Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 03 Déc 2020, 21:15

Netflix est méga endetté hein. :lol:

Les studios sont forcément attirés par la possibilité d'avoir un contrôle total sur la distribution, et de fait ne pas devoir partager les recettes, mais c'est tout sauf un modèle fiable à long terme sauf à renoncer à produire des blockbusters et faire du téléfilm comme Netflix.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22563
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Cinéma

Messagepar Robocrotte 2.0 » 04 Déc 2020, 18:12

Pas de ciné-débat pour ce WE ?

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 312

Re: Cinéma

Messagepar MayodeBain » 04 Déc 2020, 18:22

Vu Sept Jours en mai, avec du retard sur tout le monde :mrgreen:
Merci pour cette suggestion, j'ai bien aimé le film alors qu'il y a plus de chances que je l'aurais vu sans le challenge. Je l'ai trouvé très intéressant avec ce débat autour du pacifisme. J'ai mis un peu de temps à me mettre dedans, mais sur la deuxième heure c'était vraiment très intéressant.
Le fait que ça ne soit pas du tout dramatisé m'a un peu perturbé, je suis trop habitué au cinéma moderne. C'est sans doute pour ça que j'ai mis du temps à être capté par le film. Une fois les enjeux plus posés je fus absorbé.

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Légende du Gruppetto
 
Messages: 23615
Localisation: LGEC

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 04 Déc 2020, 23:26

Content que ça t'ai plu :)

En effet désolé rien prévu pour ce WE, mais je compte bien relancer ça début de semaine pro :)

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6268

Re: Cinéma

Messagepar ElRojo » 07 Déc 2020, 00:55

Effectivement mon ressenti face au film :
L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @Kirabochips sur Twitter

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 13262
Localisation: Running Beer, vers la victoire

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 07 Déc 2020, 08:46

Petit pavé de la semaine avec encore beaucoup de films vus

Quelques films de Noël, vu la saison (pas forcément mon truc à la base mais ça fait plaisir à madame et ça peut aussi être un prétexte pour mater des chefs d'oeuvre comme La vie est belle) :

Les Chroniques de Noël 1 (Clay Kaytis - 2018) & 2 (Chris Colombus - 2020) : Vu les deux d'affilée. Le premier, ça passe. Ça n'a pas grand intérêt mais ça se regarde, et Kurt Russell en Père Noël, c'est une super idée. Le second par contre, rien à voir avec la bonne surprise du premier. Scénario bidon, Russell fait moins bien le taf. Forcément, il ne reste plus grand chose...

Noël chez les Muppets (Brian Henson – 1992) : Les Muppets + Charles Dickens + Michael Caine très appliqué dans le rôle de Scrooge = une très belle surprise et un super film de Noël.

La Vie est belle (Frank Capra – 1946) : Les 3 films de Capra vus jusqu'à présent m'avaient préparé à ce chef-d'oeuvre, et je n'ai pas été déçu. Film lumineux, touchant, ode à la bienveillance et à l'entraide. Si on m'avait raconté le film avant que je voie, j'aurais sans doute trouvé ça un peu niais, mais le visionnage dissipe vite cette impression !
Je trouve le contenu de ce film vraiment brillant même si c'est finalement assez conservateur/réac. Le rôle joué par le ciel est aussi hyper intéressant
Assez paradoxalement, c'est l'action de George sur terre qui est complètement désintéressée, il aide son prochain au risque de perdre sa vie pour les autres. L'ange chargé de l'aider, en revanche, n'accepte que si cela lui permet d'obtenir ses ailes

En revanche, je trouve la traduction française du titre assez catastrophique ("La vie est belle" pour "It's a wonderful life)
Si Capra montre bien une chose avec la vision d'un monde sans George, c'est que la vie n'est pas belle en général mais que l'action d'une seule personne peut tout changer. C'est en voyant tout le bonheur qu'il a procuré à tant de gens que le personnage principal se dit que finalement, "c'est une belle vie"



Et pour le reste :

Down by law (Jim Jarmusch – 1986) : J'ai trouvé les 30 premières minutes très longues mais ensuite, Jarmusch offre 1 heure et 10 minutes magnifiques

Lost in translation (Sofia Coppola – 2003) : Un classique récent que je découvre sur le tard. Superbe film sur le choc de cultures, mais surtout sur l'ennui d'une vie monotone et sur les occasions manquées. Je pense que c’est clairement un film qu’on apprécie quand on a été un jour dans la situation d’impasse connue par les deux personnages principaux (qu’on en soit sorti ou non).

Naissance des pieuvres (Céline Sciamma – 2007) : Un bon premier film avec des thématiques fortes, un peu desservi par la performance monolithique de la jeune actrice principale (pas Adèle Haenel, que je trouve très souvent convaincante). Intéressant à regarder, et dispo gratuitement sur la plateforme streaming de France tv

Notre-Dame (Valérie Donzelli – 2019) : Je ne remets pas en cause la sincérité de Donzelli en faisant ce film, mélange des genres particuliers. Mais cela ne garantit malheureusement pas la qualité. L'absurdité est au service de... rien ? (ce n'est ni drôle, ni bizarre, ni quoi que ce soit), le scénario et la plupart des éléments déclencheurs sont un peu grotesques, et le soufflé retombe à la fin, alors qu'il n'était même pas vraiment monté...

Esclave de l’amour (Nikita Mikhalkov – 1976) : Œuvre très intéressante de Mikhalkov même si elle est en deçà de ce que j’ai vu de lui jusqu’à maintenant. Film fait rapidement avec un demi-budget (ayant repris un projet en arrêté depuis le départ, il raconte le tournage d’un film muet de l’époque du cinéma tsariste en pleine révolution bolchévique. Une façon de montrer qu’un événement qui est au départ bien loin des préoccupations bourgeoises (plus préoccupés par la difficulté à s’approvisionner en pellicule) va finalement les frapper de plein fouet. Mais ce est passionnant dans les films de cette époque, c’est de voir comment un auteur comme Mikhalkov arrive à contourner la censure pour faire passer quelques critiques tout en ayant un message global sagement soumis au régime soviétique. Les censeurs de l’époque devaient manquer de subtilité !

Bagdad Café (Percy Adlon – 1987) : Feel good movie qui remplit parfaitement son rôle. J’ai eu peur en voyant la première scène atrocement filmée et montée, mais heureusement, ça ne dure pas.

Outrage 2 & Outrage Coda (Takeshi Kitano - 2012 & 2017) : Fin de carrière (si j'ai bien compris) assez mitigée pour Kitano. Les Outrage sont loin d'être un naufrage mais c'est relativement oubliable dans sa filmographie. En même temps, c'est assez rare les réalisateurs qui arrivent à rester au sommet jusqu'au bout (sauf ceux qui meurent prématurément sans connaître la vieillesse).
Le vrai problème, c'est que Kitano renie son style pour des façons de faire très communes (des travellings de côté sans raison, zoom/dezoom sur les personnages qui parlent, plans de 3/4 au lieu des fameux plans fixes de face). En plus, c'est ultra compliqué à suivre tellement n'importe quel personnage (y compris des lieutenants et sous-lieutenants) peuvent changer de camp à n'importe quel moment. Un peu déçu aussi par le fait que la violence n'est plus aussi bien amenée que d'habitude, puisque n'importe quelle scène se finit avec quelqu'un qui se fait défoncer/buter...

comme je l'ai lu dans une critique, on peut être sûr que si une scène commence avec un mec qui fait une action lambda (rentrer chez lui, jouer dans une salle de jeu, pêcher...), ça va se finir par une balle dans la tête


J'ai finalement mieux aimé le dernier opus. Déjà, le scénario se simplifie au fur et à mesure qu'on approche de la fin. Et surtout, on retrouve le style de Kitano dans quelques scènes et surtout dans la 2e moitié du film. Un bel adieu au cinéma, sans être un film marquant dans son œuvre.

Je rajoute La Soufrière (Werner Herzog – 1978) : Passionnant court documentaire (30 minutes) dans lequel Herzog va visiter l'île de Basse-Terre en Guadeloupe après son évacuation en prévision d'une éruption de la Soufrière. Ce docu montre à la fois le caractère d'Herzog et son intérêt pour la nature et l'homme ; mais aussi l'insignifiance de l'humain face aux caprices de la nature.
Dispo ici avec des sous-titres :

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8616
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 07 Déc 2020, 10:09

C'est trop cool les Muppets, en tout cas ceux de Henson, c'est le genre de film tu en ressors forcément avec le sourire je trouve :)

Dawn by law j'aime beaucoup, mon Jarmusch préféré (faut pas être allergique à Benigni, évidemment). C'est la partie en prison que tu trouves longue ?

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6268

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 07 Déc 2020, 10:31

Non au contraire, c'est toute la partie jusqu'à l'arrivée en prison que j'ai trouvé un peu traînante. Dès la réunion des 3 personnages principaux, ça devient un vrai plaisir à regarder !

Les Muppets je ne connaissais que très vaguement avant de voir ce film, et je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi sympa :o

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8616
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 07 Déc 2020, 10:44

Ah j'avoue que je me souviens plus que c'était aussi long pour arriver en prison, pourtant vu 2 ou 3 fois, mais ça remonte à plus de 10 ans. :oops:

Assez peu de films pour moi semaine précédente mais une très belle découverte (surprise là aussi) :

Mecredi après-midi, de Waris Hussein (1971) : on y suit les premiers émois amoureux de deux jeunes adolescents. Coup de coeur pour ce film alliant comédie, poésie, et moment de pure réalisme dans la description de la vie de ces jeunes, de l'arrière plan social amené avec finesse par leur famille respective. La BO des Bee Gees sublime le tout, on en ressort avec un grand sourire. La mise en scène de Waris Hussein est une grande réussite, que ce soit pour nous présenter la vie quotidienne fourmillante d'une école de manière quasi documentaire, ou pour exacerber les sentiments des enfants (oppression face aux mondes des adultes, sensation d'être dans une bulle où plus rien d'autre n'existe que notre amoureuse, ...). Le film fait très moderne et de par son sujet qu'il traite au plus juste reste intemporel. Ca m'a beaucoup fait pensé au tout aussi génial La bande des quatre de Peter Yates, qui s'intéresse à un âge un peu plus tardif, à la frontière du monde adulte.

Universal Soldier, de Roland Emmerich (1992) : des soldats officiellement morts sont transformés en arme de guerre surpuissante par une projet militaire secret. Ca vole pas bien haut et ça n'a pas bien vieillit car on y retrouve un peu tous les poncifs du genre. Au moins le rôle de quasi "robot" fait que JCVD s'en sort pas trop mal.

Hunger Games, de Gary Ross (2012) : revu pour faire plaisir. Un sous Battle Royale avec ambiance baroque, sans le talent de mise en scène et sans le côté crue et brutal de la violence qui fait toute la force du film de Fukasaku.

Métal Hurlant, de Gerald Potterton (1981) : inspiré de la revue Métal Hurlant, le film présent plusieurs segments mettant en scène le pouvoir de corruption de esprit d'un étrange orbe vert. Des histoires de qualité assez inégales, j'ai surtout apprécié celles scénarisées par Dan O'Bannon. Sinon un peu trop de boobs et d'érotisme gratos à mon goût. La partition d'Elmer Bernstein que je connaissais déjà est top, mais pas forcément le top pour être apprécié, car entrecoupé de chansons hard rock/heavy metal assez peu à mon goût.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6268

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 08 Déc 2020, 09:14

Un petit top qu'on avait pas fait au premier confinement (saison oblige) :

Quels sont vos films de Noël préférés ?

Ça peut-être des films de Noël au sens strict, des films qui se passent à Noël, des films que vous regardez chaque année pendant les vacances de Noël...

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8616
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Mr-T » 08 Déc 2020, 09:19

Chaque vacances de Noël pour moi, c'est l'occasion de me refaire mes trois trilogies préférées, Star Wars, Harry Potter et le Seigneur des Anneaux. (Marathon, quand tu nous tiens :noel: )
Sinon le seul film qui se rapporte à Noël et que je regarde c'est Le Père Noël est une Ordure.
Les films de Noël, ça n'a jamais vraiment été mon truc :ok:

Avatar de l’utilisateur
Mr-T
Maillot jaune
 
Messages: 11202
Localisation: J'aime la Galette, SAVEZ-VOUS COMMENT???

Re: Cinéma

Messagepar Holbac » 08 Déc 2020, 09:32

La fameuse trilogie d'Harry Potter :niais: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Holbac
Directeur sportif
 
Messages: 23674
Localisation: Nantes

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 08 Déc 2020, 09:58

Les films Astérix.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22563
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 08 Déc 2020, 10:07

Pas trop de films de Noël à proprement parlé non plus. Plutôt des films de fin d'année/hivernaux.

Souvent l'occasion de ressortir des films "doudous", avec pas mal de films assez longs, la saison s'y prêtant bien :
- Le seigneur des anneaux aussi que je me fait environ une année sur deux. Souvent quelques Harry Potter aussi.
- Les vieux peplums que j'ai vu et revu : Ben-Hur, Les 10 commandements
- Encore un peu plus d'épique avec Braveheart (souvent pour finir la nuit du nouvel an celui ci :mrgreen: ), Waterworld...
- Cette année, plus dans le thème je me referais bien Gremlins aussi, ça fait quelques années que je ne l'ai pas vu.
- Du Robin Williams : Hook (même si j'ai de plus en plus de mal à le voir), Jumanji, Madame Doubtfire.
- Fievel :love:

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6268

Re: Cinéma

Messagepar Mr-T » 08 Déc 2020, 11:31

Ah oui et bien sûr, j'oubliais, la Saga Hannibal Lecter :love:

Avatar de l’utilisateur
Mr-T
Maillot jaune
 
Messages: 11202
Localisation: J'aime la Galette, SAVEZ-VOUS COMMENT???

Re: Cinéma

Messagepar ElRojo » 08 Déc 2020, 11:37

Comme Muru pas vraiment de films spécialement hivernaux/de Noël, mais plus des films ambiance plaid et familial : la trilogie Retour vers le Futur, les classiques Disney ou Pixar, et finalement tout ce qui passe à la télé dès le 20/12. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 13262
Localisation: Running Beer, vers la victoire

Re: Cinéma

Messagepar Horse » 08 Déc 2020, 11:46

Die Hard évidemment.

Avatar de l’utilisateur
Horse
Maillot jaune
 
Messages: 10769

Re: Cinéma

Messagepar Tilo » 08 Déc 2020, 12:48

Pour noel: il y la saga: Super Noël, en dessin animé il y a Mission : Noël

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 30579
Localisation: la "légende" du forum

Re: Cinéma

Messagepar Yousband » 08 Déc 2020, 13:53

Pour les films qui m'évoquent Noël, y a Star Wars car il passe tous les ans à cette période (même si j'ai pas vraiment besoin de cette date pour les voir :lol: ), Retour vers le Futur moins orienté Noël pour cette deuxième catégorie y a plus Gremlins et Die Hard voir Maman j'ai raté l'avion et L'étrange Noël de Mr.Jack bien sûr.

Mais pour ce qui est de films de Noël comme on aurait plus tendance à l'entendre comme film avec l'univers de Santa Claus ce serait plus Super Noël comme Tilo, Le Pôle Express m'avait beaucoup marqué aussi, Le Noël de Mickey, Conte de M. Scroogeà la sauce Disney avec Picsou en Scrooge.
Et puis y a les Téléfilms que je prends plaisir à regarder tous les ans : Appelez-moi le Père Noël avec Whoppi Goldberg, La Fille du Père Noël et d'autres dont j'ai oublié le nom mais qui ont forcément Noël dans leur titre :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Yousband
Jersey rojo
 
Messages: 6167

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 08 Déc 2020, 13:56

Ah oui tiens cette année, chose rare, j'ai envie de revoir Star Wars. Le 4 et 5 en tout cas.

Les téléfilms de Noël ont plus tendance à me déprimer qu'autre chose en revanche :angel

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6268


3786 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : hashirebicycle, tatamix1972 et 8 invités