivée mais assez près pour espérer voir du mouvement, le Col de Suzette devrait en surprendre plus d'un. Un final indécis vers Clermont-l'Hérault et un autre venté vers Carbonne. Une belle traversée des Pyrénées en deux jours : si le premier sera long avec un Aubisque en tremplin pour le site-inédit de Couraduque, le second sera court et très indécis à travers le Pays Basque sauvage français. Les leaders pourraient bien se livrer ensuite à une belle bataille vers La Grand-Combe, s'ensuit un sprint puis une étape très accidentée et endurante vers Craponne-sur-Arzon, je vois mal l'intérêt de la boucle au départ de Le Puy-en-Velay, à voir si elle peut provoquer une course à élimination par derrière, un homme comme Sagan serait bien capable de s'accrocher pour la gagne au MV. L'étape de Bort-les-Orgues pourrait surprendre tout le peloton. Il y a un trop grand concentré d'étapes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une très belle présentation avec une idéologie affirmée.

Mathias-Rolland = Un Grand Départ breton intéressant : un prologue très court en montée, une étape accidentée pour sprinteur puis s'ensuit deux étapes pour sprinteurs, bien que le vent et le Mur du Petit Puy pourrait en écarter quelques-uns. Un chrono très plat par équipe, puis deux nouvelles étapes pour sprinteurs, bien que la Côte de Nontron pourrait inciter les puncheurs à l'attaque. Une belle Course de Côte aux Chalets d'Iraty, une belle arrivée à La Pierre-Saint-Martin avec une légère descente (même si avec la situation actuelle...). Une belle Pescheux pour l'échappée, s'ensuit un sprint puis une très belle étape accidentée vers Mende avec la descente de la Côte de l'Aérodrome. S'ensuit un beau sprint massif puis un long chrono dans un très beau cadre. Une belle tappone et une arrivée en Course de Côte au Mont-d'Or (même si avec la situation actuelle...). Une journée pour sprinteur mais je ne suis pas fan de réitérer deux étapes pour puncheurs de suite, bien que la première soit plus accidentée que la seconde. Une nouvelle étape à La Ferté-Alais qui n'a pas de réel enjeu. J'aurais préféré un final de Tour comme : Le Creusot, Dijon - Sens, une arrivée accidentée en Chevreuse.

Furious_Lion = Grand Départ breton intéressant : une très belle longue étape autour de Brest, un beau sprint massif dans un très beau cadre à Quiberon, un beau chrono qui aurait pu être un peu plus long, s'ensuit alors trois belles longues étapes pour sprinteurs entre Ploërmel et Mont-de-Marsan (dommage que la première semaine ne soit pas plus variée, même si l'arrivée à Périgueux devrait se jouer en petit comité). Un deuxième chrono très intéressant, qui aurait pu être un peu plus vallonné. Une belle étape direction le site-inédit du Port de Larrau, puis une étape courte decrescendo, avec une longue descente, vers Argelès-Gazost. J'aurai privilégié une remontée vers Ax-les-Thermes après le Port de Lers. Belle étape le long de la Méditerranée avec le Mont-Saint-Clair pour piéger, qui aurait pu être prolongé. Vraiment pas fan de cette arrivée au sprint massif en descente à Aix-en-Provence, comme l'a démontré l'accident de Groenewegen et de Jakobsen.

Kreuziger = Un beau Grand Départ breton qui se passe de visiter le Morbihan : une étape accidentée avec des ribinous autour de Brest, suivie de deux étapes pour sprinteurs. L'arrivée au Mont des Avaloirs est très intéressante avec un duel entre sprinteurs et puncheurs. Un long chrono pour rouleur puis une étape pour sprinteurs costauds à Chaumont, une belle étape vosgienne avec un beau diptyque Petit Ballon - Platzerwasel, même si je place l'arrivée un peu plus loin (Markstein ou Grand Ballon). Deux étapes pour sprinteurs, même si l'arrivée à Nyon peut convenir à l'échappée (la visite de pays étranger en ce moment...). Une belle traversée des Alpes pour grimpeurs, même si chacune d'elle va connaître du mouvement que dans les vingt derniers kilomètres. L'étape d'Aubenas pourrait bien être gagner par l'échappée, un long et beau chrono accidenté autour de Vallon-Pont-d'Arc. Une belle étape indécise vers Cauterets, la classique ariégeoise toujours aussi particulière (avec une très belle Côte de Boussenac), puis une belle remontée accidentée pour baroudeurs vers Paris, celle de Clermont-Ferrand est très indécise et pourrait bien renverser le Général pour la dernière fois. J'aime beaucoup cette idée de Dossard Vert.

2Singh = Un beau Grand Départ : étape longue et accidentée avec ribinous autour de Brest, le retour du mythique Mûr-de-Bretagne et un chrono qui aurait gagné à être plus long, s'ensuit trois étapes de sprint pour la traversée de la France. Un beau final à Autun, avant une nouvelle étape de sprint puis un Mont Salève en tremplin pour débuter. Deux étapes alpestres intéressantes, j'aurais pris le risque de repartir de Tignes, en passant par l'Iseran, pour rejoindre le Galibier. S'ensuit deux étapes pour sprinteurs, mais en petit comité, ce ne serait pas étonnant que l'échappée en glâne une. Un nouveau sprint puis les Pyrénées, à voir si Prades a les capacités. Trois arrivées très belles, l'étape de Superbagnères et de Luz Ardiden est en doublon pour moi, on aurait pu en écarter une, un final autour de Saint-Jean-de-Luz, ça aurait été mieux de le placer à Saint-Jean-Pied-de-Port avec des murs à deux chiffres. S'ensuit deux étapes classiques avant Paris.

capuche = Un beau Grand Départ breton même si l'Ille-et-Vilaine aurait mérité mieux : une belle première étape avec le Mûr-de-Bretagne directement, s'ensuit quatre étapes pour sprinteurs, même si les ribinous ont un rôle à jouer sur la deuxième étape. Une étape accidentée à Rocamadour puis un Pic de Nore pour grimpeurs en point d'orgue. Un chrono à Revel qui aurait mérité à être plus accidenté, à voir ensuite si le Mont Tauch a les capacités, on peut imaginer un financement de la part du département. S'ensuit une étape pour sprinteur, une étape pour l'échappée, puis une nouvelle étape pour sprinteur. Un Mont Ventoux revisité avec sa longue descente, une journée accidentée autour de Valence puis un Col de la Croix de Chaubouret en Course de Côte. Le Col de la Biche en point d'orgue puis une nouvelle journée accidentée du côté de Belleville. Une étape pour sprinteur puis deux jours vosgiens qui aurait pu se résumer en un seul. Le fait de ne pas rendre visite aux deux grands massifs est pratiquement éliminatoire, tandis que les caractéristiques des cols auraient été plus faciles à lire directement sur le profil.

Noe76 = Un Grand Départ breton intéressant avec une région très bien exploitée avec de très beaux cadres : un chrono, suivi de près de cinq étapes pour sprinteurs. Une étape vers Clermont-Ferrand pour grimpeurs, l'échappée devrait vaincre à Alès. Deux belles Course de Côte au Ventoux et au Faron, Allos ensuite en tremplin pour Pra-Loup. Une belle arrivée au-dessus de Briançon, à voir les capacités réelles. Le Mont Revard gâche le Mont du Chat, où il y aurait pu y avoir plus de mouvement. S'ensuit deux étapes pour sprinteur, puis une Course de Côte inédite à la Station du Gaschney. Une dernière semaine assez chaotique... je ne vois pas dans quel but aller de Dijon à Rouen en passant par Nancy ?

Maxmax = Un Grand Départ breton mal exploité : trois étapes pour sprinteurs mais qui ont les possibilités d'être renversées, puis un sprint massif à Redon, alors que la Bretagne mérite mieux. Le chrono de Laval aurait pu être encore plus long pour bien favoriser les rouleurs. De nouveau deux étapes pour sprinteurs, assez redondant. Le final vers Langres a les capacités d'être encore plus musclé, on aurait pu imaginer un duel entre sprinteurs et puncheurs seulement si l'arrivée se situait après la montée de La Collinière, ici la Côte des Trois Rois prouve bien que tu as voulu valoriser les sprinteurs, donc pourquoi ne pas avoir fait une étape plus accidentée, le terrain s'y prêtant ? Une belle Course de Côte au Mont-d'Or avant une étape pour l'échappée du côté de Valserhône. Un chrono accidenté sur la Rampe de Laffrey, avant une belle Course de Côte à Chamrousse par le Luitel, à part user le Glandon n'a pas un super rôle. Un beau tremplin avec Agnel, même si l'étranger en ce moment... L'étape autour du Dévoluy gâche les journées précédentes. Deux sprints de suite avant une mise en bouche pyrénéenne par le Port de Pailhères en point d'orgue. Un beau Port de Fumanya assez éloigné de l'arrivée pour espérer du mouvement (même si l'étranger en ce moment...), la fameuse Andorre - Revel avec Envalira, à voir ce que ça donnerait (la montée à Saint-Ferréol aurait pu permettre un meilleur brassage avant l'arrivée). Une ultime étape accidentée avant Paris pour l'échappée, ça ne devrait pas bouger derrière.

France = Un beau Grand Départ breton (je ne sais pas si on peut vraiment se passer du Morbihan ?) : belle étape accidentée autour de Brest pour sacrer un premier MJ différent de ce qu'on a d'habitude, deux étapes pour sprinteurs entrecoupés d'un beau chrono. L'arrivée à Sancerre est très intéressante et sélective. Une nouvelle étape pour sprinteur avant la magnifique Course de Côte au Mont-d'Or. L'arrivée à Valserhône est une nouvelle fois intéressante, des côtes moins sélectives mais plus nombreuses. Une exploitation de cols inédits dans une région trop peu visitée. Une nouvelle belle Course de Côte à Chamrousse, avant une très belle étape dans le Beaufortain. Les sprinteurs puis les rouleurs (qui auraient pu être plus long), s'ensuit deux étapes indécises différentes à Craponne-sur-Arzon et Rodez. Une étape pour sprinteurs avant la traversée des Pyrénées : Port de Pailhères, un sprint pour respirer, puis un diptyque avec une arrivée inédite au Tourmalet puis une longue descente de l'Aubisque sur une étape très courte qui peut amener à beaucoup de mouvement.

clemschleck = Un Grand Départ breton qui tourne beaucoup trop en rond : des étapes variées jusqu'à Guéret, une belle traversée du Massif Central jusqu'à la Course de Côte de la Station du Mourtis. Une belle arrivée à Tarascon-sur-Ariège, même si je me demande si une arrivée plus haut à Ax-les-Thermes donnerait quelque chose de mieux, bravo pour l'exploitation de cols trop peu vus (même si écarter l'Ouest des Pyrénées est dommage). Un beau et long chrono autour d'Arles avant une belle étape accidentée dans l'arrière-pays des Bouches-du-Rhône. Une exploitation du Mont Ventoux comme il y avait longtemps qu'on ne l'a pas vu. Une belle traversée alpestre, en insistant bien à créer du mouvement tôt dans la course, l'étape d'Ambérieu-en-Bugey aurait pu être plus courte afin de permettre aux leaders ne pas s'effrayer suite au Mont du Chat, le mieux aurait été de mettre ce dernier en dernière montée de la journée avec une arrivée tracée 20 à 30 kilomètres après... (un peu à la Pescheux). Je note cette originalité de la remontée vers Paris via les chemins blancs de Tours puis une journée accidentée dans la Vallée de Chevreuse, la veille des Champs.
Modifié en dernier par Edgard_J le 30 Nov 2020, 21:26, modifié 10 fois.

Edgard_J
Chasseur de prime
 
Messages: 325
Localisation: Quelque part en Haut-Marne...

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar biberkopf » 23 Nov 2020, 19:35

Edgard_J a écrit:toutefois il fallait peut-être alléger l'étape de la veille avec une arrivée en descente pour ne pas inquiéter les leaders de partir à l'assaut.

Je voulais créer qqch entre l'étape avec la grande montagne et les descentes en finale (qc similaire à la dernière étape de la Dauphine de cette année). L'étape à Morzine en 2016 a été la pire 20e étape de cette décennie, donc l'idée de terminer le Tour avec une telle étape n'est pas bonne à mon avis.

biberkopf
Cyclo du dimanche
 
Messages: 97

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Denis71 » 23 Nov 2020, 22:45

Samuel a écrit:POULE F

Denis71
Tu as voulu faire une trame qui oblige les favoris à attaquer sur des terrains différents de d'habitude en limitant les étapes de haute montagne et leur impact mais je ne suis pas convaincu. Tignes en première étape bof bof même si le départ dans al Forclaz est sympa. Ton Tour risque de se résumer à une course de côte dans le Portet entre ceux qui ne l'auront pas perdu par accident.


Déjà, je suis content de voir que mon idée de base d'avoir un tour avec différents terrains pour s'exprimer a été comprise.
Après, je suis parfaitement à l'aise avec l'idée de m'être un peu planté, notamment avec ce portet que j'avais en tête depuis le départ et que je n'ai pas su mettre de côté alors qu'effectivement, il est probable qu'il cristallise l'attention des coureurs !! ;)

Avatar de l’utilisateur
Denis71
Espoir
 
Messages: 959

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Bad_Neos » 24 Nov 2020, 11:33

Plus qu'une semaine et j'ai commenté que deux parcours, tout va bien 8)

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 12049
Localisation: De retour pour réciter !

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Col de l'Iseran » 24 Nov 2020, 13:04

Alors, je me promenait sur ce topic pour voir si quelqu'un avait (enfin) voter ou donner un commentaire sur les parcours de ma poule (la poule D). Et je tombe sur ce magnifique message de tatamix :

tatamix1972 a écrit:- Col de l'Iseran : Désolé si ça tombe sur toi, surtout que je trouve ta présentation vraiment belle... mais alors qu'est-ce que ça me gonfle de voir des étapes de plaines tracées sans aucune recherche d'itinéraire, avec cette mention "sieste" mise en commentaire ! De but en blanc, je n'ai envie que d'une chose à ce moment-là, c'est de m'arrêter dans l'étude du parcours et de passer au suivant... Mais putain, c'est quoi votre conception de "merde" du cyclisme, où il n'y a que les étapes de montagne ou accidentées, et à la rigueur de pavés, qui comptent ?! Sortez-vous un peu les doigts et vous verrez qu'avec un minimum de recherche et de réflexion, il est possible de tracer de magnifiques étapes "plates comme la main", comme j'ai d'ailleurs pu en voir dans les deux Tours juste avant le tien !


Alors désolé, mais là je me dois de me défendre. L'année passée, j'ai eu des critiques de nombreux traceurs parce que j'avais "survendu" une étape de plaine (que j'avais vendu comme celle de Lavaur cette année, mais dans le Nord de la France). Là, le premier message que je vois sur mon parcours... ne parle même pas du parcours, me reproche d'utiliser le therme "étape sieste" pour une étape de plaine (je tiens à dire que je n'ai utilisé ce therme que lors de deux étapes, prévus pour purs sprinteurs, autrement je parle différement des autres étapes de plaines que j'ai tracé), et, comme j'ai pu le comprendre, n'a même pas regardé au delà de l'étape 4 alors que j'ai mis des dizaines d'heures pour concevoir mon parcours, et à faire une jolie présentation. Et surtout que ce n'est pas la première fois que tatamix me reproche des choses sur ce forum, je sais pas, il doit y avoir quelque chose qui ne passe pas entre nous deux. Ca à la limite, je m'en fou, mais si tu veux avoir ce débat sur les étapes de plaine, demande à Klira d'en faire un nouveau sujet dans le topic des débats, là on juge un parcours du Tour de France.

Voilà, désolé d'avoir saoulé tout le monde...

Avatar de l’utilisateur
Col de l'Iseran
Espoir
 
Messages: 855
Localisation: #TeamMarcHirschi

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Klira » 24 Nov 2020, 13:11

Ca pique. :mrgreen:

J'avoue que là, il faut choisir, soit on reproche pas assez d'étapes pour purs sprinteurs, soit on reproche trop de "siestes", mais les deux c'est pas possible. Après une étape "plate" n'est pas forcément une étape pour purs sprinteurs évidement et je pense que Tatamix est surtout insistant sur ce point, mais globalement on est obligé d'user d'étapes "siestes" sur un GT. Sinon ça va couiner c'est trôôôôô duuuur. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 15322
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar bullomaniak » 24 Nov 2020, 13:20

Klira a écrit:Ca pique. :mrgreen:

J'avoue que là, il faut choisir, soit on reproche pas assez d'étapes pour purs sprinteurs, soit on reproche trop de "siestes", mais les deux c'est pas possible. Après une étape "plate" n'est pas forcément une étape pour purs sprinteurs évidement et je pense que Tatamix est surtout insistant sur ce point, mais globalement on est obligé d'user d'étapes "siestes" sur un GT. Sinon ça va couiner c'est trôôôôô duuuur. :mrgreen:

Non mais surtout même une étape pour sprinteurs ça se travaille. Au-delà d'éviter de survendre ses étapes c'est aussi révélateur d'un manque de travail, parce qu'il y a toujours des choses à travailler sur un tracé d'étape, d'autant plus en plaine.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 22421
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Bad_Neos » 24 Nov 2020, 13:28

Le plus important, grâce à Col de l'Iseran, c'est d'avoir découvert que la poule D avait enfin des commentaires :banana

Et en plus Tatamix utilise des smileys, c'est pas beau ?

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 12049
Localisation: De retour pour réciter !

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar ElRojo » 24 Nov 2020, 13:29

bullomaniak a écrit:
Klira a écrit:Ca pique. :mrgreen:

J'avoue que là, il faut choisir, soit on reproche pas assez d'étapes pour purs sprinteurs, soit on reproche trop de "siestes", mais les deux c'est pas possible. Après une étape "plate" n'est pas forcément une étape pour purs sprinteurs évidement et je pense que Tatamix est surtout insistant sur ce point, mais globalement on est obligé d'user d'étapes "siestes" sur un GT. Sinon ça va couiner c'est trôôôôô duuuur. :mrgreen:

Non mais surtout même une étape pour sprinteurs ça se travaille. Au-delà d'éviter de survendre ses étapes c'est aussi révélateur d'un manque de travail, parce qu'il y a toujours des choses à travailler sur un tracé d'étape, d'autant plus en plaine.

Alors, j'ai beau être d'accord (essayant moi-même de taffer ma plaine, que ça soit niveau touristique ou sportif), mais là on peut aussi faire quand même en sorte qu'il y ait une étape "sieste" : reposer le peloton... Ok ça demande moins de travail, mais ça se justifie aussi.

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 12946
Localisation: Limite nervous breakdown

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar jibvalverde » 24 Nov 2020, 13:41

viewtopic.php?p=2239197#p2239197

Votes obligatoires terminés ! Pour le reste, je ferais un petit commentaire plus succinct mais pas sûr que ça soit d'ici la fin des votes... En revanche, je voterais pour toutes les poules si j'ai le temps.

Avatar de l’utilisateur
jibvalverde
Terreur de critérium
 
Messages: 646

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar vino_93 » 24 Nov 2020, 14:09

jibvalverde a écrit:https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=2239197#p2239197

Votes obligatoires terminés ! Pour le reste, je ferais un petit commentaire plus succinct mais pas sûr que ça soit d'ici la fin des votes... En revanche, je voterais pour toutes les poules si j'ai le temps.


Petites précisions sur mes profils : ils sont en fonction zoom, donc tu peux cliquer dessus et les avoir en grands (plus grands que ce que ça donne en les mettant juste en mode image :D ) ;)

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion confirmé
 
Messages: 18129

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Col de l'Iseran » 24 Nov 2020, 17:06

Alors, de ce que je vois de ces quelques réponses, on me reprocherai de ne pas travailler mes étapes de plaines... bon, je vais me redéfrendre alors.

Etape 1 : Etape en boucle, avec de nombreux changements de direction et quelques vallons, dont un proche de l'arrivée.
Etape 4 : Alors là, pour purs sprinteurs, mais avec un détour par Fougères pour le côté "tourisme"
Etape 7 : Aussi pour purs sprinteurs, mais dans l'idée de reprendre le même final qu'en 2017 (là encore, on va me reprocher que c'est du copié-collé par rapport à une étape déjà existent, bla bla passont).
Etape 10 : Encore pour purs sprinteurs (dis donc, 3 sur les 10 premières étapes, mon dieu !), avec une possibilité de voir du vent (faible, mais non nulle).
Etape 12 : Cette fois, un long faux plat menant au Lac de Payolle. Pas certain d'y voir tout les sprinteurs y jouer la gagne
Etape 14 : Constamment en bord de Mer, avec le Mont Saint Clair, mon dieu mais ce non travail car tellement utilisé déjà !
Etape 17 : Très vallonné dans sa première partie avant la vallée jusqu'à Chambéry, mais c'est nul et pas travaillé, parce que arrivé à Chambéry sans utiliser le Mont du Chat, c'est nul !

Et bien évidement, chaque étape, j'ai fait attention à ne pas utiliser les autoroutes et à placé mon point d'arrivée proche d'un parking et sur une ligne droite suffisamment longue et large.

Franchement, quel travail bâclé sur mes étapes de plaine !

Plus sérieusement, ça me fait chier de voir ce genre de commentaire. Dire qu'une étape pour sprinteur n'est pas travaillée parce qu'elle est plate, ce qui est entre nous soit dit le but d'une étape pour purs sprinteurs, parce que j'emploie l'expression "étape sieste", qui signifie pour moi (pour ceux qu'ils ne l'aurait pas compris) une étape où les téléspectateurs vont se faire chier jusque dans les 10 derniers kilomètres (comme l'étape de Privas cette année par exemple), c'est un manque de respect, ni plus ni moins.

J'imagine bien un de vos profs vous dire : "Je ne lis pas le reste de ta rédaction de 21 pages parce qu'il y a une faute d'orthographe dans la page 4, c'est un manque de travail !". Ca partirait de suite sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TeacherAreTrash

Enfin bref, je vais boire une tisane et revenir !

Avatar de l’utilisateur
Col de l'Iseran
Espoir
 
Messages: 855
Localisation: #TeamMarcHirschi

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Klira » 24 Nov 2020, 17:29

Col de l'Iseran a écrit:Enfin bref, je vais boire une tisane et revenir !


Tu m'avais presque convaincu. Jusque là. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 15322
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Col de l'Iseran » 24 Nov 2020, 17:39

Klira a écrit:
Col de l'Iseran a écrit:Enfin bref, je vais boire une tisane et revenir !


Tu m'avais presque convaincu. Jusque là. :mrgreen:

Vu que quelqu'un me l'aurait dit, il fallait bien que je me le dise moi-même :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Col de l'Iseran
Espoir
 
Messages: 855
Localisation: #TeamMarcHirschi

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Edgard_J » 24 Nov 2020, 17:44

Col de l'Iseran a écrit:
J'imagine bien un de vos profs vous dire : "Je ne lis pas le reste de ta rédaction de 21 pages parce qu'il y a une faute d'orthographe dans la page 4, c'est un manque de travail !". Ca partirait de suite sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TeacherAreTrash

C'est exactement cela !
Dans la critique de mon Tour par Tatamix. Il me dit qu'il y a vraiment trop de montagne, quelque chose que je comprends pleinement car on me l'a stipulé à de nombreuses reprises. Toutefois, les autres critiques m'ont démontré des choses concrètes (en citant les étapes qui n'allaient pas), qui me permettront d'améliorer mes prochaines participations. Tandis que Tatamix semble s'être arrêté, droit comme un piquet devant mon tableau récapitulatif, comme si le "résumé bref" suffisait à tout dire. Dommage, que de la part d'un mec comme lui je ne puisse pas avoir accès à une critique construite pour ma première participation. Je ne pourrais donc pas m'améliorer...

Voilà tout. :mrgreen:

Edgard_J
Chasseur de prime
 
Messages: 325
Localisation: Quelque part en Haut-Marne...

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar Mats » 24 Nov 2020, 17:48

Col de l'Iseran a écrit:
Klira a écrit:
Col de l'Iseran a écrit:Enfin bref, je vais boire une tisane et revenir !


Tu m'avais presque convaincu. Jusque là. :mrgreen:

Vu que quelqu'un me l'aurait dit, il fallait bien que je me le dise moi-même :mrgreen:


Oui mais pourquoi une tisane ? :diantre:

Plus sérieusement, plutôt d'accord avec ta défense même si je n'ai pas analysé ton parcours en profondeur. ;)

Avatar de l’utilisateur
Mats
Directeur sportif
 
Messages: 7177

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar darth-minardi » 24 Nov 2020, 17:49

Par rapport aux remarques sur le manque de critique, poster le parcours hors-concours, dans les sections à part, permettent d'avoir plus de véritables discussions et d'échanger sur ce qui va/ne va pas ;)

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25781
Localisation: WikiPavé

Re: [Concours] Tour de France 2021

Messagepar tatamix1972 » 24 Nov 2020, 18:25

Col de l'Iseran a écrit:Alors, je me promenait sur ce topic pour voir si quelqu'un avait (enfin) voter ou donner un commentaire sur les parcours de ma poule (la poule D). Et je tombe sur ce magnifique message de tatamix :

tatamix1972 a écrit:- Col de l'Iseran : Désolé si ça tombe sur toi, surtout que je trouve ta présentation vraiment belle... mais alors qu'est-ce que ça me gonfle de voir des étapes de plaines tracées sans aucune recherche d'itinéraire, avec cette mention "sieste" mise en commentaire ! De but en blanc, je n'ai envie que d'une chose à ce moment-là, c'est de m'arrêter dans l'étude du parcours et de passer au suivant... Mais putain, c'est quoi votre conception de "merde" du cyclisme, où il n'y a que les étapes de montagne ou accidentées, et à la rigueur de pavés, qui comptent ?! Sortez-vous un peu les doigts et vous verrez qu'avec un minimum de recherche et de réflexion, il est possible de tracer de magnifiques étapes "plates comme la main", comme j'ai d'ailleurs pu en voir dans les deux Tours juste avant le tien !


Alors désolé, mais là je me dois de me défendre. L'année passée, j'ai eu des critiques de nombreux traceurs parce que j'avais "survendu" une étape de plaine (que j'avais vendu comme celle de Lavaur cette année, mais dans le Nord de la France). Là, le premier message que je vois sur mon parcours... ne parle même pas du parcours, me reproche d'utiliser le therme "étape sieste" pour une étape de plaine (je tiens à dire que je n'ai utilisé ce therme que lors de deux étapes, prévus pour purs sprinteurs, autrement je parle différement des autres étapes de plaines que j'ai tracé), et, comme j'ai pu le comprendre, n'a même pas regardé au delà de l'étape 4 alors que j'ai mis des dizaines d'heures pour concevoir mon parcours, et à faire une jolie présentation. Et surtout que ce n'est pas la première fois que tatamix me reproche des choses sur ce forum, je sais pas, il doit y avoir quelque chose qui ne passe pas entre nous deux. Ca à la limite, je m'en fou, mais si tu veux avoir ce débat sur les étapes de plaine, demande à Klira d'en faire un nouveau sujet dans le topic des débats, là on juge un parcours du Tour de France.

Voilà, désolé d'avoir saoulé tout le monde...

Po... popo... popo ! Je pars au boulot et je laisse un début de commentaire inachevé... et à mon retour je vois que c'est la révolution ! Pas les dents, pas les dents ! :D
Alors oui, quand je tombe sur une étape qui me semble ne pas avoir été vraiment travaillée et que je lis dans les commentaires "sieste" ou "ennuyeux" ou encore d'autres termes du genre, ça me gonfle car j'ai l'impression de perdre mon temps ! Je l'exprime aussi parce que c'est le principe même de ce genre de concours, que d'exprimer son ressenti par rapport à un parcours. D'ailleurs, peut-être que je vais m'apercevoir en continuant l'étude de ton parcours, que ma première impression était fausse... et peut-être même que je modifierai mon commentaire !? Ou pas...
C'est tombé sur toi comme cela aurait d'ailleurs pu tomber sur les deux-trois autres parcours où j'ai fait ce même type de constat ou ceux que je suis à peu près sûr d'encore rencontrer.
En l'occurrence, ce n'est pas que l'étape soit plate comme la main qui me pose problème, bien au contraire, mais qu'il n'y ait pas ce travail de recherche pour justement rendre une étape "plate" attractive. Attention, attractif ne veut pas forcément dire que l'échappée ira systématiquement au bout ou que ça va attaquer du début à la fin du parcours... juste que l'on a essayer de construire son étape avec un objectif qui peut aussi être un superbe sprint massif à l'arrivée, et qu'on le défende avec conviction de la même façon que pour une étape de montagne. C'est d'ailleurs pour ça que tu ne me verras jamais descendre quelqu'un même si son commentaire peut laisser penser qu'il survend la marchandise... tout simplement parce que tracer, c'est d'abord tracer ce que l'on a envie de voir et de faire découvrir. Par contre, quelqu'un qui me dit qu'il a tracé quelque chose d'ennuyeux ou qui pousse à la sieste... eh ben ça me donne envie d'aller voir autre chose que la suite de son parcours !

Après, il faut aussi relativiser les choses et se rappeler pourquoi on participe à ce genre de concours ! Moi, très clairement, quand je prends du temps pour étudier les parcours en détail, c'est pour avoir des émotions, du plaisir de découvrir un tracé qui va me surprendre... et donc quand ça commence à me faire "chier" parce que j'ai le sentiment qu'on a juste tracé un trait entre deux villes, je passe à autre chose !
Modifié en dernier par tatamix1972 le 24 Nov 2020, 21:02, modifié 1 fois.

tatamix1972
Espoir
 
Messages: 956
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...


1278 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités