[Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17/18

Ici, vous retrouverez les tutoriels créés par la communauté, pour vous aider à progresser

[Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17/18

Messagepar Joyako » 05 Aoû 2017, 18:40

Bienvenue dans un guide visant à vous aider dans le jeu Pro Cycling Manager !

Je me présente, Joyako, joueur de Pro Cycling Manager depuis l'opus 2009 :heureux:
Dans ce guide, je vais essayer de vous expliquer tout ce qu'il faut savoir sur le jeu pour pouvoir prendre du plaisir et écraser la concurrence :ok:


Ce guide avait été écrit pour PCM 2017. L'interface a évolué mais les mécaniques n'ont pas changé, le contenu du guide est donc toujours valide :banana , j'essaierai tout de même de le mettre à jour pour PCM 2018 ;) De plus, le mode Carrière a actuellement (v1.0.2.3) quelques soucis, je ne me plonge donc pas à fond dedans.

Thème du jour :
Gérer la forme en mode carrière


C'est un sujet compliqué à aborder. On sait tous qu'il est physiquement impossible pour un coureur professionnel d'être à 100% toute la saison, et le jeu a son système pour représenter ça, avec plus ou moins de succès. En effet, si vous avez déjà plongé dans le mode carrière ou en procyclist, vous avez du avoir quelque soucis. Des coureurs très fatigués en ayant à peine couru, des pics de forme qui se déclenchent à 2 jours de la fin d'un grand tour... Comment ça marche ?


Commençons par le commencement. Avant d'apprendre a bien organiser la saison de vos coureurs, il faut savoir à quoi on va s'intéresser.

  • Les NOTES: C'est généralement la première chose qu'on remarque quand on débute sur PCM. Les aptitudes des coureurs sont représentées par des notes dans différents domaines. C'est l'indicateur principal de force; un coureur avec 60 en Montagne ne distancera jamais un coureur avec 80 dans un col, quelque soit les autres variables.
  • La FORME: Représentée par un pourcentage variant entre 60~100%, il s'agit de la forme générale de votre coureur. La différence de force entre un coureur à 95% et un autre à 100% de forme est à peine visible. Cela dit, c'est un paramètre très important car il influe sur la forme du jour.
  • La FATIGUE: Représentée par un pourcentage dans le menu "préparation" et se transformant en simple description dans d'autres menus ("Aucune fatigue"/"Légèrement fatigué"/"Fatigué"/"Très fatigué"), elle agit comme une sorte de malus. Une fatigue trop élevée va limiter la forme (max 95% par exemple), et donner un malus sur la forme du jour. Il faut donc éviter de la faire augmenter !
  • La FRAICHEUR: Il s'agit du pourcentage de barres disponible au début d'une "Course 3D". Il s'agit en fait d'un pourcentage (visible en mode procyclist notamment) représenté par l'échelle "Excellente"/"Très bonne"/"Bonne"... Elle reste la plupart du temps "Excellente", mais diminue avec l'enchaînement de jours de course. Si vous enchaînez trop de courses, les barres verte/jaune/rouge seront légèrement entamées en début d'étape. Vos coureurs auront donc un peu moins de jus.
  • Le PIC DE FORME: Une fois activé, c'est un gros bonus de forme du jour. Bien l'ajuster est très important.
  • La FORME DU JOUR: C'est selon moi la variable la plus importante. Elle agit directement sur les notes et permet donc de faire toute la différence au jour le jour. Une fois qu'on sait bien la contrôler, elle peut faire des miracles.


La fraîcheur et les notes ne sont pas des paramètres que l'on peut vraiment contrôler durant la saison. Le but est donc d'obtenir un programme adapté, qui permette à notre coureur d'être à 100% le jour de son objectif, si possible combiné à un pic de forme pour obtenir la meilleure forme du jour possible, le tout sans trop faire monter la fatigue. :ok:


Je vais maintenant vous expliquer, étape par étape,
ma méthode pour construire les programmes.


Avant de commencer et je tiens à le préciser, si vous souhaitez avoir des programmes optimisés pour tout vos coureurs, il faut pour chacun d'entre eux : identifier les courses où il doit être à son maximum, préparer un calendrier de courses sur toute la saison, puis travailler la charge d'entrainement semaine par semaine. Au début de chaque saison, il est donc facile de passer plusieurs heures dans les menus à fixer les objectifs et ajuster les programmes, ou à se noyer sous les post-it pour faire les compositions. Ça peut faire un peu peur, c'est vrai, mais c'est comme ça :mrgreen: On peut aussi se contenter de préparer les programmes de nos meilleurs coureurs et rapidement s'occuper des équipiers, mais il faut accepter le fait qu'on ne pourra pas utiliser à 100% le potentiel de notre effectif :diantre:


Première étape: la présaison

Nouveauté de l'opus 2017, on peut choisir la forme de nos coureurs au 1er janvier. Evidemment, il serait possible de mettre tout le monde en "très élevé" et d'écraser les premières courses, mais toute l'équipe serait fatiguée après deux mois :heureux: Il faut donc fixer les objectifs de début de saison et attribuer des formes adéquates, on avancera ensuite au 2 janvier pour se plonger dans les menus. Si vos coureurs ont des objectifs dans ces périodes, (pas de simples courses de préparation) je conseille :

  • Courses de janvier: Tour Down Under, CN d'Australie :arrow: Très élevé
  • Courses de février/mars/flandriennes: Tour d'Oman, Abu Dhabi Tour, Omloop Het Nieuwsblad, Strade Bianche, Paris-Nice, Tirenno-Adriatico, Milan San Remo, Tour de Catalogne, Tour des Flandres, Paris-Roubaix :arrow: Élevé
  • Courses fin avril/mai: Flêche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, Giro :arrow: Normal


Deuxième étape: fixer les objectifs

Petite précision. Le système d'objectifs dans cet opus est selon moi un peu naze, mais passons. La saison est découpée en trois parties et vous êtes invités à fixer les objectifs de vos coureurs ayant les meilleurs moyennes. Lorsque vous choisissez un objectif, le jeu adapte automatiquement la courbe de forme qui s'organise autour de celui-ci.

Fixer un objectif signifie aussi fixer les pics de forme. La barre de pic de forme apparaît vide 60 jours avant un objectif. Elle se remplit progressivement (même si votre objectif est passé), se déclenche quand le nombre de points atteint 100, dure entre 2 et 3 semaines puis disparaît. Si l'objectif suivant a lieu moins de 60 jours après la fin de votre dernier pic de forme, elle réapparaît vide et vous avez très peu de temps pour remplir la nouvelle barre de pic !

Un programme de base pour Romain Bardet fait par le jeu pourrait par exemple être:

Image

Le jeu affiche également un taux de satisfaction en fonctions des autres coureurs partageant cet objectif et des équipiers attribués. Personnellement j'y fais pas attention et je ne remarque pas de grande différence.

Les 3 périodes sont janvier-avril/mai-juillet/août-décembre. Le Giro est en Mai et le Tour en Juillet, ce nouveau système fait donc qu'un coureur ne peut pas avoir comme objectifs déclarés le Giro et le Tour. Donc pas de pic de forme pour le Giro et le Tour la même saison. On peut cependant "tricher" un peu; si je déclare en objectif le Tour de Romandie (qui a lieu fin avril) et que je m'arrange pour retarder mon pic de forme, je pourrais avoir un pic sur les premières semaines de Giro et un second pic sur la fin du Tour :banana Il faut comprendre un peu comment les pics de forme fonctionnent, mais aussi difficile que cela puisse paraître, c'est tout à fait faisable. Si vous manipulez bien l'étape 3, l'onglet objectif ne vous sers presque plus qu'à placer les pics de forme. :ok:



Troisième étape: l'affinage

Le jeu vous a donc proposé un programme plus ou moins adapté à vos objectifs, mais en le regardant de plus près, on a quand même un peu peur de passer à coté de l'objectif de l'année. En effet, la forme lors du Tour de France n'est à 100% qu'une journée et diminue en dernière semaine du Tour :? C'est con, les dernières étapes dans les Alpes ont lieu pendant cette dernière semaine :o


Voici alors ce que je peux vous proposer, en conservant les mêmes objectifs:

Image
Evidemment, la différence ne saute pas au yeux. Mais avec ce programme, Bardet aura une forme entre 99/100% pendant les 3 semaines du Tour. Une telle forme entraînera d'excellentes formes du jour. Mais cela a un coût, et on voit un pic de fatigue apparaître. Heureusement, il ne dépasse les 50% de fatigue que juste après la Vuelta. Nickel !

Alors, comment on fait ? Il faut se rendre dans l'onglet "Préparation", et ajuster, semaine par semaine, les intensités d'entrainement. Personnellement j'utilise presque uniquement "Difficile" et "Coupure", les autre intensités me servent uniquement à peaufiner la courbe; si mon coureur atteint 100% de forme une semaine avant son objectif, je vais passer une ou deux semaines "Difficile" en "Moyenne" pour minimiser la fatigue. Il est capital de placer des coupures régulièrement. On les place de préférence après un objectif pour préparer le coureur au prochain bloc d'entrainement.

L'évolution de la forme sur une semaine ne dépend pas uniquement de l'intensité de cette unique semaine, mais aussi du niveau de forme et de l'évolution des semaines précédentes. Une semaine "Coupure" après une série de semaines "Difficile" peut voir la forme rester stable, alors qu'une semaine "Moyenne" après une semaine "Coupure" peut voir la forme diminuer.

Si je devais donner une checklist (dans le désordre):
  • Faites monter franchement la forme avec des intensités "difficile", puis ajustez si besoin en diminuant les intensités.
  • Placez toujours une coupure ~5 semaines avant un objectif. (Les semaines avant un objectif vont être intenses et donc générer de la fatigue).
  • Faites en sorte que la forme augmente jusqu'au début de l'objectif, soit stable pendant, puis descende après la fin de l'objectif. Cela peut parfois impliquer de décaler tout votre programme d'une semaine en arrière.
  • Évitez d’enchaîner 2 coupures. Certes la fatigue va beaucoup diminuer, mais la forme va prendre une pente descendante très forte et il sera dur de la remonter. Il vaut généralement mieux faire Coupure-Difficile-Coupure que Coupure-Coupure-Difficile.
  • Un jour de course compte comme un unique jour d'entrainement "Difficile". Vous pouvez donc placer des courses à cheval sur une semaine "Moyenne" pour ajuster la courbe ! (exemple : intensité semaine "Moyenne" sans course : 75%. intensité semaine "Moyenne" avec 2 jours de course : 82%)

Il n'y a pas de formule magique ! Je vous donne des conseils et je partage mon expérience, mais il faut manipuler pour réellement comprendre le fonctionnement du système de forme. ;)



Quatrième étape: le remplissage

Vous commencez à en avoir marre de faire des allers-retours entre les menus ? :mrgreen: Quand je fais une carrière "rapide" je ne travaille les programmes et les objectifs que pour une poignée de coureurs. Pour les équipiers, je laisse les programme créés par le jeu. Mais ils faut quand mêmes vérifier que vos équipiers ne partent pas tous en coupure en même temps !

Toujours dans l'onglet "préparation", il est possible de faire glisser les blocs de courses dans les programmes des coureurs. Je conseille donc de faire des calendrier complets pour tous vos leaders, c'est à dire courses de préparation (où il aura 80/95 de forme) et objectifs (95+). Un coureur "réel" tourne entre 60 et 90 jours de course par an. Dans PCM, du moment que la fatigue est contrôlée, vous pouvez monter à 100+ !

Pourquoi faut-il prendre le temps de faire les inscriptions à l'avance ? Plusieurs raisons:
  • Ajuster correctement le pic de forme. Il faut obtenir 100 points de pic de forme entre le moment où le pic apparaît et votre objectif. Chaque jour vous rapporte un certain nombre de points en fonction de votre forme pour ce jour : <85% : 0.9pts, 85%<95% : 1.2pts, >95% : 1.5pts. Lors de jours de course, rajoutez 1.5pts; vous pouvez donc avoir un maximum de 3pts par jour. Si vous voulez déclencher votre pic de forme juste avant votre objectif, pour une classique par exemple, il vous faut pas mal de jours de course dans votre préparation (une quinzaine). Si vous vous préparez pour un grand tour et que les premiers jours n'ont pas trop d'importance au général, une semaine de jours de course suffiront.
  • Vous verrez l'influence des courses sur la courbe de forme.
  • Vos startlists seront toutes prêtes !

Pour remplir le programme il suffit donc placer des courses lors des semaines "Difficile". Mais ne placez jamais une course sur une semaine de coupure. Même à cheval d'un ou deux jour. Si un coureur coure pendant une semaine "Coupure", sa fatigue ne diminuera pas, et sa forme diminuera quand même ! C'est la principale raison pour laquelle vos coureurs étaient cramés après 4 mois pendant votre première carrière; vous les avez fait courir pendant leurs semaines de repos :evil:

Image
Ici j'ai placé le Tour de Catalogne sur une semaine "difficile", la fatigue est normale

Image
Ici j'ai enlevé le Tour de Catalogne et placé le Tour du Pays Basque sur une semaine "coupure". La courbe de fatigue explose !

Vous pouvez si vous le voulez, faire ainsi les calendriers de course de toute votre équipe pour vérifier que tous les coureurs ont des courbes satisfaisantes. Vous pouvez aussi vous contenter de vérifier, avant chaque course, qu'aucun de vos coureurs sélectionnés n'est en "coupure" ;)



Voilà c'est fini. :ok:
Si vous avez des remarques, commentaires à faire ou des passages que vous trouvez un peu trop obscurs, n'hésitez pas
Modifié en dernier par Joyako le 25 Juil 2018, 15:10, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Elias » 06 Aoû 2017, 05:28

C'est incroyable le travail que tu as fourni, tout est expliqué très clairement et justement. Un grand bravo. :up

En revanche tu devrais parler des stages. Je m'explique : un stage de préparation permet également d'obtenir des points importants pour le pic de forme mais ils faut les placer astucieusement car ils perturbent la courbe de fatigue du coureur également. Donc, je les place durant une semaine d'entrainement "difficile" du coureur et j'obtiens beaucoup de points pour le pic de forme sans le fatiguer. :ok:
Sans parler des stages reconnaissance, importants à effectuer pour les GT aussi. Et il faut faire bien gaffe de ne pas les placer sur une coupure.

Avatar de l’utilisateur
Elias
Jersey rojo
 
Messages: 6823
Localisation: Kelliwic'h

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Tilo » 06 Aoû 2017, 08:37

Elias a écrit:C'est incroyable le travail que tu as fourni, tout est expliqué très clairement et justement. Un grand bravo. :up

En revanche tu devrais parler des stages. Je m'explique : un stage de préparation permet également d'obtenir des points importants pour le pic de forme mais ils faut les placer astucieusement car ils perturbent la courbe de fatigue du coureur également. Donc, je les place durant une semaine d'entrainement "difficile" du coureur et j'obtiens beaucoup de points pour le pic de forme sans le fatiguer. :ok:
Sans parler des stages reconnaissance, importants à effectuer pour les GT aussi. Et il faut faire bien gaffe de ne pas les placer sur une coupure.


Faire attention qu'en cas de varient les stages de reco ne fonctionne qu'en S1

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 28993
Localisation: la "légende" du forum

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Joyako » 06 Aoû 2017, 08:57

Elias a écrit:C'est incroyable le travail que tu as fourni, tout est expliqué très clairement et justement. Un grand bravo. :up

En revanche tu devrais parler des stages. Je m'explique : un stage de préparation permet également d'obtenir des points importants pour le pic de forme mais ils faut les placer astucieusement car ils perturbent la courbe de fatigue du coureur également. Donc, je les place durant une semaine d'entrainement "difficile" du coureur et j'obtiens beaucoup de points pour le pic de forme sans le fatiguer. :ok:
Sans parler des stages reconnaissance, importants à effectuer pour les GT aussi. Et il faut faire bien gaffe de ne pas les placer sur une coupure.


Merci :D

C'est vrai que je n'aborde pas le sujet alors que je me sers des stages de reconnaissance :wtf
J'ai juste oublié, je rajouterai un petit paragraphe, sachant que dans le fond ça agit comme une course de préparation ;)

Tilo a écrit:Faire attention qu'en cas de varient les stages de reco ne fonctionne qu'en S1


Info sûre :question:
j'ai joué sans variant jusqu'à maintenant mais je vois pas pourquoi il y aurait des problèmes

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar AG2R » 06 Aoû 2017, 11:42

Oui les stages de reconnaissance sont juste programmés sur les numéros d'étape du GT 2017. Par exemple, pour le Tour 2017 la reconnaissance "Pyrénées" doit se faire sur les étapes 12 et 13 (j'ai pas regardé donc je suis pas sûr précisément), mais avec une variante tu auras quand même ces étapes 12 et 13 en reconnaissance, même si elles ne sont ni dans les Pyrénées ni en montagne.

Avatar de l’utilisateur
AG2R
Manager
 
Messages: 17651
Localisation: PCM France

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Joyako » 06 Aoû 2017, 13:10

AG2R a écrit:Oui les stages de reconnaissance sont juste programmés sur les numéros d'étape du GT 2017. Par exemple, pour le Tour 2017 la reconnaissance "Pyrénées" doit se faire sur les étapes 12 et 13 (j'ai pas regardé donc je suis pas sûr précisément), mais avec une variante tu auras quand même ces étapes 12 et 13 en reconnaissance, même si elles ne sont ni dans les Pyrénées ni en montagne.


Mais c'est pété :lol:
Je pensais que c'était prévu grâce aux informations gps contenues dans les fichiers d'étapes :shock:
Plus j'apprend des trucs plus j'ai l'impression que tout est codé en hard et qu'une refonte complète du jeu ferait énormément de bien :?

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Elias » 06 Aoû 2017, 14:54

Joyako a écrit:
AG2R a écrit:Oui les stages de reconnaissance sont juste programmés sur les numéros d'étape du GT 2017. Par exemple, pour le Tour 2017 la reconnaissance "Pyrénées" doit se faire sur les étapes 12 et 13 (j'ai pas regardé donc je suis pas sûr précisément), mais avec une variante tu auras quand même ces étapes 12 et 13 en reconnaissance, même si elles ne sont ni dans les Pyrénées ni en montagne.


Mais c'est pété :lol:
Je pensais que c'était prévu grâce aux informations gps contenues dans les fichiers d'étapes :shock:
Plus j'apprend des trucs plus j'ai l'impression que tout est codé en hard et qu'une refonte complète du jeu ferait énormément de bien :?

Je suis sûr qu'on peut simplement modifier ça dans la database (il doit y avoir une colonne pour les stages de reco). ;)

Avatar de l’utilisateur
Elias
Jersey rojo
 
Messages: 6823
Localisation: Kelliwic'h

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar JiB » 08 Aoû 2017, 10:39

Salut,

Bravo pour ce super guide, ça va bien m'aider (moi qui déclenche toujours mes pics de forme 2 semaines après mon objectif...). L'astuce de ne pas enchainer les coupures est aussi top pour être en forme le maximum du temps possible.

Je me suis donc relancé dans la refonte complète de mon planning d'entrainement et une question subsidiaire m'est apparue pour bien gérer les coupures. Je comprends et j'avais effectivement observé que la fatigue ne diminue que s'il n'y a aucune course pendant la semaine de coupure. Mais une semaine de PCM, c'est compté de quand à quand ???
Les différents plannings de l'interface ne les font pas apparaître de la même manière : sur le bureau et le planning d'entrainement, les semaines sont comptées de 7 jours à partir du 1er janvier 2017 (un dimanche...) alors que dans le calendrier des courses, les lignes correspondent aux semaines du lundi au dimanche. Du coup, les courses du dimanche, elles comptent dans la semaine d'avant ou dans celle qui suit ? :question:

Merci encore pour le guide en tout cas.

JiB
Débutant
 
Messages: 10

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar JiB » 09 Aoû 2017, 08:50

J'ai essayé de faire des tests rapidement mais rien de concluant en début de saison...
L'interface d'entrainement laisse quand même plutôt penser que les semaines sont comptées à partir du 1er janvier et commencent donc un dimanche (en 2017). On va partir là-dessus.

JiB
Débutant
 
Messages: 10

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Joyako » 09 Aoû 2017, 09:46

JiB a écrit:J'ai essayé de faire des tests rapidement mais rien de concluant en début de saison...
L'interface d'entrainement laisse quand même plutôt penser que les semaines sont comptées à partir du 1er janvier et commencent donc un dimanche (en 2017). On va partir là-dessus.


Je fais pas du tout attention aux jours de la semaine :lol:
Ce qui compte pour moi c'est uniquement le calendrier dans "préparation" histoire que mes programmes fonctionne, le reste je m'en fiche :noel:

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Le Rat des rois » 09 Aoû 2017, 10:13

Moi dans ma carrière pro cyclist j'ai voulu tenter Giro/Tour.

Du coup j'ai mit le Romandie en premier pic de forme et le Tour en deuxième. Après j'ai reculé le pic de forme pour être au top au Giro et non au Romandie.

Je viens de gagner le Giro :lol: maintenant place au Tour, on verra ce que ça va donner.

D'ailleurs c'est une honte qu'on ne puisse pas mettre un objectif pour le Giro et un pour le Tour !

Si je réussit le doublé je vous poste mon tableau d'entrainement.

Le Rat des rois
Terreur de critérium
 
Messages: 724

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar mr pick » 09 Aoû 2017, 10:18

Bonjour à tous, je découvre le forum depuis quelques jours et je me décide à écrire mon premier message. Y a t'il un topic de présentation de nouveaux membres ? (histoire de ne pas "polluer" ce topic !)
Joyako tu vas aider beaucoup de monde avec ce petit topic ! Je me suis mis vraiment mis dans ce pcm depuis 2 semaines (j'attends toujours (1/2 mois histoire qu'ils corrigent quelques bugs) et je commence un peu à maîtrisé ma forme dans Pro Cyclist. Mais j'ai tout de même un peu le même phénomène que les autres c'est à dire mon pic de forme souvent décalé d'une semaine par rapport à mon objectif principal. C'est vrai que je ne faisais surement pas assez attention aux points permettant de déclencher ce pic privilégiant un rapport Forme/fatigue convenable alors qu'avec un ou deux JDC de plus ça passerait je pense. J'ai néanmoins une petite question dans ma situation actuelle. à partir de quel % de fatigue cela impactera négativement mon coureur pour des épreuves (notamment mon objectif principal). On peut résumer ma question par faut-il vraiment jouer la forme (+95%) quitte à entraîner de la fatigue ou l'inverse avoir un peu moins de forme mais une fatigue réduite.
Je m'arrangerai par la suite à ne plus avoir ce petit dilemme pour Clément Poulidor 8)
Merci de vos réponses !

Avatar de l’utilisateur
mr pick
Débutant
 
Messages: 12

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Joyako » 09 Aoû 2017, 10:26

mr pick a écrit:Bonjour à tous, je découvre le forum depuis quelques jours et je me décide à écrire mon premier message. Y a t'il un topic de présentation de nouveaux membres ? (histoire de ne pas "polluer" ce topic !)
Joyako tu vas aider beaucoup de monde avec ce petit topic ! Je me suis mis vraiment mis dans ce pcm depuis 2 semaines (j'attends toujours (1/2 mois histoire qu'ils corrigent quelques bugs) et je commence un peu à maîtrisé ma forme dans Pro Cyclist. Mais j'ai tout de même un peu le même phénomène que les autres c'est à dire mon pic de forme souvent décalé d'une semaine par rapport à mon objectif principal. C'est vrai que je ne faisais surement pas assez attention aux points permettant de déclencher ce pic privilégiant un rapport Forme/fatigue convenable alors qu'avec un ou deux JDC de plus ça passerait je pense. J'ai néanmoins une petite question dans ma situation actuelle. à partir de quel % de fatigue cela impactera négativement mon coureur pour des épreuves (notamment mon objectif principal). On peut résumer ma question par faut-il vraiment jouer la forme (+95%) quitte à entraîner de la fatigue ou l'inverse avoir un peu moins de forme mais une fatigue réduite.
Je m'arrangerai par la suite à ne plus avoir ce petit dilemme pour Clément Poulidor 8)
Merci de vos réponses !


A partir de 40% tu as un petit malus sur la forme du jour
A partir de 60% ça va commencer à devenir très pénalisant. Tu peux être à 50% en fin de grand tour, c'est pas dramatique, mais plus que ça c'est compliqué. Ensuite il faudra la faire diminuer cette fatigue, donc utiliser beaucoup de coupures, qui font beaucoup faire baisser la forme.
Typiquement pour un doublé Giro/Vuelta tu peux caser ~2/3 coupures entre mais plus ta forme sera trop basse pour la Vuelta.

Je sens vraiment une différence au niveau de la forme du jour entre 95 et 100%. À 100% j'ai mes lieutenants à ~74 MO qui ont des +8 en MO, à 95 c'est plus +4 seulement.

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar mr pick » 09 Aoû 2017, 10:45

Joyako a écrit:
mr pick a écrit:Bonjour à tous, je découvre le forum depuis quelques jours et je me décide à écrire mon premier message. Y a t'il un topic de présentation de nouveaux membres ? (histoire de ne pas "polluer" ce topic !)
Joyako tu vas aider beaucoup de monde avec ce petit topic ! Je me suis mis vraiment mis dans ce pcm depuis 2 semaines (j'attends toujours (1/2 mois histoire qu'ils corrigent quelques bugs) et je commence un peu à maîtrisé ma forme dans Pro Cyclist. Mais j'ai tout de même un peu le même phénomène que les autres c'est à dire mon pic de forme souvent décalé d'une semaine par rapport à mon objectif principal. C'est vrai que je ne faisais surement pas assez attention aux points permettant de déclencher ce pic privilégiant un rapport Forme/fatigue convenable alors qu'avec un ou deux JDC de plus ça passerait je pense. J'ai néanmoins une petite question dans ma situation actuelle. à partir de quel % de fatigue cela impactera négativement mon coureur pour des épreuves (notamment mon objectif principal). On peut résumer ma question par faut-il vraiment jouer la forme (+95%) quitte à entraîner de la fatigue ou l'inverse avoir un peu moins de forme mais une fatigue réduite.
Je m'arrangerai par la suite à ne plus avoir ce petit dilemme pour Clément Poulidor 8)
Merci de vos réponses !


A partir de 40% tu as un petit malus sur la forme du jour
A partir de 60% ça va commencer à devenir très pénalisant. Tu peux être à 50% en fin de grand tour, c'est pas dramatique, mais plus que ça c'est compliqué. Ensuite il faudra la faire diminuer cette fatigue, donc utiliser beaucoup de coupures, qui font beaucoup faire baisser la forme.
Typiquement pour un doublé Giro/Vuelta tu peux caser ~2/3 coupures entre mais plus ta forme sera trop basse pour la Vuelta.

Je sens vraiment une différence au niveau de la forme du jour entre 95 et 100%. À 100% j'ai mes lieutenants à ~74 MO qui ont des +8 en MO, à 95 c'est plus +4 seulement.


Je te remercie de ta réponse et de ton petit guide ! Pour l'arrivée d'un nouveau membre, je peux poster un nouveau topic dans le forum général ? Il y a une section spéciale ? Ou alors tout le monde s'en fout ah ah.

Avatar de l’utilisateur
mr pick
Débutant
 
Messages: 12

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar MayodeBain » 09 Aoû 2017, 10:46

mr pick a écrit:Je te remercie de ta réponse et de ton petit guide ! Pour l'arrivée d'un nouveau membre, je peux poster un nouveau topic dans le forum général ? Il y a une section spéciale ? Ou alors tout le monde s'en fout ah ah.

C'est ici que ça se passe : http://legruppetto.com/forum/viewforum.php?f=10

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22269
Localisation: #RoadTo10K

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Joyako » 09 Aoû 2017, 12:18

J'ai également mis le guide en ligne sur Steam :ok:
N'hésitez pas à (bien) le noter pour qu'il soir visible :love:

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Zecrevette » 09 Aoû 2017, 15:24

Merci beaucoup pour ce guide très utile !
Le système de planification de cet opus 2017 est vraiment ultra naze, c'est dommage parce que le nouveau système de forme du jour est plutôt sympa !
Il n'y a pas moyen de grouper les coureurs pour les inscrire tous d'un coup à une course ou copier le programme affiné du leader ?
Ce ne serait pas grand chose sur le papier mais au final des heures de galère en moins pour faire les ajustements et préparer le clandrier...

Zecrevette
Débutant
 
Messages: 1

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Joyako » 09 Aoû 2017, 15:49

Zecrevette a écrit:Merci beaucoup pour ce guide très utile !
Le système de planification de cet opus 2017 est vraiment ultra naze, c'est dommage parce que le nouveau système de forme du jour est plutôt sympa !
Il n'y a pas moyen de grouper les coureurs pour les inscrire tous d'un coup à une course ou copier le programme affiné du leader ?
Ce ne serait pas grand chose sur le papier mais au final des heures de galère en moins pour faire les ajustements et préparer le clandrier...


Et non malheureusement tu ne peux plus copier-coller les programmes comme sur d'autres opus :?
Cela dit, dans l'onglet objectifs tu peux assigner des équipiers aux leaders (ils prennent donc les mêmes objectifs), ce qui a pour effet de donner des programmes potables à tes équipiers.

Avatar de l’utilisateur
Joyako
Coureur pro
 
Messages: 1679

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar Le Rat des rois » 09 Aoû 2017, 15:54

Moi le Tour de France s'annonce plus dur que prévu, le parcours est juste monstrueux :o je pense que c'est une variante crée par un gars du forum. Des chronos individuels, un chrono par équipe de 40km, une étape avec le mur de Grammont à gravir deux fois :lol:, des étapes de montagne à la pelle.

Dans mon programme la fatigue ne dépasse pas les 50% en fin de Tour par contre la forme sera plus basse qu'au Giro ou j'étais à 100%.

Sur le Tour je vais commencer autour de 94% pour finir à 97%, impossible de faire mieux sinon la fatigue était à 70%.

Le Rat des rois
Terreur de critérium
 
Messages: 724

Re: [Guide] Gérer la forme en carrière - PCM17

Messagepar darti2 » 25 Aoû 2017, 12:23

Bon, je viens de finir ma premiere saison avec Trek.
Je n'avais absolument pas fait attention à l'entrainement (Coupure, difficle, etc), j'ai donc placé des courses pendant les coupures, des stages idem etc :mrgreen:
Résultat Alberto est arrivé completement rincé sur la Vuelta par exemple, il n'a atteint son pic de forme que 2 jours avant Madrid :mrgreen:

Pour l'entame de ma deuxieme saison, j'ai suivi toute ton explication.
Résultat au lieu d'une présaison qui me prend 2 minutes, j'ai mis 4h facilement pour mettre tout en ordre ...

J'espere que çà va porter ses fruits sur la saison entière :mrgreen: , je ferrais un fedback des deux saisons pour voir les grands changements

Edit: En cas de blessure durant la préparation, çà fait donc tout foirer :wtf

darti2
Marlou
 
Messages: 37
Localisation: Belgique


43 messages
Retourner vers Tutoriels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité